AccueilMasterSanté publiqueQualité et gestion des risques en santé

Master Santé publiqueParcours-type : Qualité et gestion des risques en santé

Sélection en master 1

Objectifs

  • Comprendre le fonctionnement des organisations publiques et privées assurant la distribution des services de soins et de leur environnement
  • Assurer la mise en oeuvre de la démarche de certification dans les établissements de santé
  • Assurer la mise en oeuvre de la gestion des risques dans un établissement de santé ;
  • Mener des enquêtes d'évaluation (audits, enquêtes de pratique, mise en place d'indicateurs)
  • Appréhender, percevoir et anticiper les enjeux institutionnels de la qualité et la gestion de leurs conséquences aux niveaux humain, économique, stratégique
  • Mettre en oeuvre des capacités de management : travail en groupe, conduite de réunion, conduite de projet…

Formation et recherche

Les étudiants de Master peuvent réaliser leur stage au sein de l'équipe d'accueil EA3279 ("Santé Publique et Maladies Chroniques : Qualité de Vie, Concepts, Usages et Limites, Déterminants) s'ils veulent orienter le parcours dans le domaine de la recherche

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

Formation initiale
Formation continue

Stages et projets encadrés

Concernant les stages et le mémoire, ceux-ci font l’objet d’un encadrement mixte : enseignant du master /laboratoire de recherche pour les spécialités R et enseignant / professionnel pour les spécialités professionnelles. Dans ce dernier cas, une convention est signée entre la composante universitaire et l’institution où se fait le stage. Pour l’encadrement des mémoires : un séminaire initial portant sur les attentes concernant la réalisation des mémoires avec remise d’un guide méthodologique (une formation à la recherche bibliographique est réalisée en M1) est organisée chaque année pour chaque spécialité. Au cours de la période de stage, deux présentations intermédiaires sont organisées pour les étudiants en présence du/des responsables de spécialité afin d’évaluer l’état d’avancement du mémoire et de discuter des éventuelles difficultés rencontrées.

Volume des enseignements

  • Cours magistraux : 330 heures
  • Travaux pratiques : 30 heures
  • Stage : 22 semaines

Enseignements délocalisés

Modalités pédagogiques particulières

Les cours sont présentiels. Il existe des cours théoriques, mais aussi de nombreuses mises situation et cas pratiques. En M2, outre les cours magistraux et enseignements dirigés est organisé un stage professionnel qui donne lieu à un mémoire avec soutenance.

Modalités de contrôle des connaissances

Le contrôle des connaissances reposera sur un contrôle continu des connaissances (devoirs ou mémoire à rendre dans des délais impartis, possibilité de soutenance orale d’un mémoire par Netconférence) et un examen final sur table surveillé. Le stage de M2 sera évalué par une épreuve de rédaction d’un mémoire et de présentation orale devant un jury.

Capacité

Capacité de la formation : 30 places.

M1 Santé publique tronc commun ( SPTC) Semestre 1 M1 SPTC

[ détails ]

M1 Santé publique tronc commun ( SPTC) Semestre 2 M1 SPTC

[ détails ]

M2 Qualité et gestion des risques en santé Semestre 3 M2 Qualité et gestion des risques en santé

[ détails ]

M2 Qualité et gestion des risques en santé Semestre 4 M2 Qualité et gestion des risques en santé

[ détails ]

Informations diverses

Néant

Modalités d'inscription

Sont autorisés à s'inscrire en M1

  • Formation initiale : licence de sciences sanitaires et sociales,
  • Formation continue : professions médicales et paramédicales, professionnels de la recherche clinique, travailleurs sociaux, étudiants ayant validé la 3ème année des études de médecine, odontologie ou pharmacie.
  • Pour les autres étudiants ou professionnels, certaines inscriptions peuvent être accordées par dérogation. L'autorisation s'accompagnera éventuellement de la validation de certains enseignements complémentaires.

Sont autorisés à s'inscrire en M2 :

  • Master1 de la spécialité et aussi en économie et gestion ;
  • Les étudiants issus de filières de santé (médecine, pharmacie, odontologie,…) civiles et militaires détenteurs de 2 certificats de maîtrise antérieurs à la réforme LMD (24 ECTS de niveau master) ou de 4 Unités d’enseignement de master (24 ECTS)