AccueilLicence généraleSciences de la vie et de la TerreEnvironnement, pollutions et milieux

Licence Sciences de la vie et de la TerreParcours type : Environnement, pollutions et milieux

Objectifs

image externe
image externe

Le parcours Environnement, pollutions et milieux privilégie une approche interdisciplinaire de l'étude de la nature et des impacts des pollutions et des changements environnementaux sur les milieux (eaux, air, sols), ainsi que sur l'Homme. Cette approche intégrée s'appuie sur un socle disciplinaire associant la chimie, la biologie, la physique et la géologie, mais également sur un socle connexe réunissant la géographie, le droit, et les notions de développement durable.

Ce parcours vise à former de futurs cadres opérant dans le domaine de la gestion intégrée et concertée de l'environnement. Il prépare ainsi à une entrée en master dans le domaine des sciences de l'environnement – master Gestion de l'environnement proposé par Aix-Marseille université, par exemple –, mais offre également la possibilité d'intégrer une licence professionnelle, ou encore de passer des concours de la fonction publique – Concours Technicien supérieur Développement Durable - Ministère de l'environnement, par exemple.

Formation et recherche

Les enseignants du parcours ENVIPOM effectuent leurs activités de recherches au sein des trois laboratoires majeurs d'Aix-Marseille université et du CNRS dans le domaine de l'environnement – Laboratoire de chimie de l'environnement, Institut méditerranéen de biodiversité et d'écologie marine et continentale, Centre européen de recherche et d'enseignemement en géosciences de l'environnement.Les enseignements de ce parcours sont donc alimentés par les toutes dernières avancées dans le domaine de l'environnement réalisées par ces enseignants-chercheurs.

Pré-requis obligatoires

Le parcours est ouvert à tout étudiant de L1 (ayant acquis ses 60 ECTS) des portails Marie Curie et Darwin & Pasteur de l'université d'Aix-Marseille. Pour les étudiants issus des autres universités ou de parcours de BTS ou DUT, un examen des compétences acquises sera fait à la lecture du dossier de candidature.

Pré-requis recommandés

Il est recommandé aux étudiants provenant d'un autre cursus d'avoir a minima les connaissances suivantes : i) savoir identifier et nommer les atomes, les fonctions et les composés chimiques dans la nomenclature appropriée et savoir les représenter de manière à faire apparaître leurs spécificités structurales, ii) connaître les concepts de base de la biologie au niveau moléculaire, cellulaire et de l'organisme, iii) avoir des notions de géologie.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

Formation initiale

Le parcours Environnement, Pollutions, Milieux (ENVIPOM) est ouvert à tous les étudiants issus des portails 2 (Marie Curie) et 3 (Darwin & Pasteur) de l'Université d'Aix-Marseille. Il est également ouvert -sur dossier- aux étudiants de BTS (Gestion et protection de la nature, Gestion et maîtrise de l'eau, métiers de l'eau, Métiers des services à l'environnement), BTSA (Analyses agricoles, biologiques et biotechnologies) et DUT (chimie, génie biologique option génie de l'environnement et option analyses biologiques et biochimiques).

Formation continue

Compétences visées

À l'issue de sa formation, l'étudiant :

  • pourra mettre en œuvre un socle de connaissances fondamentales en sciences de l'environnement permettant d'appréhender et d'interpréter la nature et les effets de pollutions chimiques et de changements globaux sur l'homme et l'environnement.
  • connaîtra et pourra appliquer les principales lois physiques, chimiques et/ou biologiques qui régissent les phénomènes de transfert, de transport et de transformation des micropolluants (naturels et anthropiques) dans les différents compartiments de l'environnement
  • connaîtra les cycles biologiques des espèces (animales et végétales) en conditions naturelles ou altérées.
  • comprendra le fonctionnement hydrodynamique des cours d'eau et des littoraux (érosion–sédimentation)
  • saura caractériser physiquement, chimiquement, biologiquement les différents compartiments de l'environnement (eaux, sols, atmosphère)
  • saura qualifier le risque et les impacts des principaux risques environnementaux
  • saura utiliser des outils numériques, mathématiques et/ou statistiques pour représenter dans l'espace (et/ou dans le temps) les paramètres (natures et niveaux) indicateurs de pollution ou de changements globaux, ou les réactions et mécanismes de perturbation de l'environnement

Métiers visés

Codes ROME :

Spécialités de formation (code NSF) :

  • 111g : Physique-chimie de l'environnement
  • 113g : Sciences (biologie-géologie) de l'environnement, des écosystèmes
  • 116g : Chimie de l'eau et de l'environnement, chimie de la santé

Volume des enseignements

  • Cours magistraux : 440 heures
  • Travaux dirigés : 387 heures
  • Travaux pratiques : 213 heures
  • Stage : 2 semaines

Enseignements délocalisés

Les enseignements se déroulent uniquement sur le campus Saint-Charles.

Modalités pédagogiques particulières

Les cours magistraux sont largement illustrés par des applications réelles vues au cours des nombreux travaux dirigés (apprentissages par projet) et travaux pratiques/ateliers de terrain.

L'acquisition des compétences est évaluée au travers de contrôles continus (partiels, comptes-rendus de travaux pratiques et de sorties, exposés) et d'un examen terminal. L'évaluation des compétences est également réalisé tout au long du parcours de l'étudiant au travers de la constitution de son passeport numérique « expériences et compétences », e-portfolio évalué et validé en sortie de L3.

Semestre 3 Environnement, pollutions et milieux

[ détails ]

  • Anglais 1 – Français (3 crédits)

    Code : S12AN3I2Langue : Français.

    Contenu : Manipulation des structures de base de la langue Compréhension d'un bref document authentique, écrit ou audio Prise de parole de façon spontanée sur un sujet d’actualité Expression d'une opinion par écrit Lexique scientifique de base

    Volume horaire : 28h de TD

    Plus d'informations

  • Biologie de l'environnement 1 (6 crédits)

    Code : S12BE3M2Langue : Français.

    Contenu : L’objectif de cet enseignement est de présenter l’organisation des êtres vivant au travers d’exemples pris dans leur milieu de vie. Il vise également à appréhender la façon dont les individus se structurent en populations et la dynamique de ces dernières. Contenu  : organisation du vivant à partir d’exemple pris dans leur milieu de vie : morphologie, anatomie, systématique, etc. Cycles biologiques des espèces et adaptation aux milieux. Notions de facteurs écologiques régissant la répartition des espèces (facteur limitant, valence écologique, facteurs biotiques et abiotiques). Notions de dynamique des populations. L’enseignement se déroule sous forme de cours magistraux, travaux pratiques ainsi que d’une sortie de terrain.

    Plus d'informations

  • Développement durable et responsabilité des entreprises (3 crédits)

    Code : S12CH3E2Langue : Français.

    Contenu : L'objectif de cette UE est de sensibiliser les étudiants au développement durable et à la RSE, présenter ce concept comme une solution aux défis qui attendent la société du XXIème siècle. À travers le bilan de l'évolution de la société, on tentera d'expliquer pourquoi notre société actuelle, basée sur le tout pétrole et sur la consommation est en passe d'être remise en question. Des solutions existent : solutions individuelles, collectives, politiques, économiques… et elles seront discutées dans le cadre d'une démarche participative des étudiants. 1– Pourquoi en sommes-nous là ? Historique des concepts du développement durable. 2– Quelles mesures ? – Le principe de précaution, l'empreinte carbone, approches législatives, etc. 3– Et les entreprises ? – Présentation de la RSE -Responsabilité sociale des entreprises. 4- Quelles solutions ? – Dans nos actes quotidiens, importance du numérique, la 3ème révolution industrielle, la communication engageante, l'économie circulaire et de fonctionnalité.

    Volume horaire : 20h de CM - 10h de TD

    Plus d'informations

  • Équilibres chimiques (6 crédits)

    Code : S12CH3E4Langue : Français.

    Contenu : Les objectifs de ce module d'introduction sont de présenter les aspects chimiques des processus intervenant dans l'environnement, en traitant les sources, les transports et distributions des pollutions dans l'air, les eaux, les sols et en approchant les impacts de ces pollutions sur les écosystèmes. 1– Présentation et origines des substances polluantes présentes dans l'environnement. 2– Pollution de l'air : présentation générale de l'atmosphère et de ses constituants, et pollution atmosphérique. 3– Pollution des eaux : Les grandes familles de polluants (organiques et minéraux), les impacts de ces polluants sur les écosystèmes, les cycles et transferts de ces contaminants, cycle de l'azote et du carbone. 4– Pollutions des sols : Constituants des sols (minéraux, organiques, biologiques), pollutions inorganiques et organiques des sols, dégradation des sols (acidification, salinisation, érosion). 5– La chimie de l'environnement concerne principalement l'étude de l'occurrence des substances chimiques dans l'environnement – qu'elles soient naturelles ou anthropiques – leur transfert entre les différents compartiments de l'environnement, la réactivité de ces molécules entre elles et avec les milieux (eau, air, sols, plantes, etc.), et les impacts de ces molécules sur les milieux et sur l'homme.

    Volume horaire : 28h de CM - 20h de TD - 12h de TP

    Plus d'informations

  • Environnement numérique (3 crédits)

    Code : S12CH3M1Langue : Français.

    Contenu : Mise en pratique sur poste informatique individuel ou en travail collaboratif de compétences numériques liées à la mise en forme et à la présentation des données scientifiques. Obtenir une certification de ses compétences numériques. 1– Outils bureautiques (traitement de texte, tableur, PAO). 2– Travail collaboratif. 3– Sécurité numérique.

    Volume horaire : 30h de TP

    Plus d'informations

  • Introduction à la chimie de l'environnement (3 crédits)

    Code : S12CH3M2Langue : Français.

    Contenu : Les objectifs de ce module d'introduction sont de présenter les aspects chimiques des processus intervenant dans l'environnement, en traitant les sources, les transports et distributions des pollutions dans l'air, les eaux, les sols et en approchant les impacts de ces pollutions sur les écosystèmes. 1– Présentation et origines des substances polluantes présentes dans l'environnement. 2– Pollution de l'air : présentation générale de l'atmosphère et de ses constituants, et pollution atmosphérique. 3– Pollution des eaux : les grandes familles de polluants (organiques et minéraux), les impacts de ces polluants sur les écosystèmes, les cycles et transferts de ces contaminants, cycle de l'azote et du carbone. 4– Pollutions des sols : constituants des sols (minéraux, organiques, biologiques), pollutions inorganiques et organiques des sols, dégradation des sols (acidification, salinisation, érosion).

    Volume horaire : 22h de CM - 8h de TD

    Plus d'informations

  • Outils mathématiques pour les sciences de l'environnement (3 crédits)

    Code : S12MA3E1Langue : Français.

    Contenu : Les objectifs de cet enseignement sont d’une part de compléter les notions d’algèbre linéaire développées dans l’UE Outils mathématiques pour SVT 1 et d’autre part d’introduire de nouvelles notions d’analyse, telles que les développements limités et leur application à l'étude locale des fonctions, le calcul d'intégrales multiples, l'étude des fonctions de plusieurs variables et leur application au calcul d'incertitudes et au calcul des variations, une introduction aux opérateurs différentiels. En algèbre, on étudiera la réduction des matrices et la recherche des valeurs propres puis la résolution des systèmes différentiels linéaires. En analyse, on développera les points suivants : calcul de développements limités et applications, étude des fonctions de plusieurs variables, intégrales multiples. Les notions enseignées seront introduites et/ou illustrées par des exemples issus des sciences de la Terre et de l’environnement.

    Volume horaire : 15h de CM - 15h de TD

    Plus d'informations

  • Projet personnel et professionnel étudiant 2 au semestre 3 (3 crédits)

    Code : S12PP3I1Langue : Français.

    Contenu : Découverte et étude des organisations professionnelles et des entreprises. Sensibilisation à la création d’entreprise . Approche des environnements professionnels liés aux disciplines ; opportunités professionnelles . Approfondissement du projet personnel, de formation et professionnel.

    Volume horaire : 2h de CM - 8h de TD

    Plus d'informations

  • UE supplémentaires CMI

Semestre 4 Environnement, pollutions et milieux

[ détails ]

  • Anglais 2 – Français (3 crédits)

    Code : S12AN4I2Langue : Français.

    Contenu : Révision des bases en orthographe et grammaire. Compréhension écrite et orale d’articles scientifiques ou de vulgarisation. Synthèse d’articles.

    Volume horaire : 28h de TD

    Plus d'informations

  • Biologie de l'environnement 2 (6 crédits)

    Code : S12BE4M1Langue : Français.

    Contenu : L’objectif de cet enseignement est de présenter les grands niveaux d’organisation des espèces animales et végétales des populations jusqu’aux biomes. A l’aide d’exemples basés sur des écosystèmes types, il vise également à expliquer leur fonctionnement et leur dynamique. Contenu  : 1– De l’écologie des populations à l’écologie des peuplements. Compétition, prédation, amensalisme, etc. Notion de niche écologique. Structure des peuplements. 2– Peuplement et écologie évolutive. Biogéographie insulaire. Co-évolution. Relations plantes – insectes. 3 – Structure et fonctionnement des écosystèmes. Structure des biocénoses. Flux de matière et d’énergie. Réseaux trophiques. Cycles biogéochimiques. Notions de succession végétale et biodiversité. 4 – Présentation des grands biomes. L’enseignement est dispensé sous forme de cours magistraux, de travaux dirigés et de trois sorties sur le terrain.

    Plus d'informations

  • Structure et réactivité des molécules chimiques (6 crédits)

    Code : S12CH4E5Langue : Français.

    Contenu : Être capable d'étudier la cinétique des réactions chimiques (notamment en chimie de l'environnement), et d'avoir des outils pour étudier les molécules organiques et leurs transformations (structure, nomenclature, propriétés chimiques, réactivité, mécanismes de transformations). Cours . 1– Cinétique chimique : vitesse de réaction ; réactions complexes ; cinétique et mécanismes réactionnels. 2– Molécules organiques : liaisons chimiques, nomenclature, stéréochimie des molécules organiques ; principes généraux de la réactivité et des réactions des molécules organiques ; réactions organiques. Travaux pratiques  : suivi d'une cinétique d'une réaction d'hydrolyse, manipulations de chimie et synthèse organique.

    Volume horaire : 28h de CM - 20h de TD - 12h de TP

    Plus d'informations

  • Sciences du sol et de l'eau (6 crédits)

    Code : S12ST4M1Langue : Français.

    Contenu : Sciences du sol. Introduction - les sols dans leur contexte général – définitions. Les cinq facteurs de formation des sols. Les constituants : phase solide – phases minérale et organique –, liquide, gazeuse, organismes du sol. Propriétés physiques et chimiques des sols. Pédogenèse et classification : grands types de sols et fertilité. 2. Hydrologie et hydrogéologie. Cycle de l'eau, bilan hydrologique. Aquifères et nappes d'eau souterraine. Niveau piézométrique, écoulement et relations surface-souterrain. Quantification de l'écoulement, loi de Darcy. TP 1 : tracé de bassin versant, bilan hydrologique. TP 2 : tracé de cartes piézométriques. TP 3 : tracé de carte piézométrique. Application de la Loi de Darcy. TP 4 : expérience de Darcy : perméamètre à charge constante. Sortie : hydrologie et hydrogéologie. Étude d'un hydrosystème en domaine carbonaté (bassin versant, sources, rivière, débit, conductivité électrique, température de l'eau.

    Plus d'informations

  • Du climat aux grands paysages du globe (3 crédits)

    Code : S12ST4M2Langue : Français.

    Contenu : Comprendre les relations entre les dynamiques externes (forçages climatiques, eustatistiques, anthropisation) et les dynamiques internes (vues par ailleurs) qui concourent à l’érosion et à la sédimentation et à la création des formes (micro à macro) qui forment les paysages du globe et leur évolution. Compétences : apprentissage à la lecture du paysage sur le terrain et la carte et à la compréhension des mécanismes à l’origine des formes identifiées. Les étudiants doivent maîtriser le vocabulaire spécifique et les grands mécanismes à l’origine des formes. Climat de la Terre (l'atmosphère, fonctionnements et mécanismes climatiques terrestres et leurs évolutions au quaternaire). Répartition des climats sur le globe et dérèglements climatiques récents. Géomorphologie structurale les grands types de relief et les formes associées (reliefs volcaniques, reliefs structuraux). Géomorphologie dynamiques, processus et formes : les formes glaciaires, les formes fluviales et littorales. Les grands paysages du globe : paysage du calcaire, les milieux coralliens, paysages glaciaires, deltas et estuaires.

    Plus d'informations

  • Cartographie et géomatique (3 crédits)

    Code : S12ST4M3Langue : Français.

    Contenu : Notions de base sur géoïde-ellipsoïde-projections. Lectures de cartes et applications. Base de données, raster–vecteur, fonctions, images satellitaires et télédétection.

    Volume horaire : 6h de CM - 12h de TD - 12h de TP

    Plus d'informations

  • Les hydrosystèmes fluviaux et leur gestion (3 crédits)

    Code : S12ST4M6Langue : Français.

    Contenu : non disponible.

    Volume horaire : 10h de CM - 14h de TD - 6h de TP

    Plus d'informations

  • UE supplémentaires CMI

Semestre 5 Environnement, pollutions et milieux

[ détails ]

  • Anglais 3 – Présentation scientifique (3 crédits)

    Code : S12AN5M1Langue : Français.

    Contenu : Les objectifs de ce module sont de se familiariser avec les termes scientifiques les plus fréquemment rencontrés dans le domaine de l’environnement et le mode de rédaction en anglais d’articles scientifiques. Les enseignements reportent sur la lecture, la compréhension et la restitution d’articles scientifiques sélectionnés en lien avec une thématique principale. Chaque groupe d’étudiants constitués – trois à cinq étudiants – aura à sa disposition 3 articles de niveaux différents – un article de vulgarisation, deux articles axés recherche. L’enseignement portera à la fois sur l’étude de la grammaire, le vocabulaire, les tournures de phrase et l’orthographe (avec l’enseignant de langue anglaise), et sur la compréhension de la démarche scientifique, des résultats, conclusions et perspectives scientifiques – avec l’enseignant scientifique référent du parcours.

    Volume horaire : 26h de TD

    Plus d'informations

  • Microbiologie appliquée aux sciences de l'environnement (6 crédits)

    Code : S12BE5E1Langue : Français.

    Contenu : Les bases de la microbiologie seront enseignées concernant la diversité des micro-organismes, le métabolisme microbien, la génétique et la physiologie microbienne. Des notions d’écologie microbienne seront également développées et notamment le rôle des microorganismes dans le fonctionnement des écosystèmes : cycles biogéochimiques, interactions biotiques (symbioses, parasitisme, antagonismes microbiens, quorum sensing). Un dernier volet s’attachera à sensibiliser les étudiants aux biotechnologies environnementales à travers divers exemples précis comme la bioremédiation. Introduction à la microbiologie : historique, diversité des microorganismes procaryotes et eucaryotes, leur place dans l’environnement. Structures procaryotes : membrane plasmique, paroi, capsule, pili, flagelles, inclusions, spores ; biofilms). Nutrition et croissance : nutriments, milieux de culture, mesure de la croissance microbienne, impact de l’environnement sur la croissance). Métabolisme microbien : principaux types trophiques, cycle de l’énergie cellulaire, respiration (an)aérobie, photosynthèse, glycolyse, fermentation). Contrôle de la croissance microbienne : stérilisation, antibiotiques, Mesure de l’activité antimicrobienne, Résistance aux molécules antimicrobiennes). Les virus : structure, diversité, cycles de multiplication de virus animaux, végétaux et bactériophages). Génétique bactérienne : réplication, transcription, traduction, régulation de l’expression des gènes : diauxie, opéron lactose). Les transferts horizontaux de gènes : conjugaison, transformation et transduction (spécialisée et généralisée) ; nature des fonctions transférées, importance dans les processus évolutifs et adaptatifs des microorganismes ; utilisation de ces phénomènes parasexués bactériens dans le développement du clonage moléculaire). La communication bactérienne : découverte et rôle du Quorum sensing). Interactions plantes-bactéries : les microorganismes dans le sol, la rhizosphère ; bactéries PGPR ; les symbioses fixatrices d’azote, les bactéries phytopathogènes). Les mycètes : diversité, reproduction, intérêts industriels et pharmaceutiques, mycotoxines, champignons phytopathogènes et symbiotiques (mycorhizes). Qualité microbiologique des eaux : Les risques liés à l’eau ; facteurs de virulence bactérienne ; traitements des eaux usées ; contrôle microbiologique. Microorganismes et cycles biogéochimiques : cycle du carbone, de l’azote et du soufre. Biotechnologies environnementales : Bioremédiation des sols (pesticides, PCB, métaux…) et des écosystèmes marins (hydrocarbures) ; phytoremédiation (biostimulation, rhizofiltration) valorisation des déchets (compostage, méthanisation).

    Volume horaire : 30h de CM - 18h de TD - 12h de TP

    Plus d'informations

  • Acteurs de l'environnement et normes environnementales (3 crédits)

    Code : S12CH4E2Langue : Français.

    Contenu : Présentation des organismes publiques et organismes ou associations parapubliques en charge de la gestion, du contrôle et/ou de la réglementation des questions de pollutions et de protection de l'environnement ; et présentation des principales lois et normes dans les domaines de l'air, de l'eau, des sols et des déchets. 1– Acteurs et normes dans l'air : Rôle et fonctionnement des Associations Agréées pour la Surveillance de la Qualité de l'Air ; outils de mesure sur site de la qualité ; réseaux de surveillance et d'alerte ; réglementation sur l'air. 2– Acteurs et normes des eaux : Politique de l'eau en France et son organisation générale (les acteurs gestionnaires, les acteurs de la police et du contrôle, la mise à disposition des données) Les outils de gestion et de la réglementation : SeQ-Eau, normes de qualité environnementales et réglementation de qualité des eaux (usées, potables et de baignades). 3– Acteurs et normes des sols et des déchets : interlocuteurs publiques et privés, et éco-organismes parapubliques impliqués dans la gestion – comprenant la protection des sols et la réduction de la production des déchets), le traitement et le contrôle des sols pollués et des déchets - présentation des contextes législatifs dans les domaines des déchets solides et des sites contaminés.

    Volume horaire : 24h de CM - 6h de TD

    Plus d'informations

  • Analyses spectrales et séparatives (6 crédits)

    Code : S12CH5E1Langue : Français.

    Contenu : Connaître le fonctionnement et le principe d’utilisation et de fonctionnement des appareils analytiques nécessaires à l’identification et à la quantification de composés organiques et inorganiques dans l’environnement. 1– Techniques chromatographiques (CM). Résumé des principales méthodes d'extraction. Définition et historique rapide de la chromatographie. Fondements de la chromatographie : théorie des plateaux, cinétique, grandeurs fondamentales… Optimisation des conditions d'analyse. Analyse quantitative : étalonnage interne, ajouts dosés. Chromatographie gazeuse : appareillage, interprétation des chromatogrammes. Chromatographie liquide : adsorption, partage, exclusion, échange d'ions. 2 – Travaux dirigés. Séances de problèmes mettant en évidence les grandeurs fondamentales : facteur de rétention, sélectivité, résolution, relation de Purnell, efficacité, loi de Darcy… Spectroscopie -- spectrométrie (CM) : Principe, appareillage, analyses qualitative et quantitative, couplage, applications environnementales et autres, sur les techniques suivantes :UV-Visible–Fluorimétrie ; absorption atomique ; infra-rouge. Spectrométrie de masse. Résonance magnétique nucléaire. 3– Travaux dirigés : UV-Visible–fluorimétrie : Applications de l’analyse quantitative dans différentes matrices ; interprétation de l’utilisation des différents étalonnages (externe, interne, ajouts dosés) ; Infra-Rouge : comment lire une table IR ? Interprétation de spectres ; notions de familles chimiques ; spectrométrie de masse : interprétation de spectres ; notions de fragmentation ; résonance magnétique nucléaire : interprétation de spectres. 4– Travaux pratiques. Dosage des anions dans des eaux minérales et de la distribution urbaine (chromatographie liquide (échange d’ions) – détection conductimétrique). Extraction et analyse de pesticides dans un sol pollué (chromatographie liquide (partage) – détection UV). Extraction et dosage du menthol et de la carvone dans de la menthe fraîche (chromatographie gazeuse – détection FID). Dosage de la caféine dans du thé et du café (infra-rouge).

    Volume horaire : 24h de CM - 16h de TD - 20h de TP

    Plus d'informations

  • Chimie des eaux naturelles (3 crédits)

    Code : S12CH5E2Langue : Français.

    Contenu : L'objectif est d'explorer les différents types d'eau de la nature et les méthodes de caractérisation. La composition chimique d'une eau est interprétée pour faire le lien avec les milieux quelle a traversé : eaux douces, saumâtres, salines et sursalines, eaux acides (pluie, effluents miniers) et basiques, eaux saturées en oxygène (eaux de surface) et eaux réductrices (eaux souterraines). 1– Cours . Minéralisation des eaux, origine des éléments, conductivité, résidu sec, classification des eaux potables. Les grands réactions chimiques dans l’eau : réactions acido-basiques (pH), précipitation-dissolution, indices de saturation, échange de gaz, notion du potentiel d'oxydoréduction et du pe. Interactions minéraux-eau, compréhension des différences entre les eaux minérales de France et dégustation (Volvic, Évian, Badoit, Vichy St.Yorre, etc.). Caractérisation chimique des eaux : diagrammes chimiques (Piper, Schoeller, Stiff, Ligne Météorique d’eau en isotopie,…), droite de mélange (TP sur ordinateur). Utilisation de traceurs isotopiques pour remonter aux origines des eaux (18O et 2H, principe, fractionnement). Quelques problèmes particuliers : paramètres étudiés pour la qualité de l’eau (turbidité, odeur, ions…), taux de saturation de l’oxygène et influence sur faune aquatique, problèmes d’eutrophisation et présence de détergents. 2– Travaux dirigés . Séance 1 : eaux minérales : bilan anions-cations, résidu sec, force ionique, coefficients d'activités, indices de saturation, dégustation. Sensibilisation aux grands types d’eaux minérales. Séance 2 : réactions acido-basiques, calculs de pH. Diagramme de Sillén. Alcalinité. Titrage alcalimétrique complet et titrage de Gran. Séance 3 (sur ordinateur) : initiation en logiciel Diagrammes : diagrammes de Piper, Schoeller, Stiff, Riverside-Wilcox, droite de mélange, et ligne météorique d'eau isotopes 2H et 18O en eau Initiation au calcul de spéciation avec PHREEQC. 3 – Terrain. Échantillonnage des eaux. Mesures du pH, de la conductivité, de l’oxygène et du potentiel redox sur terrain dans une eau de source. Odeur et turbidité. Filtrage et préservation d’échantillons d’eau. Phénomènes géochimiques d’une source karstique : dissolution de roche et formation des travertins (tufs).

    Volume horaire : 18h de CM - 9h de TD - 3h de TP

    Plus d'informations

  • Hydrosciences (3 crédits)

    Code : S12ST5E1Langue : Français.

    Contenu : 1. Cours. Les grands ensembles hydrogéologiques en France. Ressources en eau et enjeux. L’eau  : distribution dans le temps et dans l’espace et propriétés physico-chimiques de l’eau (viscosité, capacité thermique…). Le bassin versant : d éfinition, fonctionnement, implication pour la gestion des rivières. Précipitations : f ormation, distribution, Mesure, Problèmes uniques liés à la végétation (canopée). Génération de l’écoulement de surface  : sources, processus, mesures/caractérisation, influence anthropogénique. 2. Travaux dirigés. Loi de Darcy et piézométrie. Étude de la carte hydrogéologique de la Crau. D élimitation des bassins versants et profil topographique (travail basé sur les cartes IGN). Analyses statistiques et spatiales des données de précipitations. 3. Sortie Site de la Batarelle (1/2 journée).

    Volume horaire : 16h de CM - 10h de TD - 4h de TP

    Plus d'informations

  • Risques géologiques (3 crédits)

    Code : S12ST5M1Langue : Français.

    Contenu : Risque sismique, volcanique, lié aux mouvements de terrain (ex. glissements de terrain, avalanches de neige), inondations fluviatiles, inondations marines (liées au tempêtes et tsunamis), phénomènes atmosphériques dangereux (tempêtes, tornades, ouragans). Seront passés en revue le phénomène proprement dit (l'aléa), son impact sur la société et les mesures prises par celle-ci face au risque.

    Volume horaire : 16h de CM - 14h de TD

    Plus d'informations

  • Professionnalisation (3 crédits)
  • UE supplémentaires CMI

Semestre 6 Environnement, pollutions et milieux

[ détails ]

  • Anglais 4 (3 crédits)

    Code : S12AN6I1Langue : Français.

    Contenu : Manipulation des structures de base de la langue. Compréhension d'un bref document authentique, écrit ou audio. Prise de parole de façon spontanée sur un sujet d’actualité. Expression d'une opinion par écrit. Lexique scientifique de base. Passage de la Certification de compétences en langues de l'enseignement supérieur niveau 2 (CLES 2).

    Volume horaire : 18h de TD

    Plus d'informations

  • Toxicologie environnementale (3 crédits)

    Code : S12BE6E1Langue : Français.

    Contenu : Effets des xénobiotiques sur les organismes animaux : voies d'entrée, bioconcentration, bioaccumulation, bioamplification, voies métaboliques impactées, voies de détoxication--activation des xénobiotiques. Notions de Toxicologie. Biomarqueurs. Voies d'entrées des xénobiotiques. Notions de toxicologie (pharmacocinétique, pharmacodynamie, notion de 1/2 vie, distribution,…). Bioconcentration, bioaccumulation, bioamplification. Métabolisme de phase I (mono-oxydation, hydrolyse) et de phase II (conjugaison). Effets toxiques : hépatotoxicité, génotoxicité, neurotoxicité, perturbation endocrinienne, immunotoxicité. Notions de biomarqueurs dans le diagnostic environnemental.

    Volume horaire : 20h de CM - 10h de TD

    Plus d'informations

  • Traitement des eaux et des déchets (4 crédits)

    Code : S12CH6E1Langue : Français.

    Contenu : Connaissances du panel des principales techniques industrielles et nouvelles technologies pour le traitement et la gestion des eaux usées, des déchets solides et des sols pollués. Les technologies fondamentales de gestion et traitements des eaux usées, des déchets solides et des sites & sols pollués, sont exposées en tenant compte des approches physiques, chimiques et biologiques. Ces présentations sont illustrées sur des exemples concrets de filières de gestion/traitement, et sont mises en perspectives dans un contexte de développement durable (questions sur impacts environnementaux, sociétaux et économiques). Eaux usées : traitements physico-chimiques et biologiques, assainissement autonome, les TD sont orientés vers le dimensionnement des installations. Déchets urbains et industriels : éléments de rudologie, stratégies de gestion, filières de traitement = thermique (incinération, pyrolyse & gazéification, OHT), bioconversion (compostage, méthanisation), valorisation matière (collecte, recyclage), physico-chimique, installation de stockage de déchets. Sites & sols pollués : types de pollutions, traitements physiques et chimiques, remédiation biologique, etc.

    Volume horaire : 22h de CM - 12h de TD - 6h de TP

    Plus d'informations

  • Biogéochimie des contaminants (4 crédits)

    Code : S12CH6E2Langue : Français.

    Contenu : L’objectif de ce module est de donner à l’étudiant une compréhension des grandes familles de polluants et leur comportement dans les différents milieux de l’environnement. Les différents processus biogéochimiques contrôlant le comportement des éléments traces métalliques et des métalloïdes dans l’environnement seront présentés, en particulier l’importance de la spéciation en phase aqueuse. Pour les polluants organiques, le focus sera mis sur les caractéristiques physico-chimiques et banques de données, le partage entre phases, les isothermes de sorption, l’application à la répartition entre les compartiments environnementaux et les modèles d’équilibre. Les polluants organiques incluent les organiques hydrophobes (hydrocarbures, polychlorobiphényles (PCB), et dioxines), les pesticides, les détergents et les polluants polaires émergents. Propriété chimiques et coefficients de partage des contaminants. Spéciations chimiques des métaux et métalloïdes. Oxydoréductions. Isothermes de sorption. Partage des contaminants entre air, eau, sol, sédiments.

    Volume horaire : 25h de CM - 15h de TD

    Plus d'informations

  • Chimie atmosphérique et impacts climatiques (4 crédits)

    Code : S12CH6E3Langue : Français.

    Contenu : L'UE offre un panorama complet des deux principales problématiques associées à la pollution atmosphérique : la qualité de l'air (dans l'air ambiant et les espaces semi-clos) et le réchauffement climatique. Les connaissances théoriques et les études de cas concrets vues en CM et TD seront complétées par des TP où sera mesurée une série de polluants atmosphériques. Qualité de l'air : sources, puits et impacts sanitaires des principaux polluants atmosphériques, études de cas. Qualité des airs intérieurs : logement, lieux publics, transports, etc. Réchauffement climatique : bilan radiatif et impacts sur l'environnement.

    Volume horaire : 14h de CM - 10h de TD - 16h de TP

    Plus d'informations

  • Atelier environnemental (6 crédits)

    Code : S12CH6M1Langue : Français.

    Contenu : Mise en pratique sur le terrain et en laboratoire des différents outils d'analyse environnementale en usage sur les cours d'eaux, au travers des disciplines de la biologie et de la chimie. Certification des compétences dans l'utilisation des outils d'analyse et de prélèvements de terrain (en chimie et biologie). Prélèvements et analyse de l’eau et des sédiments. Prélèvement et indices de qualité biologiques. Prélèvement de suspensions algales, analyse des Chlorophylles et phéopigments, calcul d’indice de qualité biologique des eaux. Mise en perspective des résultats acquis.

    Plus d'informations

  • CV numérique (3 crédits)

    Code : S12PP6E1Langue : Français.

    Contenu : L'objectif de ce module est d'évaluer les compétences acquises tout au long du cursus de la licence, et de réaliser un outil de valorisation de ces compétences pour un accès au monde professionnel ou à un accès en master. Cette évaluation est réalisée à la fois par les étudiants eux-mêmes (auto-évaluation) et par les enseignants (à partir des éléments de « preuve » apportées par les étudiants). 1– Réalisation d'un CV numérique comportant plusieurs éléments de preuves des compétences acquises dans différents domaines compétences professionnelles (stages, jobs d'été, VIE, césure, etc. Compétences disciplinaires. compétences connexes aux métiers du domaine de l'environnement. Compétences linguistiques. Compétences acquises au travers d'expériences personnelles (voyages, sport, hobbies, etc. 2– Les éléments de preuve sont des vidéos, des photos, des rapports, des textes, le remplissage de la grille d'auto-évaluation. Ces éléments peuvent être en français ou en anglais.

    Volume horaire : 30h de TP

    Plus d'informations

  • Dynamique sédimentaire littorale et fluviale (3 crédits)

    Code : S12ST6E2Langue : Français.

    Contenu : Cet enseignement se répartit en deux domaines d'études et de compétences autour de l'eau et des sédiments en géosciences : géomorphologie littorale (les interactions entre la mer et le continent). Les processus et la gestion des sédiments dans le domaine estuarien et fluvial. Cours. 1– Origine des sédiments, transport en relais, description des types de transport sédimentaire, approche semi-quantitative. 2– Études de cas sur l'estuaire Loire, le delta du Rhône, et la Durance et ses affluents, et montrer les perturbations du transport sédimentaire liées aux usages et aux aménagements fluviaux et côtiers et leurs impacts sur le bilan sédimentaire distribué à la mer. 3– Notion de transport sédimentaire (structuration verticale du transport, seuils de mobilisation, vitesse de chute, traçage des polluants). 4– Les équations du flux sédimentaires (transports par charriage, transport par suspension). Tavaux dirigés . 1– Identification et description des ouvrages perturbants le transit sédimentaire fluvial. 2– Identification et cartographie des lits fluviaux, méthode hydro-géomorphologique. 3– Mise en pratique des notions de transports sédimentaires. 4– Bilan sédimentaire et analyse diachronique. Terrain. Port Saint-Louis-du-Rhône, plage de la Gracieuse, domaine de la Palissade (commune d'Arles), plages d'Arles.

    Volume horaire : 14h de CM - 10h de TD - 6h de TP

    Plus d'informations

  • UE supplémentaires CMI

Informations diverses

Secrétariat pédagogique :

Modalités d'inscription

Le parcours ENVIPOM est ouvert à tout étudiant issu des portails 2 (Marie Curie) et 3 (Louis Pasteur) d'Aix-Marseille université. Pour les candidats issus de BTS, d'IUT ou de L1 d'autres universités, les candidatures et inscription se font par le biais de l'application eCandidat.