AccueilMasterSanté

Master Santé

Sélection en master 1

Réforme de l'accès aux études de santé

À partir de la rentrée 2020, la transformation des études de santé vise à mieux former, mieux orienter et mieux insérer les futurs professionnels de la santé.

> Retrouvez plus d'informations sur cette réforme.

Objectif

Pour toutes informations --> courriel : medecine-master-sci-contact@univ-amu.fr

Développer les compétences des professionnels de santé, en réponse aux problématiques de management des équipes, coordination des soins et de formation initiale et continue, par une offre de formation de deuxième cycle universitaire.

Développer les compétences linguistiques et recherche

Conditions d'admission

Conditions d’accès à la formation

La validation du M1 sera une condition obligatoire pour l’entrée en M2.

Pour toute demande d’entrée directe en M2, une Validation des Acquis Professionnels (VAP) ou de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) sera exigée.

Renseignements sur le site de la Formation Professionnelle Continue d’Aix-Marseille Université : https://fpc.univ-amu.fr/

Démarche de pré-inscription : E-candidat

La démarche de pré-inscription se fera uniquement sur la plateforme E-Candidat, à compter d’avril 2019 sur le lien suivant : https://medecine.univ-amu.fr/fr/pre-inscription-ligne

Aucun dossier papier ne sera accepté.

Le dossier se composera de :

  • Une copie d’une pièce d’identité
  • Les diplômes obtenus
  • Les relevés de notes des formations réalisées
  • Un CV
  • Une lettre de motivation
  • Un projet professionnel
  • Le cas échéant, un justificatif d’inscription à l’instance ordinale (uniquement pour les infirmiers, les masseurs-kinésithérapeutes et les pédicures-podologues)
  • Le cas échéant, une attestation de prise en charge financière en formation professionnelle continue

Pour toute demande de renseignements complémentaires sur ces formations, veuillez nous contacter sur l’adresse mail appropriée :

Demande de devis

Pour toute demande de devis et de planning prévisionnel, veuillez contacter Mme Valérie HOMRI : valerie.homri@univ-amu.fr

Structure et organisation

Tous les parcours du Master Santé sont à visée professionnelle. Ils s’organisent en alternance de l’activité professionnelle, afin de permettre à l’étudiant de réinvestir les compétences en cours d’acquisition dans son propre exercice.

Ces parcours s’articulent autour de période d’enseignements théoriques et pratiques en stage.

Chaque parcours comprend :

- Un ensemble de cours magistraux qui visent l’acquisition des connaissances théoriques et méthodologiques ;

- Des travaux de groupe qui permettent de développer des activités de conception, de mise en œuvre de projets, d’analyse, de synthèse ; de construire des stratégies d’action, à partir d’études de cas, de simulation ; de conduire des enquêtes de productions sur des thèmes dirigés ; de participer à des chantiers d’études relatives au management des systèmes de santé dans ses différents contextes ; de participer au fonctionnement et à la gestion de leur propre formation.

La première année du Master Santé (M1 Santé) est organisée en tronc commun. La spécialisation est possible à partir de la deuxième année de Master Santé (M2 Santé), sur les parcours-types suivants :

  • Cadre et formateur dans le secteur sanitaire, médico-social et social ouvrant sur 2 options (au choix de l’étudiant) :
    • Cadre de proximité
    • Formateur
  • Coordination de parcours complexes de soins

Le M1 Santé a pour objectif de développer les compétences transversales des étudiants en termes d’enseignements disciplinaires, recherche, langue vivante, démarche qualité, modèles éducatifs et d’évaluation et santé publique. Les étudiants font le choix de leur spécialisation à la fin de cette première année commune.

En M2 Santé, parcours-type : « Cadre et formateur dans le secteur sanitaire, médico-social et social »

La formation se déroule en présentiel sur la base de 10 semaines d’enseignement au rythme d'une semaine par mois de Septembre à Juin, soit 400 heures sur l’année et 240 heures de stage.

En M2 Santé, parcours-type « Coordination de parcours complexes de soins » :

La formation s’organise sur 8 semaines de cours, au rythme d’une à deux semaines par mois de septembre à avril, et sur 10 semaines de stage. Les enseignements s’organisent autour d’Unités d’Enseignement méthodologiques, disciplinaires, contributives, et d’une d’Unité d’Enseignement consacrée au mémoire de Master.

Pour toutes informations --> courriel : medecine-master-sci-contact@univ-amu.fr

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)

Connaissances à acquérir

Option « Cadre de proximité du secteur sanitaire et social » :

  • Développer une approche complexe des systèmes de santé, des terrains, des situations, de l’activité, des contextes institutionnels et sociaux.
  • Construire des repères dans les modèles et les méthodes de l’évaluation : réflexion épistémologique et approche réflexive des pratiques d’évaluation
  • Acquérir les fondements anthropologiques et pédagogiques des pratiques éducatives dans le champ de la formation des plus jeunes et des adultes.
  • Construire, étayer son système de références pour argumenter ses conceptions en management
  • Repérer les différents niveaux d’enjeux (personnel, organisationnel, institutionnel, groupal) que posent des situations de management
  • Problématiser sa pratique en fonction des situations rencontrées.
  • Interroger la place du sujet dans des situations managériales
  • Acquérir une culture en gestion des compétences
  • Problématiser les phénomènes et les situations prévalentes
  • Acquérir des techniques et maîtriser les outils pour réaliser une étude et/ ou une intervention dans le champ de la santé et du travail social.
  • Acquérir une pratique dans le codage et de traitement des données.
  • Savoir utiliser l’informatique à bon escient.
  • Partager l’avancement de la réflexion quant à une problématique professionnelle.
  • Mutualiser les expériences
  • Développer l’expression orale en groupe
  • Exercer sa capacité à recevoir et formuler de la critique
  • Rédiger et soutenir le mémoire de fin d’étude
  • Savoir se référer à un texte législatif
  • Savoir analyser une situation litigieuse au regard des règles de droit et de la jurisprudence en cours dans le secteur d’activité
  • Se repérer dans le financement des institutions du secteur sanitaire et du travail social
  • Comprendre les enjeux et la nécessité d’une réflexion éthique dans le domaine de la santé.
  • Comprendre les enjeux de la réflexion éthique dans le processus de professionnalisation et se construire une posture de professionnel éthicien.
  • Evaluer, interpréter, questionner les pratiques et les situations professionnelles dans le domaine de la santé d’un point de vue éthique.
  • Connaitre les organisations de travail dans les établissements de santé
  • Acquérir les outils de planification
  • Réguler son projet de formation et son projet professionnel
  • Auto évaluer la formation : son positionnement dans le groupe classe, le rapport entre son projet de formation et le projet de formation du groupe classe.

Option « Formateur dans le secteur sanitaire et social » :

  • Développer une approche complexe des systèmes de santé, des terrains, des situations, de l’activité, des contextes institutionnels et sociaux.
  • Articuler projet visée et projet programmatique
  • Situer un projet dans son contexte institutionnel
  • Acquérir une culture en pédagogie centrée sur le développement de compétences
  • Développer une capacité d’analyse critique visant la compréhension de la construction et de la diffusion des savoirs dans l’exercice professionnel.
  • Concevoir des dispositifs d’individualisation de la formation au sein d’un collectif.
  • Identifier les spécificités des différentes postures de guidance : de la direction à l’accompagnement.
  • Partager l’avancement de la réflexion quant à une problématique professionnelle.
  • Mutualiser les expériences
  • Développer l’expression orale en groupe
  • Exercer sa capacité à recevoir et formuler de la critique
  • Rédiger et soutenir le mémoire de fin d’étude
  • Comprendre les enjeux et la nécessité d’une réflexion éthique dans le domaine de la santé.
  • Situer l’éthique entre morale, déontologie, philosophie.
  • Comprendre en quoi consiste la réflexion éthique.
  • Comprendre les enjeux de la réflexion éthique dans le processus de professionnalisation et se construire une posture de professionnel éthicien.
  • Evaluer, interpréter, questionner les pratiques et les situations professionnelles dans le domaine santé d’un point de vue éthique.
  • Construire des repères dans les modèles et les méthodes de l’évaluation : réflexion épistémologique et approche réflexive des pratiques d’évaluation
  • Se construire un cadre d’analyse des pratiques et de sa pratique.
  • Repérer les différents niveaux d’enjeux (personnel, organisationnel, institutionnel, groupal) que posent des situations de formation initiale et continue.
  • Analyser et comprendre les situations de formation par la confrontation au collectif de travail
  • Problématiser sa pratique en fonction des situations rencontrées.
  • Développer une posture de médiateur dans la relation éducative
  • Interroger la place du sujet dans des situations de formation initiale et continue
  • Acquérir des techniques et maîtriser les outils pour réaliser une étude et/ ou une intervention dans le champ de la santé et du travail social.
  • Acquérir une pratique dans le codage et de traitement des données.
  • Acquérir les fondements anthropologiques et pédagogiques des pratiques éducatives dans le champ de la formation. Construire, étayer son système de références pour argumenter ses conceptions en Education,…
  • Auto évaluer la formation : son positionnement dans le groupe classe, le rapport entre son projet de formation et le projet de formation du groupe classe.
  • Réguler son projet de formation et son projet professionnel

Coorddinateur de parcours complexe de soin :

  • Former à la coordination de parcours complexes de soins des professionnels de santé exerçant auprès des patients et de leur entourage en synergie avec les autres membres de l'équipe interdisciplinaire et en adéquation avec les contingences du système de santé.

Compétences visées

Parcours-type « Cadre et formateur dans le secteur sanitaire, médico-social et social », option Cadre de proximité du secteur sanitaire et social

Compétences à acquérir :

  • Concevoir et conduire des projets d’unité ou de service dans le cadre du projet institutionnel
  • Organiser le travail d’une équipe pluri professionnelle
  • Gérer d’un point de vue administratif budgétaire et des ressources humaines une unité ou un service
  • Communiquer en interface et gérer les partenariats
  • Mettre en œuvre des démarches qualité.
  • Evaluer les pratiques professionnelles
  • Elaborer des référentiels d’évaluation : compétences, critères et indicateurs*
  • Accompagner la professionnalisation des personnels
  • Accompagner le changement dans le souci des problèmes humains et sociaux, économiques et organisationnels
  • Initier et / ou conduire des études et travaux visant l’amélioration continue de la qualité.

Parcours-type « Cadre et formateur dans le secteur sanitaire, médico-social et social », option Formateur dans le secteur sanitaire et social

Compétences à acquérir :

  • Concevoir en équipe pédagogique, mettre en œuvre des dispositifs de formation
  • Mettre en œuvre avec d’autres professionnels les dispositifs de sélection, d’examen, de validation des acquis de l’expérience et en assurer le suivi
  • Rédiger des projets pédagogiques
  • Préparer et dispenser des enseignements
  • Guider et accompagner les parcours individuels et collectifs de professionnalisation des étudiants
  • Evaluer la formation des étudiants et ses pratiques professionnelles
  • Initier des études et travaux de recherche visant l’innovation pédagogique et la qualité de la formation dans le respect des règles éthique et déontologiques

Parcours type « Coordination de parcours complexes de soins »

Compétences à acquérir :

  • Identifier les processus de construction de savoirs scientifiques
  • Conduire un travail de recherche avec supervision
  • Cerner les origines et la nature de la fonction de coordination de parcours complexes de soins ainsi que le champ de compétences qui lui est ouvert
  • Identifier les problématiques spécifiques dans le champ de la responsabilité professionnelle et de l’éthique inhérentes
  • Intégrer des connaissances dans la pratique quotidienne de coordination de parcours de soins permettant d’orienter les prises de décision
  • Intégrer des connaissances dans le processus d’éducation du patient
  • Repérer la contribution du coordinateur de parcours complexes de soins dans le système de santé
  • Identifier les injonctions formulées par le système : normes, modes de financement,…
  • Utiliser les méthodes et outils afférents dans la pratique de la coordination de parcours de soins

Débouchés professionnels

Parcours-type « Cadre et formateur dans le secteur sanitaire, médico-social et social », option Cadre de proximité du secteur sanitaire et social

  • Cadres de proximité dans les structures hospitalières
  • Cadres de proximité dans le secteur social
  • Postes de responsabilité au sein de leur entreprise, dans l’encadrement de projets et responsable qualité
  • Encadrement d’équipe dans les établissements sanitaires et sociaux
  • Directeur d’établissements sociaux

Parcours-type « Cadre et formateur dans le secteur sanitaire, médico-social et social », option Formateur dans le secteur sanitaire et social

  • Formateurs en formation initiale en soins infirmiers
  • Formateurs en Institut de formation spécialisé
  • Formateurs en Institut de formation des cadres de santé
  • Formateurs en Institut de travail social
  • Formateurs dans le secteur de la formation continue
  • Tutorat des stagiaires du secteur sanitaire ou du travail social

Parcours type « Coordination de parcours complexes de soins »

  • Coordinateur de parcours complexes de soins

Cette fonction peut s’exercer en établissement de santé, en maisons de santé pluriprofessionnelles ou dans le cadre d’une activité libérale, par tout professionnel de santé (médicaux, infirmiers, professionnels de la réadaptation et de la maïeutique)