AccueilMasterBio-géosciences

Master Bio-géosciences

Sélection en master 1

Objectif

image externe

La mention Biogéosciences dispense aux étudiants un enseignement à la fois synthétique et pointu sur l’ensemble des champs disciplinaires des biosciences et des géosciences. Elle permet aux étudiants d’acquérir les connaissances et compétences spécifiques à l’exercice du métier d’enseignant agrégé dans le secondaire ou du supérieur. Cette mention est ainsi destinée à préparer les étudiants aux concours de recrutement des personnels d’enseignement secondaire (CAPES et agrégation) en SVT.

Public visé

Les étudiants titulaires d’une licence SVT ou tout autre parcours bidisciplinaire (bioscience & géoscience) et désireux d’acquérir les compétences permettant de viser l’agrégation de SV-STU sont concernés par le M1. Les étudiants titulaires d’un M1 MEEF SVT, d’un master spécialisé ou d’un doctorat sont susceptibles d’être recrutés au M2 avec une priorité aux étudiants certifiés.

Conditions d'admission

L’admission au M1 biogéoscience se fait après analyse du dossier de licence d’étudiants issus d’une formation bidisciplinaire (bioscience et géoscience) et désirant s’orienter vers l’agrégation de sv-stu. L’admission en M2 est de droit pour les étudiants de M1 ayant validé leur crédits et sur dossier pour les étudiant d’autres formations (M1 MEEF ; Master recherche, doctorat)

Structure et organisation

La mention biogéoscience ne comporte qu’un parcours dédié à l’acquisition des connaissances et compétences du concours national de l’agrégation et se décompose en un M1 dont la vocation est de stabiliser les connaissances permettant de candidater au CAPES et se poursuit en un M2 dédié à la préparation à l’agrégation.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)

Connaissances à acquérir

La mention Biogéosciences conduit à maîtriser un champ vaste de connaissances en biosciences et géosciences, qui couvre les programmes des lycées, collèges et classes préparatoires aux grandes écoles au point d’être capable d’en restituer une image synthétique, juste scientifiquement, et didactisée au niveau du public envisagé.

Le champ disciplinaire couvre les trois grands secteurs des biogéosciences : la biologie cellulaire et moléculaire et son intégration à l’échelle de l’organisme ; la biologie et physiologie des organismes et biologie des populations en rapport avec le milieu de vie ; les sciences de la terre et de l’univers, interaction entre la biosphère et la planète Terre. Chaque secteur est lui-même décliné en différents thèmes récapitulés dans le programme national de l’agrégation des SV-STU.

Compétences visées

  • Mobiliser des ressources théoriques, empiriques, bibliographiques ou expérimentales fiables pour formuler une question problématisée, des conséquences vérifiables, un protocole potentiel permettant d’y répondre ainsi qu’analyser les résultats obtenus dans un contexte théorique donné.
  • Restituer de manière claire et rigoureuses des connaissances et raisonnements dans différents formats de réponses écrites (synthèses longues, analyses documentaires) ou orales (réponses en entretien ; réponses construites).
  • Formuler de manière autonome ou collective une problématique puis planifier, organiser et encadrer la réalisation d’un projet autonome ou collectif dans le cadre d’un groupe d’enseignants ou d’un groupe classe.
  • Concevoir des séquences d’apprentissage pour des contenus à faire apprendre à différents niveaux donnés sur les domaines des SVT.
  • Relier les connaissances scientifiques aux enjeux éducatifs (éducation à la santé, à la sexualité, au développement durable et à la citoyenneté).
  • Maîtriser le corpus de connaissances et les modes de restitution explicités dans le programme national du concours de l’agrégation SV-STU.

Stages et projets encadrés

Le stage de M1 permet de se familiariser avec la pratique de l’enseignement des SVT en lycée et collège en accompagnement d’un collègue titulaire et tuteur dans les établissements de l’académie.

Débouchés professionnels

La mention est construite pour répondre au cahier des charges national de la formation des enseignants du secondaire et plus particulièrement des agrégés, le débouché naturel de cette mention biogéosciences concerne donc l’enseignement secondaire des SVT au collège et au lycée. Le M2 vise plus spécifiquement le concours de l’agrégation qui donne aussi la possibilité d’intégrer le supérieur via le statut de PRAG.

De manière secondaire, la mention dispense des compétences totalement valorisables dans les métiers de la diffusion scientifique (animateurs nature, journalisme scientifique).

Partenariats

La mention biogéoscience en tant que formation héritée de la préparation agrégation historique d’Aix-Marseille Université bénéficie de ces années d’expériences et de collaboration avec les enseignants du secondaires de l’académie ou d’autres, ainsi que de l’investissement des anciens étudiants jeunes lauréats agrégés. Reposant sur une équipe pédagogique rompue à la préparation des concours et ayant participer aux jurys nationaux du CAPES comme de l’agrégation, la préparation fédère aussi les interventions des collègues universitaires spécialistes dans leur domaine de compétence.

Aide à l'orientation

Les passerelles entre M1 biogéoscience et M2 MEEF option SVT comme M1 MEEF option SVT et M2 biogéoscience sont possibles et le suivi individuel des étudiants assuré par le collectif pédagogique permettra de répondre au mieux à ces orientations ou réorientations.

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

Les lauréats du M2 biogéoscience sont normalement titulaires soit de l’agrégation soit du CAPES de SVT et entrent donc directement dans la vie active en tant qu’enseignant du secondaire ou du supérieur.