AccueilMasterNanosciences et nanotechnologies

Master Nanosciences et nanotechnologies

Objectif

image externe

Notre objectif est de former des jeunes diplômés, issus de licences de physique, chimie, et SPI, qui maîtrisent les connaissances transdisciplinaires et développent les compétences nécessaires pour trouver des solutions innovantes aux problèmes complexes posés par le développement des nanosciences et nanotechnologies, dans le cadre des métiers de la recherche, du développement, de la production ou de la formation.

Trois parcours classiques forment la colonne vertébrale de ce master autour des thématiques « Nanophysique et matière condensée », « Nanoélectronique », et « Ingénierie des matériaux et nanotechnologies », associés à un parcours international Chemical nano-engineering.

S’appuyant notamment sur les plateformes technologiques de proximité, cette formation universitaire novatrice offre un tremplin unique et de premier plan dans le domaine des nanosciences et des nanotechnologies émergentes, qui répondra aux besoins futurs des entreprises innovantes de la région PACA et d’ailleurs.

Public visé

Destiné aux étudiants ayant acquis les bases d’une méthode de travail efficace dans l’appropriation des savoirs scientifiques, familiarisés avec les concepts et outils de base en mathématique, physique et/ou chimie, voulant comprendre les phénomènes qui régissent la matière à l’échelle nanométrique.

Conditions d'admission

Le Master accueille des titulaires d’une formation universitaire validée par 180 ECTS de type licence scientifique, mention Chimie, Physique-Chimie, Sciences pour l’Ingénieur, Sciences Physiques ou Physique. Les étudiants hors UE candidatent via Campus France, préférentiellement au niveau du M1.

Structure et organisation

Lors du premier semestre du M1, des cours (UE) de tronc commun assurent l’enseignement d’un socle commun de connaissances. D’autres UEs permettent aux étudiants de combler d’éventuelles lacunes, et de découvrir des matières plus spécialisées dans un des trois parcours proposés (nanophysique, nanoélectronique, nanomatériaux). La formation est finalisée par un stage de longue durée en laboratoire de recherche ou en entreprise qui se déroule au quatrième semestre.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)

Connaissances à acquérir

Ce master offre une formation de haut niveau dans le domaine des nanosciences et des nanotechnologies à de futurs doctorants ou cadres scientifiques et techniques, basée sur une approche transdisciplinaire s’appuyant sur la physique, la physico-chimie des matériaux, la chimie, les sciences appliquées, et les technologies de l’information.

Les diplômés acquièrent des compétences centrées sur la caractérisation, la fabrication et la simulation des objets du nanomonde (nanostructures, matériaux et nanomatériaux, nanocomposants et nanodispositifs), qui s’appuient sur des connaissances dans différents domaines comme la physico-chimie des matériaux solides, les propriétés électroniques et de transport des nanostructures et nanodispositifs, les techniques d’imagerie et de spectroscopie des nanostructures.

L’enseignement couvre également la nanoélectronique et les nanotechnologies, et spécialement les techniques de micro- et nano-fabrication et leur mise en œuvre pratique en salle blanche.

Compétences visées

image externe

L’objectif principal de cette mention est de former des diplômés connaissant les lois et phénomènes fondamentaux qui régissent les nano-objets, des diplômés qui soient capables de :

  • Élaborer, caractériser et modéliser les objets du nano-monde, afin de comprendre leurs propriétés, en utilisant les connaissances disciplinaires des sciences fondamentales et transdisciplinaires des nanosciences.
  • Mettre en œuvre une démarche expérimentale créative en mobilisant des savoirs fondamentaux et transdisciplinaires pour élaborer, caractériser ou modéliser des nano-objets (nanostructures, nanomatériaux ou nano-dispositifs) aux propriétés inconnues, ou résoudre un problème lié à leur identification/application/production.
  • Concevoir, élaborer et mettre en œuvre des nano-objets dans différents contextes professionnels, en utilisant les outils et les connaissances disciplinaires et transdisciplinaires des nanosciences, avec une ouverture aux enjeux éthiques, environnementaux et sociétaux.

Stages et projets encadrés

Tous les parcours incluent au moins un stage de quatre à six mois en laboratoire de recherche ou en entreprise. Plusieurs grands laboratoires d’AMU (IM2NP, CINaM, MADIREL, ICR …) accueillent les étudiants lors des projets tuteurés au M1 et des TPs en laboratoire et dans les plateformes.

Débouchés professionnels

image externe

Types d’emplois accessibles :

  • Cadre technique d’études scientifiques et de recherche fondamentale,
  • Cadre technique recherche-développement de l'industrie = Ingénieur d'études / Chef de projet / Ingénieur Recherche-Développement,
  • Cadre technique de la production, Ingénieur production,
  • Cadre technique de conseil ou contrôle qualité, Responsable contrôle - qualité / Consultant qualité / Conseil dans des cabinets spécialisés ou en bureaux d'études…

Poursuite d'études

  • Poursuite en thèse de doctorat, dans des laboratoires académiques (universités, organismes de recherche) ou industriels (notamment sous contrat CIFRE)

Partenariats

image externe

Les spécialités existantes ont consolidé un large réseau relationnel local et national d’entreprises susceptibles d’accueillir des stagiaires et/ou des alternants de ce master ( notamment Airbus Helicopters, Orege, Abylsen, SAIPEM, Comex, A3i, EDF, Martifer Solar, Véolia, Hélion, Alsthom, Sunpartner, CEA, Assystem, Arcelor-Mittal, Siniat, ITGA, IBS, ST-Microelectronics,…). Des ingénieurs et cadres de ces sociétés interviennent dans le cadre des cours ou dans le conseil de perfectionnement. Côté académique, plusieurs grands laboratoires d’AMU (IM2NP, CINaM, MADIREL, ICR …) accueillent les étudiants lors des projets tuteurés et des TPs en laboratoire, ainsi que pour des stages de longue durée.

Aide à l'orientation

Lors du premier semestre, deux cours à option traitant de matières plus spécialisées permettent à chacun de confirmer le choix définitif d’un des trois parcours. Celui-ci intervient à la fin du premier semestre, après un entretien avec le ou la responsable du master ou de parcours, qui pourra aider à orienter l’étudiant en fonction de son projet professionnel, de ses capacités et de ses aspirations.

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

La formation promeut le développement du projet professionnel de chacun, à travers des cours transversaux qui permettent de mieux connaître les réalités du monde socio-professionnel et de préparer un projet réaliste tenant compte des spécificités du domaine d’insertion et de ses propres capacités.

Études à l'étranger

Un parcours de ce master (Chemical nano-engineering) est co-accrédité avec de grandes universités étrangères. La pratique de l’anglais est un objectif de la formation, certains cours sont d’ailleurs enseignés en anglais.