AccueilParamédicalPréparation au diplôme d'État en ergothérapie

Préparation au diplôme d'État en ergothérapie

Réforme de l'accès aux études de santé

À partir de la rentrée 2020, la transformation des études de santé vise à mieux former, mieux orienter et mieux insérer les futurs professionnels de la santé.

> Retrouvez plus d'informations sur cette réforme.

Objectif

Manger, s'habiller, se déplacer seul. Ces actes de la vie quotidienne peuvent poser des difficultés insurmontables après un accident ou un traumatisme. L'ergothérapeute contribue au traitement des situations de handicap chez des personnes de tout âge. Il propose des solutions techniques (activités utilitaires, créatives, récréatives) empruntées aux métiers manuels et aux gestes de la vie quotidienne et professionnelle.

Dans un premier temps, l'ergothérapeute doit analyser la nature du handicap de son patient afin de lui proposer une aide sur mesure. Puis il effectue un bilan de ses capacités gestuelles portant par exemple sur la rapidité et la précision de ses mouvements. Il dresse ensuite un bilan de son autonomie (pour s'habiller, se déplacer, s'alimenter…). À partir des besoins identifiés, il établit enfin un programme individualisé.

Les compétences de l’ergothérapeute reposent à la fois sur de bonnes qualités relationnelles avec les patients, leurs familles et les autres professionnels, et sur des compétences techniques. Pour exercer ce métier, il est nécessaire de faire preuve de curiosité, de créativité, mais aussi de logique, de déduction et de synthèse, pour proposer les meilleurs soins et conseils aux personnes.

Public visé

Même si un bac toute filière permet de se présenter aux concours des écoles, les bacs S ou ST2S sont recommandés.Face au handicap lourd et parfois définitif de ses patients, l'ergothérapeute ne peut pas se contenter de solutions toutes faites. Chaque cas nécessite la mise en place d'un programme de rééducation adapté et élaboré en concertation avec la famille et l'équipe soignante.L'ergothérapeute analyse les besoins, les habitudes de vie et l'environnement du patient. Il établit un diagnostic qu'il est amené à réajuster au fil de la rééducation. Son sens de l'observation, ses expériences sont des atouts précieux. La patience et la persévérence sont des qualités indispensables à l'exercice de ce métier.

Conditions d'admission

Obligatoire pour exercer, le diplôme d’Etat (DE) d’ergothérapeute est difficile à décrocher. La sélection à l’entrée des écoles est sévère. Même si un bac toute filière permet de se présenter aux concours des écoles, les bacs S ou ST2S sont recommandés.Pour ceux qui ne possèdent pas le bac, une expérience professionnelle de 5 ans est demandée pour se présenter au concours. Le DE d’ergothérapeute se prépare dans 10 instituts spécialisés. Trois d’entre eux (Bordeaux , Lyon et Nancy) n’ouvrent leur concours d’entrée qu’aux étudiants ayant suivi une prépa à la faculté de médecine (Paces : première année commune aux études de santé).

Structure et organisation

Le diplôme d'Etat d'ergothérapeute s'obtient par l'obtention des 180 crédits européens correspondant à l'acquisition des dix compétences.

La durée de la formation est de trois années, soit six semestres de vingt semaines chacun.

La répartition des enseignements est la suivante :

1° La formation théorique de 2 000 heures

2° La formation clinique et situationnelle de1260 heures

Le travail personnel complémentaire est estimé à 1 888 heures environ.L'ensemble, soit 5 148 heures, constitue la charge de travail de l'étudiant. La répartition des semaines d'enseignement et de stage est fixée par le directeur de l'institut de formation en ergothérapie après avis du conseil pédagogique. L'évaluation des connaissances et des compétences est réalisée soit par un contrôle continu et régulier, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes de contrôle combinés. Les candidats ayant acquis l'ensemble des connaissances et des compétences, soit les 180 crédits européens, sont déclarés reçus au diplôme d'Etat d'ergothérapeute.

Connaissances à acquérir

6 domaines de connaissances à acquérir durant la formation en ergothérapie :

1.Sciences humaines, sociales et droit

2.Sciences médicales

3.Fondements et processus de l’ergothérapie

4.Méthodes, techniques et outils d’intervention de l’ergothérapeute

5.Méthodes de travail

6.Intégration des savoirs et posture professionnelle de l’ergothérapeute

Compétences visées

1.Évaluer une situation et élaborer un diagnostic ergothérapique

2. Concevoir et conduire un projet d’intervention en ergothérapie et d’aménagement de l’envi- ronnement

3. Mettre en œuvre et conduire des activités de soins, de rééducation, de réadaptation, de réin- sertion et de réhabilitation psychosociale en ergothérapie

4. Concevoir, réaliser, adapter les orthèses provisoires, extemporanées, à visée fonctionnelle (2) ou à visée d’aide technique, adapter et préconiser les orthèses de série, les aides techniques ou anima- lières et les assistances technologiques

5. Élaborer et conduire une démarche d’éducation et de conseil en ergothérapie et en santé publique

6. Conduire une relation dans un contexte d’intervention en ergothérapie.

7. Évaluer et faire évoluer la pratique professionnelle

8. Rechercher, traiter et analyser des données professionnelles et scientifiques.

9. Organiser les activités et coopérer avec les différents acteurs

10. Former et informer

Débouchés professionnels

Environ 5 500 ergothérapeutes exercent actuellement. Les perspectives de travail sont plutôt favorables. La majorité des débouchés concernent des postes salariés, dans les secteurs privé et public : centres de soins hospitaliers, cliniques, centres de rééducation et de réadaptation… ect et dans une moindre mesure, dans des centres de postcure ou des établissements accueillant des personnes âgées.D'autres débouchés émergent : l'intervention dans la conception de produits industriels à usage domestique (ascenseurs, sanitaires…), l'urbanisme, l'ergonomie et le dessin industriel… ect. Les compagnies d'assurances font aussi appel à des ergothérapeutes afin d'évaluer les préjudices subis par une personne lors d'un accident.

Poursuite d'études

Les ergothérapeutes peuvent évoluer vers la fonction de cadre de santé ou accomplir un cursus universitaire en vue d’obtenir un master, voire un doctorat, dans la discipline scientifique de leur choix.Un certain nombre de formations peuvent s'offrir aux ergothérapeutes dans la perspective d'une évolution de leur carrière telles que ; expert dans un domaine particulier, cadre de santé, cadre supérieur de santé, directeur de soins ou encore directeur d'établissement.

Partenariats

Dans le cadre de la mobilité internationale, le diplôme est accompagné de l'annexe descriptive dite « supplément au diplôme ». Le parcours de formation permet la validation des périodes d'études effectuées à l'étranger. Lorsque le projet a été accepté par les responsables pédagogiques et que l'étudiant a obtenu la validation de sa période d'études par l'établissement étranger, il bénéficie des crédits européens correspondant à cette période d'études sur la base de 30 crédits pour l'ensemble des unités d'enseignement d'un semestre. Lorsqu'un étudiant change d'institut de formation, avec l'accord des deux directeurs des instituts concernés, pour poursuivre son cursus dans une même formation, les crédits délivrés dans l'institut d'origine lui sont acquis. Il valide dans son nouvel institut les crédits manquants à l'obtention de son diplôme.

Diplôme d'Etat d'ergothérapeute première année Semestre 1 du DE d'ergothérapeute

[ détails ]

Diplôme d'Etat d'ergothérapeute première année Semestre 2 du DE d'ergothérapeute

[ détails ]

Diplôme d'état d'ergothérapeute deuxième année Semestre 3 du DE d'ergothérapeute

[ détails ]

Diplôme d'état d'ergothérapeute deuxième année Semestre 4 du DE d'ergothérapeute

[ détails ]

Diplôme d'Etat d'ergothérapeute troisième année Semestre 5 du DE d'ergothérapeute

[ détails ]

Diplôme d'Etat d'ergothérapeute troisième année Semestre 6 du DE d'ergothérapeute

[ détails ]

Aide à la réussite

Le plan Alzheimer a notamment prévu une augmentation considérable des quotas d’entrées en formation d’ergothérapeute pour tenir compte des besoins de la population vieillissante.Source :http://social-sante.gouv.fr

Aide à l'orientation

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

Les ergothérapeutes peuvent évoluer vers la fonction de cadre de santé ou accomplir un cursus universitaire en vue d’obtenir un master, voire un doctorat, dans la discipline scientifique de leur choix.

Études à l'étranger

Des organismes aide au rayonnement international de ce métier : www.wfot.org

Au Canada : Portail pour les EFE (Ergothérapeutes Formés à l'Etranger)

En Belgique : http://www.enseignement.be ; www.anfe.fr