FormationsLic. professionnelleElectrotechnique et Electronique de Puissance

Licence professionnelle Electricité et électronique Spécialité Electrotechnique et Electronique de Puissance

Objectifs

La licence professionnelle Électrotechnique et Électronique de Puissance (EEP) forme des bac+2 (DUT ou BTS) aux métiers des courants forts. A l’issue de la formation le diplômé sera capable de mener des projets de conception, d’installation et d’amélioration de systèmes électrotechniques basse et haute tension, de réaliser leur contrôle commande et d’améliorer la gestion et la qualité de l'énergie électrique, en respectant les règles de compatibilité électromagnétique.

Compétences visées

Les connaissances, capacités et compétences techniques maîtrisées par les diplômés sont les suivantes :

  • calculer, choisir et régler, dans le respect des normes électriques en vigueur, les éléments techniques nécessaires à la protection, au transport et la distribution de l'énergie électrique basse et haute tension d'un équipement industriel électrique forte puissance dans le cadre de travaux neufs ou de travaux de mise à niveau pour assurer la continuité de service de l'énergie électrique d'un site industriel,
  • concevoir et de mettre en œuvre des systèmes modernes à base d'électronique de puissance dans le cadre de travaux neufs ou de travaux de mise à niveau afin d'augmenter la productivité de l'outil industriel.
  • comprendre et résoudre les problèmes récents des perturbations dues aux harmoniques conduites et rayonnées en utilisant des solutions performantes qui vont de la rigueur du câblage à la mise en place de filtres passifs ou actifs afin de garantir à son entreprise une énergie électrique de qualité.
  • mettre en œuvre un système moderne d'entraînement électrique communicant à base d'automate programmable industriel effectuant le contrôle commande via un bus de terrain de matériel d'électrotechnique dans le cadre de travaux neufs ou de travaux de mise à niveau. Ces solutions permettent d'augmenter la productivité et de permettre une maintenance plus aisée de l'outil de production.
  • certification en langue anglaise de type TOEIC
  • capacité à lire une notice technique et de comprendre une conversation technique en anglais lui permettant de travailler avec des sociétés étrangères.

Connaissances à acquérir

  • Réaliser le calcul, le choix et le réglage des éléments techniques nécessaires à la protection, au transport et la distribution de l’énergie électrique basse et haute tension d’un équipement industriel,
  • Concevoir et mettre en œuvre des systèmes modernes à base d’électronique de puissance.
  • Comprendre et résoudre les problèmes récents des perturbations dues aux harmoniques conduites et rayonnées.
  • Mettre en œuvre un système moderne d’entraînement électrique communicant à base d’automate programmable industriel maître qui effectue le contrôle commande via un bus de terrain.
  • Aider un ingénieur d’affaires en suivant la partie chiffrage ou bureau d’étude ou installation d’une affaire industrielle.

Débouchés professionnels

Les compétences du diplômé seront appréciées dans des domaines aussi divers que les industries de transformation et manufacturières, la métallurgie, l'agroalimentaire, la santé, les transports comme l'espace, l'aéronautique et l'automobile, la construction électrique.

Les emplois type accessibles dans ces domaines sont :

• Concepteur et installateur electricien industriel

• Assistant charge d'affaires en electricite industrielle

Métiers visés

Codes ROME :

Spécialités de formation (code NSF) :

  • 255m : Electricité, électronique
  • 255n : Etudes, dessin et projets en circuits, composants et machines électriques, électronique
  • 255p : Méthodes, organisation, gestion de production en électricité, électronique

Public visé

  • DUT GEII et GIM
  • BTS ET, MAI, ATI et MI
  • Niveau équivalent reconnu par la commission de validation des acquis de l’Expérience (VAE)

Pré-requis recommandés

  • Forte motivation pour le domaine des courants forts industriels et de leur contrôle commande.

Modalités d'inscription

Sélection sur dossier et entretien éventuel. Candidature sur le site internet de l'IUT

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

Formation initiale
Formation continue
Formation en alternance
Formation en contrat de professionnalisation

Structure et organisation

La licence professionnelle est découpée en quatre unités d’enseignement :

UE1 Formation Scientifique et Humaine

UE2 Spécialisation Electrotechnique et Electronique de Puissance

UE3 Projet Tuteuré

UE4 Stage

Formation professionnelle

  • Formation conçue par un groupe de travail constitué d’enseignants et de professionnels qui assure dans un comité de perfectionnement le suivi de la formation et propose des réajustements éventuels
  • Une partie des enseignements est assurée par des ingénieurs des entreprises et organismes associés
  • Les entreprises et organismes associés accueillent nos étudiants en stage
  • L'embauche des diplômés est facilitée par les entreprises qui prennent des étudiants en contrat de professionnalisation
  • Le jury de délivrance du diplôme est constitué d’enseignants et de professionnels
  • Les entreprises soutiennent la formation par une aide financière sous la forme de taxe d’apprentissage

Formation continue et alternance

La licence est ouverte pour :

  • la formation continue
  • les contrats de professionnalisation. Dans ce cas, la licence est suivie en alternance entre le centre de formation et l’entreprise de l’alternant.

Stages et projets encadrés

  • Le stage prépare l’étudiant à son intégration dans le monde professionnel. La recherche de stage est effectuée par l’étudiant conseillé par le responsable des stages. Cette recherche doit donner au stagiaire une expérience similaire à celle d’une recherche d’emploi. Durée du stage en semaines : 13 en formation initiale et continue, et 25 pour les contrat de professionnalisation en alternance.
  • Le projet tuteuré comporte une phase d’étude, une phase réalisation (logicielle ou matérielle) à caractère technique pour mettre en pratique les connaissances acquises durant la licence. Le volume horaire pour le projet tutoré est de 150h, sauf pour les contrat de professionnalisation.

Modalités de contrôle des connaissances

L’évaluation des connaissances se fait par le contrôle continu. Les épreuves écrites ou orales sont précisées pour chaque module suivant un calendrier établi en début de formation.

Volume des enseignements

  • Travaux dirigés : 303 heures
  • Travaux pratiques : 147 heures
  • Stage : 13 semaines

Année LP EEP

[ détails ]

Aide à l'insertion professionnelle

Un tissu industriel local fort est en lien avec la licence et permet à 85 % des diplomés de trouver un emploi dans les 6 mois.