AccueilMasterSciences de la terre et des planètes, environnementGéosciences, Réservoirs, Eau, Climats, Surfaces Continentales (GRECC)

Master Sciences de la terre et des planètes, environnementParcours type : Géosciences, Réservoirs, Eau, Climats, Surfaces Continentales (GRECC)

Sélection en master 1

Objectifs

L’offre de formation du parcours type STPE vise à fournir aux étudiants des connaissances transverses et une démarche scientifique de pointe en géosciences axés sur les grands enjeux environnementaux afin de proposer des solutions innovantes.

L’objectif de la formation est de comprendre, conceptualiser et modéliser les changements environnementaux affectant les milieux continentaux et marins, le sol, l’air, le climat, ainsi que les systèmes et réservoirs sédimentaires par une démarche scientifique reposant sur l’observation et l’analyse, du terrain au laboratoire.

Plusieurs finalités de formation sont visées : la géologie des réservoirs, l’hydrogéologie, la géochimie des eaux, la géochronologie, la tectonique active, la géomorphologie et les paléoclimats.

L’objectif est de former des spécialistes des ressources en eau et énergétiques, des processus affectant la surface terrestre et des changements climatiques capables d’utiliser les méthodes et technologies innovantes répondant aux enjeux environnementaux actuels et futurs.

En résumé, l’ensemble des savoirs et compétences acquis au cours du parcours type STPE dédié principalement aux sciences « exactes » de l’Environnement, unique à l’échelle d’AMU, devrait permettre aux jeunes diplômés de devenir des futurs chercheurs ou cadres de niveau ingénieur dans le milieu académique, dans les entreprises en lien avec les problématiques environnementales, les collectivités territoriales et autres organisations impliquées dans les politiques environnementales.

Formation et recherche

La formation STPE intègre un fort lien avec la recherche puisqu’elle est adossée au laboratoire CEREGE de l’OSU Pytheas implanté sur les sites de l’Arbois et St Charles. Les principaux axes de recherche développés au laboratoire consistent à mesurer et chronométrer les flux de matière, pour quantifier les ressources et les aléas (géologiques et climatiques), modéliser et prévoir les risques, des petites aux grands échelles (moléculaire à planétaire), pour des constantes de temps allant de la minute au milliard d’années. Ce laboratoire, fort d’environ 250 personnes (enseignants, chercheurs, personnels ITA/BIATSS, doctorants, CDD) permet un accès facilité dans les laboratoires aux étudiants pour les périodes de stages de M1/M2, les APP ou certains modules en offrant un support encadré et une expérience réelle de la vie en laboratoire, grâce à l’implication des personnels du laboratoire (Chercheurs/Ingénieurs/Techniciens).

Le rayonnement du CEREGE, sa participation active à deux réseaux d’excellence (LABEX OT-Med et LABEX SERENADE), et porteur de 2 EQUIPEX (ASTER, NanoID) et les nombreuses collaborations avec d’autres structures de recherche aux niveaux régional, national et international permettent également d’élargir les offres de stage à l’extérieur mais également de créer un réseau solide pour l’intégration des étudiants dans le milieu académiques (post-master).

Pré-requis obligatoires

Licence Sciences de la Terre, Chimie, Physique, Géographie physique

Pré-requis recommandés

  • Connaissance de l’anglais écrit
  • Savoir présenter des résultats scientifiques

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

Formation initiale
Formation continue

Compétences visées

Les étudiants diplômés auront acquis une triple compétence : -une formation solide dans les géosciences en phase avec les dernières avancées méthodologiques de la recherche ; -la capacité de réinvestir l’ensemble des connaissances disciplinaires et thématiques environnementales acquises pour proposer un contexte scientifique pertinent et objectif en situation professionnelle, et enfin -la maîtrise d’une diffusion rigoureuse des connaissances acquises aussi bien à un public d’initiés qu’à des non-spécialistes.

De façon plus précise, la mention STPE s’appuie sur un socle de 5 compétences transversales et de compétences spécifiques adaptées aux différentes finalités-métiers proposées par la mention.

Compétences transversales : Utiliser des savoirs scientifiques disciplinaires et transdisciplinaires ; Élaborer une démarche scientifique ; Communication/diffusion ; Élaborer des projets individuels ou en équipe ; Mettre en œuvre les compétences disciplinaires dans l'environnement professionnel

Compétence Spécifiques :

  • en Géosciences de l’environnement : Analyser et comprendre les processus affectant la surface terrestre en relation avec les variations climatiques actuelles et passées, la tectonique active, et la géomorphologie.
  • en Hydrogéologie : Comprendre les processus qui gouvernent la ressource en eau, grâce à des compétences approfondies en hydrogéologie quantitative, géochimie des eaux (traceurs d'âge et de processus), hydrogéophysique et modélisation
  • en Géologie des réservoirs : Maîtrise des méthodes et concepts pour la caractérisation géologique et géophysique des réservoirs sédimentaires fracturés

Métiers visés

Codes ROME :

Spécialités de formation (code NSF) :

  • 110f : Spécialités pluri-scientifiques (application aux technologies de production)
  • 117b : Méthodes, mesures, modèles en sciences de la terre

Stages et projets encadrés

  • Stages d’initiation à la recherche au laboratoire (individuel, 2 mois) (M1)
  • Stage professionnel (recherche ou appliqué) (M2)

Modalités pédagogiques particulières

  • Pédagogie classique, projets tutorés, Apprentissage par problèmes, mise en situation
  • Evaluations par examen final, en contrôle continu

Cette formation est organisée en plusieurs options.

Géologie des réservoirs

Master 1 STPE : Géologie des réservoirs Semestre 1 Sciences de la Terre et des planètes, environnemment (tronc commun)

[ détails ]

  • Apprentissage par projet 1 (3 crédits)

    Code : APP1Langue : Français.

    Contenu : Propositions de projets d’approfondissement (thématiques, méthodologiques, compétences transverses) dans les domaines couverts par les 3 finalités

    Plus d'informations

  • Dynamique de la lithosphère (3 crédits)

    Code : DYNLITHOLangue : Français.

    Contenu : Ce module a pour objectif de présenter les mécanismes fondamentaux associés à la dynamique de la lithosphère, afin de servir de socle de connaissances pour comprendre l’évolution des bassins sédimentaires et la tectonique active dans la suite de la formation. Après avoir défini les propriétés rhéologiques et physiques de la lithosphère, la tectonique des plaques sera abordée sous ses aspects historique, cinématique et géodynamique. Les déformations aux limites de plaques feront l’objet d’une étude multi-échelle de la lithosphère à la roche, simple et concrète des processus physiques et des structures.

    Volume horaire : 15h de CM - 15h de TD

    Plus d'informations

  • Dynamique et processus sédimentaire (3 crédits)

    Code : DYNSEDIMLangue : Français.

    Contenu : Ce module a pour objectif de fournir les notions fondamentales en sédimentologie à différentes échelles (de l'échantillon à celle du bassin) et en matière de processus sédimentaires et d'environnements de dépôt dans l'actuel et l'ancien. Après avoir défini les objectifs et les outils de la dynamique sédimentaire, on précisera les mécanismes du partitionnement des faciès pour ensuite détailler les différents environnements de dépôt sous influence (bio)détritique dominante silicoclastique et, ou carbonatée : domaine continental essentiellement fluvio-lacustre et domaine marin littoral à océanique profond.

    Volume horaire : 12h de CM - 18h de TP

    Plus d'informations

  • Stage pluri-disciplinaire d'intégration (6 crédits)

    Code : ECOLETERRAINLangue : Français.

    Contenu : Le stage de cinq jours, y compris le déplacement (AR 6 hrs) en bus, depuis Marseille ou Aix à Barcelonnette comprend trois ateliers sur le terrain (4,5 jours) dans la zone du Lauzet-Ubaye (15 km ouest de Barcelonnette) et des séances en salle (0,5 jour) au centre Séolane. Les trois ateliers (1,5 jour chacun), auxquels tous les étudiants participent en groupe de 3-4, déclinent chacun un thème et un ensemble de méthode propres aux trois finalités. Le travail en salle en groupe permet d'intégrer et d'interpréter les résultats, de finaliser une synthèse et de réaliser une restitution orale à l'ensemble de la promotion et des intervenants. Atelier 1 : Géologie d'un réservoir complexe et gestion des ressources en eau en montagne, Massif de La Tête de Louis XVI, communes Lauzet et Méolans-Revel. C'est un cas d'étude concret d'évaluation des ressources en eau dans une zone très complexe du point de vue tectonique et stratigraphique. Il se prête bien à une intégration de données géologiques (stratigraphie, tectonique, sédimentologie), de données réservoirs (matrice, fracture, karst,…), de données d'écoulement (superficiels, sous-terrain) et de recharge du bassin versant afin d'arriver à un bilan hydrogéologique et géologique et établir une stratégie d'exploration et d'exploitation des ressources en eau pour les hameaux situés en altitude (forage, captage, pompage de l'eau de l'Ubaye). Le travail consistera essentiellement à une cartographie et caractérisation géologique des différentes unités réservoirs-non-réservoirs en intégrant des données/observations structurales, stratigraphiques, sédimentologiques et pétrophysiques, permettant un modèle conceptuel 3D « réservoir » des aquifères du massif de la Tête de Louis XVI. Atelier 2 : Bilan hydrologiques du bassin versant de la Tête de Louis XVI. En complément de l'atelier 1, il s'agit de mesurer les débits des sources et cours d'eau présents dans le massif, d'intégrer les données hydrologiques pluviométriques historiques, les données de forages hydrogéologiques disponibles et les écoulements superficiels sporadiques. Ces données sont prises en compte dans ce contexte montagnard particulier (promontoire, pentes raides, végétation étagée,…). L'étude permet d'estimer la ressource en eau disponible dans le sous-sol et d'établir un modèle hydrogéologique et hydraulique conceptuel du massif. En intégrant le modèle réservoir des aquifères (atelier 1) à ce bilan et aux modèles conceptuels hydrogéologiques-hydrauliques, il est possible de d'établir une stratégie d'exploitation des ressource en eau (superficielles ou souterraines) de ce massif pour les besoins de la commune de Méolans-Revel. Une initiation aux techniques utilisées en hydrologie pourra également être envisagée au Lac du Lauzet. Atelier 3. Etude appliquée d'un système lacustre de montagne (lac du Lauzet). Ce projet vise à développer une approche à la reconstitution des environnements par la pratique : à partir de la mise en place de différentes techniques d'observation et de mesures (géophysique, sédimentologiques, physico-chimie de l'eau…) sur le terrain, l'objectif est ici la caractérisation du lac du Lauzet et de son bassin versant afin de déterminer le contexte de formation et d'évolution du système. Différents types d'instruments (ERT, carottage,…) seront déployés. Les données acquises lors des mesures de terrain seront couplées à des données préliminaires (sédimentologie, bathymétrie…) déjà disponibles.

    Plus d'informations

  • Métrologie 2 : techniques analytiques en géosciences (3 crédits)

    Code : GEM13BS1Langue : Français.

    Contenu : Par ce module, les étudiants prennent connaissance des principales techniques d’analyse des solides minéraux en géosciences. Variété des méthodes de charactérisation : analyses chimiques, structurales et texturales aux échelles microscopiques et macroscopiques. Interactions rayonnement matière. Stratégies de choix instrumental.

    Volume horaire : 12h de CM - 12h de TD - 6h de TP

    Plus d'informations

  • Traitement de données géospatiales (3 crédits)

    Code : SIG2Langue : Français.

    Contenu : L'objectif de cette UE de former les étudiants à une utilisation avancée d’un logiciel SIG, d’un logiciel de traitement d’images satellitaires, d’un logiciel de traitement de données HR 3D, sur des thématiques géologiques, environnementales et hydrologiques en allant de l’acquisition de la donnée à la restitution sous forme de cartes et rapports. 1 journée de terrain est prévue en début de semestre, à l’Arbois, pour acquisition de diverses données géospatiales.

    Volume horaire : 4h de CM - 26h de TP

    Plus d'informations

  • Traceurs et chronomètres de l'environnement 1 (3 crédits)

    Code : TRACEURCHRONO1Langue : Français.

    Contenu : L’UE est divisée en deux parties, l’une visant à l’acquisition des principes d’applications des fractionnement des isotopes stables en sciences de la Terre, et l’autre à la maîtrise des calculs d’équilibre chimique des systèmes acide-base. Chimie de l’oxydo-réduction (3H cours = 3HTD) - Equations d’oxydo-réductions, exemples d’applications à la géochimie des eaux et des sols - Principe de l’utilisation des isotopes de courtes et de longues périodes en géosciences - Fractionnement géochimiques lors de la différenciation des grands réservoirs terrestres. Réservoirs géochimiques. Classification et principes de mesure et d’utilisation des isotopes radioactifs de courtes périodes dans l’environnement. Chaines de désintégration radioactive, équilibre séculaire et déséquilibre. Isotopes cosmogéniques atmosphériques et in situ. Isotopes artificiels.

    Volume horaire : 15h de CM - 15h de TD

    Plus d'informations

  • Traitement des données (6 crédits)

    Code : TRAITDONNEESLangue : Français.

    Contenu : Cet enseignement comprend deux parties indépendantes : Analyse de données en sciences environnementales, afin de permettre la compréhension et la mise en œuvre des méthodes d’analyse statistique les plus utilisées en sciences environnementales Initiation au langage informatique R, rappels sur les tests paramétriques basiques, formation aux modèles linéaires, incluant l’analyse de variance, les régressions simples et multiples et l’analyse de covariance, formation aux techniques d’ajustement de distribution (i.e. tests de normalité), formation à l’analyse factorielle (ACP) Systèmes d'information géographiques, visant à connaitre globalement les principes de la géodésie et le principe des SIG et savoir manipuler un logiciel de système d’information géographique (QGIS) Découverte QGIS, données WMS, WFS, WCS… , données vectorielles, microprojet (application concrète) sur les données vectorielles, mise en page et export / organisation des SIG, données maillées, mini-projet sur un cas concret permettant l’utilisation globale de QGIS (vecteur/WMS/Raster)

    Plus d'informations

  • (TCP) Module de perfectionnement

Master 1 STPE : Géologie des réservoirs Semestre 2 STPE : Géologie des réservoirs

[ détails ]

  • Anglais et valorisation des compétences (3 crédits)

    Code : ANGLAISLangue : Français.

    Contenu : non disponible.

    Volume horaire : 18h de TD

    Plus d'informations

  • Apprentissage par projet 2 (6 crédits)

    Code : APP2Langue : Français.

    Contenu : Propositions de projets d’approfondissement (thématiques, méthodologiques) dans les domaines couverts par les 3 finalités. Géosciences de l’environnement : approfondissement en géochimie isotopique (principe fondamentaux et analytiques des techniques de pointe en géochimie. Hydrogéologie : projets liés à l’appropriation de méthodes récentes ou opérationnelles en matière d’hydrologie, d’hydrogéologie et de traçage géochimique : méthode des dérivées pour l’interprétation d’essai par pompage, méthodes de caractérisation de la recharge en zone aride, hydrologie statistique pour l’aménagement (liste non exhaustive). Géologie des réservoirs : Approfondissement thématiques dans le domaine des ressources fossiles et de la géologie de la matière organique.

    Plus d'informations

  • Stage M1 (6 crédits)

    Code : TC3RLangue : Français.

    Contenu : L’objectif de cette UE consiste à apprendre à conduire un projet scientifique de façon autonome sous encadrement d’un scientifique : rédiger et évaluer la faisabilité d’un projet ; rédiger une esquisse de projet ; conduire la recherche, analyser et synthétiser les résultats sous forme de rapport qui suit les conventions d’un article scientifique standard. 1) Recherche de sujet de stage en écologie ; 2) Réunion de cadrage pour le suivi du projet 3) Un TD sur les modalités de l’écriture de rapport (structure du rapport, consignes de rédaction, exemples d’écriture) 4) rendu d’un pré-projet à la fin du premier mois du stage 5) rendu d’un commentaire sur le pré-projet 6) rendu du rapport final 7) soutenance et retour sur le rapport réalisé ; il y a 5 h de TD en présentiel, les 27h restants x 2 groupes sont pour les encadrants à la hauteur d’une heure par étudiant encadré.

    Plus d'informations

  • Traitement de données en géosciences (3 crédits)

    Code : TCGEOSCIENCESLangue : Français.

    Contenu : Ce module a pour objectif de développer et consolider les acquis en traitement de données du TC1 (S1 socle intermention). Les éléments développés permettent de fournir aux étudiants les méthodes et outils indispensables à l’analyse de données pour les différentes finalités spécifiques de la mention STPE.

    Volume horaire : 9h de CM - 21h de TP

    Plus d'informations

  • Liste Modules Carb (12 crédits)
    • Architecture des bassins (3 crédits)

      Code : ARCHIBASSINLangue : Français.

      Contenu : Les paramètres qui déterminent la structure tectonique, sédimentologique et thermique des bassins, et les conséquences sur les systèmes pétroliers et les ressources. Dans cette UE, on aborde tous les contextes géodynamiques et toutes les évolutions possibles de bassin et on voit les méthodes d’étude des bassins (analyse de la subsidence, sismique, remplissage sédimentologique…)

      Volume horaire : 24h de CM - 6h de TD

      Plus d'informations

    • Hydrogéologie (3 crédits)

      Code : GE4Langue : Français.

      Contenu : Cycle de l’eau et bilans hydriques. Recharge et fonctionnement des nappes d’eau souterraine (alluvial, bassin sédimentaire, karst). Carte piézométrique. Ecoulement et méthodes d’étude dans les milieux hétérogènes et karstiques (traçage artificiel, courbes CTD, modèles pluie-débit). Essai de puits et de pompage.

      Volume horaire : 9h de CM - 15h de TD - 6h de TP

      Plus d'informations

    • Systèmes et plateforme carbonatée (3 crédits)

      Code : PLATECARBLangue : Français.

      Contenu : Ce module a pour objectif de fournir les notions fondamentales et appliquées en sédimentologie des carbonates ; notions de producteurs carbonatées « carbonate factory » de l’échelle locale à globale, architectures des plateformes et rampes carbonatées, hétérogénéites des systèmes , faceurs de controles de la production carbonatée, les sytèmes carbonatées dans les temps géologiques ; exemples actuels et fossiles des systèmes carbonatées, diagenèse des carbonates :1) Processus de la biosédimentogenèse carbonatée. Biominéralisation : précipitation des biocristaux, incorporation des isotopes et des éléments en trace, cycles de la squelettogenèse ; bioprécipitation et rôle microbien ; bioconcrétions aux échelles du grain et du substrat ; biostructurations, du filament microbien aux microbialithes ; bioconstructions, types et textures ; biodestruction, modalités de recyclage des carbonates ; systèmes récifaux et de plates-formes carbonatées, mud-mounds : structure et développement. 2) Environnements et processus diagénétiques des roches carbonatées : expression pétrographique, géochimique et diagraphique ; évolution des propriétés pétrophysiques des réservoirs carbonatés en relation avec leur histoire diagénétique, processus de porogenèse et de poronécrose et distribution spatiale du volume poreux ; diagenèse marine précoce, diagenèse météorique et signature géochimique, diagenèse d’enfouissement et influence de la charge en hydrocarbures, dolomie et dolomitisation, impact sur l’évolution diagénétique et sur les propriétés pétrophysiques des réservoirs.

      Volume horaire : 12h de CM - 18h de TP

      Plus d'informations

    • Géologie et géophysique de subsurface (3 crédits)

      Code : SISMIQLangue : Français.

      Contenu : Le module traitera les notions fondamentales relatives à l’acquisition le traitement et l’interprétation des outils sismiques et diagraphiques : A) Sismique réflexion (Méthodes d’acquisition sismique marine et terrestre ; traitement sismique : fondements mathématiques du traitement du signal, déconvolution, corrections statiques, analyses de vitesse et sommation, migration temps vs migration profondeur, migration pré-sommation vs migration post-sommation ; principes d’interprétation sismique : origine et reconnaissance des artefacts, signification des réflecteurs sismiques, attributs sismiques et faciès sismiques), B) Sismique réfraction, C) Diagraphies (l’environnement du forage et la géologie de sonde ; les diagraphies instantanées ; les diagraphies différées : caliper, gamma-ray, potentiel spontanée, résistivité, neutron, densité, sonic ; interprétations géologique des diagraphies : lithologies, porosité, nature des fluides et saturations).

      Volume horaire : 12h de CM - 12h de TD

      Plus d'informations

    • Stratigraphie séquentielle (3 crédits)

      Code : STRASEQLangue : Français.

      Contenu : Cartographie sédimentologique et séquentielle d’un système mixte carbonaté et silicoclastique. Levé de log sédimentologiques, constructions des séquences de dépôts, corrélations, constructions d’un modèle séquentielle, diagramme de Weeler.

      Volume horaire : 6h de CM - 24h de TP

      Plus d'informations

    • Traceurs et chronomètres de l'environnement 2 (3 crédits)

      Code : TRACEURCHRONO2Langue : Français.

      Contenu : Ce module sera réalisé dans la continuum du module Traceurs et Chronomètres de l’environnement 1. Il présente une partie chimie des équilibres, une partie géochimie des stables (légers) ainsi qu’une partie sur l’utilisation des isotopes radiogéniques courtes te longues période en géochimie environnementale.

      Volume horaire : 15h de CM - 15h de TD

      Plus d'informations

Master 2 STPE : Géologie des réservoirs Semestre 3 STPE : Géologie des réservoirs

[ détails ]

  • Apprentissage par projet 3 (6 crédits)

    Code : APPS3Langue : Français.

    Contenu : Propositions de projets d’approfondissement orientés vers les outils de modélisation à disposition en géosciences de l’environnement, hydrogéologie et géologie des réservoirs. Hydrogéologie : projets en lien avec la ressource : calage, validation prédiction d’un modèle hydrogéologique pour une nappe en situation de pompage ; contamination dans une nappe ; modélisation pluie-débit à des fins de gestion de ressources, d’étiage ou de crue. Géologie des réservoirs : projets en géomodélisation des réservoirs. Travail sur les différents outils mathématiques et informatiques sur la base de pluieurs étapes : (1) base de données avec interprétation sismique et données diagraphiques ; (2) construction du modèle structural par méthodes explicites/implicites ; (3) modèle volumique et ses applications avec les grilles 3D structurées/non-structurées, régulières/non régulières, volumes tétraèdrisés ; (3) étude et modélisation géostatistiques des faciès, fractures et propriétés pétrophysiques ; (4) problème d'upscaling des propriétés et modélisation dynamique des écoulements ; (5) études de risque ; (6) visualisation et exploration des modèles 3D avec rendus volumiques, réalité virtuelle. Apport des analogues réservoirs (cours/TD) : applications des méthodes de modélisation numériques aux données d'affleurements avec cartes numériques topographiques et géologiques (géoréférencements), mesures de terrain (outil GPS), affleurements numériques (laser LIDAR) ; problématiques en modélisation (répartition des données) et relation entre l'affleurement et la subsurface (modélisation basée-processus, inversion sismique, statistiques).

    Plus d'informations

  • Ecole de terrain (6 crédits)

    Code : ECOLTERRAIN2Langue : Français.

    Contenu : Finalité Géosciences : Stage de terrain en mer à bord du NO Antedon II (Baie de Marseille)

    Plus d'informations

  • Outils professionnels (3 crédits)

    Code : PROLangue : Français.

    Contenu : non disponible.

    Volume horaire : 30h de TD

    Plus d'informations

  • Liste des modules CARB (15 crédits)
    • Cycle du carbone / carbonates / climat (3 crédits)

      Code : CYCLECCCLangue : Français.

      Contenu : Les couplages entre le cycle du carbone, le climat et les systèmes sédimentaires carbonatés à l'échelle globale. 1- Rappel des processus (biotiques-abiotiques) opérant dans le cycle global du carbone (organique-minéral) aux différentes échelles temporelles, au sein des enveloppes externes-internes (3H). Les relations entre cycle du carbone, CO2, climat, géodynamique, processus sédimentaires, érosion-altération (carbonates-terrigènes). Exemples actuels et au cours du Phanérozoïque notamment illustrés par le traçage isotopique du cycle du carbone (carbonate + matière organique) (6H)

      Volume horaire : 15h de CM - 9h de TD - 6h de TP

      Plus d'informations

    • Géomécanique et tectonique (3 crédits)

      Code : GEOMECALangue : Français.

      Contenu : Propriétés physiques des roches et le lien avec les déformations d’origine naturelle (fractures, failles, plis) et anthropiques (forages, mines, tunnels). La caractérisation mécanique et structurale des déformations est utilisée pour assurer la sécurité installations humaines (frages, mines, tunnels), pour la compréhension des phénomènes tectoniques et pour l’exploitation des ressources et des fluides dans les réservoirs. Rhéologie, mécanique et contraintes - Déformations cassantes - Déformations ductiles - Physique des roches - Applications Forages, sismicité, paléo-contraintes,… 1 Sortie terrain domaine cassant et plissé

      Volume horaire : 15h de CM - 9h de TD - 6h de TP

      Plus d'informations

    • Hydrogéologie quantitative (3 crédits)

      Code : HYDROQUANTLangue : Français.

      Contenu : Approches quantitatives des flux d'eau de masse et d'energie dans les milieux géologiques (écoulement d'eau et transport de masse et de chaleur en milieu poreux ou fracturé)

      Volume horaire : 14h de CM - 10h de TD - 6h de TP

      Plus d'informations

    • Pétrophysique et pétroacoustique des réservoirs (3 crédits)

      Code : PETROPHYLangue : Français.

      Contenu : L’UE présente les principes physiques régissant les propriétés pétrophysiques des roches réservoirs (porosité, perméabilité, pression capillaire, facteur de formation électrique, vitesses et atténuations des ondes acoustiques…) et de relier ces propriétés à la genèse et à l’évolution des réservoirs carbonatés et silicoclastiques. L’UE abordera les propriétés physiques des roches par une approche expériementale (mesures) et de modélisation (théories des milieux effectifs…). Le module s’appuiera sur la présentation de cas d’études de réservoirs de sub-surface ou d’analogues de terrains illustrant l’impact des paramètres de dépôt (minéralogie, granulométrie, texture, nature et forme des grains) et de l’évolution diagénétique sur leurs propriétés physiques.

      Volume horaire : 12h de CM - 12h de TD - 6h de TP

      Plus d'informations

    • Interprétation sismique 3D (3 crédits)

      Code : SISMIQ3DLangue : Français.

      Contenu : Les étudiants réalisent un projet d’interprétation sismique 3D d’un réservoir carbonaté et de sa couverture (dépôts de bassin) en utilisant un logiciel d’interprétation sismique (KingdomSuite). Les étudiants doivent : 1) réaliser une interprétation de réflecteurs-clés sur l’ensemble du bloc de sismique 3D, 2) construire des cartes isochrones pour chacun des horizons, 3) réaliser un calage entre puits et sismique à l’aide de sismogrammes synthétiques, 4) convertir les horizons en profondeurs et construire des cartes isopaques, 5) réaliser des cartes d’amplitude dans les formations couvertures afin de mettre en évidence des corps turbiditiques (chenuax et lobes), 6) Proposer un modèle d’évolution tectono-sédimentaire du bassin étudié.

      Volume horaire : 6h de CM - 24h de TP

      Plus d'informations

    • Hétérogénéités des systèmes carbonatés (3 crédits)

      Code : SYSTCARBLangue : Français.

      Contenu : Sortie de terrain portant sur les calcaires urgoniens d’âge Barrémien supérieur - Aptien inférieur. Réaliser une synthèse sur les hétérogénéités et l’echelle des heterogénéités sur les reservoirs carbonatées : étude sédimentologique, notamment en reconnaissant les types de faciès y compris leurs organismes cardinaux (rudistes et coraux), les structures sédimentaires, les caractères diagénétiques, les caractères pétrophysiques (porosité, perméabilité de fracturation), étude des phases de karstification.

      Volume horaire : 6h de CM - 24h de TP

      Plus d'informations

Master 2 STPE : Géologie des réservoirs Semestre 4 STPE : Géologie des réservoirs

[ détails ]

  • Stage en laboratoire ou en entreprise (30 crédits)

    Code : STAGESM2Langue : Français.

    Contenu : L’objectif de cette UE consiste à apprendre à conduire un projet scientifique de façon autonome sous encadrement d’un scientifique : rédiger et évaluer la faisabilité d’un projet ; rédiger une esquisse de projet ; conduire la recherche, analyser et synthétiser les résultats sous forme de rapport qui suit les conventions d’un article scientifique standard. 1) Recherche de sujet de stage en écologie ; 2) Réunion de cadrage pour le suivi du projet 3) Un TD sur les modalités de l’écriture de rapport (structure du rapport, consignes de rédaction, exemples d’écriture) 4) rendu d’un pré-projet à la fin du premier mois du stage 5) rendu d’un commentaire sur le pré-projet 6) rendu du rapport final 7) soutenance et retour sur le rapport réalisé ; il y a 5 h de TD en présentiel, les 27h restants x 2 groupes sont pour les encadrants à la hauteur d’une heure par étudiant encadré.

    Plus d'informations

Géosciences de l'environnement

Master 1 STPE : Géosciences de l'environnement Semestre 1 Sciences de la Terre et des planètes, environnemment (tronc commun)

[ détails ]

  • Apprentissage par projet 1 (3 crédits)

    Code : APP1Langue : Français.

    Contenu : Propositions de projets d’approfondissement (thématiques, méthodologiques, compétences transverses) dans les domaines couverts par les 3 finalités

    Plus d'informations

  • Dynamique de la lithosphère (3 crédits)

    Code : DYNLITHOLangue : Français.

    Contenu : Ce module a pour objectif de présenter les mécanismes fondamentaux associés à la dynamique de la lithosphère, afin de servir de socle de connaissances pour comprendre l’évolution des bassins sédimentaires et la tectonique active dans la suite de la formation. Après avoir défini les propriétés rhéologiques et physiques de la lithosphère, la tectonique des plaques sera abordée sous ses aspects historique, cinématique et géodynamique. Les déformations aux limites de plaques feront l’objet d’une étude multi-échelle de la lithosphère à la roche, simple et concrète des processus physiques et des structures.

    Volume horaire : 15h de CM - 15h de TD

    Plus d'informations

  • Dynamique et processus sédimentaire (3 crédits)

    Code : DYNSEDIMLangue : Français.

    Contenu : Ce module a pour objectif de fournir les notions fondamentales en sédimentologie à différentes échelles (de l'échantillon à celle du bassin) et en matière de processus sédimentaires et d'environnements de dépôt dans l'actuel et l'ancien. Après avoir défini les objectifs et les outils de la dynamique sédimentaire, on précisera les mécanismes du partitionnement des faciès pour ensuite détailler les différents environnements de dépôt sous influence (bio)détritique dominante silicoclastique et, ou carbonatée : domaine continental essentiellement fluvio-lacustre et domaine marin littoral à océanique profond.

    Volume horaire : 12h de CM - 18h de TP

    Plus d'informations

  • Stage pluri-disciplinaire d'intégration (6 crédits)

    Code : ECOLETERRAINLangue : Français.

    Contenu : Le stage de cinq jours, y compris le déplacement (AR 6 hrs) en bus, depuis Marseille ou Aix à Barcelonnette comprend trois ateliers sur le terrain (4,5 jours) dans la zone du Lauzet-Ubaye (15 km ouest de Barcelonnette) et des séances en salle (0,5 jour) au centre Séolane. Les trois ateliers (1,5 jour chacun), auxquels tous les étudiants participent en groupe de 3-4, déclinent chacun un thème et un ensemble de méthode propres aux trois finalités. Le travail en salle en groupe permet d'intégrer et d'interpréter les résultats, de finaliser une synthèse et de réaliser une restitution orale à l'ensemble de la promotion et des intervenants. Atelier 1 : Géologie d'un réservoir complexe et gestion des ressources en eau en montagne, Massif de La Tête de Louis XVI, communes Lauzet et Méolans-Revel. C'est un cas d'étude concret d'évaluation des ressources en eau dans une zone très complexe du point de vue tectonique et stratigraphique. Il se prête bien à une intégration de données géologiques (stratigraphie, tectonique, sédimentologie), de données réservoirs (matrice, fracture, karst,…), de données d'écoulement (superficiels, sous-terrain) et de recharge du bassin versant afin d'arriver à un bilan hydrogéologique et géologique et établir une stratégie d'exploration et d'exploitation des ressources en eau pour les hameaux situés en altitude (forage, captage, pompage de l'eau de l'Ubaye). Le travail consistera essentiellement à une cartographie et caractérisation géologique des différentes unités réservoirs-non-réservoirs en intégrant des données/observations structurales, stratigraphiques, sédimentologiques et pétrophysiques, permettant un modèle conceptuel 3D « réservoir » des aquifères du massif de la Tête de Louis XVI. Atelier 2 : Bilan hydrologiques du bassin versant de la Tête de Louis XVI. En complément de l'atelier 1, il s'agit de mesurer les débits des sources et cours d'eau présents dans le massif, d'intégrer les données hydrologiques pluviométriques historiques, les données de forages hydrogéologiques disponibles et les écoulements superficiels sporadiques. Ces données sont prises en compte dans ce contexte montagnard particulier (promontoire, pentes raides, végétation étagée,…). L'étude permet d'estimer la ressource en eau disponible dans le sous-sol et d'établir un modèle hydrogéologique et hydraulique conceptuel du massif. En intégrant le modèle réservoir des aquifères (atelier 1) à ce bilan et aux modèles conceptuels hydrogéologiques-hydrauliques, il est possible de d'établir une stratégie d'exploitation des ressource en eau (superficielles ou souterraines) de ce massif pour les besoins de la commune de Méolans-Revel. Une initiation aux techniques utilisées en hydrologie pourra également être envisagée au Lac du Lauzet. Atelier 3. Etude appliquée d'un système lacustre de montagne (lac du Lauzet). Ce projet vise à développer une approche à la reconstitution des environnements par la pratique : à partir de la mise en place de différentes techniques d'observation et de mesures (géophysique, sédimentologiques, physico-chimie de l'eau…) sur le terrain, l'objectif est ici la caractérisation du lac du Lauzet et de son bassin versant afin de déterminer le contexte de formation et d'évolution du système. Différents types d'instruments (ERT, carottage,…) seront déployés. Les données acquises lors des mesures de terrain seront couplées à des données préliminaires (sédimentologie, bathymétrie…) déjà disponibles.

    Plus d'informations

  • Métrologie 2 : techniques analytiques en géosciences (3 crédits)

    Code : GEM13BS1Langue : Français.

    Contenu : Par ce module, les étudiants prennent connaissance des principales techniques d’analyse des solides minéraux en géosciences. Variété des méthodes de charactérisation : analyses chimiques, structurales et texturales aux échelles microscopiques et macroscopiques. Interactions rayonnement matière. Stratégies de choix instrumental.

    Volume horaire : 12h de CM - 12h de TD - 6h de TP

    Plus d'informations

  • Traitement de données géospatiales (3 crédits)

    Code : SIG2Langue : Français.

    Contenu : L'objectif de cette UE de former les étudiants à une utilisation avancée d’un logiciel SIG, d’un logiciel de traitement d’images satellitaires, d’un logiciel de traitement de données HR 3D, sur des thématiques géologiques, environnementales et hydrologiques en allant de l’acquisition de la donnée à la restitution sous forme de cartes et rapports. 1 journée de terrain est prévue en début de semestre, à l’Arbois, pour acquisition de diverses données géospatiales.

    Volume horaire : 4h de CM - 26h de TP

    Plus d'informations

  • Traceurs et chronomètres de l'environnement 1 (3 crédits)

    Code : TRACEURCHRONO1Langue : Français.

    Contenu : L’UE est divisée en deux parties, l’une visant à l’acquisition des principes d’applications des fractionnement des isotopes stables en sciences de la Terre, et l’autre à la maîtrise des calculs d’équilibre chimique des systèmes acide-base. Chimie de l’oxydo-réduction (3H cours = 3HTD) - Equations d’oxydo-réductions, exemples d’applications à la géochimie des eaux et des sols - Principe de l’utilisation des isotopes de courtes et de longues périodes en géosciences - Fractionnement géochimiques lors de la différenciation des grands réservoirs terrestres. Réservoirs géochimiques. Classification et principes de mesure et d’utilisation des isotopes radioactifs de courtes périodes dans l’environnement. Chaines de désintégration radioactive, équilibre séculaire et déséquilibre. Isotopes cosmogéniques atmosphériques et in situ. Isotopes artificiels.

    Volume horaire : 15h de CM - 15h de TD

    Plus d'informations

  • Traitement des données (6 crédits)

    Code : TRAITDONNEESLangue : Français.

    Contenu : Cet enseignement comprend deux parties indépendantes : Analyse de données en sciences environnementales, afin de permettre la compréhension et la mise en œuvre des méthodes d’analyse statistique les plus utilisées en sciences environnementales Initiation au langage informatique R, rappels sur les tests paramétriques basiques, formation aux modèles linéaires, incluant l’analyse de variance, les régressions simples et multiples et l’analyse de covariance, formation aux techniques d’ajustement de distribution (i.e. tests de normalité), formation à l’analyse factorielle (ACP) Systèmes d'information géographiques, visant à connaitre globalement les principes de la géodésie et le principe des SIG et savoir manipuler un logiciel de système d’information géographique (QGIS) Découverte QGIS, données WMS, WFS, WCS… , données vectorielles, microprojet (application concrète) sur les données vectorielles, mise en page et export / organisation des SIG, données maillées, mini-projet sur un cas concret permettant l’utilisation globale de QGIS (vecteur/WMS/Raster)

    Plus d'informations

  • (TCP) Module de perfectionnement

Master 1 STPE : Géosciences de l'environnement Semestre 2 STPE : Géosciences de l'environnement

[ détails ]

  • Anglais et valorisation des compétences (3 crédits)

    Code : ANGLAISLangue : Français.

    Contenu : non disponible.

    Volume horaire : 18h de TD

    Plus d'informations

  • Apprentissage par projet 2 (6 crédits)

    Code : APP2Langue : Français.

    Contenu : Propositions de projets d’approfondissement (thématiques, méthodologiques) dans les domaines couverts par les 3 finalités. Géosciences de l’environnement : approfondissement en géochimie isotopique (principe fondamentaux et analytiques des techniques de pointe en géochimie. Hydrogéologie : projets liés à l’appropriation de méthodes récentes ou opérationnelles en matière d’hydrologie, d’hydrogéologie et de traçage géochimique : méthode des dérivées pour l’interprétation d’essai par pompage, méthodes de caractérisation de la recharge en zone aride, hydrologie statistique pour l’aménagement (liste non exhaustive). Géologie des réservoirs : Approfondissement thématiques dans le domaine des ressources fossiles et de la géologie de la matière organique.

    Plus d'informations

  • Stage M1 (6 crédits)

    Code : TC3RLangue : Français.

    Contenu : L’objectif de cette UE consiste à apprendre à conduire un projet scientifique de façon autonome sous encadrement d’un scientifique : rédiger et évaluer la faisabilité d’un projet ; rédiger une esquisse de projet ; conduire la recherche, analyser et synthétiser les résultats sous forme de rapport qui suit les conventions d’un article scientifique standard. 1) Recherche de sujet de stage en écologie ; 2) Réunion de cadrage pour le suivi du projet 3) Un TD sur les modalités de l’écriture de rapport (structure du rapport, consignes de rédaction, exemples d’écriture) 4) rendu d’un pré-projet à la fin du premier mois du stage 5) rendu d’un commentaire sur le pré-projet 6) rendu du rapport final 7) soutenance et retour sur le rapport réalisé ; il y a 5 h de TD en présentiel, les 27h restants x 2 groupes sont pour les encadrants à la hauteur d’une heure par étudiant encadré.

    Plus d'informations

  • Traitement de données en géosciences (3 crédits)

    Code : TCGEOSCIENCESLangue : Français.

    Contenu : Ce module a pour objectif de développer et consolider les acquis en traitement de données du TC1 (S1 socle intermention). Les éléments développés permettent de fournir aux étudiants les méthodes et outils indispensables à l’analyse de données pour les différentes finalités spécifiques de la mention STPE.

    Volume horaire : 9h de CM - 21h de TP

    Plus d'informations

  • Liste semestre 2 Géosciences de l'environnement (12 crédits)
    • Hydrogéologie (3 crédits)

      Code : GE4Langue : Français.

      Contenu : Cycle de l’eau et bilans hydriques. Recharge et fonctionnement des nappes d’eau souterraine (alluvial, bassin sédimentaire, karst). Carte piézométrique. Ecoulement et méthodes d’étude dans les milieux hétérogènes et karstiques (traçage artificiel, courbes CTD, modèles pluie-débit). Essai de puits et de pompage.

      Volume horaire : 9h de CM - 15h de TD - 6h de TP

      Plus d'informations

    • Systèmes et plateforme carbonatée (3 crédits)

      Code : PLATECARBLangue : Français.

      Contenu : Ce module a pour objectif de fournir les notions fondamentales et appliquées en sédimentologie des carbonates ; notions de producteurs carbonatées « carbonate factory » de l’échelle locale à globale, architectures des plateformes et rampes carbonatées, hétérogénéites des systèmes , faceurs de controles de la production carbonatée, les sytèmes carbonatées dans les temps géologiques ; exemples actuels et fossiles des systèmes carbonatées, diagenèse des carbonates :1) Processus de la biosédimentogenèse carbonatée. Biominéralisation : précipitation des biocristaux, incorporation des isotopes et des éléments en trace, cycles de la squelettogenèse ; bioprécipitation et rôle microbien ; bioconcrétions aux échelles du grain et du substrat ; biostructurations, du filament microbien aux microbialithes ; bioconstructions, types et textures ; biodestruction, modalités de recyclage des carbonates ; systèmes récifaux et de plates-formes carbonatées, mud-mounds : structure et développement. 2) Environnements et processus diagénétiques des roches carbonatées : expression pétrographique, géochimique et diagraphique ; évolution des propriétés pétrophysiques des réservoirs carbonatés en relation avec leur histoire diagénétique, processus de porogenèse et de poronécrose et distribution spatiale du volume poreux ; diagenèse marine précoce, diagenèse météorique et signature géochimique, diagenèse d’enfouissement et influence de la charge en hydrocarbures, dolomie et dolomitisation, impact sur l’évolution diagénétique et sur les propriétés pétrophysiques des réservoirs.

      Volume horaire : 12h de CM - 18h de TP

      Plus d'informations

    • Géologie et géophysique de subsurface (3 crédits)

      Code : SISMIQLangue : Français.

      Contenu : Le module traitera les notions fondamentales relatives à l’acquisition le traitement et l’interprétation des outils sismiques et diagraphiques : A) Sismique réflexion (Méthodes d’acquisition sismique marine et terrestre ; traitement sismique : fondements mathématiques du traitement du signal, déconvolution, corrections statiques, analyses de vitesse et sommation, migration temps vs migration profondeur, migration pré-sommation vs migration post-sommation ; principes d’interprétation sismique : origine et reconnaissance des artefacts, signification des réflecteurs sismiques, attributs sismiques et faciès sismiques), B) Sismique réfraction, C) Diagraphies (l’environnement du forage et la géologie de sonde ; les diagraphies instantanées ; les diagraphies différées : caliper, gamma-ray, potentiel spontanée, résistivité, neutron, densité, sonic ; interprétations géologique des diagraphies : lithologies, porosité, nature des fluides et saturations).

      Volume horaire : 12h de CM - 12h de TD

      Plus d'informations

    • Dynamique des surfaces continentales (3 crédits)

      Code : SURFCONTLangue : Français.

      Contenu : L'organisation générale du cours et sa philosophie s'inspire de celle de l'ouvrage de référence Anderson & Anderson. Geomorphology : the Mechanics and Chemistry of Landscapes (Cambridge). Un intérêt particulier sera ainsi porté à l'analyse des processus physique et leur formulation en termes de bilan de conservation (de matière, d'énergie…). Introduction générale, géomorphologie à grandes longueurs d'onde - Géomorphologie et tectonique - Glaciers et géomorphologie glaciaire - Dynamique des versants - Hydrologie générale - Géomorphologie fluviale - Processus d'incision fluviale - Intervenant : Michal Tal, Vincent Godard, Magali Rizza, Irene Schimmelpfennig

      Volume horaire : 15h de CM - 15h de TD

      Plus d'informations

    • Système climatique (3 crédits)

      Code : SYSTCLIMLangue : Français.

      Contenu : Dynamique des enveloppes fluides (océan, atmosphère) actuelle (du forçage radiatif à la circulation globale) ; Cycle du carbone ; Cycle de l’eau : des océans aux calottes polaires, suivi isotopique ; Lien entre archives climatiques (carbonates, glaces, sédiments) et cycles de Milankovitch ; Mécanismes de glaciation / déglaciation.

      Volume horaire : 24h de CM - 6h de TD

      Plus d'informations

    • Traceurs et chronomètres de l'environnement 2 (3 crédits)

      Code : TRACEURCHRONO2Langue : Français.

      Contenu : Ce module sera réalisé dans la continuum du module Traceurs et Chronomètres de l’environnement 1. Il présente une partie chimie des équilibres, une partie géochimie des stables (légers) ainsi qu’une partie sur l’utilisation des isotopes radiogéniques courtes te longues période en géochimie environnementale.

      Volume horaire : 15h de CM - 15h de TD

      Plus d'informations

Master 2 STPE : Géosciences de l'environnement Semestre 3 STPE : Géosciences de l'environnement

[ détails ]

  • Apprentissage par projet 3 (6 crédits)

    Code : APPS3Langue : Français.

    Contenu : Propositions de projets d’approfondissement orientés vers les outils de modélisation à disposition en géosciences de l’environnement, hydrogéologie et géologie des réservoirs. Hydrogéologie : projets en lien avec la ressource : calage, validation prédiction d’un modèle hydrogéologique pour une nappe en situation de pompage ; contamination dans une nappe ; modélisation pluie-débit à des fins de gestion de ressources, d’étiage ou de crue. Géologie des réservoirs : projets en géomodélisation des réservoirs. Travail sur les différents outils mathématiques et informatiques sur la base de pluieurs étapes : (1) base de données avec interprétation sismique et données diagraphiques ; (2) construction du modèle structural par méthodes explicites/implicites ; (3) modèle volumique et ses applications avec les grilles 3D structurées/non-structurées, régulières/non régulières, volumes tétraèdrisés ; (3) étude et modélisation géostatistiques des faciès, fractures et propriétés pétrophysiques ; (4) problème d'upscaling des propriétés et modélisation dynamique des écoulements ; (5) études de risque ; (6) visualisation et exploration des modèles 3D avec rendus volumiques, réalité virtuelle. Apport des analogues réservoirs (cours/TD) : applications des méthodes de modélisation numériques aux données d'affleurements avec cartes numériques topographiques et géologiques (géoréférencements), mesures de terrain (outil GPS), affleurements numériques (laser LIDAR) ; problématiques en modélisation (répartition des données) et relation entre l'affleurement et la subsurface (modélisation basée-processus, inversion sismique, statistiques).

    Plus d'informations

  • Ecole de terrain (6 crédits)

    Code : ECOLTERRAIN2Langue : Français.

    Contenu : Finalité Géosciences : Stage de terrain en mer à bord du NO Antedon II (Baie de Marseille)

    Plus d'informations

  • Outils professionnels (3 crédits)

    Code : PROLangue : Français.

    Contenu : non disponible.

    Volume horaire : 30h de TD

    Plus d'informations

  • Liste semestre 3 Géosciences de l'environnement (15 crédits)
    • Cycle du carbone / carbonates / climat (3 crédits)

      Code : CYCLECCCLangue : Français.

      Contenu : Les couplages entre le cycle du carbone, le climat et les systèmes sédimentaires carbonatés à l'échelle globale. 1- Rappel des processus (biotiques-abiotiques) opérant dans le cycle global du carbone (organique-minéral) aux différentes échelles temporelles, au sein des enveloppes externes-internes (3H). Les relations entre cycle du carbone, CO2, climat, géodynamique, processus sédimentaires, érosion-altération (carbonates-terrigènes). Exemples actuels et au cours du Phanérozoïque notamment illustrés par le traçage isotopique du cycle du carbone (carbonate + matière organique) (6H)

      Volume horaire : 15h de CM - 9h de TD - 6h de TP

      Plus d'informations

    • Changements environnementaux au quaternaire (3 crédits)

      Code : ENVQUATLangue : Français.

      Contenu : Ce module comprend des cours magistraux, des enseignements articulés autour d’exemples d’archives paléoenvironnementales étudiées par des méthodes pluridisciplinaires ainsi que des ressources bibliographiques. Différents types d’archives marines , glaciaires et continentales (séquences alluviales et lacustres) bien datées seront présentées et l’interprétation des traceurs paléoclimatiques se fera à plusieurs niveaux de résolution temporelle (historique, décennale et millénaire à orbitale) et spatiale. L’impact des forçages anthropiques sera envisagé sur le long terme mais aussi à l’échelle des événements extrêmes (ex. événements climatiques à 8.2 et 4.2 cal BP). Un focus sera apporté sur la varibilité climatique du dernier millénaire (en lien avec le changement climatique global).

      Volume horaire : 22h de CM - 8h de TP

      Plus d'informations

    • Géochronologie du quaternaire (3 crédits)

      Code : GEOCHROLangue : Français.

      Contenu : Ce module présente les différents radiochronomètres et traceurs isotopiques utilisés dans les géosciences de l’environnement ainsi que les avancées majeures qu'ils ont permis pour la compréhension de la dynamique terrestre à l'échelle du Quaternaire. Nucléides cosmogéniques ; Luminescence Stimulée Optiquement ; Carbone-14 ; Séries de l’Uranium.

      Volume horaire : 15h de CM - 15h de TD

      Plus d'informations

    • Morphodynamique fluviale et côtière (3 crédits)

      Code : MORPHODYNLangue : Français.

      Contenu : Ce module a pour objectif de présenter les mécanismes fondamentaux associés à la dynamique des deltas et zones fluviales et côtières connexes, afin de servir de socle de connaissances pour comprendre le cheminement des sédiments et l’importance du budget sédimentaire dans la stabilité de ces systèmes, qui sont de plus en vulnérables face au développement et au changement climatique. La définition des caractéristiques de ces systèmes et de leur fonctionnement dynamique permettra d’acquérir des compétences en diagnostic et analyse de ces aspects de vulnérabilité et de résilience. Fonctionnement et mutations des systèmes fluviaux et côtiers, notamment deltaïques ; Caractérisation et analyse hydrologique et géomorphologique de ces systèmes et des conditions responsables de leur variabilité ; Caractérisation et analyse des liens d’alimentation sédimentaire depuis la source en amont jusqu’aux puits estuariens et deltaïques (notion de source-to-sink) ; Caractérisation et analyse des aléas et risques (événements de haute intensité, crues, mouvements de terrain, torrentialité, cyclones, tsunamis, inondations) ; Caractérisation et diagnostic en vulnérabilité, et résilience des deltas à l’échelle globale ; Etudes de cas et mesures de réhabilitation.

      Volume horaire : 10h de CM - 14h de TD - 6h de TP

      Plus d'informations

    • Tectonique active et aléas sismiques (3 crédits)

      Code : TECTOALEASLangue : Français.

      Contenu : Ce module présente les méthodes et techniques appliquées à l’étude des processus de déformation récents en morphotectonique et en paléosismologie. Les relations entre la tectonique récente et la morphologie seront illustrées par des études de cas sur de grandes failles emblématiques, à la fois dans les régions de limites de plaques et dans les régions intra-plaques à plus faibles vitesses de déformation. Les séismes majeurs les plus récents et leurs problématiques ; Relief et tectonique active ; Cycles sismiques et variations d’activités des failles actives ; L’aléa et le risque sismique en France : outils et applications ; L’aléa sismique en Méditerranée ; Exercices d’application sur des grandes failles emblématiques.

      Volume horaire : 15h de CM - 15h de TD

      Plus d'informations

    • Traceurs et chronomètres du cycle de l'eau (3 crédits)

      Code : TRACEAULangue : Français.

      Contenu : L’UE présente les principes d'utilisation de différents traceurs géochimiques et isotopiques et les illustre dans diféfrents cas d'application concrets de traçage du cylce de l'eau. L'UE est divisée en deux parties, la première dédiée aux isotopes stables de la molécule d'eau (dD, d18O), la seconde à l'utilisation de traceurs radioactifs et/ou transitoires (tritium, 3H, CFCs-SF6, 14C, 36Cl, 81Kr) pour caractériser les temps de transfert de l'eau dans les différents réservoirs.

      Volume horaire : 15h de CM - 15h de TD

      Plus d'informations

Master 2 STPE : Géosciences de l'environnement Semestre 4 STPE : Géosciences de l'environnement

[ détails ]

  • Stage en laboratoire ou en entreprise (30 crédits)

    Code : STAGESM2Langue : Français.

    Contenu : L’objectif de cette UE consiste à apprendre à conduire un projet scientifique de façon autonome sous encadrement d’un scientifique : rédiger et évaluer la faisabilité d’un projet ; rédiger une esquisse de projet ; conduire la recherche, analyser et synthétiser les résultats sous forme de rapport qui suit les conventions d’un article scientifique standard. 1) Recherche de sujet de stage en écologie ; 2) Réunion de cadrage pour le suivi du projet 3) Un TD sur les modalités de l’écriture de rapport (structure du rapport, consignes de rédaction, exemples d’écriture) 4) rendu d’un pré-projet à la fin du premier mois du stage 5) rendu d’un commentaire sur le pré-projet 6) rendu du rapport final 7) soutenance et retour sur le rapport réalisé ; il y a 5 h de TD en présentiel, les 27h restants x 2 groupes sont pour les encadrants à la hauteur d’une heure par étudiant encadré.

    Plus d'informations

Hydrogéologie

Master 1 STPE : Hydrogéologie Semestre 1 Sciences de la Terre et des planètes, environnemment (tronc commun)

[ détails ]

  • Apprentissage par projet 1 (3 crédits)

    Code : APP1Langue : Français.

    Contenu : Propositions de projets d’approfondissement (thématiques, méthodologiques, compétences transverses) dans les domaines couverts par les 3 finalités

    Plus d'informations

  • Dynamique de la lithosphère (3 crédits)

    Code : DYNLITHOLangue : Français.

    Contenu : Ce module a pour objectif de présenter les mécanismes fondamentaux associés à la dynamique de la lithosphère, afin de servir de socle de connaissances pour comprendre l’évolution des bassins sédimentaires et la tectonique active dans la suite de la formation. Après avoir défini les propriétés rhéologiques et physiques de la lithosphère, la tectonique des plaques sera abordée sous ses aspects historique, cinématique et géodynamique. Les déformations aux limites de plaques feront l’objet d’une étude multi-échelle de la lithosphère à la roche, simple et concrète des processus physiques et des structures.

    Volume horaire : 15h de CM - 15h de TD

    Plus d'informations

  • Dynamique et processus sédimentaire (3 crédits)

    Code : DYNSEDIMLangue : Français.

    Contenu : Ce module a pour objectif de fournir les notions fondamentales en sédimentologie à différentes échelles (de l'échantillon à celle du bassin) et en matière de processus sédimentaires et d'environnements de dépôt dans l'actuel et l'ancien. Après avoir défini les objectifs et les outils de la dynamique sédimentaire, on précisera les mécanismes du partitionnement des faciès pour ensuite détailler les différents environnements de dépôt sous influence (bio)détritique dominante silicoclastique et, ou carbonatée : domaine continental essentiellement fluvio-lacustre et domaine marin littoral à océanique profond.

    Volume horaire : 12h de CM - 18h de TP

    Plus d'informations

  • Stage pluri-disciplinaire d'intégration (6 crédits)

    Code : ECOLETERRAINLangue : Français.

    Contenu : Le stage de cinq jours, y compris le déplacement (AR 6 hrs) en bus, depuis Marseille ou Aix à Barcelonnette comprend trois ateliers sur le terrain (4,5 jours) dans la zone du Lauzet-Ubaye (15 km ouest de Barcelonnette) et des séances en salle (0,5 jour) au centre Séolane. Les trois ateliers (1,5 jour chacun), auxquels tous les étudiants participent en groupe de 3-4, déclinent chacun un thème et un ensemble de méthode propres aux trois finalités. Le travail en salle en groupe permet d'intégrer et d'interpréter les résultats, de finaliser une synthèse et de réaliser une restitution orale à l'ensemble de la promotion et des intervenants. Atelier 1 : Géologie d'un réservoir complexe et gestion des ressources en eau en montagne, Massif de La Tête de Louis XVI, communes Lauzet et Méolans-Revel. C'est un cas d'étude concret d'évaluation des ressources en eau dans une zone très complexe du point de vue tectonique et stratigraphique. Il se prête bien à une intégration de données géologiques (stratigraphie, tectonique, sédimentologie), de données réservoirs (matrice, fracture, karst,…), de données d'écoulement (superficiels, sous-terrain) et de recharge du bassin versant afin d'arriver à un bilan hydrogéologique et géologique et établir une stratégie d'exploration et d'exploitation des ressources en eau pour les hameaux situés en altitude (forage, captage, pompage de l'eau de l'Ubaye). Le travail consistera essentiellement à une cartographie et caractérisation géologique des différentes unités réservoirs-non-réservoirs en intégrant des données/observations structurales, stratigraphiques, sédimentologiques et pétrophysiques, permettant un modèle conceptuel 3D « réservoir » des aquifères du massif de la Tête de Louis XVI. Atelier 2 : Bilan hydrologiques du bassin versant de la Tête de Louis XVI. En complément de l'atelier 1, il s'agit de mesurer les débits des sources et cours d'eau présents dans le massif, d'intégrer les données hydrologiques pluviométriques historiques, les données de forages hydrogéologiques disponibles et les écoulements superficiels sporadiques. Ces données sont prises en compte dans ce contexte montagnard particulier (promontoire, pentes raides, végétation étagée,…). L'étude permet d'estimer la ressource en eau disponible dans le sous-sol et d'établir un modèle hydrogéologique et hydraulique conceptuel du massif. En intégrant le modèle réservoir des aquifères (atelier 1) à ce bilan et aux modèles conceptuels hydrogéologiques-hydrauliques, il est possible de d'établir une stratégie d'exploitation des ressource en eau (superficielles ou souterraines) de ce massif pour les besoins de la commune de Méolans-Revel. Une initiation aux techniques utilisées en hydrologie pourra également être envisagée au Lac du Lauzet. Atelier 3. Etude appliquée d'un système lacustre de montagne (lac du Lauzet). Ce projet vise à développer une approche à la reconstitution des environnements par la pratique : à partir de la mise en place de différentes techniques d'observation et de mesures (géophysique, sédimentologiques, physico-chimie de l'eau…) sur le terrain, l'objectif est ici la caractérisation du lac du Lauzet et de son bassin versant afin de déterminer le contexte de formation et d'évolution du système. Différents types d'instruments (ERT, carottage,…) seront déployés. Les données acquises lors des mesures de terrain seront couplées à des données préliminaires (sédimentologie, bathymétrie…) déjà disponibles.

    Plus d'informations

  • Métrologie 2 : techniques analytiques en géosciences (3 crédits)

    Code : GEM13BS1Langue : Français.

    Contenu : Par ce module, les étudiants prennent connaissance des principales techniques d’analyse des solides minéraux en géosciences. Variété des méthodes de charactérisation : analyses chimiques, structurales et texturales aux échelles microscopiques et macroscopiques. Interactions rayonnement matière. Stratégies de choix instrumental.

    Volume horaire : 12h de CM - 12h de TD - 6h de TP

    Plus d'informations

  • Traitement de données géospatiales (3 crédits)

    Code : SIG2Langue : Français.

    Contenu : L'objectif de cette UE de former les étudiants à une utilisation avancée d’un logiciel SIG, d’un logiciel de traitement d’images satellitaires, d’un logiciel de traitement de données HR 3D, sur des thématiques géologiques, environnementales et hydrologiques en allant de l’acquisition de la donnée à la restitution sous forme de cartes et rapports. 1 journée de terrain est prévue en début de semestre, à l’Arbois, pour acquisition de diverses données géospatiales.

    Volume horaire : 4h de CM - 26h de TP

    Plus d'informations

  • Traceurs et chronomètres de l'environnement 1 (3 crédits)

    Code : TRACEURCHRONO1Langue : Français.

    Contenu : L’UE est divisée en deux parties, l’une visant à l’acquisition des principes d’applications des fractionnement des isotopes stables en sciences de la Terre, et l’autre à la maîtrise des calculs d’équilibre chimique des systèmes acide-base. Chimie de l’oxydo-réduction (3H cours = 3HTD) - Equations d’oxydo-réductions, exemples d’applications à la géochimie des eaux et des sols - Principe de l’utilisation des isotopes de courtes et de longues périodes en géosciences - Fractionnement géochimiques lors de la différenciation des grands réservoirs terrestres. Réservoirs géochimiques. Classification et principes de mesure et d’utilisation des isotopes radioactifs de courtes périodes dans l’environnement. Chaines de désintégration radioactive, équilibre séculaire et déséquilibre. Isotopes cosmogéniques atmosphériques et in situ. Isotopes artificiels.

    Volume horaire : 15h de CM - 15h de TD

    Plus d'informations

  • Traitement des données (6 crédits)

    Code : TRAITDONNEESLangue : Français.

    Contenu : Cet enseignement comprend deux parties indépendantes : Analyse de données en sciences environnementales, afin de permettre la compréhension et la mise en œuvre des méthodes d’analyse statistique les plus utilisées en sciences environnementales Initiation au langage informatique R, rappels sur les tests paramétriques basiques, formation aux modèles linéaires, incluant l’analyse de variance, les régressions simples et multiples et l’analyse de covariance, formation aux techniques d’ajustement de distribution (i.e. tests de normalité), formation à l’analyse factorielle (ACP) Systèmes d'information géographiques, visant à connaitre globalement les principes de la géodésie et le principe des SIG et savoir manipuler un logiciel de système d’information géographique (QGIS) Découverte QGIS, données WMS, WFS, WCS… , données vectorielles, microprojet (application concrète) sur les données vectorielles, mise en page et export / organisation des SIG, données maillées, mini-projet sur un cas concret permettant l’utilisation globale de QGIS (vecteur/WMS/Raster)

    Plus d'informations

  • (TCP) Module de perfectionnement

Master 1 STPE : Hydrogéologie Semestre 2 STPE : Hydrogéologie

[ détails ]

  • Anglais et valorisation des compétences (3 crédits)

    Code : ANGLAISLangue : Français.

    Contenu : non disponible.

    Volume horaire : 18h de TD

    Plus d'informations

  • Apprentissage par projet 2 (6 crédits)

    Code : APP2Langue : Français.

    Contenu : Propositions de projets d’approfondissement (thématiques, méthodologiques) dans les domaines couverts par les 3 finalités. Géosciences de l’environnement : approfondissement en géochimie isotopique (principe fondamentaux et analytiques des techniques de pointe en géochimie. Hydrogéologie : projets liés à l’appropriation de méthodes récentes ou opérationnelles en matière d’hydrologie, d’hydrogéologie et de traçage géochimique : méthode des dérivées pour l’interprétation d’essai par pompage, méthodes de caractérisation de la recharge en zone aride, hydrologie statistique pour l’aménagement (liste non exhaustive). Géologie des réservoirs : Approfondissement thématiques dans le domaine des ressources fossiles et de la géologie de la matière organique.

    Plus d'informations

  • Stage M1 (6 crédits)

    Code : TC3RLangue : Français.

    Contenu : L’objectif de cette UE consiste à apprendre à conduire un projet scientifique de façon autonome sous encadrement d’un scientifique : rédiger et évaluer la faisabilité d’un projet ; rédiger une esquisse de projet ; conduire la recherche, analyser et synthétiser les résultats sous forme de rapport qui suit les conventions d’un article scientifique standard. 1) Recherche de sujet de stage en écologie ; 2) Réunion de cadrage pour le suivi du projet 3) Un TD sur les modalités de l’écriture de rapport (structure du rapport, consignes de rédaction, exemples d’écriture) 4) rendu d’un pré-projet à la fin du premier mois du stage 5) rendu d’un commentaire sur le pré-projet 6) rendu du rapport final 7) soutenance et retour sur le rapport réalisé ; il y a 5 h de TD en présentiel, les 27h restants x 2 groupes sont pour les encadrants à la hauteur d’une heure par étudiant encadré.

    Plus d'informations

  • Traitement de données en géosciences (3 crédits)

    Code : TCGEOSCIENCESLangue : Français.

    Contenu : Ce module a pour objectif de développer et consolider les acquis en traitement de données du TC1 (S1 socle intermention). Les éléments développés permettent de fournir aux étudiants les méthodes et outils indispensables à l’analyse de données pour les différentes finalités spécifiques de la mention STPE.

    Volume horaire : 9h de CM - 21h de TP

    Plus d'informations

  • Liste SPT HYDRO - M1S2 (12 crédits)
    • Architecture des bassins (3 crédits)

      Code : ARCHIBASSINLangue : Français.

      Contenu : Les paramètres qui déterminent la structure tectonique, sédimentologique et thermique des bassins, et les conséquences sur les systèmes pétroliers et les ressources. Dans cette UE, on aborde tous les contextes géodynamiques et toutes les évolutions possibles de bassin et on voit les méthodes d’étude des bassins (analyse de la subsidence, sismique, remplissage sédimentologique…)

      Volume horaire : 24h de CM - 6h de TD

      Plus d'informations

    • Hydrogéologie (3 crédits)

      Code : GE4Langue : Français.

      Contenu : Cycle de l’eau et bilans hydriques. Recharge et fonctionnement des nappes d’eau souterraine (alluvial, bassin sédimentaire, karst). Carte piézométrique. Ecoulement et méthodes d’étude dans les milieux hétérogènes et karstiques (traçage artificiel, courbes CTD, modèles pluie-débit). Essai de puits et de pompage.

      Volume horaire : 9h de CM - 15h de TD - 6h de TP

      Plus d'informations

    • Géologie et géophysique de subsurface (3 crédits)

      Code : SISMIQLangue : Français.

      Contenu : Le module traitera les notions fondamentales relatives à l’acquisition le traitement et l’interprétation des outils sismiques et diagraphiques : A) Sismique réflexion (Méthodes d’acquisition sismique marine et terrestre ; traitement sismique : fondements mathématiques du traitement du signal, déconvolution, corrections statiques, analyses de vitesse et sommation, migration temps vs migration profondeur, migration pré-sommation vs migration post-sommation ; principes d’interprétation sismique : origine et reconnaissance des artefacts, signification des réflecteurs sismiques, attributs sismiques et faciès sismiques), B) Sismique réfraction, C) Diagraphies (l’environnement du forage et la géologie de sonde ; les diagraphies instantanées ; les diagraphies différées : caliper, gamma-ray, potentiel spontanée, résistivité, neutron, densité, sonic ; interprétations géologique des diagraphies : lithologies, porosité, nature des fluides et saturations).

      Volume horaire : 12h de CM - 12h de TD

      Plus d'informations

    • Dynamique des surfaces continentales (3 crédits)

      Code : SURFCONTLangue : Français.

      Contenu : L'organisation générale du cours et sa philosophie s'inspire de celle de l'ouvrage de référence Anderson & Anderson. Geomorphology : the Mechanics and Chemistry of Landscapes (Cambridge). Un intérêt particulier sera ainsi porté à l'analyse des processus physique et leur formulation en termes de bilan de conservation (de matière, d'énergie…). Introduction générale, géomorphologie à grandes longueurs d'onde - Géomorphologie et tectonique - Glaciers et géomorphologie glaciaire - Dynamique des versants - Hydrologie générale - Géomorphologie fluviale - Processus d'incision fluviale - Intervenant : Michal Tal, Vincent Godard, Magali Rizza, Irene Schimmelpfennig

      Volume horaire : 15h de CM - 15h de TD

      Plus d'informations

    • Système climatique (3 crédits)

      Code : SYSTCLIMLangue : Français.

      Contenu : Dynamique des enveloppes fluides (océan, atmosphère) actuelle (du forçage radiatif à la circulation globale) ; Cycle du carbone ; Cycle de l’eau : des océans aux calottes polaires, suivi isotopique ; Lien entre archives climatiques (carbonates, glaces, sédiments) et cycles de Milankovitch ; Mécanismes de glaciation / déglaciation.

      Volume horaire : 24h de CM - 6h de TD

      Plus d'informations

    • Traceurs et chronomètres de l'environnement 2 (3 crédits)

      Code : TRACEURCHRONO2Langue : Français.

      Contenu : Ce module sera réalisé dans la continuum du module Traceurs et Chronomètres de l’environnement 1. Il présente une partie chimie des équilibres, une partie géochimie des stables (légers) ainsi qu’une partie sur l’utilisation des isotopes radiogéniques courtes te longues période en géochimie environnementale.

      Volume horaire : 15h de CM - 15h de TD

      Plus d'informations

Master 2 STPE : Hydrogéologie Semestre 3 STPE : Hydrogéologie

[ détails ]

  • Apprentissage par projet 3 (6 crédits)

    Code : APPS3Langue : Français.

    Contenu : Propositions de projets d’approfondissement orientés vers les outils de modélisation à disposition en géosciences de l’environnement, hydrogéologie et géologie des réservoirs. Hydrogéologie : projets en lien avec la ressource : calage, validation prédiction d’un modèle hydrogéologique pour une nappe en situation de pompage ; contamination dans une nappe ; modélisation pluie-débit à des fins de gestion de ressources, d’étiage ou de crue. Géologie des réservoirs : projets en géomodélisation des réservoirs. Travail sur les différents outils mathématiques et informatiques sur la base de pluieurs étapes : (1) base de données avec interprétation sismique et données diagraphiques ; (2) construction du modèle structural par méthodes explicites/implicites ; (3) modèle volumique et ses applications avec les grilles 3D structurées/non-structurées, régulières/non régulières, volumes tétraèdrisés ; (3) étude et modélisation géostatistiques des faciès, fractures et propriétés pétrophysiques ; (4) problème d'upscaling des propriétés et modélisation dynamique des écoulements ; (5) études de risque ; (6) visualisation et exploration des modèles 3D avec rendus volumiques, réalité virtuelle. Apport des analogues réservoirs (cours/TD) : applications des méthodes de modélisation numériques aux données d'affleurements avec cartes numériques topographiques et géologiques (géoréférencements), mesures de terrain (outil GPS), affleurements numériques (laser LIDAR) ; problématiques en modélisation (répartition des données) et relation entre l'affleurement et la subsurface (modélisation basée-processus, inversion sismique, statistiques).

    Plus d'informations

  • Ecole de terrain (6 crédits)

    Code : ECOLTERRAIN2Langue : Français.

    Contenu : Finalité Géosciences : Stage de terrain en mer à bord du NO Antedon II (Baie de Marseille)

    Plus d'informations

  • Outils professionnels (3 crédits)

    Code : PROLangue : Français.

    Contenu : non disponible.

    Volume horaire : 30h de TD

    Plus d'informations

  • Liste des enseignements de semestre 3 en hydrogéologie (15 crédits)
    • Géochronologie du quaternaire (3 crédits)

      Code : GEOCHROLangue : Français.

      Contenu : Ce module présente les différents radiochronomètres et traceurs isotopiques utilisés dans les géosciences de l’environnement ainsi que les avancées majeures qu'ils ont permis pour la compréhension de la dynamique terrestre à l'échelle du Quaternaire. Nucléides cosmogéniques ; Luminescence Stimulée Optiquement ; Carbone-14 ; Séries de l’Uranium.

      Volume horaire : 15h de CM - 15h de TD

      Plus d'informations

    • Hydrogéologie quantitative (3 crédits)

      Code : HYDROQUANTLangue : Français.

      Contenu : Approches quantitatives des flux d'eau de masse et d'energie dans les milieux géologiques (écoulement d'eau et transport de masse et de chaleur en milieu poreux ou fracturé)

      Volume horaire : 14h de CM - 10h de TD - 6h de TP

      Plus d'informations

    • Hydrologie de surface (3 crédits)

      Code : HYDROSURFLangue : Français.

      Contenu : Processus hydrologiques aux interfaces surface-subsurface et dans les systèmes karstiques. Les flux dans les sols (evaporation/infiltration) et la zone non saturée.

      Volume horaire : 9h de CM - 15h de TD - 6h de TP

      Plus d'informations

    • Méthodes numériques et géostatistiques (3 crédits)

      Code : METHODNUMLangue : Français.

      Contenu : Résolution numérique d'équations de bilan et régionalisation de mesures ponctuelles

      Volume horaire : 9h de CM - 21h de TD

      Plus d'informations

    • Morphodynamique fluviale et côtière (3 crédits)

      Code : MORPHODYNLangue : Français.

      Contenu : Ce module a pour objectif de présenter les mécanismes fondamentaux associés à la dynamique des deltas et zones fluviales et côtières connexes, afin de servir de socle de connaissances pour comprendre le cheminement des sédiments et l’importance du budget sédimentaire dans la stabilité de ces systèmes, qui sont de plus en vulnérables face au développement et au changement climatique. La définition des caractéristiques de ces systèmes et de leur fonctionnement dynamique permettra d’acquérir des compétences en diagnostic et analyse de ces aspects de vulnérabilité et de résilience. Fonctionnement et mutations des systèmes fluviaux et côtiers, notamment deltaïques ; Caractérisation et analyse hydrologique et géomorphologique de ces systèmes et des conditions responsables de leur variabilité ; Caractérisation et analyse des liens d’alimentation sédimentaire depuis la source en amont jusqu’aux puits estuariens et deltaïques (notion de source-to-sink) ; Caractérisation et analyse des aléas et risques (événements de haute intensité, crues, mouvements de terrain, torrentialité, cyclones, tsunamis, inondations) ; Caractérisation et diagnostic en vulnérabilité, et résilience des deltas à l’échelle globale ; Etudes de cas et mesures de réhabilitation.

      Volume horaire : 10h de CM - 14h de TD - 6h de TP

      Plus d'informations

    • Traceurs et chronomètres du cycle de l'eau (3 crédits)

      Code : TRACEAULangue : Français.

      Contenu : L’UE présente les principes d'utilisation de différents traceurs géochimiques et isotopiques et les illustre dans diféfrents cas d'application concrets de traçage du cylce de l'eau. L'UE est divisée en deux parties, la première dédiée aux isotopes stables de la molécule d'eau (dD, d18O), la seconde à l'utilisation de traceurs radioactifs et/ou transitoires (tritium, 3H, CFCs-SF6, 14C, 36Cl, 81Kr) pour caractériser les temps de transfert de l'eau dans les différents réservoirs.

      Volume horaire : 15h de CM - 15h de TD

      Plus d'informations

Master 2 STPE : Hydrogéologie Semestre 4 STPE : Hydrogéologie

[ détails ]

  • Stage en laboratoire ou en entreprise (30 crédits)

    Code : STAGESM2Langue : Français.

    Contenu : L’objectif de cette UE consiste à apprendre à conduire un projet scientifique de façon autonome sous encadrement d’un scientifique : rédiger et évaluer la faisabilité d’un projet ; rédiger une esquisse de projet ; conduire la recherche, analyser et synthétiser les résultats sous forme de rapport qui suit les conventions d’un article scientifique standard. 1) Recherche de sujet de stage en écologie ; 2) Réunion de cadrage pour le suivi du projet 3) Un TD sur les modalités de l’écriture de rapport (structure du rapport, consignes de rédaction, exemples d’écriture) 4) rendu d’un pré-projet à la fin du premier mois du stage 5) rendu d’un commentaire sur le pré-projet 6) rendu du rapport final 7) soutenance et retour sur le rapport réalisé ; il y a 5 h de TD en présentiel, les 27h restants x 2 groupes sont pour les encadrants à la hauteur d’une heure par étudiant encadré.

    Plus d'informations

Informations diverses

Secrétariat pédagogique :

Patricia MARTIN, courriel : patricia.martin@univ-amu.fr, tél. : 04 91 28 84 99, Site St Jérôme

Responsable Mention : Laurence VIDAL

Responsables Finalité Réservoirs : Philippe Leonide ; Jean Borgomano

Responsables Finalité Hydrogéologie : Christine Vallet-Coulomb ; Julio Goncalves

Responsables Finalité Géosciences de l’Environnement : Laetitia Licari ; Vincent Godard

Modalités d'inscription

Accès en M1 ou en M2 : Les étudiants doivent déposer un dossier de candidature qui sera examiné en commission pédagogique de l'OSU Pythéas. Pour plus de détail sur la procédure à suivre, consultez le site de l'OSU Pythéas : http://www.pytheas.univ-amu.fr/