AccueilPortail de licenceSciencesEnseignementsArchitecture moléculaire

SciencesUE Architecture moléculaire

Contenu

Plan du cours détaillé jusqu’au niveau 2 (20 lignes maximum soit environ 2000 caractères). Un exemple :

I – Nomenclature

Principales fonctions (groupes fonctionnels). Règles de construction d’un nom

II – Isomérie de constitution

1/ Formule brute et isoméries de fonction, de chaine, de position et degré d’insaturation

2/ (niveau d’oxydation de la fonction à rediscuter)

III. Effets électroniques

1/ Effet inductif (liaison polarisée, polarité des molécules)

2/ Mésomérie

3/ Aromaticité

IV – Stéréoisomérie

Classes de stéréoisomères (isomères géométriques, diastéréoisomères et énantiomères)

1/ Isomérie de conformation (représentation de Cram et de Newman)

2/ Isomérie de configuration : énantiomérie vs diastéréomérie

V - Partie en lien avec l’UE suivante La réaction chimique :

1/La réaction chimique (profil énergétique, équation et symbolisme, rupture et formation de liaisons, 4 types de réaction

2/ Cas de la tautomérie (stabilisation par délocalisation)

3/ Mutarotation des sucres

Compétences visées

UE REQUISE POUR LA MENTION CHIMIE et parcours Biochimie de la mention Sciences de la Vie

La formulation sous la forme d’une liste à puces est particulièrement recommandée.

· Identifier et nommer les atomes, les fonctions et les composés chimiques dans la nomenclature appropriée et les représenter de manière à faire apparaître leurs spécificités structurales.

. Ecrire et étudier une réaction chimique à partir d'un énoncé ou d'un protocole expérimental

Langue utilisée

Langue principale utilisée par cet enseignement : Français.

Bibliographie

P. Arnaud, Cours de Chimie Organique (Dunod)

Modalités d'organisation

CM, TD et TP

Volume des enseignements

  • Cours magistraux : 16 heures
  • Travaux dirigés : 20 heures
  • Travaux pratiques : 4 heures