AccueilLicence généraleLettres

Licence Lettres

Objectif

Les objectifs de la licence générale Lettres de l’université d’Aix-Marseille répondent à la nécessité d’intégrer à une formation disciplinaire en lettres classiques et modernes des perspectives originales susceptibles de répondre aux nouvelles attentes des étudiants et aux nouveaux besoins d’une future insertion professionnelle plus riche et plus diversifiée. La nouvelle architecture de la formation vise à un développement des apprentissages dans un ensemble de contextes et de pratiques permettant aux étudiants de s’approprier et de décloisonner les connaissances qui leur sont fournies.

Cette licence vise à offrir aux étudiants, outre une culture générale élargie et une maîtrise avertie de l’expression écrite et orale :

• une culture littéraire et linguistique approfondie,

• une expertise dans les différents champs disciplinaires des lettres,

• l’initiation à des cultures professionnelles variées selon les spécialisations qu’elle offre.

À partir d’un socle commun en langue et littérature françaises, trois parcours types sont proposés aux étudiants :

• le parcours type « Lettres classiques » permet d’acquérir des connaissances en langues et littératures anciennes dans une approche plurielle des mondes antiques (histoire, archéologie, philosophie, histoire de l’art…).

• le parcours type « Lettres modernes » incarne les connaissances en littératures (française, francophone et comparée) et en langue et linguistique françaises, dans une pratique variée des écritures argumentatives, critiques et créatives.

• le parcours type « Écritures » associe les lettres et le cinéma autour de la démarche de création.

Ces différents couplages entre enseignements disciplinaires traditionnels et nouvelles pratiques et contextualisations permettent aux étudiants de traduire les enseignements qu’ils reçoivent en compétences polyvalentes facilitant leur intégration future dans des milieux professionnels profondément renouvelés et dans les grands débats et dialogues culturels caractérisant le monde contemporain.

La licence Lettres propose ainsi des formations reconnues pour leur qualité, leur attractivité et la diversité de leurs débouchés, auxquels préparent les 3 parcours types qui la composent.

Conditions d'admission

En licence

Sont autorisés à s'inscrire en Licence :

- Les candidats titulaires ou en préparation d'un baccalauréat français des séries générales, technologiques ou professionnelles.

- Les candidats titulaires ou en préparation d'un DAEU.

- Les candidats titulaires ou en préparation d'un diplôme français de niveau IV hors baccalauréat.

- Les candidats ressortissants de l'U.E, de l'EEE, de la Confédération Suisse, des principautés de Monaco ou d'Andorre, titulaires ou en préparation d'un diplôme donnant accès à l'enseignement supérieur européen.

- Les candidats ressortissants de l'U.E, de l'EEE, de la Confédération Suisse, des principautés de Monaco ou d'Andorre, titulaires ou en préparation d'un équivalent au baccalauréat français (diplôme obtenu hors U.E).

N.B : Les candidats non ressortissants de l'U.E, de l'EEE, de la Confédération Suisse, des principautés de Monaco ou d'Andorre, titulaires ou en préparation d'un diplôme équivalent au baccalauréat français (U.E ou hors UE) ne passent pas par APB, mais par la procédure DAP.

Structure et organisation

La licence Lettres offre 3 parcours types, partageant un tronc commun de savoirs disciplinaires fondamentaux :

• connaissance approfondie des littératures dans leur diversité – genres, périodes et espaces, thématiques… – et des principales approches critiques du fait littéraire,

• connaissance pratique et théorique des méthodes d’analyse des textes, des œuvres et des discours,

• connaissance de la langue française dans la diversité de ses usages.

Chaque parcours type développe en outre des objectifs et compétences spécifiques :

  • Le parcours type « Lettres classiques »
  • Le parcours type « Lettres modernes »
  • Le parcours type « Ecritures »

Connaissances à acquérir

La licence Lettres propose une formation de haut niveau articulant, à travers ses différentes spécialisations :

des savoirs disciplinaires généraux et spécialisés :

  • en littérature française et francophone,
  • en littérature générale et comparée,
  • en langue et linguistique françaises,
  • en langues, littératures et cultures classiques (Antiquité gréco-romaine),

des savoir-faire méthodologiques : explication et analyse de textes, outils d’analyse en littérature et en linguistique, dissertation et argumentation, recherche documentaire, rédaction d’écrits critiques et créatifs, traduction de textes,

• et des savoir-faire transversaux : langue vivante étrangère et informatique.

Compétences visées

Compétences disciplinaires de tronc commun :

identifier et situer dans leur contexte des productions littéraires et artistiques dans une perspective à la fois historique, comparatiste et critique

analyser et interpréter les textes et les discours modernes et anciens, dans leurs enjeux explicites et implicites

savoir décrire et analyser le fonctionnement de la langue française et/ou latine et grecque d’un point de vue linguistique

• accéder à une pratique adaptée, diversifiée et incarnée de la langue, écrite et orale

mobiliser les outils et méthodes critiques pertinents et adaptés à un texte, un corpus ou un débat dans une perspective donnée ou construite, qu’elle soit d’ordre linguistique, philologique, littéraire ou comparatiste

construire une argumentation pertinente et efficace et rédiger des écrits critiques (commentaire de texte, synthèse, étude de la langue…) ou créatifs (récits, fictions, scénarios, poésie…)

Chaque parcours type y ajoute des compétences disciplinaires spécifiques ou approfondit les précédentes (voir rubrique « Structure et organisation »).

Compétences transversales et préprofessionnelles :

• maîtriser l’expression écrite et orale

• savoir argumenter, faire des analyses et des synthèses

• maîtriser les outils numériques de référence et des outils de bureautique

• maîtriser l’expression orale et écrite dans au moins une langue étrangère

• faire preuve d’autonomie, d’initiative et de méthode dans le travail personnel et le travail en équipe.

Stages et projets encadrés

Pour les stages non obligatoires, l’établissement de la convention de stage est assuré avec l’appui de l’administration de l’UFR via la plateforme ipro http://ipro.univ-amu.fr

Cette plateforme permet à l’étudiant d’accéder et de postuler aux offres de stage et d’emploi, de suivre ses candidatures, de demander l’autorisation de stage à son responsable pédagogique et de rédiger sa convention de stage.

Les projets tutorés permettent de mettre les étudiants dans conditions de travail proches de l’entreprise avec un accompagnement par les enseignants de la formation.

Débouchés professionnels

Parcours type Lettres classiques :

  • métiers de la recherche et de l’enseignement primaire, secondaire et supérieur
  • métiers du patrimoine, du tourisme et de la médiation culturelle
  • métiers du livre et de l’édition

Parcours type Lettres modernes :

  • métiers de la recherche et de l’enseignement primaire, secondaire et supérieur
  • métiers de la recherche et de la documentation
  • métiers du livre et de l’édition
  • métiers de la culture et de la communication
  • métiers du patrimoine, du tourisme et de la médiation culturelle
  • métiers de l’administration dans la fonction publique territoriale et fonction publique d’État (tout concours de catégorie A et B) et le secteur privé
  • tout poste de cadre impliquant des capacités rédactionnelles, orales et relationnelles

Parcours type Ecritures :

  • métiers de l’écriture, de la création et de la traduction littéraires
  • métiers de l’édition
  • métiers de la culture et de la communication
  • tout métier nécessitant des compétences rédactionnelles expertes variées et une aisance dans l’écriture, notamment à destination des supports audiovisuels et numériques

Poursuite d'études

Le parcours type « Lettres classiques »

Poursuite d’études : master Histoire, Civilisations et Patrimoine ; master Lettres ; master MEEF Professorat des écoles et master MEEF Enseignement du 2nd degré (Lettres).

Vers la préparation des concours : CAPES de Lettres option Classiques, agrégations de Lettres classiques et de Grammaire ; concours des bibliothèques territoriales et d’État.

Le parcours type « Lettres modernes »

Poursuite d’études : master Lettres (3 parcours : Recherche Écritures Discours ; Monde du livre ; Littérature et psychanalyse) ; master Traduction et interprétation : master MEEF Professorat des écoles et master MEEF Enseignement du 2nd degré (Lettres) ; master Sciences du langage (en particulier FLE) ; autres masters de recherche en lettres ou complément de formation (école de journalisme, communication…).

Vers la préparation des concours : professorat des écoles, CAPES de Lettres option Modernes, de documentaliste, de PLP2 ; agrégation de Lettres modernes ; concours des bibliothèques territoriales et d’État ; autres concours administratifs de la fonction publique (tout concours de catégorie A et B).

Le parcours type « Ecritures »

Poursuite d’études : master Lettres (3 parcours : « Recherche Écritures Discours » ; « Monde du livre » ; « Littérature et psychanalyse ») ; masters MEEF (professorat des écoles et enseignement du 2nd degré, ainsi que Pratiques et ingénierie de la formation, parcours « Rédacteur professionnel ») ; master Arts (cinéma, théâtre, spectacle vivant) ; autres masters (édition et métiers du livre, communication, arts…) ou complément de formation (école de journalisme, communication…).

Partenariats

Certaines spécialisations entretiennent des partenariats extérieurs actifs avec le monde socio-professionnel :

- option métiers du livre du parcours type Lettres modernes : la découverte de la culture professionnelle des mondes de l’édition, de la librairie et des bibliothèques s’appuie sur les stages, intervenants professionnels, projets tutorés, manifestations et rencontres avec les professionnels du livre.

- parcours type Ecritures : les manifestations et rencontres organisées autour des ateliers d’écriture associent régulièrement différents professionnels de l’édition et de l’écriture.

Ces partenariats renforcent les liens de la formation en licence avec le master Lettres : parcours Monde du livre (MDL) et parcours Recherche Ecritures Discours (RED) ; ainsi qu’avec le laboratoire de recherche Cielam, parties prenantes de ces partenariats. La plupart s’appuient sur des conventions passées avec l’université d’Aix-Marseille, qui permettent de les pérenniser ou d’approfondir.

Liste indicative des partenariats institutionnels en cours :

• réseau des bibliothèques : Cité du Livre d’Aix-en-Provence, BMVR Alcazar de Marseille, CRFCB (Centre régional de formation aux carrières des bibliothèques), Bibliothèque Musée Inguimbertine de Carpentras

• manifestations annuelles : Salon de l’édition du livre jeunesse (Montreuil) ; Salon du livre (Paris) ; festival Les Carnets (La Roque d’Anthéron) ; Rencontres d’Averroès (Marseille) ; Ho ! Les beaux jours (Marseille) ; Salon du chocolat (Marseille)…

• ainsi que des maisons d’édition : projet Ecrire Sao Tome avec Grasset et le Consulat honoraire de Sao-Tome et Principe ; des associations : Des mots comme des histoires, de livres comme des idées ; Peuples et cultures ; La Marelle ; Le Labo des Histoires…

Aide à la réussite

L’étudiant a un enseignant référent, le directeur des études. Il bénéficie d’un suivi régulier et individualisé, soutenu par des cours de méthodologie du travail universitaire adaptés à sa discipline.

Les journées de rentrée permettent de présenter la filière, les services de l’Université, les enseignements optionnels, visiter la Bibliothèque Universitaire, présenter le Service Commun de Documentation (SCD).

La formation Practice, obligatoire pour les L1, est une découverte de l’Environnement Numérique de Travail ENT, de la plateforme pédagogique AMETICE, du mail institutionnel (http://cipe.univ-amu.fr)

Pour les étudiants entrant dans la formation après autorisation de la Commission Pédagogique, une remise à niveau peut être proposée (dans certains cas, substitution d’une UE de français à la Langue Vivante Etrangère par exemple).

Dispositif propre à la mention à présenter, par exemple tutorat.

Aide à l'orientation

Orientation progressive en licence 1 ou à l’entrée en licence 2 dans le cadre des portails ou selon une procédure proposée par les directions des études et La Commission Pédagogique. La pluridisciplinarité en licence 1 et les options à choix en licence 2 favorisent l’orientation progressive (conservation des crédits et de la plupart des notes).

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

En deuxième année, les étudiants suivent un enseignement « Orientation, projet professionnel et numérique ». Il s’agit d’un enseignement obligatoire à chaque semestre (2 x 3 crédits) assuré sous forme de travaux dirigés par des professionnels.

L’objectif vise à accompagner l’étudiant dans la construction de son orientation. Il s’agit d’apporter des informations générales, des contenus méthodologiques de recherche d’informations afin de permettre à l’étudiant d’enrichir ses perspectives d’orientation et de parvenir à élaborer progressivement ses choix. Il s’agit également de fournir aux étudiants une préparation à l’insertion : connaissance de l’environnement socio professionnel propre à la formation, initiation aux outils de l’insertion et de la recherche de stages.

Pour les étudiants qui se destinent à l’enseignement en premier degré, l’ESPE propose des options dites UE Pro MEEF : UE de professionnalisation aux métiers de l’enseignement et de la formation. Une UE de sensibilisation est proposée en licence 2 et deux UE d’approfondissement de la découverte du métier en licence 3. Pour le 1er degré, des axes professorat des écoles sont organisés au sein des mentions de licence. A ces UE pro MEEF s’ajoutent une formation en mathématiques, sciences et français. Ces UE sont couplées à des stages d’observation de 24h en milieu professionnel et permettent une orientation active des étudiants.

Études à l'étranger

Enseignement obligatoire de langue vivante étrangère, de la 1re à la 3e année :

Une offre très riche en langues vivantes à l’université d’Aix-Marseille, accessible en niveau débutant ou continuant (sauf en 3e année), assurée par le LANSAD dans l’UFR ALLSH.

Programmes d’échange

Les étudiants de licence Lettres sont vivement encouragés à partir à l’étranger au cours de leur cursus. La licence Lettres attire réciproquement de nombreux étudiants étrangers en programme d’échange.

Pour accompagner les projets de séjour à l’étranger et l’accueil des étudiants internationaux :

• dans les départements de la formation : un référent Relations internationales, et une équipe d’enseignants tuteurs

• dans l’UFR ALLSH : le service commun des Relations internationales

Plus de 40 conventions actives avec des établissements en Europe (Erasmus+) et hors Europe, ouvertes à tous les étudiants de licence Lettres. D’autres sont particulièrement associées :

• au parcours type Ecritures : Algérie, Danemark, Ecosse

• au parcours type Lettres classiques : universités de Thessalonique, de Turin, de Lecce, de Vérone, de Hambourg