AccueilMasterSanté publiqueHandicap et santé

Master Santé publiqueParcours type : Handicap et santé

Sélection en master 1

Objectifs

Cette spécialité permet d’acquérir : les connaissances théoriques sur l’évaluation du handicap et sur les possibilités de prise en charge (techniques et organisationnelles), des connaissances en gestion des organisations du domaine (associations, réseaux) et de connaître la place du handicap dans le contexte du système de santé.

Ainsi, au sortir de ce diplôme, l’étudiant doit être capable de réaliser l’évaluation et l’orientation de la prise en charge de personnes handicapées et de gérer des structures accueillant des personnes handicapées. Les métiers envisagés sont ceux de cadre dans des organisations, collectivités locales, entreprises privées, associations, réseaux sanitaires et/ ou sociaux s’occupant de personnes handicapées.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

Formation initiale
Formation continue

Stages et projets encadrés

Concernant les stages et le mémoire, ceux-ci font l’objet d’un encadrement mixte : enseignant du master / laboratoire de recherche pour les spécialités R et enseignant / professionnel pour les spécialités professionnelles. Dans ce dernier cas, une convention est signée entre la composante universitaire et l’institution où se fait le stage. Pour l’encadrement des mémoires : un séminaire initial portant sur les attentes concernant la réalisation des mémoires avec remise d’un guide méthodologique (une formation à la recherche bibliographique est réalisée en M1) est organisée chaque année pour chaque spécialité. Au cours de la période de stage, deux présentations intermédiaires sont organisées pour les étudiants en présence du/des responsables de spécialité afin d’évaluer l’état d’avancement du mémoire et de discuter des éventuelles difficultés rencontrées.

Volume des enseignements

  • Cours magistraux : 378 heures

Modalités pédagogiques particulières

Les modalités de contrôles des connaissances sont articulées autour de la logique du SEMESTRE.

Les examens du 1er semestre auront lieu au mois de janvier. Les examens du 2nd semestre au plus tard au mois de juin. Les mémoires devront être soutenus en juin ou en septembre pour les spécialités professionnelles.

Les modalités de contrôle des connaissances se font soit par un examen en fin d’UE, soit par un contrôle continu, ces deux modes de contrôle pouvant être combinés.

Les modalités des connaissances doivent être arrêtées au plus tard à la fin du premier mois de l’année et ne peuvent pas être modifiées en cours d’année. Les modalités de contrôle des connaissances doivent comporter l’indication du nombre d’épreuves, leur nature, leur durée, leur coefficient ainsi que la répartition éventuelle contrôle continu / contrôle terminal et la place respective des épreuves écrites et orales.

Modalités de contrôle des connaissances

Le contrôle des connaissances reposera sur un contrôle continu des connaissances (devoirs ou mémoire à rendre dans des délais impartis, possibilité de soutenance orale d’un mémoire par Netconférence) et un examen final sur table surveillé. Le stage de M2 sera évalué par une épreuve de rédaction d’un mémoire et de présentation orale devant un jury.

M1 Santé publique tronc commun ( SPTC) Semestre 1 M1 SPTC

[ détails ]

M1 Santé publique tronc commun ( SPTC) Semestre 2 M1 SPTC

[ détails ]

M2 Handicap et santé Semestre 3 M2 SPH

[ détails ]

M2 Handicap et santé Semestre 4 M2 SPH

[ détails ]

Modalités d'inscription

De manière générale, sont autorisés à s’inscrire en 1ère année :

  • Formation initiale : licence d’économie, de gestion, de sciences sanitaires et sociales, socio-anthropologiques, biologiques, environnementales.
  • Formation continue : professions médicales, pharmaceutiques, vétérinaires, dentaires, sages-femmes ; professions paramédicales, travailleurs sociaux, étudiants ayant validé la 3ème année des études de médecine, d’odontologie ou de pharmacie.
  • Pour les autres étudiants ou professionnels, certaines inscriptions peuvent être accordées par dérogation. L’autorisation s’accompagnera obligatoirement de la validation de certains enseignements complémentaires.
  • Professionnels dont l’expérience recouvre les domaines concernés et inscrits dans le dispositif de validation des acquis professionnels et de l’expérience. Sont autorisés à s’inscrire en 2ème année, les candidats : Titulaires du master