FormationsMasterÉconomie du droit

Master Économie du droit

Objectif

L’objectif du master Economie du Droit est de proposer une formation interdisciplinaire permettant aux étudiants d’acquérir une double compétence en droit et en économie. Ces deux disciplines sont en interaction croissante tant dans le monde économique (vie de l’entreprise, affaires, conduite de politiques économiques, réglementation) que dans l’expertise juridique ou encore la recherche (pour de nombreuses branches du droit ou encore l’analyse économique des institutions).

La mention permet une spécialisation à travers trois parcours : Business, Law and Economics (label Erasmus +, entièrement en anglais) qui est centré sur l’analyse économique du droit, Distribution, Concurrence qui prépare aux métiers juridiques dans la grande distribution et Droit économique, formation d’excellence à la recherche en droit des affaires, pour les étudiants qui se destinent à une carrière universitaire, et formation généraliste de haut niveau pour de futurs avocats.

Public visé

Cette formation s’adresse 1) de façon générale à tout étudiant désirant enrichir son parcours initial (droit ou économie) par la découverte d’une discipline voisine, mais aussi 2) aux étudiants ayant suivi un double cursus au niveau de la licence qui trouveront un prolongement naturel à leur premier cycle, 3) aux étudiants visant un troisième cycle d’étude et enfin 4) à ceux qui se destinent à une carrière nécessitant plus que des connaissances techniques.

Conditions d'admission

L’accès au M1 : Licence en droit ou économie-gestion ou diplôme équivalent, VAE.

Structure et organisation

Le M1 est un tronc commun à tous les parcours de la mention. Il est conçu pour être accessible à des étudiants venant de licences économie, gestion ou droit. Il permet d’accéder directement aux trois parcours de la mention et de candidater pour un M2 Erasmus Mundus. Le parcours Business Law and Economics accueille au semestre 4 des étudiants du consortium Erasmus Mundus.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)

Connaissances à acquérir

Pour tous les programmes :

  • une connaissance des principaux outils de l’analyse économique (microéconomie, théorie des jeux, analyse comportementale, économétrie, statistique)
  • analyse économique de la dynamique des marchés (innovation, utilisation des nouvelles technologies, plateformes, partenariats publique-privé, marchés bancaires et financiers)
  • connaissance des domaines du droit visant le monde des affaires (procédures collectives, propriété industrielle, littéraire et artistique, fiscalité, contrats d’affaires, banque et finance)

Connaissances spécifiques à chaque programme :

  • « Business, Law and Economics » (BLE) : approfondissement des outils de l’analyse économique du droit et de la réglementation en mettant l’accent sur les applications récentes et leur mise en œuvre (droit public et privé)
  • « Droit économique » (DE) droits des sociétés, des contrats (y compris internationaux), de la concurrence, de la responsabilité, et arbitrage
  • « Distribution Concurrence » (DC) : droit de la distribution, technique des contrats de distribution, environnement économique et média de la distribution, franchise

Compétences visées

L’étudiant doit savoir :

  • Comprendre les dynamiques récentes des marchés, du droit des affaires et de la réglementation
  • Synthétiser une littérature et proposer une analyse originale d’un problème concret
  • Travailler en groupe et se familiariser avec le travail en équipe
  • Maîtriser l’anglais juridique et économique
  • Maîtriser l’utilisation des différents supports numériques (word, excel, power-point),
  • (BLE) Evaluer des politiques publiques (études d’impact)
  • (BLE) Appliquer l’analyse économique à des domaines variés du droit et à la réglementation
  • (DE et DC) : Analyser une situation et la qualifier juridiquement
  • (DE et DC) : Rechercher les informations pertinentes et les actualiser au besoin.
  • (DE et DC) : Avoir une vision dialectique de la situation analysée afin de comprendre la position du partenaire ou de l’adversaire
  • (DE et DC) : Imaginer des solutions lorsque la question est nouvelle

Stages et projets encadrés

Les étudiants ont la possibilité d’effectuer un stage dès le Master 1 afin de les mettre en contact avec le monde professionnel et leur permettre de choisir leur parcours-type en meilleure connaissance de cause. Un stage plus long (3 mois) est également exigé dans le parcours Distribution Concurrence.

Débouchés professionnels

Codes Rome :

K1302 Conception et pilotage de la politique des pouvoirs publics

K1903 Défense et conseil juridique en entreprise, dans les organisations professionnelles

K1902 Collaboration juridique, Avocat

K2108 Enseignement supérieur

M1302 Direction de petite et moyenne entreprise

M1403 Etudes et prospectives socio-économiques

Pour le parcours type « Business, Law and Economics » : Conseil et expertise économique pour entreprises privées et publiques, enseignant-chercheur, Pour le parcours type « Droit économique » : carrière universitaire et avocats.

Pour le parcours type « Droit Concurrence » : juriste dans la distribution, associations de consommateurs, administrations de tutelle.

Poursuite d'études

Les programmes « Business, Law and Economics » et « Droit économique » fournissent un apprentissage à la recherche et requièrent la rédaction d’un mémoire doté d’une forte pondération dans l’évaluation globale de l’étudiant. Les capacités ainsi développées sont appréciées dans le monde des affaires et dans de nombreuses institutions. Elle prépare également à des études doctorales dans les secteur de l’économie, du droit ou dans un doctorat international « Law and Economics » (il en existe plusieurs en Europe).

Partenariats

La mention bénéficie d’un partenariat académique (consortium Erasmus +) avec les départements de droit des universités de Hambourg, Rotterdam, Gent, Haïfa, Vienne et Pompeu Fabra et les départements d’économie de la Warsaw School of economics, de l’Indira Gandhi Institute for Economic Research and development (Mumbai) et de LUMSA (Rome).

L’enseignement par les professionnels est très développé dans les parcours Distribution concurrence.

La mention a des liens avec une cinquantaine de partenaires issus du monde économique et juridique. Un stage est possible en M1 et également en M2-Distribution, Concurrence.

La mention s’appuie sur les compétences de l’Institut du droit des affaires, du Centre de Droit économique et du GREQAM-AMSE (Laboratoire d’excellence).

Aide à l'orientation

Le M1 étant en tronc commun et faisant une forte place à l’enseignement des fondamentaux de l’analyse économique et de l’analyse juridique, l’étudiant peut affiner son projet tout au long du M1 pour se diriger vers l’un des parcours de la mention, voire un parcours offert par d’autres mentions. Les étudiants sont incités par ailleurs à participer aux sessions de coaching organisées par l’UFR Economie-Gestion et aux nombreux séminaires de l’Institut du droit des affaires faisant intervenir des professionnels.

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

La mention bénéficie d’un réseau de partenaires socio-économiques importants ainsi que de nombreux partenariats institutionnels. L’étudiant est spécialement préparé pour s’insérer aisément dans un environnement de travail international. La proximité des centres de recherches peut également favoriser une insertion dans le monde de la recherche et de l’expertise.

Études à l'étranger

Le parcours Business, Law and Economics est intégré à un consortium labellisé Erasmus Mundus +. Une vingtaine d’étudiants étrangers rejoignent la formation au semestre 4 et les enseignements sont tous en anglais. Dans les autres parcours de nombreux enseignements sont en anglais (transferts de technologie, arbitrage commercial international).