AccueilMasterSciences et technologies de l'agriculture, de l'alimentation et de l'environnement

Master Sciences et technologies de l'agriculture, de l'alimentation et de l'environnement

Objectif

Le Master STAAE est un diplôme à finalité professionnel et recherche qui permet aux étudiants de répondre aux besoins des milieux professionnels privés ou publics, mais également de poursuivre en doctorat pour évoluer dans le milieu de la recherche.

Le parcours Qualité et Sécurité en Agroalimentaire a pour objectif la connaissance du produit alimentaire et la maîtrise des procédures propres à la Sécurité, l’Hygiène, la Qualité ou l’Environnement, permettant au futur diplômé d’œuvrer à la protection des personnes, des biens et de l’environnement tout en répondant aux exigences des clients.

Le parcours Biologie et Biotechnologies Environnementales a pour objectif la connaissance approfondie de la biologie des plantes, algues, protistes, champignons, des mécanismes de leur évolution, de leurs interactions et utilisation environnementale et des productions qui en découlent. Un intérêt particulier sera apporté à la connaissance des enjeux réglementaires des biotechnologies.

Public visé

Les étudiants titulaires d’une licence en Biologie ou en Chimie. Ingénieurs en quête de spécialisation dans les domaines de la qualité et sécurité alimentaires ou des biotechnologies environnementales.

Conditions d'admission

Recrutement sur dossier en M1 par une commission de sélection spécifique à chaque parcours. Les étudiants ayant validé le M1 intègrent de droit le M2. Un recrutement extérieur sur dossier et entretien en M2 reste possible.

Structure et organisation

La formation se décline en activités d’acquisition de connaissances scientifiques, techniques et de développement des aptitudes personnelles et professionnelles, et aussi en activités de mise en situation. Deux stages en milieu industriel ou en laboratoire de recherche, de 2 à 4 mois et de 5 à 6 mois, sont réalisés par l’étudiant respectivement, en master 1 et en master 2. Les enseignements du 1er semestre des 2 parcours BBE et QSA sont communs à 80%.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)
  • Formation en alternance (ALT)
  • Formation en contrat de professionnalisation (CP)

Connaissances à acquérir

Les champs scientifiques du master sont ceux des sciences agroalimentaires et de la biologie environnementale. Ils combinent des connaissances fondamentales de biochimie, de biologie moléculaire et cellulaire, de nutrition, de microbiologie, de génétique et génomique, de biodiversité et de biotechnologie avec les règles de la législation, de la traçabilité et de l’évaluation des risques sanitaires et environnementaux, de l’économie et du management de la qualité des entreprises.

Compétences visées

Les futurs diplômés seront capables de :

  • Utiliser des savoirs scientifiques disciplinaires et transdisciplinaires,
  • Élaborer une démarche scientifique
  • Communiquer de façon claire et rigoureuse en français et en anglais
  • Élaborer et mettre en œuvre des projets individuels ou en équipe
  • Mettre en œuvre les compétences disciplinaires dans l’environnement professionnel
  • Développer un projet facilitant l’intégration au sein d’une organisation professionnelle et une éthique favorisant la responsabilisation.

Compétence spécifique au parcours Qualité et Sécurité en Agroalimentaire : Mettre en œuvre une démarche qualité globale en agroalimentaire en cohérence avec les enjeux liés à l’entreprise, au marché et à la réglementation.

Compétence spécifique au parcours Biologie et Biotechnologies Environnementales : Mettre en œuvre des projets de recherche fondamentale et appliquée dans les champs des biologie et biotechnologies des plantes, algues, champignons.

Stages et projets encadrés

Stages obligatoires en M1 (8-20 semaines) et en M2 (24-36 semaines) réalisés, au choix de l’étudiant soit dans une structure professionnelle publique ou privée, soit dans une structure de recherche. Projets tutorés de groupe spécifiques dans chaque parcours.

Débouchés professionnels

  • Responsable Hygiène Sécurité Qualité Environnement.
  • Ingénieur biotechnologie, bio remédiation, Ingénieur Génomique et amélioration des plantes.
  • Ingénierie de la biologie environnementale
  • Ingénieur polyvalent en IAA.
  • Responsable qualité, normes environnementales.
  • Chargé d'études, Chef de projet.
  • Responsable R & D.

Poursuite d'études

À l’issue de sa formation le diplômé aura acquis les connaissances nécessaires à l’inscription en thèse de doctorat dans le but d’accéder aux métiers en relation avec la recherche publique ou privée : enseignants-chercheurs, chercheurs (Université, CIRAD, CNRS, CEA, grands organismes privés de recherche …), cadres de Recherche-Développement dans les industries agronomiques ou agroalimentaires.

Partenariats

Le master, porté par l’Université d’Avignon, s’appuie sur plus de 300 entreprises d’accueil, nationales et régionales, sur les Pôles de Compétitivité TERRALIA et EAU, ainsi que les centres techniques CTCPA et CTIFL.

Le conseil de perfectionnement du master, composé d’universitaires, chercheurs et industriels, à parité, donne les directives sur la politique générale et les évolutions de la formation, dans un souci d’amélioration continue.

Les enseignements du master prolongent les thématiques de recherche des laboratoires universitaires ou organismes de recherche publics, soutiens de la formation. Un partenariat avec le centre INRA PACA fait l’objet d’un accord-cadre de coopération.

Aide à l'orientation

Le conseil et l’accompagnement personnalisé des étudiants est réalisé au travers d’enseignements d’ouverture et de préparation à la vie professionnelle, dispensés par des représentants de leurs futurs métiers, et d’entretiens individuels avec l’équipe pédagogique, lui permettant de formaliser le parcours d’étude qui corresponde le mieux à ses attentes et son profil, et ainsi réussir son projet professionnel.

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

L’équipe pédagogique et le BAIP accompagnent l’étudiant dans sa recherche de stage et/ou d’emploi par la transmission des offres et un catalogue d’entreprises/laboratoires partenaires. Le taux d'insertion professionnel des étudiants est suivi par des enquêtes internes et OVE à 3, 12 et 30 mois.

Études à l'étranger

Le master favorise les échanges internationaux en proposant 6 à 9 crédits d’anglais obligatoires, des enseignements de modules en anglais, des stages à l’étranger fortement incités en M1 et M2 et l’accueil d’étudiants dans le cadre d’échanges Erasmus, Campus France et d’accords internationaux JCS.