AccueilMasterGestion des territoires et développement local

Master Gestion des territoires et développement local

Objectif

image externe

L’objectif du Master GTDL est de fournir aux étudiants les compétences nécessaires aux métiers de l’animation et du développement des territoires ruraux et de montagne. Le but est de former des animateurs de projets, qui sauront rassembler et fédérer les différents acteurs du territoire et contribueront ainsi à son attractivité, sa cohésion sociale et sa qualité environnementale.

Les étudiants seront amenés à construire et à réaliser des actions innovantes dans des domaines très divers (agriculture, système alimentaire, énergie, mobilité, loisirs sportifs et tourisme, qualité du cadre de vie, préservation de la biodiversité, risques environnementaux) dans une optique de développement durable et de résilience des territoires (aménagement numérique du territoire, filières courtes, pratiques économiques alternatives…). Ces compétences répondent à des besoins aujourd’hui en plein essor sur le marché du travail dans les secteurs aussi bien privés que publics et associatifs.

Public visé

Etudiants qui se destinent aux métiers liés à la gestion durable des territoires de montagne, désirant travailler dans les secteurs de l’environnement, de l'aménagement et du développement local, des activités touristiques ou sportives, voire d'accéder à certains concours de la fonction publique.

Conditions d'admission

Lors de votre candidature, veuillez consulter le site feg.univ-amu.fr/admissions

Structure et organisation

Un seul parcours : Gestion durable des territoires de montagne (GDTM). Structuré en 4 semestres, avec spécialisation progressive et transversale des compétences. Le socle de connaissances (ex : Approche Socio-économique des territoires, Activités de sport et de tourisme, Environnement, DD, Agriculture et forêt), et les enseignements transversaux (ex : Anglais, Méthodologie d’enquêtes, SIG, Professionnalisation) sont complétés par 2 stages obligatoires : 4 mois en M1 et 6 mois en M2.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)

Connaissances à acquérir

Le Master Gestion des territoires et développement local transmet aux étudiants des connaissances interdisciplinaires. Ces connaissances concernent les enjeux environnementaux et socioéconomiques spécifiques aux territoires ruraux et de montagne : patrimoines culturels et naturels, vulnérabilités socio-écosystémiques, cadres juridiques et institutionnels.

Une attention particulièrement est portée aux outils méthodologiques interdisciplinaires qualitatifs et quantitatifs. Ces outils permettent d'exploiter les données socio-environnementales existantes et de produire des données originales indispensables à la formulation de projets de développement de territoires durables, résilients et solidaires.

Formés au portage de projets dans les secteurs privés, publics et associatifs, les étudiants sont en mesure d'anticiper et d'intégrer les grands enjeux environnementaux et leurs implications locales (changement climatique, transition énergétique, risques socio-naturels…).

Compétences visées

Le Master offre aux étudiants des compétences interdisciplinaires visant la conception et la réalisation de :

  • Diagnostics socio-environnementaux de territoires ruraux et de montagne
  • Prospectives socio-environnementales
  • Enquêtes qualitatives et quantitatives auprès des acteurs du territoire, des publics et des usagers
  • Concertations des acteurs du territoire, des publics et usagers

Le Master offre aux étudiants des compétences professionnelles permettant de :

  • Conduire des projets environnementaux et d'ingénierie des risques associant préservation des milieux et réduction des vulnérabilités socioéconomiques.
  • Aménager et développer des territoires de montagne dans une logique de durabilité et d'équité.
  • Concevoir et gérer des projets entrepreneuriaux et évènementiels durables dans les domaines du tourisme, des loisirs et sports, de la mobilité, de la production locale.

Stages et projets encadrés

Le Master met l'accent sur les stages professionnels, avec un stage obligatoire de 4 mois en M1 et un stage obligatoire de 6 mois en M2. Des projets tutorés sont menés par les étudiants de M1 et M2 en partenariat avec des acteurs territoriaux.

Débouchés professionnels

  • Chargé d'études, de mission , chef de projet dans le public (Etat, collectivités territoriales) et privé (entreprises, associations).
  • Directeur de service dans une collectivité territoriale
  • Chargé de communication
  • Consultant, consultant expert, conseiller environnement, risque, développement durable
  • Directeur ou responsable local d'animation et de développement touristique
  • Dirigeant ou gestionnaire de structures en zone de montagne
  • Responsable en développement de projets environnementaux

Poursuite d'études

Les étudiants ayant obtenu le diplôme peuvent poursuivre en thèse dans les disciplines présentes dans le master (écologie, économie, sociologie, gestion, géographie) sous réserve de satisfaire aux conditions d’éligibilité de l’Ecole doctorale d’inscription.

Partenariats

Participation du milieu socio-professionnel pour l’enseignement et l’accueil de stagiaires :

  • CG 05, CCI des Hautes-Alpes, ADDET des Hautes Alpes, Cluster Montagne, UDESS 05,
  • Parc National des Ecrins, PNR (Queyras, Baronnies provençales), CBNA, IRSTEA
  • CERPAM, ONF, l’ONCFS, FFCAM, CRET de Briançon

La Formation est adossée à plusieurs laboratoires de recherche : l’IMBE (UMR AMU CNRS 7263 /IRD 237 / Avignon Université), le LPED (UMR AMU IRD 151), le CEREGE (UMR AMU 7330), le CRET-LOG (EA 881), le LEST (UMR AMU CNRS 7317), ainsi qu’à la Faculté des Sciences du Sport d’AMU.

Ecoles doctorales :

  • ED372 Sciences Economiques et de Gestion (CRET-LOG et LEST)
  • ED251 Sciences de l’Environnement (OSU Pythéas : CEREGE, IMBE)
  • ED355 Espaces, cultures, sociétés (LPED)

Aide à l'orientation

Outre les nombreux contacts avec les professionnels dans le cadre de la formation (CM, séminaires, projets tutorés), chaque étudiant bénéficie en semestre 2 d’un entretien personnalisé pour mieux définir son projet professionnel et sa démarche de stage.

De même, il est encouragé, s’il le souhaite, à demander un entretien individuel complémentaire pour faire le point sur son projet avec les responsables de la formation.

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

Le Master possède un réseau d’anciens diplômés qui fait chaque année l’objet d’une actualisation. Il dispose également d’un solide réseau de partenaires territoriaux institutionnels, associatifs et entrepreneuriaux qui proposent chaque année des sujets de projets événementiels ou tutorés, des stages, ainsi que des emplois aux étudiants diplômés du Master.

Études à l'étranger

Ouverture lors des stages vers des universités étrangères (Suisse, Italie, Autriche, Asie et Amérique du Nord) confrontés aux mêmes enjeux de territoires de montagne, d’où un enseignement d’anglais professionnel (mondes de l'entreprise, du tourisme et du sport) durant les 2 années du Master.