AccueilMasterMathématiques appliquées, statistique

Master Mathématiques appliquées, statistique

Objectif

image externe

Le master Mathématiques appliquées, statistique est une formation de mathématiques appliquées orientée vers le traitement de données dans un contexte pluridisciplinaire. Sa vocation est de former les étudiants aux méthodes statistiques et informatiques permettant un large panel d’opérations sur les données (recueil, gestion, exploration, analyse, interprétation, prédiction). Il se décline en quatre parcours, dont trois sont ouverts à la formation en alternance en M2 :

  • Le parcours Mathématiques Appliquées et Sciences Sociales - Analyse des populations, portant sur la méthodologie des grandes études quantitatives en sciences humaines et sociales, en particulier en analyse des populations.
  • Le parcours Ingénierie Mathématique et Sciences Actuarielles, orienté vers l’actuariat.
  • Le parcours Data Science, centré sur l’ingénierie mathématique dans le domaine de la statistique et sciences de données, en particulier de données massives, temporelles et spatiales.
  • Le parcours Computational and Mathematical Biology (CMB), centré sur la modélisation mathématique des processus impliqués dans les sciences du vivant.

Public visé

Le master s’adresse aux titulaires de licences scientifiques à fort contenu mathématique (licence de mathématique, licence d’informatique parcours mathématique et informatique, licence MIASHS, licence MPCI, licence Sciences et Humanités…).

Conditions d'admission

  • Capacité d’accueil de 60 étudiants sur le M1 et de 20 par parcours en M2.
  • Choix ordonné d’un parcours dès la candidature en M1.
  • Sélection sur dossier et/ou entretien selon les parcours.

Structure et organisation

Le M1 comprend un tronc commun permettant d’acquérir les connaissances essentielles en statistiques et informatique, complété par des UEs liées au parcours choisi. Les UEs de M2 sont spécifiques aux parcours. Le master met l'accent sur la construction du projet professionnel de l'étudiant, au travers d'un stage court en M1, d'un stage de fin d'études, et de l'alternance. Les étudiants sont de plus initiés à la recherche via un travail encadré de recherche en M1.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)
  • Formation en alternance (ALT)
  • Formation en contrat de professionnalisation (CP)

Connaissances à acquérir

À l’issue de la formation, le diplômé aura acquis des connaissances mathématiques et pluridisciplinaires qui lui permettront d’analyser des données multiples en élaborant une méthodologie mathématique, statistique et informatique.

  • Connaissances en mathématiques appliquées : modélisation, représentation algébrique, approximation, optimisation, probabilités.
  • Connaissances en statistique : sondage, enquête, modélisation, estimation, décision, prévision.
  • Connaissances en informatique : programmation, logiciels statistiques, bases de données, apprentissage automatique.
  • Connaissances pluridisciplinaires : démographie, actuariat, traitement du signal et de l'image, biologie.

Compétences visées

  • Poser une problématique scientifique et construire un modèle explicatif ou prédictif, grâce au recueil et à l’analyse de données protéiformes pour répondre à des besoins issus de contextes professionnels multiples, en s'appuyant sur une méthodologie mathématique et statistique et des connaissances pluridisciplinaires.
  • Concevoir et mettre en œuvre les étapes d'une démarche statistique dans un esprit d'honnêteté intellectuelle, de la définition d'une problématique à la restitution objective des résultats, en s'appropriant son contexte.
  • Concevoir et conduire une étude statistique dans une entreprise, une structure publique, un observatoire ou un organisme de recherche, qui intègre les règles et normes spécifiques de chacun et s'appuie sur des langages de programmation ou des logiciels scientifiques dédiés.
  • Participer à la conduite d'un projet scientifique et collaboratif impliquant la gestion d'une équipe éventuellement pluridisciplinaire et une méthodologie de gestion de projet.

Stages et projets encadrés

Le master comprend deux stages (un stage de 2 mois en M1, et un stage de 4 à 6 mois en M2), un travail encadré de recherche en M1, et une UE projet en M2. L'acquisition des compétences est validée par des projets spécifiques à certaines UEs, ou communs à plusieurs UEs.

Débouchés professionnels

Métiers : Chargé d’études statistiques, responsable d’enquêtes, ingénieur data scientist, ingénieur en traitement du signal et de l’image, actuaire, gestionnaire de bases de données, chargé d’études en informatique décisionnelle, chercheur, biostatisticien.

Secteurs d’insertion : santé, assurance, banques, instituts de sondage, administration publique, télécommunications, technologies du signal et de l’image, recherche et développement, énergie, environnement, transport, conseil, marketing, urbanisme.

Poursuite d'études

Doctorat en mathématiques appliquées dans la recherche publique ou privée. Possibilité d'intégrer une école d'ingénieur (ISUP, INSA, ENSAE) à la fin du M1.

Partenariats

Le master est porté par l'Institut de Mathématiques de Marseille, et selon les parcours, adossé à d'autres laboratoires de recherche (LPED, LIF). Il contribue au master Sciences Cognitives de l'Institut Langage, Communication, Cerveau et au master Computational and Mathematical Biology de l'Institut CenTuri.

Par le biais de stages, de contrats d'alternance ou doctoraux, il a établi de nombreuses relations avec des observatoires et organismes publics (ORS PACA, OVE AMU, SEM, CAF), des instituts de recherche et développement à caractère public (IRD, INED, IFFSTAR) ou industriel (IFP, CEA), des grands groupes (AXA, SOPRA, SFR, SNCF, EDF) et des PME (EURANOVA, OLEAMEDICAL, WATTGO).

Aide à l'orientation

Possibilité de réorientation vers un autre parcours ou une autre mention, au travers notamment de l’UE TER.

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

Le master comprend 3 UEs de préprofessionnalisation incluant des ateliers sur la rédaction de CVs et la recherche de stages, des séminaires professionnels, des journées de rencontre avec les anciens diplômés. Il incite les étudiants à participer à la Junior Entreprise, par la validation de 3 ECTS.

Études à l'étranger

Les accords signés par l'université permettent aux étudiants de partir à l'étranger pendant leur master. Le parcours MASS a développé deux accords spécifiques, l’un avec l’université de Montréal, l’autre avec l’université catholique de Louvain La Neuve. Le parcours CMB est un parcours international, où tous les cours se font en anglais.