AccueilMasterGéographie, aménagement, environnement et développement

Master Géographie, aménagement, environnement et développement

Objectif

La mention de « géographie aménagement environnement développement » couvre le spectre des sciences géographiques avec une triple dimension : locale et régionale, méditerranéenne (Nord et Sud) et européenne, et internationale (Maghreb et Afrique subsaharienne, Inde, Russie, USA, Amérique latine).

La mention de géographie allie une offre de formation (professionnelle et de recherche) appliquée combinant :

  • Les méthodes d’analyse et de modélisation des territoires les plus avancées (parcours-types géomatique et modélisation spatiale) ;
  • Les problématiques sociétales et enjeux du développement des territoires (parcours-type mondialisation, environnement et développement des territoires),
  • Et l’expertise de l’aménagement et de la gestion opérationnelle des espaces urbains et ruraux (parcours-type territoires, société, aménagement). Ces trois formations s’inscrivent dans l’environnement socio-économique et territorial local, régional et international.

Public visé

Etudiants, professionnels, voulant se former aux métiers de la gestion des territoires et de l’aménagement, de projet de développement et de coopération internationale, de la géomatique et de l’analyse spatiale , à la recherche et à l’enseignement.

Conditions d'admission

Les étudiants autorisés à postuler en Master 1 doivent avoir validé une licence de Géographie, de Géomatique, d’Aménagement du territoire, d’Architecture et urbanisme, Environnements naturels et faune et flore, Sciences environnementales, de Mathématique appliquées aux sciences sociales. En Master 2, un Master 1 sanctionné par les disciplines citées précédemment.

Structure et organisation

La mention Géographie Aménagement Environnement Développement (GAED) se structure en deux temps avec le Master 1 (indifférencié) et le Master 2 (trois parcours-types et un double diplôme de master international) avec une articulation entre la première et la seconde année de master.

  • Le Master 1, cycle de formation commun à tous les étudiants. Il constitue un socle commun de connaissances avec une première initiation aux 3 parcours-types de master 2 favorisée par des enseignements optionnels.
  • Le Master 2, organisé en 3 parcours-types :

-Territoires, Société, Aménagement (TSA) ;

-Mondialisation, Environnement, et Développement des Territoires (MEDET) ;

-Géomatique et Modélisation Spatiale (GMS) ; auquel est rattaché un double diplôme de Master International (DPI) en Géomatique et environnement avec l’université fédérale du Nord-Est (Russie).

Le Master 2 se structure autour d’une double mutualisation des d’enseignements : des unités d’enseignement propres à chaque parcours-type ; une transversale (atelier d’application opérationnel) ; et des enseignements optionnels pouvant être pris dans les autres parcours-types.

Connaissances à acquérir

Les connaissances scientifiques à acquérir concernent :

  • Les champs et objets du développement durable : approche critique, politiques publiques, gouvernance mondiale des ressources et territoires, développement social, urbain, rural et littoral,politiques publiques d'inclusion, solidarités et cohésion des territoires, , environnement et risques naturels.
  • L’innovation et la fabrique des territoires : géographie culturelle et politique, mobilités et transports, planifications et préconisations environnementales, politiques locales, conflits et jeux d’acteurs, mise en marque des territoires et patrimonialisation, labellisation en produits agricoles et alimentaires.
  • Les technologies de l’information géographique et spatiale appliquées à l’analyse des territoires et des populations, de leurs dynamiques et évolutions : télédétection, géovisualisation, SIG, analyse spatiale et modélisation, statistiques.

Compétences visées

Les compétences à acquérir, applicables des Nords aux Suds, portent sur :

  • L’élaboration et la mise en œuvre des politiques territoriales d'aménagement (audit géoéconomique, social et environnemental, diagnostic territorial participatif, gestion des territoires industriels, projet d’aménagement dans les espaces urbains et ruraux).
  • La formations aux techniques de la planification urbaine (expertise et élaboration de documents cadre), formation au droit de l'urbanisme, montage de dossiers de labellisation territoriale, mise en place de stratégies de marketing territorial et de branding cities, formations aux méthodologies d'évaluation de territoires).
  • Les outils et dispositifs de négociations et de coopération territoriales (analyse de dispositifs de prévention et de règlement des conflits, dispositifs de gestion intégrée des ressources naturelles, analyse de projets de coopération, analyse des modes de régulation et de gouvernance).
  • L’éducation et la médiation au développement durable (construction de projets de médiation environnementale,de guides destinés au grand public, au public scolaire, intégration des savoirs locaux, etc.)
  • L’acquisition des techniques de construction et d’analyse de l’information géographique en Géomatique, Analyse Spatiale et en Statistiques, le traitement des masses de données (big data) pour l’analyse et la gestion des territoires.
  • L’utilisation, le développement des méthodes, techniques et technologies de la géomatique : SIG, programmation, cartographie et géovisualisation, analyse spatiale, télédétection, analyse et traitement d’images satellites et aéroportées (drones, avions, etc.).
  • Les méthodes de modélisation et de simulation.

Stages et projets encadrés

Les stages et mémoires sont obligatoires en Master 1 et en Master 2. Ils s’effectuent dans les collectivités territoriales, en entreprises ou dans les laboratoires de recherche publics ou privés.

Débouchés professionnels

Le Master GAED permet d’accéder aux métiers de :

  • Chargé de mission et chef de projet dans les collectivités territoriales, la Politique de la ville, et les services déconcentrés de l’Etat, et les bureaux d’études, la coopération internationale et les prpojets de développement locaux.
  • Expert consultant
  • Responsable d’observatoire territorial, social, environnemental (carte sanitaire, registre foncier urbain, observatoire des besoins sociaux), chargé de médiation territoriale et environnemental (grand public, public scolaire)
  • Chargé d’analyse et de développement
  • Expert en conception de systèmes d’information géographique
  • Ingénieur d'étude, Ingénieur de recherche, technicien(ne) en géomatique, formateur en géomatique
  • Gestionnaire de bases de données territoriales, environnementales.

Poursuite d'études

La mention Géographie Aménagement Environnement Développement permet accéder et de poursuivre en doctorat.

Partenariats

Différents organismes sont en lien avec le Master de géographie aménagement environnement et développement (centres de recherche, collectivités locales, agences d’urbanisme, parcs naturels protégés, associations, industrie de services géospatiaux, etc.) Ces partenariats se matérialisent d'abord par des commandes (gestion des territoires, aménagement, cartographie, analyse spatiale et diagnostics territoriaux, produits issus de la télédétection spatiale) avec des professionnels, dans le cadre des enseignements de Master 2, de l’atelier opérationnel, et des stages qui sont obligatoires. Ils se matérialisent à travers l’accueil de stagiaires au sein de structures. Enfin, le Master de géographie aménagement environnement et développement dispose d'un conseil de perfectionnement, instance consultative comprenant des membres socioprofessionnels, qui participe à l’évaluation de la formation et veille à l’adaptation de celle-ci aux attentes du monde socio-économique.

Aide à la réussite

L’étudiant bénéficie d’un suivi régulier et individualisé, soutenu par des cours de méthodologie du travail universitaire adaptés à sa discipline. Les journées de rentrée permettent de présenter la filière, les services de l’Université, les enseignements, les débouchés professionnels et les stages.

En outre, les étudiants bénéficient durant leur cursus d’un soutien de la part du corps pédagogique, des responsables de parcours-types, du master 1 et de la mention, de leur directeur de stage ou de mémoire.

Aide à l'orientation

L'orientation se fait en deux temps : en Master 1 cycle de formation commun à tous les étudiants. Il constitue un socle commun de connaissances avec une première initiation aux 3 parcours-types de master 2 favorisée par des enseignements optionnels. En Master 2 les étudiants sont orientés dans des stages auprès des collectivités, entreprises de service, laboratoires de recherche en rapport avec leur projet professionnel et de chaque parcours-type.

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

L’aide à la poursuite d’étude et à l’insertion professionnelle se structure autour de trois axes : la formation appliquée en Master (atelier pratique mené en relation étroite avec le commanditaire - commande institutionnelle, de collectivité, les territoriales, d’entreprises de services, etc. -), les stages, et d’une plate-forme (Géojob) rassemblant l’ensemble des offres d’emplois et de stages en France et à l’étranger ; professionnels, et les anciens étudiants du master en poste. Elle s’appuie également sur les réseaux professionnels portés par les enseignants-chercheurs et les trois parcours-types.

Les étudiants qui se destinent à des carrières dans la recherche et l’enseignement supérieur sont spécifiquement orientés vers des stages ou des mémoires dans les laboratoires de recherches adossés au Master et les programmes de recherche (le CEREGE en géographie physique, l’UMR ESPACE en géomatique, modélisation et analyse spatiale, le LPED sur les problématiques de développement Nord-Sud et l’UMR TELEMME sur les territoires et sociétés nord méditerranéennes).

Études à l'étranger

Trois types d’accords

DPI

Double diplôme de master en géomatique appliquée à la gestion des ressources naturelles et environnementales (Russie)

Accords de partenariat à l’international (stages, échanges)

Université du Québec à Montréal (UQAM), Canada

CREPUQ (Convention avec plusieurs établissements), Canada

UDEM, Université de Monterrey, Monterrey, Mexique

UANL, Universidad autonoma de Nuevo Leon, Mexique

Université de Loyola, Chicago, Etats Unis

Université de Wisconsin Madison, Etats Unis

Université de buenos Aires (UBA), Buenos Aires, Argentin

Université de Patagonie, Comodoro Rivadavia, Argentine

ITESM, Monterrey, Mexique

Université Cheikh Anta Diop, Dakar, Sénégal

Université Gaston Berger, Saint Louis, Sénégal

Université Marien Ngouabi, Brazzaville, Congo

Université Abomey-Calavi, Cotonou, Bénin

Universite de Bamako, Bamako, Mali

North-Eastern Federal University, Iakoutsk, Russie

Université d’Etat de Saint-Pétersbourg, Russie

Erasmus +

Université autonome de Barcelone (UAB), Espagne

Roskilde Universitet center, Roskilde, Danemark

Universiteit Utrecht, Utrecht, Pays-Bas

University of Durham, Durham, Grande Bretagne

Université de Macédoine, Thessalonique, Grèce

Université de Crète, Réthymnon, Grèce

Université de Panthéon, Athènes, Grèce

Université Harakopio, Athènes, Grèce

Humbolt Universitat zu Berlin, Allemagne

Politecnico de Turin, Turin, Italie

Klaipeda University, Klaipeda, Lituanie

Lund University, Lund, Suède.