AccueilLicence généraleMusicologieMusique et sciences de la musique

Licence MusicologieParcours type : Musique et sciences de la musique

Objectifs

La licence musicologie dispense une solide formation théorique et pratique dans les domaines :

  • De l'histoire et de l’analyse des musiques savantes et populaires, du Moyen-Age à la période contemporaine et actuelle ;
  • De la pratique et de l’interprétation musicale : pratiques musicales collectives, chorale, musique de chambre ateliers de musiques traditionnelles, improvisées, médièvales, électroacoustiques ;
  • De la conception, de l'organisation et de la réalisation de manifestations musicales ;
  • Des techniques de notation, de transcription et de composition musicales ;
  • De l’esthétique de la musique : philosophie et esthétique comparée, interprétation ;
  • Des sciences du langage musical : sémiologie et sémiotique, rhétorique, herméneutique de la musique, stylistique ;
  • Des sciences humaines en interaction avec le fait musical : sociologie de la musique, histoire des idées, psychologie de la musique, anthropologie musicale, pédagogie de la musique.

Formation et recherche

La Licence Musicologie offre l'opportunité à des étudiants venus d'horizons musicaux différents de prolonger et d'approfondir leurs compétences grâce à une réflexion musicologique actuelle, adaptée à leur profil et à leurs objectifs professionnels. la liaison entre théorie et pratique de la musique est au centre de la formation : ateliers de pratique musicale et de création, histoire, analyse et écritures musicales, sciences humaines. La formation est adossée à un festival universitaire de jeunes créations musicales : Architectures Contemporaines (www.architecturescontemporaines.com).

Pré-requis obligatoires

Titulaires du baccalauréat ou son équivalent.

Pré-requis recommandés

Public visé : sans exclusive, bacheliers ou équivalent ayant une formation musicale.

Compétences visées

Il s’agit pour les étudiants, en fonction de leur profil initial, d’acquérir, de prolonger et d’approfondir des compétences musicales, transversales et préprofessionnelles qui leur permettront :

  • De traiter des principales problématiques du domaine musical et musicologique par l’utilisation d’outils théoriques, de méthodes et de techniques appropriées ;
  • D’élaborer un projet professionnel et d’identifier des parcours de formation permettant d’y accéder ;
  • De développer une autonomie de travail et d’analyse, une capacité d’engagement dans des projets collectifs,une capacité de distance critique et une communication aisée, en français et dans une langue étrangère.

A l’issue de leur formation les étudiants auront développé les compétences suivantes :

  • Situer une oeuvre musicale
  • Sélectionner un élément musical (mélodie, structure…) à partir de l'écoute, le noter, le commenter.
  • Comprendre une partition musicale : la déchiffrer, en repérer ses éléments de structuration.
  • Choisir et utiliser une méthode appropriée à l'étude (analyse, description, commentaire...) d'une pièce musicale écoutée ou lue.
  • Utiliser le vocabulaire spécifique pour étudier une oeuvre musicale à l'écoute ou sur partition.
  • Produire un discours argumenté portant sur un phénomène musical, y compris dans une approche pluridisciplinaire.
  • Repérer les enjeux de l'actualité musicale et musicologique pour aboutir à une analyse critique.
  • Présenter et interpréter une oeuvre instrumentale, et évaluer sa prestation.
  • Composer un arrangement musical, une harmonisation, une pièce instrumentale ou vocale
  • Construire un corpus documentaire.
  • Citer les différentes structures culturelles et musicales sur un territoire ; identifier les professionnels qui s'y rattachent.
  • Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s'adapter et prendre des initiatives.
  • Exprimer son point de vue à l’écrit comme à l’oral, en français et dans une langue étrangère.

Stages et projets encadrés

Pour les stages non obligatoires, l’établissement de la convention de stage est assuré avec l’appui de l’administration de l’UFR via la plateforme ipro http://ipro.univ-amu.fr

Cette plateforme permet à l’étudiant d’accéder et de postuler aux offres de stage et d’emploi, de suivre ses candidatures, de demander l’autorisation de stage à son responsable pédagogique et de rédiger sa convention de stage.

Les projets tutorés permettent de mettre les étudiants dans conditions de travail proches de l’entreprise avec un accompagnement par les enseignants de la formation.

Modalités pédagogiques particulières

La formation se déroule en présentiel avec une approche souhaitant favoriser l’interaction pédagogique : enseignements mixtes, ateliers pratiques, sorties pédagogiques et projets tutorés.

La plateforme pédagogique en ligne (espace numérique de travail) est également sollicitée pour apporter aux étudiants des compléments de formation : supports de cours, exercices complémentaires et d’autoévaluation ; cette modalité d’apprentissage par le biais du média numérique permettra également de renforcer l’interaction pédagogique par la mise en œuvre de forums, blogs ou wikis.

Les stagiaires de formation continue bénéficient de modules transversaux spécifiques proposés par la composante et qui portent notamment sur la liaison avec le monde socioéconomique, la professionnalisation, la recherche documentaire, l’utilisation des ressources disponibles à l’université, la valorisation des connaissances et des capacités, l’élaboration du projet.

Semestre 1 du PT Musique et sciences de la musique

[ détails ]

Semestre 2 du PT Musique et sciences de la musique

[ détails ]

Semestre 3 du PT Musique et sciences de la musique

[ détails ]

Semestre 4 du PT Musique et sciences de la musique

[ détails ]

Semestre 5 du PT Musique et sciences de la musique

[ détails ]

Semestre 6 du PT Musique et sciences de la musique

[ détails ]

Informations diverses

Secrétariat pédagogique :

  • Alexandre FALINI, courriel : alexandre.falini@univ-amu.fr, tél. : 04.13.55.35.84

Modalités d'inscription

- Les candidats titulaires ou en préparation d'un baccalauréat français des séries générales, technologiques ou professionnelles.

- Les candidats titulaires ou en préparation d'un DAEU.

- Les candidats titulaires ou en préparation d'un diplôme français de niveau IV hors baccalauréat.

- Les candidats ressortissants de l'U.E, de l'EEE, de la Confédération Suisse, des principautés de Monaco ou d'Andorre, titulaires ou en préparation d'un diplôme donnant accès à l'enseignement supérieur européen.

- Les candidats ressortissants de l'U.E, de l'EEE, de la Confédération Suisse, des principautés de Monaco ou d'Andorre, titulaires ou en préparation d'un équivalent au baccalauréat français (diplôme obtenu hors U.E).

N.B : Les candidats non ressortissants de l'U.E, de l'EEE, de la Confédération Suisse, des principautés de Monaco ou d'Andorre, titulaires ou en préparation d'un diplôme équivalent au baccalauréat français (U.E ou hors UE) ne passent pas par APB, mais par la procédure DAP.

http://allsh.univ-amu.fr/scolarite