AccueilMasterBiodiversité, écologie et évolutionBiodiversité : fonctions et conservation

Master Biodiversité, écologie et évolutionParcours type : Biodiversité : fonctions et conservation

Sélection en master 1

Objectifs

image externe

Parcours BEE offrant 2 finalités :

- Finalité BIOEFFECT « Biodiversité et fonctionnement des écosystèmes » pour concevoir et mettre en œuvre une démarche expérimentale, systémique et/ou analytique appropriée pour évaluer le fonctionnement des écosystèmes et la dynamique de la biodiversité passée et actuelle afin d’assurer la durabilité des fonctions écologiques et des services éco-systémiques.

- Finalité GABi « Gestion adaptative de la biodiversité » : Analyser les processus écologiques et évolutifs pour produire, en intégrant l'ensemble du réseau d'acteurs de l'environnement, les évidences scientifiques nécessaires à la préservation des espèces dans leurs habitats naturels et à la conservation de la Biodiversité dans son intégrité.

Formation et recherche

Le parcours Biodiversité, Ecologie, Evolution a pour ambition de former des chercheurs en écologie fondamentale (BIOEFFECT) ou appliquée (GABi), ainsi que des gestionnaires de la Biodiversité aux compétences multiples qui intégreront des structures institutionnelles (services de l’état, parcs nationaux et autres réseaux d’aires protégées), associatives (association de protection de la Nature) ou privées (bureaux d’étude en environnement) où ils seront à même de créer ou renforcer le lien entre la recherche en écologie et la gestion de la Nature.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

Formation initiale
Formation continue
Formation à distance

Plus d'informations

L'Université d'Aix-Marseille propose des formations à distance pour les personnes :

  • éloignées géographiquement,
  • à disponibilité réduite ou contrainte (formation continue, régimes spéciaux d'études : apprenants salariés, soutien de famille, en situation de handicap, sportifs et artistes de haut niveau, en double inscription, ...),
  • empêchées (apprenants hospitalisés, incarcérés, ...).

Consultez les autres formations à distance

Visitez le site Web du service de formation à distance

Compétences visées

Finalité BIOEFFECT : Maîtriser les théories sur la mise en place de la biodiversité et son évolution, et les concepts sur le fonctionnement des écosystèmes incluant la relation biodiversité-fonctionnement

  • Connaître le paysage et les acteurs de la recherche française, européenne et internationale ainsi que les acteurs institutionnels de la gestion écologiques des espaces naturels.
  • Posséder les outils et techniques numériques pour concevoir, réaliser et interpréter la structure et le fonctionnement des écosystèmes naturels et anthropisés.
  • Mobiliser les outils de communication pour publier les connaissances scientifiques acquises.

Finalité GABi :

  • Maîtriser les concepts écologiques et évolutifs qui régissent la dynamique spatiale et temporelle des populations sauvages, animales comme végétales
  • Connaître le droit de l’environnement et le réseau d’acteurs associé, qu’il soit d’ordre associatif, privé ou institutionnel, au niveau national comme international
  • Posséder les outils numériques et méthodologiques pour concevoir, réaliser et interpréter une analyse intégratrice de l’état et de la dynamique d’un système biologique
  • Mobiliser les outils de communication scientifique pertinents pour promouvoir une gestion adaptative de la biodiversité

Métiers visés

Code ROME :

Spécialité de formation (code NSF) :

  • 113g : Sciences (biologie-géologie) de l'environnement, des écosystèmes

Stages et projets encadrés

En M1, un stage obligatoire (d’une durée de 2 mois pour 6 ECTS) permet l’application de la démarche scientifique au sein du milieu professionnel des secteurs de la recherche et de la gestion du patrimoine naturel. En M2, le 4ème semestre est entièrement consacré à un stage de 6 mois maximum (30 ECTS) qui permet aux étudiants d’acquérir une expérience professionnelle et de mettre en œuvre les compétences enseignées. Le stage est gratifié quand il se déroule en France, et les stages à l'étranger sont encouragés par des aides à la mobilité internationale.

Volume des enseignements

  • Cours magistraux : 112 heures
  • Travaux dirigés : 70 heures
  • Travaux pratiques : 118 heures
  • Stage : 24 semaines

Modalités pédagogiques particulières

image externe

L’enseignement sera organisé en cours magistraux complétés de travaux dirigés et pratiques ainsi que de stages ou sorties « terrain » et de visites, en France et à l'étranger.

Le dernier semestre du M2 sera consacré au stage en entreprise ou en laboratoire d'une durée de 5 à 6 mois. Le stage est gratifié quand il se déroule en France, et les stages à l'étranger sont encouragés par des aides à la mobilité internationale. La finalité BIOEFFECT est également proposée en formation à distance.

Master 1 BEE : Biodiversité : fonctions et conservation Semestre 1 BEE : Biodiversité : fonctions et conservation

[ détails ]

  • Semestre 1 Biodiversité, écologie et évolution (tronc commun) (30 crédits)
    • Démarche scientifique en écologie (6 crédits)

      Code : DSECOLangue : Français.

      Contenu : Cours sur les modes d’inférences en écologie, école de terrain centrée sur la conception d’une question de recherche et d’un plan d’échantillonnage, qui se poursuit par des travaux dirigés sur l’analyse des données récoltées et la présentation de l’interprétations des résultats. Découverte de la démarche scientifique en écologie dans son ensemble : 1) définition d’une problématique de recherche théorique ou appliquée et d’objectifs opérationels, 2) conception d’un plan d’échantillonnage, 3) mise en place d’une méthodologie de récolte de données, 4) analyse des données, 5) interprétations et présentation des résultats à l’oral et à l’écrit.

      Volume horaire : 6h de CM - 14h de TD

      Plus d'informations

    • Ecologie fonctionnelle et écosystèmes (3 crédits)

      Code : ECOFONCECOSLangue : Français.

      Contenu : L’objectif de cette UE est la connaissance du fonctionnement des écosystèmes. Il sera abordé par les flux de matière et d’énergie à travers les réseaux trophiques, le recyclage de la matière via l’étude des processus de remise à disposition des nutriments (cycles biogéochimiques). Il sera également abordé la notion de traits fonctionnels en écologie et les modèles mécanistes de changement d’aires de distribution des communautés incluant les successions végétales.

      Volume horaire : 22h de TD - 4h de TP

      Plus d'informations

    • Ecosphère et environnement (3 crédits)

      Code : ECOSENVLangue : Français.

      Contenu : En interaction avec la pédosphère et les usages, les évolutions climatiques planétaires déterminent des gradients des facteurs abiotiques du milieu dont les variations dans l’espace et dans les temps ont des conséquences fondamentales sur la structure et la dynamique de la biodiversité. Sous la forme de CM, TD et d’une sortie, les enseignements décriront ces facteur et établiront les liens entre leur évolution et les processus écologiques. Les grands thèmes abordés seront : 1) Les paramètres climatiques et leur évolution (dont changement climatique), 2) les propriétés physico-chimiques de l’eau, 3) les facteurs pédologiques (biodisponibilité des éléments minéraux et modèles hydrodynamiques), 4) les perturbations écologiques, 4) les usages et leur évolution.

      Volume horaire : 19h de CM - 5h de TD - 6h de TP

      Plus d'informations

    • De l'évolution à la diversité du vivant (3 crédits)

      Code : EVOLDIVLangue : Français.

      Contenu : L’UE ‘De l'évolution à la diversité du vivant’ a pour objectif de faire comprendre et maîtriser des notions et mécanismes évolutifs complexes à l'origine de la biodiversité, tels que la théorie des jeux, la fitness inclusive ou l'évolution du sexe et de la reproduction.

      Volume horaire : 17h de CM - 13h de TD

      Plus d'informations

    • Méthodes en écologie (6 crédits)

      Code : METHECOLangue : Français.

      Contenu : L’objectif de l’UE est d'apprendre les étuduants à être capable d'établir et de suivre un protocole d’échantillonnage et de quantification des populations et communautés animales, végétales et microbiennes terrestres et aquatiques, et d'en interpréter les résultats. INTRO / Formuler une problématique de manière étayée et précise / Identifier un ensemble d'hypothèses / Conduire une expérience en conditions contrôlées / Concevoir une stratégie et un plan d'échantillonnage / Géoréférencer une parcelle d'étude / Quantifier les paramètres géographiques (pente, distance à la mer, altitude, orientation…) / Quantifier les paramètres climatiques d'un milieu (température air et sol, humidité air et sol, précipitation, vent…) / Calcul d'une aire minimale et délimiter une aire d'échantillonnage / Savoir rédiger une fiche de terrain / Organiser les données pour un traitement statistique / Rédiger un rapport / FAUNE / Mettre en œuvre les méthodes nécessaires pour réaliser un inventaire biologique aquatique / Réaliser un inventaire des arthropodes terrestres / Mesurer la taille d'une population animale (CMR, point d'écoute…) / FLORE / Réaliser un inventaire floristique et estimer le recouvrement végétal /abondance relative des espèces / Estimer la biomasse du peuplement, d'une communauté /population végétale / Estimer la dynamique et la structure d'une population/communauté végétale (variabilités morphométriques et biométriques intra et interspécifiques = traits) / SOL / Décrire un profil de sol et identifier le type de sol / Quantifier une activité microbienne / Quantifier les propriétés physico-chimiques du sol (pH, teneurs en C, N, P, perméabilité, granulométrie, stabilité structurale, Da, Dr…) / Estimer la dynamique et la structure d'une population/communauté animale édaphique (macro et mésofaune)

      Volume horaire : 16h de CM - 26h de TD - 12h de TP

      Plus d'informations

    • Des populations aux communautés (3 crédits)

      Code : POPCOMLangue : Français.

      Contenu : L’objectif de ce cours est de comprendre et décrire la structure et le fonctionnement des populations, métapopulations, communautés, métacommunautés au sein des écosystèmes. La construction de la niche écologique ; La génétique des communautés ; Le modèle BAM ; Structure des communautés et Indices ; Les indices de diversité - Nombre de Hill ; Les perturbations anthropiques et leurs impacts sur les communautés ; Les métapopulations ; Les métapopulations – TD ; Traits fonctionnels à l'échelle des communautés ; Vers les métacommunautés

      Volume horaire : 20h de CM - 10h de TD

      Plus d'informations

    • Traitement des données (6 crédits)

      Code : TRAITDONNEESLangue : Français.

      Contenu : Cet enseignement comprend deux parties indépendantes : Analyse de données en sciences environnementales, afin de permettre la compréhension et la mise en œuvre des méthodes d’analyse statistique les plus utilisées en sciences environnementales Initiation au langage informatique R, rappels sur les tests paramétriques basiques, formation aux modèles linéaires, incluant l’analyse de variance, les régressions simples et multiples et l’analyse de covariance, formation aux techniques d’ajustement de distribution (i.e. tests de normalité), formation à l’analyse factorielle (ACP) Systèmes d'information géographiques, visant à connaitre globalement les principes de la géodésie et le principe des SIG et savoir manipuler un logiciel de système d’information géographique (QGIS) Découverte QGIS, données WMS, WFS, WCS… , données vectorielles, microprojet (application concrète) sur les données vectorielles, mise en page et export / organisation des SIG, données maillées, mini-projet sur un cas concret permettant l’utilisation globale de QGIS (vecteur/WMS/Raster)

      Plus d'informations

  • (TCP) Module de perfectionnement

Master 1 BEE : Biodiversité : fonctions et conservation Semestre 2 BEE : Biodiversité : fonctions et conservation

[ détails ]

  • Stage M1 (6 crédits)

    Code : TC3RLangue : Français.

    Contenu : L’objectif de cette UE consiste à apprendre à conduire un projet scientifique de façon autonome sous encadrement d’un scientifique : rédiger et évaluer la faisabilité d’un projet ; rédiger une esquisse de projet ; conduire la recherche, analyser et synthétiser les résultats sous forme de rapport qui suit les conventions d’un article scientifique standard. 1) Recherche de sujet de stage en écologie ; 2) Réunion de cadrage pour le suivi du projet 3) Un TD sur les modalités de l’écriture de rapport (structure du rapport, consignes de rédaction, exemples d’écriture) 4) rendu d’un pré-projet à la fin du premier mois du stage 5) rendu d’un commentaire sur le pré-projet 6) rendu du rapport final 7) soutenance et retour sur le rapport réalisé ; il y a 5 h de TD en présentiel, les 27h restants x 2 groupes sont pour les encadrants à la hauteur d’une heure par étudiant encadré.

    Plus d'informations

  • Bloc de semestre 2 en biodiversité, écologie et évolution (18 crédits)
    • Options de M1 en biodiversité et fonctionnement des écosystèmes (18 crédits)
      • Ecologie chimique (4 crédits)

        Code : ECOCHIMLangue : Français.

        Contenu : L’objectif de ce cours est de donner les connaissances sur l’importance de la communication chimique dans les écosystèmes qu’elle soit inter organismes ou en réponse aux conditions environnementales et son implication dans le fonctionnement global des écosystèmes. Présentation de l’écologie chimique. Voies de biosynthèse des molécules impliquées. Plant Secondary Metabolites (PSM) comme défenses chimiques. Interactions plante / plante. Interactions plante / insecte. Ecologie chimique marine. Phytoremédiation. Odeurs et sociétés.

        Volume horaire : 20h de TD - 6h de TP

        Plus d'informations

      • Ecologie comportementale et interactions biotiques (4 crédits)

        Code : ECOCOMPLangue : Français.

        Contenu : L’UE ‘Ecologie comportementale et interactions biotiques’ se structure en deux parties : l'une aborde des notions avancées liées à la prise de décisions des animaux et traitera nottament des méthodes d'analyses comportementales que de l'intelligence et la motivation, l'autre se penchera sur les concepts avancés dans le domaine des interactions biotiques tels que le passage de la symbiose à l'antagonisme ou encore la notion de réseaux d'interactions en écologie. Les étudiants auront ainsi des bases solides quant à la compréhension fine des mécanismes comportementaux et des interactions biotiques. Tester des hypothèses en écologie comportementale ; cognition et intelligence animale ; prise de décision et motivation ; soins parentaux ; eusocialité avancée ; outils et leur utilisation ; du phénotype étendu à la manipulation comportementale. / De la symbiose à l’antagonisme ; la notion de réseaux d’interactions en écologie ; la théorie des graphes et ses applications ; TD sous R Package Bipartite ; sortie terrain mutualisée.

        Volume horaire : 29h de CM - 3h de TD - 8h de TP

        Plus d'informations

      • Ecologie rétrospective (4 crédits)

        Code : PALEOBISLangue : Français.

        Contenu : non disponible.

        Volume horaire : 30h de CM - 10h de TD

        Plus d'informations

      • Structure et dynamique du paysage (3 crédits)

        Code : PAYSAGELangue : Français.

        Contenu : Cette UE commence par introduire le concept de paysage aux étudiants en insistant sur la notion d’échelles d’intégrations spatiales et temporelles. Le paysage est ici appréhendé via son histoire (anthracologie), son aspect sensible, sa cartographie (SIG, Fragstat) et le travail de terrain (gradients paysagers). Les notions de quantification paysagère, de fragmentation, d’hétérogénéité spatiale sont abordées et développées.

        Volume horaire : 22h de CM - 8h de TP

        Plus d'informations

      • Le sol vivant (3 crédits)

        Code : SOLVIVANTLangue : Français.

        Contenu : Les services éco-systémiques rendus par les sols sont supportés par de nombreuses fonctions exercées elles-mêmes par des organismes diversifiés, abondants et actifs. Un sol contient plusieurs milliers d’espèces animales et plusieurs dizaines à plusieurs centaines de milliers d’espèces bactériennes et de champignons. Le climat, le relief, la nature du sous-sol, la végétation… sont autant de facteurs dont les variations conditionnent les équilibres dynamiques entre cette biodiversité et la stabilité des fonctions telles que la décomposition de la matière organique. De bonnes bases en écologie des sols sont indispensables pour aborder les questions relatives à l’importance de cette interface continentale dans le fonctionnement global des écosystèmes et aux conséquences des dérèglements actuels sur la pérennité de ces fonctions. L’UE ‘Le sol vivant’ propose de donner ces bases et de développer leur application en écologie scientifique et pour la gestion des écosystèmes. Les thèmes suivant seront abordés : 1) Les sols au cœur des grands enjeux environnementaux, 2) Le sol comme habitat, 3) La biodiversité du sol et ses fonctions, 4) Les ingénieurs du sol, 5) Les facteurs structurant la biodiversité du sol, 6) La biogéographie de la biodiversité du sol, 7) Feedback sol-végétation, 8) La décomposition des matières organiques et la formation des humus.

        Volume horaire : 22h de CM - 8h de TD

        Plus d'informations

    • Option de M1 en gestion adaptative de la biodiversité (18 crédits)
      • Conservation : approche évolutive, fonctionnelle et biogéographique (4 crédits)

        Code : CONSERVATIONLangue : Français.

        Contenu : Cette UE vise à discuter des facteurs de forçages à l’origine de l’altération de la biodiversité et à présenter les diverses approches nécessaires pour conduire des opérations de conservation de la biodiversité. Elle comprend les volets suivants : la biologie de la conservation, une discipline de crise ; approches de conservation biogéographique, évolutive et fonctionnelle ; facteurs de forçages (altérations des habitats et des ressources) ; invasions biologiques et réactions en chaîne

        Volume horaire : 24h de CM - 2h de TD - 14h de TP

        Plus d'informations

      • Droit de l'environnement (3 crédits)

        Code : DROITM1Langue : Français.

        Contenu : Règlementation générale de la protection des espaces naturels (M. Bordonneau) / Protection spécifique de certains espaces particuliers (forêts, montagne, littoral) (M. Bordonneau) / Droit applicable aux énergies renuovelables (C. Bernard) / Acteurs et principes du droit de l'environnement (S. Bourges) / Planification environnementale (schémas nationaux, régionaux, collectivités) (S. Bourges) / Droit des espèces protégées au niveau interational, européen et national (2h CM + 2h TD) (N. Chaudon) / Planification et gestion des milieux aquatiques : SDAGE, SAGE, contrats de milieu (baie, rivière, delta), cas pratiques (M. Bordonneau, V. Desagher et N. Metsu)

        Volume horaire : 18h de CM - 2h de TD

        Plus d'informations

      • Génétique de la conservation (3 crédits)

        Code : GENECONSLangue : Français.

        Contenu : L’unité d’enseigment « Génétique de la conservation » vise à initier les étudiants à une réflexion sur le rôle des phénomènes évolutifs dans la vulnérabilité des populations. L’unité s’organisera en trois chapitres essentiels visant à organiser les connaissances issues de la génétique des populations et de la biologie évolutive pour les recruter lors de travaux dirigés de type miniprojets de modélisation. Les grands thèmes abordés seront : (1) Ecart à la population théorique et problème des petites populations, (2) Flux de gènes et échanges génétique, (3) Rôle de la diversité génétique dans les processus de réponse au changement environnemental. Les trois thèmes enseignés seront structuré sous forme de trois ateliers composé d’un minicours, de la présentation d’une biliographie à lire pour préparer un travail en groupe d’analyse et/ou de modélisation sur ordinateur qui fera l’objet d’un rapport.

        Volume horaire : 6h de CM - 6h de TD - 18h de TP

        Plus d'informations

      • Intégrité et restauration écologique (4 crédits)

        Code : RESTAURLangue : Français.

        Contenu : L’UE ‘Intégrité et restauration écologique’ vise l’acquisition des connaissances fondamentales et opérationnelles dans les domaines de la vulnérabilité des écosystèmes et de la restauration écologique. Les étudiants maîtriseront les grands principes de l’évaluation de la qualité des milieux naturels et anthropisés, et pourront analyser différents plans et méthodes de restauration. Si la biologie de la conservation s’intéresse aux processus de déclin de la biodiversité et aux moyens de les enrayer, cette discipline également favorisé l’émergence de nombreux développements plus récents permettant de la restaurer. Au sens strict, la restauration écologique permet de \réparer\« les écosystèmes que les activités humaines ont détruits ou endommagés. Elle initie ou accélère le rétablissement de la composition spécifique, de la structure communautaire, ou encore du fonctionnement écologique d'un écosystème antérieur. La restauration écologique fait donc appel au génie écologique et nécessite une bonne connaissance de l’écologie fonctionnelle et évolutive des écosystème ciblés, de la perturbation anthropique et le choix de l’écosystème de référence pour guider la ra réalisation et le suivi du projet de restauration. L’UE vise l’acquisition des connaissances fondamentales et opérationnelles dans le domaine de la restauration écologique. Les étudiants maîtriseront les grands principes de l’évaluation de la qualité des milieux naturels et anthropisés, et pourront proposer des plans de restauration adaptés à des configurations variées. Les thèmes abordés sont : 1) Fonctionnement et intégrité des écosystèmes ; 2) surveillance et indicateurs ; 3) Restauration écologique : histoire, objectifs, dynamique écologique, trajectoires de référence ; 4) Réintroduction et renforcements de populations ; 5) Restauration des sols - Restauration des écosystèmes ; 6) Etudes de cas (Restauration des Coussouls, du Cassaïre, des sols alpins…). »

        Volume horaire : 16h de CM - 8h de TD - 16h de TP

        Plus d'informations

      • Analyses spatiales et systèmes d'information géographique en écologie (4 crédits)

        Code : SIGECOLangue : Français.

        Contenu : Ce module a pour objectif de fournir aux participants les connaissances pratiques approfondies nécessaires à la gestion, l'analyse et la cartographie des données spatiales qu'ils sont susceptibles de collecter dans le cadre de leurs stages, futures recherches ou projets professionnels. L’UE se déroulera sous la forme d’un projet, permettant aux étudiants de développer les étapes d’une chaîne de traitement SIG comprenant notamment la spatialisation d’un protocole d’échantillonnage, de la vectorisation et du géoréférencement, de l’acquisition de données sur le terrain à l’aide de GPS, de la conversion de formats de données, des requêtes spatiales et attributaires et de la restitution cartographique. Les objectifs de cette UE sont donc 1) de consolider les connaissances acquises dans l’UE SIG du portail du master sur la manipulation des différents types de données, les systèmes de coordonnées et les requêtes spatiales basiques, 2) de renforcer ces connaissances en appréhendant de nouveaux outils d’analyses spatiales et 3) de rendre les étudiants autonomes pour identifier une chaîne de traitement SIG en réponse à une problématique écologique, et ce depuis l’acquisition des données à la restitution, en passant par l’analyse spatiale des données.

        Volume horaire : 40h de TP

        Plus d'informations

  • Tronc commun de semestre 2 en biodiversité, écologie et évolution (6 crédits)

Master 2 BEE : Biodiversité : fonctions et conservation Semestre 3 BEE : Biodiversité : fonctions et conservation

[ détails ]

  • Bloc de semestre 3 en biodiversité, écologie et évolution (12 crédits)
    • Options de M2 en biodiversité et fonctionnement des écosystèmes (12 crédits)
      • Biogéographie, passé et présent (3 crédits)

        Code : BIOGEOLangue : Français.

        Contenu : L’objectif de cette UE est de sensibiliser les étudiants à la notion d’héritages climatiques, biologiques, écologiques et géologiques dans la structuration, l’organisation et la diversité des paysages actuels.

        Plus d'informations

      • Fonctionnement des écosystèmes, changements globaux et services écocystémiques (6 crédits)

        Code : FONCTLangue : Français.

        Contenu : L'objectif de cette UE est la connaissance du fonctionnement des écosystèmes. Il sera abordé par les flux de matière et d'énergie à travers les réseaux trophiques, le recyclage de la matière via l'étude des processus de remise à disposition des nutriments (cycles biogéochimiques). Il sera également abordé la notion de traits fonctionnels en écologie et les modèles mécanistes de changement d'aires de distribution des communautés incluant les successions végétales.

        Volume horaire : 40h de TD - 16h de TP

        Plus d'informations

      • Interactions biotiques (3 crédits)

        Code : INTBIOLangue : Français.

        Contenu : L’objectif de ce cours est d’approfondir les connaissances d’interaction inter et intra espèces et de développer les connaissances des nouveaux outils d’analyse des réseaux d’interaction. Réseaux d'interactions : Nouvelles méthodes d'analyses ; Symbioses dans les sols – approfondissement ; Interactions hôtes-Parsitoides ; Interactions faune sol ; Holobionte ; chimie des invasions

        Volume horaire : 6h de TP

        Plus d'informations

    • Options de M2 en gestion adaptative de la biodiversité (12 crédits)
      • Réseau des acteurs de la biodiversité (3 crédits)

        Code : ACTEURSLangue : Français.

        Contenu : Cette UE est structurée en deux parties. Dans un premier temps, un ensemble de professionnels de la gestion de la Biodiversité d’origines diverses (associatifs, espaces naturels protégés, bureaux d’études, institutions) proposent des interventions couvrant un large panel de disciplines et de modèles d’études : gestion des espèces invasives, gestion cynégétique, typologie des habitats, application de la modélisation à la conservation, politiques régionales, plans nationaux d'action, bases de données naturalistes, réseaux collaboratifs, systèmes d'entreprises etc. Il est plus particulièrement demandé à chaque intervenant de présenter des cas d’étude concrets relatifs à des programmes de conservation d’espèces, d’espaces ou d’écosystèmes et également de présenter sa structure et les modalités de recrutement au sein de celle-ci. Dans un second temps, une collaboration entre les étudiant-e-s et l’une des structures présentées dans le premier volet est mise en œuvre avec pour objectif la rédaction de tout ou partie d’un plan de gestion d’un espace naturel. Cette activité fait l’objet d’échanges réguliers avec la structure commanditaire ainsi quee d’une sortie sur l’espace à gérer.

        Volume horaire : 15h de CM - 7h de TD - 8h de TP

        Plus d'informations

      • Analyses écologiques spatialisées (3 crédits)

        Code : ANECOSPALangue : Français.

        Contenu : Cette UE fonctionne sur la base de projets tutorés en collaboration avec des structures impliquées dans la gestion et la conservation de l’environnement. En groupe de 3-4, les étudiants réalisent le montage d'un projet SIG autour d’une problématique écologique co-construite avec les écologues gestionnaires, en définissant l’ensemble de la chaîne de traitement, depuis l'obtention des données à la restitution du projet aux commanditaires, en passant par la compréhension des données puis leur traitement et analyse.

        Volume horaire : 4h de CM - 26h de TD

        Plus d'informations

      • Biologie de la conservation et gestion adaptative (3 crédits)

        Code : BIOCONSLangue : Français.

        Contenu : Cette UE a pour objectif principal de former les étudiants au transfert des résultats de recherche vers le monde de la gestion dela Biodiversité. Elle repose sur les principes de la gestion adaptative, processus itératif intégrant de manière explicite des modalités de gestion alternatives dans le suivi des espèces et des espaces. En lien avec l’UE « Plan de Gestion et Réseau d’Acteurs », elle va permettre aux étudiant-e-s d’appréhender l’interface entre sciences et gestion, ainsi qu’entre sciences et citoyens. Cette UE est également en lien avec les enseignements de modélisation des données écologiques abordés dans l’UE « Modélisation Appliquée des Systèmes Ecologiques » et dans le TC « Ecologie Globale & Ecoles de Terrain ».

        Volume horaire : 4h de CM - 26h de TD

        Plus d'informations

      • Droit de l'environnement et éviter, réduire et compenser (3 crédits)

        Code : DROITERCLangue : Français.

        Contenu : Cette UE propose de donner des éléments de contexte et de compréhension aux étudiants concernant le montage ou le suivi de dossiers ERC, ICPE etc…. sur les plans juridiques et administratifs. L’étudiant sera mis face à des situations concrètes via un jeu des cours théoriques et un jeu de rôle pour le diagnostic et l’analyse de projets. Législation et règlements relatifs aux diagnostics environnementaux et aux documents de gestion (Droit industriel appliqué à la biodiversité ; Droit de la planification de l’eau : SDAGE, SAGE, Contrats de milieux, aspects législatifs et réglementaires), PLU PLUI. ERC (sous forme de jeu de rôle) : réalisation du volet nature complet d'une étude d’impact, contextualisation, bibliographie, définition de protocoles, inventaires/diagnostic sur une zone d’étude, analyse des impacts, définition de mesures, cas particuliers, concertation avec porteurs de projet, services de l’Etat et autres acteurs locaux (en collaboration avec des professionnels)

        Volume horaire : 15h de CM - 15h de TD

        Plus d'informations

  • Tronc commun de semestre 3 BEE (18 crédits)
    • Ecologie globale et écoles de terrain (6 crédits)

      Code : ECOGLOLangue : Français.

      Contenu : Cette UE a un double ojectif. Dans un premier temps, il sera proposé aux étudiant-e-s une mise en situation réelle permettant la mobilisation des principes d’une démarche scientifique pertinente, et son application dans un cadre de recherche appliquée en écologie. Le cœur de cette UE repose sur la mise en place, par les étudiants eux-mêmes, d’une collaboration avec une structure de gestion de l’environnement (e.g. Parcs Nationaux, Fondation Tour du Valat, Réserve Naturelle, Ville de Marseille, associations…) ou une structure de recherche. Les étudiant-e-s vont co-construire, avec le gestionnaire ou le chercheur, une problématique de recherche appliquée ou fondamentale dès la rentrée en préparation à une école de terrain réalisé sur 5 jours. Au cours de celle-ci, les étudiant-e-s vont définir les objectifs spécifiques, la stratégie d’échantillonnage et assurer la collecte de données. Ces données ainsi récoltées fourniront la matière aux enseignements de statistique et modélisation dans le cadre d’autres UEs et la rédaction du rapport final constituera un fil rouge tout au long du S3. Dans un second temps, un atelier de rédaction scientifique sera proposé, en anglais ou en français selon le choix de l’étudiant-e.

      Volume horaire : 4h de CM - 16h de TD

      Plus d'informations

    • Modélisation appliquée des systèmes écologiques (6 crédits)

      Code : MODELLangue : Français.

      Contenu : Cette UE se découpe en deux parties distinctes, l'une portant sur l'acquisition de compétences avancées en modélisation des systèmes écologiques (modèles linéaires généralisés avec effets aléatoires pour tenir compte e.g. de mesures répétées sur un même individu, de l'autocorrélation spatiale ou de l'autocorrélation temporelle ; modèles additifs généralisés ; modèles hiérarchiques ; modèles d'équations structurelles) et l'autre sur la conduite de deux mini-projets de recherche pluri-disciplinaires à choisir parmi les quatre propositions suivantes : 1) Gestion des espèces invasives ; 2) Ecogéochimie : une rupture conceptuelle pour renouveler la science des écosystèmes ; 3) Distribution d'espèces - phylogéographie - paléo-écologie ; Approche démo-génétique de la viabilité des populations. Deux à 4 heures de CM présentant la théorie relative à chacun des sujets sont accessibles à l'ensemble des étudiants.

      Volume horaire : 12h de CM - 48h de TP

      Plus d'informations

    • Outils professionnels (3 crédits)

      Code : PROLangue : Français.

      Contenu : non disponible.

      Volume horaire : 30h de TD

      Plus d'informations

    • Outils de professionnalisation en écologie (3 crédits)

      Code : PROECOLangue : Français.

      Contenu : recherche bliographique, atelier d’écriture, rédaction de projets dont des projets de doctorat, conduite de projets, connaissance des structures (organismes publics et privés, recherche, gestion de l’environement, bureaux d’études, Parcs), rédaction de réponses à des appels d’offres, marchés publics, faire un budget, mener une réunion.

      Volume horaire : 10h de CM - 12h de TD

      Plus d'informations

Master 2 BEE : Biodiversité : fonctions et conservation Semestre 4 BEE : Biodiversité : fonctions et conservation

[ détails ]

  • Stage en laboratoire ou en entreprise (30 crédits)

    Code : STAGESM2Langue : Français.

    Contenu : L’objectif de cette UE consiste à apprendre à conduire un projet scientifique de façon autonome sous encadrement d’un scientifique : rédiger et évaluer la faisabilité d’un projet ; rédiger une esquisse de projet ; conduire la recherche, analyser et synthétiser les résultats sous forme de rapport qui suit les conventions d’un article scientifique standard. 1) Recherche de sujet de stage en écologie ; 2) Réunion de cadrage pour le suivi du projet 3) Un TD sur les modalités de l’écriture de rapport (structure du rapport, consignes de rédaction, exemples d’écriture) 4) rendu d’un pré-projet à la fin du premier mois du stage 5) rendu d’un commentaire sur le pré-projet 6) rendu du rapport final 7) soutenance et retour sur le rapport réalisé ; il y a 5 h de TD en présentiel, les 27h restants x 2 groupes sont pour les encadrants à la hauteur d’une heure par étudiant encadré.

    Plus d'informations

Modalités d'inscription

Accès en M1 ou en M2 : Les étudiants doivent déposer un dossier de candidature qui sera examiné en commission pédagogique de l'OSU Pythéas. Pour plus de détail sur la procédure à suivre, consultez le site de l'OSU Pythéas : http://www.pytheas.univ-amu.fr/ ?-Scolarite-