FormationsMasterMétiers de la montagneSp. Métiers de la montagneM1, Métiers de la montagne

Master Métiers de la montagneSpécialité Métiers de la montagne M1, Métiers de la montagne

Objectifs

Le master 1 mention « Métiers de la Montagne » a pour objectif de fournir aux futurs diplômés l’ensemble des connaissances indispensables à la compréhension des problématiques auxquelles sont confrontés les territoires de montagne. Pour cela, le master 1 s’appuie sur un enseignement pluridisciplinaire : la gestion, l’environnement, l’aménagement, le tourisme durable et le sport-loisirs.

Formation et recherche

Au travers d'une approche systémique des problématiques montagnardes, les mémoires de STAGE DE MASTER 1 s'appuient à la fois sur des expérimentations de terrain mais aussi sur un travail de recherche bibliographique et de littérature conséquent.

En s'appuyant sur les cours de méthodologie de la recherche mais aussi sur les deux séminaires transversaux de fin de cycle, c'est à un véritable travail de mise en relation théorie-pratique que doivent mener les étudiants.

Pré-requis recommandés

Ce master s'adresse en particulier aux étudiants titulaires d'une licence Gestion parcours Métiers de la Montagne.

Peuvent également accéder à cette formation les étudiants titulaires des licences suivantes : géographie, aménagement, environnement, STAPS, AES, SNTE, biologie.

Ou d'une licence appartenant à un des domaines suivants : environnement, aménagement, tourisme, activités de pleine nature, sport loisir, économie-gestion.

Pour pouvoir candidater au M1, l'étudiant doit avoir validé en totalité sa licence (180 crédits).

La sélection s'effectue sur dossier.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

Formation initiale
Formation continue

Compétences visées

La formation doit permettre aux étudiants et stagiaires de développer des compétences transversales leur permettant de répondre aux problématiques auxquelles sont confrontés les territoires de montagne.

Ils doivent également être capables :

  • de s'intégrer dans des équipes transversales et pluridisciplinaires,
  • de travailler à la fois en autonomie et en équipe,
  • de participer à des prises de décision complexes.

Stages et projets encadrés

Projet évènementiel :

Au cours de leur master 1, les étudiants réalisent un projet évènementiel en groupe de 3 à 6 étudinats (selon l'ampleur du projet).

Ils bénéficient pour cela d'un enseignement de « méthodologie de projet » et sont encadrés par un professionnel de l’évènementiel.

L'évaluation se fait sous la forme de la rédaction d'un document professionnel écrit et d'une soutenance orale de leur projet.

Stage professionnel :

Le stage professionnel est un élément très important de la formation car l'étudiant n'ayant pas validé son stage est automatiquement ajourné. La durée du stage est de 4 mois. Il donne lieu à la rédaction d’un mémoire professionnel soutenu devant un jury composé du tuteur de l'étudiant (tuteur universitaire), du maître de stage (tuteur de la structure d'accueil et d'un lecteur.

Environ 10% des stages s'effectuent à l'étranger : Népal, Italie, Canada, Equateur, Espagne, Europe orientale…

Volume des enseignements

  • Cours magistraux : 298 heures
  • Travaux dirigés : 145 heures
  • Stage : 18 semaines

Modalités pédagogiques particulières

Les cours sont dispensés en salle. De nombreuses mises en situation sont organisées dans le cadre des enseignements : sorties terrain, projet tutoré évènementiel, stages professionnels...

La formation est organisée sur l'année universitaire.

En master 1, la formation compte 6 mois de cours et 4 mois minimum de stage professionnel.

Les cours sont répartis sur 4 jours par semaine. Deux sessions d'examen par an (correspondant à chaque semestre) sont programmées.

Les enseignements sont dispensés en français, mais un accent est mis sur l'apprentissage des langues étrangères, notamment grâce au centre multimédia (préparation et possibilité de passer le TOEIC).

Modalités de contrôle des connaissances

A toutes les étapes de la formation, la diversité des modes d'évaluation est recherchée : épreuves écrites sur table en temps limité, épreuves orales individuelles ou collectives, travaux de groupes sous forme de dossier (écrit + présentation orale), mémoire de stage (écrit + soutenance)

En M1, l'assiduité aux cours et aux travaux dirigés est obligatoire (sauf étudiants salariés).

  • Validation d'un semestre

Un semestre (30 crédits) est validé :

  • soit par l'obtention et la capitalisation de chacune des UE qui le composent (moyenne d'UE supérieure ou égale à 10/20)
  • soit par compensation entre les UE du semestre (voir détails de la compensation ci-dessous).
  • Session d'examen et rattrapage

Le contrôle des connaissances est effectué chaque semestre grâce à une session d'examen portant sur les UE du semestre écoulé. Les modalités du système de rattrapage sont organisées au sein de chaque UFR.

  • Compensation
  • Compensation au sein d'une UE

Elle s'effectue sur la base de la moyenne générale des notes obtenues aux éléments constitutifs (modules) de l'UE pondérées par des coefficients.

  • Compensation entre les UE pour l'obtention du semestre

Elle s'effectue sur la base de la moyenne générale des notes obtenues dans les diverses UE pondérées par les coefficients, à condition que les UE auxquelles l'étudiant est inscrit, additionnées aux UE du même semestre déjà capitalisées, totalisent 30 crédits.

Les UE obtenues par validation des acquis de l'expérience (VAE) ou par validation d'études effectuées dans d'autres établissements n'entrent pas dans le cadre de la compensation. Seuls les crédits correspondants sont alors pris en compte et la compensation est effectuée à partir des autres UE du parcours.

Semestre S1

[ détails ]

Semestre S2

[ détails ]

Modalités d'inscription

Déposer une candidature