FormationsLicence généraleSciences de l'éducation

Licence Sciences de l'éducation

Conditions d'admission

Déposer une candidature

Structure et organisation

De la première à la troisième année de la licence, une spécialisation progressive est organisée autour des disciplines fondatrices des sciences de l’éducation : la sociologie, la psychologie, la philosophie. Ces enseignements sont articulés chaque année à des enseignements disciplinaires fondamentaux en sciences de l’éducation, allant du niveau de la découverte à une consolidation en troisième année. Ils sont organisés de manière à donner aux étudiants les références de base dans la recherche scientifique et dans les champs professionnels en éducation et en formation. Des stages obligatoires en L2 et en L3 assurent un contact direct avec les pratiques éducatives dans la diversité des milieux professionnels. La langue vivante est obligatoire à chaque semestre de la L1 à la L3.

L’accès à la mention sciences de l’éducation est proposé en première et deuxième année à partir d’un portail associé aux licences de sociologie, de philosophie et de sciences du langage.

En Licence 1re année (L1), les enseignements sont communs aux mentions du portail introduisant à des disciplines connexes des sciences de l’éducation dans le champ de la sociologie, de la philosophie et des sciences du langage, offrant ainsi aux étudiants une culture générale et la possibilité d’un choix de passerelles vers l’une des mentions du portail. Un enseignement de méthodologie du travail universitaire est proposé à chaque semestre de L1.

Au premier semestre l’étudiant suivra les quatre enseignements de portail. Au deuxième semestre un renforcement disciplinaire sera assuré avec deux unités d’enseignement (UE) en sciences de l’éducation (12 crédits). L’étudiant aura la possibilité de poursuivre les mêmes enseignements de portail selon la structure suivante :

  • UE 1 : Sciences de l’éducation (6 crédits)
  • UE 2 : Sciences de l’éducation (6 crédits)
  • UE 3 : « OPTION » 1 - UE à choix parmi Sociologie, Philosophie, Sciences du langage (6 crédits)
  • UE 4 : « OPTION » 2 - UE à choix parmi Sociologie, Philosophie, Sciences du langage (6 crédits) ou choix d’options préfigurées (6 crédits).

Au sein du portail, les étudiants pourront se réorienter vers la mention de leur choix à l’issue de la validation du premier semestre ou de la première année. Dans ce dernier cas, ils devront avoir validé au moins 12 crédits dans la discipline choisie.

En Licence 2e année (L2), la spécialisation dans la mention commence tout en maintenant l’ouverture aux disciplines connexes en Sciences Humaines et Sociales (SHS) par un choix d’options préfigurées (avec en priorité : sociologie, sciences du langage, philosophie). Aux semestres 3 et 4, un enseignement porte sur l'aide à l'orientation, le projet de l'étudiant et le développement des compétences fondamentales en informatique et prépare à une certification en informatique et internet.

L’entrée par le portail avec la sociologie, la philosophie et les sciences du langage a pour objectif le travail éducatif dans différents contextes institutionnels (milieu scolaire et périscolaire, milieu associatif, milieu de la formation) en lien avec différents champs d’investigation (champ de l'éducation, champ de la relation formation/emploi, champ de la socialisation scolaire et de l’orientation tout au long de la vie, champ de la santé et du travail social).

En troisième année de licence deux parcours-type sont proposés :

1) le parcours-type « Sciences de l’éducation », qui a une visée généraliste, pluridisciplinaire et étudie le champ des sciences de l’éducation en général : acteurs et contextes de l’éducation, de la formation, de l’animation et du travail social. Deux stages sont obligatoires et sont associés à un enseignement de préprofessionnalisation.

2) le parcours-type « Formation d’adultes », qui est centré sur les acteurs et contextes de la formation professionnelle et sur la formation de formateurs. Il est proposé en formation initiale et en formation continue. Et il offre pour les étudiants en formation continue un dispositif de formation par alternance, avec une semaine par mois de formation universitaire et des semaines de stages pratiques dans des milieux professionnels diversifiés. Ce dispositif doit permettre aux stagiaires en formation continue de mettre à l’épreuve du terrain leur projet professionnel, de s’exercer à tenir des postures professionnelles dans des milieux de travail variés, de confronter les modèles et théories à la pratique, de rencontrer des professionnels qui peuvent tenir le rôle de référent. L’objectif de ce dispositif est de favoriser la professionnalisation des stagiaires aux métiers de la formation dans différents secteurs d’activités (organismes publics et privés de formation).

Une approche pluridisciplinaire :

L’organisation des enseignements permet aux étudiants de se spécialiser en sciences de l’éducation à partir d’une approche pluridisciplinaire et de se réorienter au cours des trois années de licence. Des modules d’adaptation sont proposés en fonction des filières d'origine de l'étudiant.

Modalités d’enseignement :

La formation est proposée majoritairement en présentiel articulant cours magistraux et travaux dirigés. Elle s’appuie sur l’utilisation de la plateforme pédagogique à distance de l’université (Amétice) pour offrir des espaces d’échanges et de diffusion de ressources.

Modalités spécifiques selon les parcours-type en L3 :

  • Dans le parcours-type « Sciences de l’éducation », 30 % des enseignements sont donnés en formation à distance afin de faciliter les stages en concentrant les enseignements en présentiel sur une journée et demie par semaine. L'enseignement à distance s’appuie sur une pédagogie active sur la plateforme numérique d’AMU Amétice, intégrant des visioconférences et activités collaboratives dans le cadre notamment de démarches de projet et de portfolio numérique.
  • Dans le parcours-type « Formation d’adultes » les modalités pédagogiques reposent sur un accompagnement des stages (préparation, régulation et exploitation des stages dans le cadre de la formation universitaire), un accompagnement individualisé dans la construction et la régulation du projet professionnel tout au long de l’année.

La licence est proposée en formation initiale et continue. Les stagiaires de formation continue bénéficient de modules transversaux spécifiques proposés par la composante et qui portent notamment sur la liaison avec le monde socioéconomique, la professionnalisation, la recherche documentaire, l’utilisation des ressources disponibles à l’université, la valorisation des connaissances et des capacités, l’élaboration du projet.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)

Connaissances à acquérir

La licence vise l’acquisition de connaissances et de savoir-faire fondamentaux et d’une culture générale en sciences de l’éducation. Elle étudie l’éducation, l’enseignement et la formation dans différents contextes institutionnels (milieu scolaire et périscolaire, milieu associatif, milieu de la formation) et éducatifs (la santé et le travail social, la relation formation/emploi, l’insertion, la socialisation scolaire et la formation des adultes avec l’orientation et la formation tout au long de la vie, le secteur culturel et artistique...), en lien avec différents champs d’investigation (la didactique, la pédagogie, l’évaluation, les modèles d’apprentissage).

Les étudiants sont initiés aux méthodes et modèles théoriques mobilisés en sciences humaines et sociales comme au champ propre aux sciences de l’éducation, afin d’améliorer la compréhension et la qualité des activités du travail éducatif, mis en œuvre selon la variabilité des contextes et des situations rencontrés, servant aussi bien des finalités de recherche que professionnelles.

Compétences visées

La formation en trois années a pour objectif le développement de cinq compétences générales communes, et l’acquisition d’une compétence principale spécifique au terme de chacun des deux parcours-type en 3e année :

1) Mettre en œuvre les compétences et connaissances pluridisciplinaires en sciences de l’éducation lors d’activités d’enseignement, de formation et d’accompagnement dans un environnement professionnel.

  • Identifier et mobiliser les principaux concepts en sciences de l’éducation permettant de décrire, d’analyser et de proposer l’adaptation d’un fait éducatif dans son contexte institutionnel, dans ses dimensions didactiques, pédagogiques et d’évaluation.
  • Analyser des situations d’apprentissage en référence aux principales conceptions pédagogiques et aux conditions d’utilisation des techniques de l’information et de la communication.
  • Comprendre et créer un cahier des charges de formation.

2) Conception et mise en œuvre de projets pédagogiques individuels et en équipes, en s’appuyant sur une méthodologie de projet mettant en œuvre des pratiques d’évaluation réflexive.

  • Identifier, comprendre et évaluer le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.
  • Identifier et sélectionner diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet dans ses dimensions philosophiques, psychologiques ou sociologiques.
  • Analyser et synthétiser des données empiriques en vue de leur exploitation.

3) Développer et optimiser la relation pédagogique par la mise en œuvre d’un processus communicationnel adapté à différents publics prenant en compte les enjeux pédagogiques, sociaux et humains favorisant l’apprentissage des apprenants.

  • Situer son rôle et sa mission au sein d'une situation éducative pour s'adapter et prendre des initiatives.
  • Se servir avec pertinence des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française.
  • Se servir avec pertinence de la compréhension et de l’expression écrites et orales dans au moins une langue vivante étrangère.
  • Utiliser les outils numériques de référence pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe.

4) Élaborer et mettre en œuvre une démarche scientifique dans le champ de la formation et de l’éducation.

  • Identifier et mobiliser les données de la recherche en éducation pour éclairer une problématique d’éducation ou d’enseignement :

o circonscrire et expliciter la nature de la problématique ; o combiner les points de vue des disciplines constitutives des sciences de l’éducation pour élaborer et argumenter cette problématique.

  • Construire, analyser et évaluer un dispositif de recherche et argumenter ses choix méthodologiques.
  • Créer une distance critique appropriée, évaluer et s’autoévaluer.

5) Construire un projet professionnel personnel pour réussir son intégration professionnelle dans le domaine de l’enseignement et de la formation.

  • Travailler en équipe autant qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.
  • Analyser et prendre des décisions appuyées sur les résultats dans sa pratique professionnelle.

Compétences spécifiques des parcours-type :

A) Sciences de l’éducation

Connaître et distinguer de façon opératoire les contextes éducatifs au sens large, les méthodes et outils pédagogiques d’intervention.

B) Formation d’adultes

Adapter les méthodes et outils pédagogiques d’intervention à un contexte professionnel.

Débouchés professionnels

La mention de licence sciences de l’éducation fait l’objet de la fiche générale RNCP 24461. Les débouchés se situent dans les secteurs d’activité ou types d'emplois suivants : l’Administration publique ; les activités de service (associations) ; les métiers de l’information et de la communication ; les métiers de la santé humaine et de l’action sociale, de l’enseignement et la formation.

Les métiers accessibles dès la licence concernent le champ scolaire, de l’accompagnement scolaire, des personnels des services, enseignement des collectivités territoriales, ainsi que les métiers qui se situent au croisement des champs de l’éducation, de la formation et du social, de la santé : travail social, métiers du soin, de l’accompagnement, de l’aide à la personne, de la médiation, de l’animation (à titre d’exemple : médiateur associatif ; animateur de réseau éducatif ; chargé de mission ou coordonnateur de mission ; responsable de programmes ; responsables intermédiaires du secteur social et médico-social ; agents d'accueil des publics en mission locale et PAIO ; conseiller de bilan de développement et d'orientation ; formateur ; formateur spécialisé pour publics en insertion ; animateur local d'insertion. Enfin, de nombreux concours de la fonction publique sont accessibles avec le grade de licence.

Pour le parcours-type « formation d’adultes », axe « éducation aux risques routiers et à leur gestion » :

  • Enseignant de la conduite (apprentissage de base de la conduite, conduite éco citoyenne, conduite en convoi, conduite urgentiste), préventeur de risque, inspecteur du permis de conduire, gestionnaire de flotte de véhicules, formateurs stage de récupération de points.
  • responsable de l'urbanisme dans les communes, ingénieurs créateurs d'axes routiers, techniciens bureaux d'études constructeurs automobiles
  • Responsable sécurité, Ingénieurs conseils des Caisses d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail (CARSAT).

Poursuite d'études

Selon le métier visé, la licence encourage une poursuite d’étude, et est destinée prioritairement aux étudiants souhaitant :

  • s’orienter vers le métier de CPE par le master MEEF 3 « Encadrement éducatif » pour devenir Conseiller principal d’éducation.
  • réaliser une poursuite d’étude en master sciences de l’éducation, en recherche ou dans un parcours professionnalisant (responsable de formation ; ingénierie de la formation…) ; en master MEEF, ou dans tout autre master accessible avec un diplôme de licence.

Aide à la réussite

Des réorientations vers d'autres parcours de L3 sont possibles avec entretien préalable systématique et plan de formation personnalisé en fonction du métier et/ou du projet visé.

Aide à l'orientation

Orientation active, passerelles.

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

Stages tutorés dans toutes les options.

Plan de formation personnalisé en fonction du métier et/ou du projet visé.