AccueilLicence généralePhilosophie

Licence Philosophie

Objectif

L'enseignement de la philosophie est une tradition ancienne à Aix Marseille. Le département de philosophie composé de 14 enseignants chercheurs statutaires et d'une quinzaine de chargés d'enseignement bénéficie du soutien de deux unités de recherche en Histoire de la philosophie (IHP) et en épistémologie et philosophie des sciences (CGGG). Ce contexte offre une capacité d'encadrement des étudiants susceptible de favoriser la réussite des étudiants.

Conditions d'admission

Sont autorisés à s'inscrire en Licence :

  • Les candidats titulaires ou en préparation d'un baccalauréat français des séries générales, technologiques ou professionnelles.
  • Les candidats titulaires ou en préparation d'un DAEU.
  • Les candidats titulaires ou en préparation d'un diplôme français de niveau IV hors baccalauréat.
  • Les candidats ressortissants de l'U.E, de l'EEE, de la Confédération Suisse, des principautés de Monaco ou d'Andorre, titulaires ou en préparation d'un diplôme donnant accès à l'enseignement supérieur européen.
  • Les candidats ressortissants de l'U.E, de l'EEE, de la Confédération Suisse, des principautés de Monaco ou d'Andorre, titulaires ou en préparation d'un équivalent au baccalauréat français (diplôme obtenu hors U.E).

N.B : Les candidats non ressortissants de l'U.E, de l'EEE, de la Confédération Suisse, des principautés de Monaco ou d'Andorre, titulaires ou en préparation d'un diplôme équivalent au baccalauréat français (U.E ou hors UE) ne passent pas par APB, mais par la procédure DAP.

Structure et organisation

L1 : La licence « philosophie » est proposée dans deux portails offrant ainsi aux étudiants une culture générale et la possibilité d’un choix de passerelles vers une autre mention du portail à l’issue du premier semestre ou de la première année.

La licence “philosophie” est associée à la licence « sociologie », à la licence « sciences du langage », et à la licence « sciences de l’éducation » au sein d’un portail commun.

Elle est associée à la licence « Sciences de l'homme, Anthropologie et Ethnologie », à la licence « Lettres » (lettres modernes et lettres classiques) au sein d’un autre portail.

En Licence 1ère année (L1), les enseignements sont communs aux mentions du portail. Dans le cadre de chacun des deux portails, chacune des 4 filières impliquées proposera une UE d'enseignement disciplinaire (soit 20% du total = 80%) au S1. Au semestre 2, 60 % de l'enseignement seront obligatoirement disciplinaires par rapport à l'inscription initiale, 20% seront choisis dans le portail (au choix dans une des trois autres disciplines). Un enseignement de méthodologie du travail universitaire, organisé par chacune des quatre disciplines impliquées, est proposé aux deux semestres de L1 (10%), ainsi qu'un enseignement de langues vivantes (10%).

Un enseignement de méthodologie du travail universitaire est proposé en L1 et en L2. En L3 est donné un enseignement en histoire et théorie de la méthodologie philosophique.

L2 : Tronc commun constitué d'U.E. permettant l'acquisition d'un socle commun de connaissances fondamentales et de compétences méthodologiques en philosophie.

En deuxième année, un enseignement « Projet professionnel et préfiguration de parcours » aide l’étudiant à affiner son projet ; un enseignement transversal forme aux compétences numériques et informationnelles.

L3 : La spécialisation dans la mention s’effectue en 3ème année.

3 parcours-type incluant des U.E. mutualisées et des U.E. spécifiques :

  1. Histoire de la philosophie et métaphysique.
  2. Théorie de la connaissance.
  3. Philosophie pratique.

La langue vivante est obligatoire à chaque semestre de la licence.

La licence est proposée en formation initiale et continue.

Les stagiaires de formation continue bénéficient de modules transversaux spécifiques proposés par la composante et qui portent notamment sur la liaison avec le monde socioéconomique, la professionnalisation, la recherche documentaire, l’utilisation des ressources disponibles à l’université, la valorisation des connaissances et des capacités, l’élaboration du projet.

En formation initiale comme continue, l’enseignement est dispensé en présentiel et présentiel enrichi par l’usage des TICE via la plateforme numérique d’AMU AMETICE.

La formation est assurée entièrement en FOAD Formation à distance pour le premier parcours « Histoire de la Philosophie et métaphysique ».

Le volume horaire de la licence est de 1500 heures, soit 500 heures maximum par année

Les enseignements de langue vivante pour non spécialistes de langues (LANSAD) représentent 18 ECTS sur les 3 années soit 180 heures. La progression en langue vivante de chaque étudiant est prévue dans le cadre d’un partenariat entre la licence et l’offre LANSAD des départements de langues vivantes de l’UFR ALLSH.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)

Connaissances à acquérir

Au terme de cette formation, les étudiants seront capables de se repérer dans les oeuvres classiques de la tradition philosophique. Les enseignements dispensés au cours des trois années de licence permettent d'acquérir des compétences méthodologiques (maîtrise de l'expression écrite et orale, capacité d'analyse et de synthèse), une culture générale (ouverture à des UE pluridisciplinaires en L1 par le système des portails) et une culture disciplinaire critique, la maîtrise d'au moins une langue vivante, l'ouverture aux langues anciennes essentielles pour approcher les textes de la tradition ancienne.

Compétences visées

Les compétences attendues des étudiants au terme de la Licence de Philosophie sont les suivantes :

Compétences disciplinaires

  • Identifier les grandes périodes de la philosophie et décrire leur évolution.
  • Identifier dans un texte ou dans la démarche argumentative d’une discussion les éléments relevant de l’histoire des idées, des sciences et connaissances pour procéder à leur analyse en les contextualisant.
  • Mettre en relation les grands débats contemporains entre eux et avec l’histoire des idées pour les analyser.
  • Mobiliser les méthodes et outils de l’analyse critique des textes philosophiques, en français – en s’appuyant sur des éléments de connaissance des langues de l’Antiquité classique – et dans au moins une langue étrangère.
  • Mobiliser des outils conceptuels et théoriques pour examiner les questions concrètes auxquelles sont confrontées les sociétés contemporaines.
  • Problématiser, conceptualiser et argumenter un sujet philosophique dans une langue aisée, claire et rigoureuse, qu’il s’agisse de présentations orales ou écrites.

Compétences préprofessionnelles

  • Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s'adapter et prendre des initiatives.
  • Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.
  • Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité du travail et de la recherche.
  • Travailler en équipe autant qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.
  • Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder.
  • Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.
  • Se mettre en recul d’une situation, s’auto évaluer et se remettre en question pour apprendre et évoluer.

Compétences transversales et linguistiques

  • Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe.
  • Identifier et sélectionner diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet.
  • Analyser et synthétiser des données.
  • Développer une argumentation avec esprit critique.
  • Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française.
  • Se servir aisément de la compréhension et de l’expression écrites et orales dans au moins une langue vivante étrangère.

La formation offre un socle commun de connaissances dans les grands champs de la philosophie, qu’on articulera d’une part autour de l’histoire de la philosophie, et d’autre part autour de la métaphysique, de l’épistémologie, de la logique, de l’histoire des sciences, de la philosophie sociale, politique, éthique, juridique et de l’esthétique.

Stages et projets encadrés

Pour les stages non obligatoires, l’établissement de la convention de stage est assuré avec l’appui de l’administration de l’UFR via la plateforme ipro http://ipro.univ-amu.fr

Cette plateforme permet à l’étudiant d’accéder et de postuler aux offres de stage et d’emploi, de suivre ses candidatures, de demander l’autorisation de stage à son responsable pédagogique et de rédiger sa convention de stage.

Les projets tutorés permettent de mettre les étudiants dans conditions de travail proches de l’entreprise avec un accompagnement par les enseignants de la formation.

Débouchés professionnels

La licence de philosophie permet d'acquérir des compétences essentielles non seulement dans la perspective de l'enseignement (dans le primaire comme dans le secondaire) mais plus largement dans tous les métiers où l'argumentation, l'esprit d'analyse et de finesse sont essentiels. Pour cette raison, la licence de philosophie constitue une étape cohérente et pertinente pour les étudiants qui ont un projet professionnel dans le champ de la communication, du journalisme, du marketing politique, pour la préparation aux concours administratifs de catégorie A, du management culturel. La licence de philosophie permet d'accéder en master de philosophie et constitue une première étape, indispensable, pour la préparation des concours d'enseignement (CAPES et agrégation). Elle permet également d'accéder aux concours passerelle (admission directe en 2e année) des grandes écoles de management.

Poursuite d'études

Les débouchés sont une poursuite d’études en Master, et éventuellement les concours de l’enseignement (professeur de Philosophie en classes de terminale). L’acquisition de ces compétences a une utilité sociale dans de nombreux métiers qu’il faut également mettre en évidence. Une part sera réservée à la méthodologie.

Les débouchés par parcours peuvent se spécifier de la manière suivante : le premier parcours intéresse les étudiants souhaitant se consacrer à la recherche et cible la préparation des étudiants aux concours de recrutement de l’enseignement secondaire.

Le parcours « Théorie de la connaissance » prépare également à la recherche et à l’enseignement.

La licence peut ouvrir à la préparation d’un Diplôme d’établissement Métiers de l’Administration proposé par AMU et qui ouvre aux étudiants les carrières de l’administration et de la fonction publique. Il les prépare également aux concours de l’administration.

Partenariats

Le département de Philosophie a développé les liens avec les CPGE de l'Académie et organise régulièrement depuis 2013 des journées sur le thème des concours de khâgne.

Ce dispositif est étendu aux collègues du secondaire, qui, comme leurs collègues de CPGE, sont parfois chargés de cours au département. En concertation avec les collègues de l’Académie et avec l’Inspection de Philosophie, sera mis en place en 2017-2018 le dispositif suivant :

  • Journées communes de recherche sur un thème choisi dans le programme de terminale
  • Ouverture des cours de L1, L2, L3 et M1 aux élèves de terminale qui le désirent, accompagnés de leur professeur, la première semaine du second semestre.
  • Organisation de deux journées de révision pour le baccalauréat à destination des élèves volontaires lors de la semaine de vacances du secondaire pendant laquelle les cours ont lieu à l’Université

Production d’un document électronique « Pourquoi faire de la philosophie ? », rédigé par les enseignants et les étudiants du département et à destination des élèves du secondaire.

Aide à la réussite

L’étudiant a un enseignant référent, le directeur des études. Il bénéficie d’un suivi régulier et individualisé, soutenu par des cours de méthodologie du travail universitaire adaptés à sa discipline.

Les journées de rentrée permettent de présenter la filière, les services de l’Université, les enseignements optionnels, visiter la Bibliothèque Universitaire, présenter le Service Commun de Documentation (SCD).

La formation Practice, obligatoire pour les L1, est une découverte de l’Environnement Numérique de Travail ENT, de la plateforme pédagogique AMETICE, du mail institutionnel (http://cipe.univ-amu.fr)

Pour les étudiants entrant dans la formation après autorisation de la Commission Pédagogique, une remise à niveau peut être proposée (dans certains cas, substitution d’une UE de français à la Langue Vivante Etrangère par exemple).

Tutorat étudiant : 2 tuteurs pour 35 h chacun chaque semestre soit 140 h de tutorat sur l’année.

La formation est dispensée avec l’appui du personnel administratif et pédagogique de l’UFR ALLSH et des services d’AMU. Le service de la scolarité prend en charge l’inscription, le suivi de l’étudiant, les examens et diplômes, avec un encadrement spécifique pour la formation continue et la mobilité internationale. Le bureau d’appui à la pédagogie intervient pour l’élaboration des emplois du temps et l’administration de proximité (1 personnel d’aide à la pédagogie à 80%).

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

En deuxième année, les étudiants suivent un enseignement « Orientation, projet professionnel et numérique ». Il s’agit d’un enseignement obligatoire à chaque semestre (2 x 3 crédits) assuré sous forme de travaux dirigés par des professionnels.

L’objectif vise à accompagner l’étudiant dans la construction de son orientation. Il s’agit d’apporter des informations générales, des contenus méthodologiques de recherche d’informations afin de permettre à l’étudiant d’enrichir ses perspectives d’orientation et de parvenir à élaborer progressivement ses choix. Il s’agit également de fournir aux étudiants une préparation à l’insertion : connaissance de l’environnement socio professionnel propre à la formation, initiation aux outils de l’insertion et de la recherche de stages.

Pour les étudiants qui se destinent à l’enseignement en premier degré, l’ESPE propose des options dites UE Pro MEEF : UE de professionnalisation aux métiers de l’enseignement et de la formation. Une UE de sensibilisation est proposée en licence 2 et deux UE d’approfondissement de la découverte du métier en licence 3. Pour le 1er degré, des axes professorat des écoles sont organisés au sein des mentions de licence. A ces UE pro MEEF s’ajoutent une formation en mathématiques, sciences et français. Ces UE sont couplées à des stages d’observation de 24h en milieu professionnel et permettent une orientation active des étudiants.

Études à l'étranger

Quatre étudiants par an en moyenne partent en mobilité sortante et autant en mobilité entrante.

Dans le cadre des échanges ERASMUS les étudiants de philosophie ont les possibilités suivantes :

Allemagne :

  • Tübingen - Eberhard Karls Universität ; tuteur responsable : Max MARCUZZI

Espagne :

  • Madrid - Universidad Complutense de Madrid ; tuteur responsable : Alonso TORDESILLAS
  • Valencia - Universidad de Valencia ; tuteur responsable : Alonso TORDESILLAS

Italie :

  • Padova - Università degli Studi di Padova ; tuteur responsable : Alonso TORDESILLAS
  • Verona - Università degli Studi di Verona : tuteur responsable : Alonso TORDESILLAS
  • Napoli - Università degli Studi di Napoli Federico II ; tuteur responsable : Alonso TORDESILLAS
  • Torino - Università degli Studi di Torino ; tutrice responsable : Gabriella CROCCO
  • Venise - ; tutrice responsable : Gabriella CROCCO

Turquie :

  • Istanbul - Galatasaray Universitesi ; tuteur responsable : Alonso TORDESILLAS

Les étudiants souhaitant aller étudier dans d'autres universités peuvent parfois le faire en utilisant des supports offerts par d'autres départements.

D’autres échanges que les échanges ERASMUS sont mis en place avec des universités étrangères (Montréal- U.Q.A.M.).