AccueilMasterGestion de l'environnementEnseignementsImpacts locaux des changements globaux

Master Gestion de l'environnementUE Impacts locaux des changements globaux

Contenu

S'appuyer sur une problématique locale pour identifier les impacts des changements globaux (avec comme point de départ le changement climatique), construire et appliquer un outil de diagnostic de vulnérabilité au changement climatique. Cette construction implique de porter un regard critique sur les outils déjà existants (par exemple via l'ADEME), sur les définitions de concepts clés (vulnérabilité, aléa, risque, exposition, enjeux, ...), d'être proactif sur la recherche d'information, et créatif sur les approches visant au croisement des informations et de restituer les conclusions. L'approche de ce module se fait par un travail à la fois individuel et collectif, visant à la construction d'un outil de diagnostic. Les secteurs d'activité sélectionnés le sont collégialement - Notion de downscaling permettant de faire le lien entre données globales ou faible résolution (type données de modèles climatique) et l'échelle locale. - Approches des méthodes de notation semi-quantitatives et pondération de l'importance des différents facteurs d'influence sur la vulnérabilité d'un secteur d'activité au changement climatique et aux changements globaux en général. - Sortie terrain d'observation en milieu urbain ou péri-urbain.

Compétences visées

  • Acteurs et métiers des activités liées aux diagnostics de vulnérabilité.
  • Liens avec les aspects scientifiques du changement climatique et des scénarios de projections.
  • Concepts de vulnérabilité risque... dans le cas du changement climatique.
  • Analyse de chaîne de dépendance.
  • Conception, application et restitution d'un outils de diagnostic de vulnérabilité (quantitatif ou semi-quantitatif).
  • Travail collectif.
  • Rédaction et présentation d'argumentaire.

Langue utilisée

Langue principale utilisée par cet enseignement : Français.

Pré-requis obligatoires

Il est recommandé d’avoir suivi un enseignement incluant les bases des mécanismes et enjeux climatiques ou du cycle du carbone (équivalent du module « Système climatique, évolution et risques » de premier semestre).

Volume des enseignements

  • Cours magistraux : 10 heures
  • Travaux dirigés : 16 heures
  • Travaux pratiques : 4 heures