FormationsLic. professionnelleIntégration des Systèmes Embarqués en Aéronautique

Licence professionnelle Réseaux et télécommunications Spécialité Intégration des Systèmes Embarqués en Aéronautique

Responsable
  • Sandrine BARAKEL
    Adresse de Sandrine BARAKEL
Informations

Vous pouvez visiter le site Web du SUIO (dans une autre fenêtre) pour avoir une information plus générale sur les problèmes d'orientation.

Contacts orientation

Objectifs

Sous la conduite d'un ingénieur validation système, le technicien validation système prépare, réalise et exploite les essais qui permettent de valider les différents systèmes et leur intégration. Il participe également à la mise au point des systèmes. Il assure le suivi et l'analyse des problèmes rencontrés en vol.

Il s'agit donc de former un professionnel capable de :

  • préparer, réaliser et exploiter les essais qui permettent de valider les systèmes embarqués dans un véhicule aéronautique et de vérifier leurs capacités à communiquer,
  • participer à la mise au point des systèmes, au suivi et analyse des problèmes rencontrés en vol, à la rédaction des notices techniques, à l’assistance technique des clients, à la promotion des produits
  • travailler dans les bureaux d’études, les centres d’essais et les services de rédaction des notices techniques des grandes entreprises aéronautiques nationales et internationales ainsi que dans les PME-PMI régionales.

Compétences visées

Ce professionnel possède des compétences techniques dans les domaines suivants :

  • Électronique et Hyperfréquences,
  • Informatique Industrielle
  • Systèmes d’acquisition, de traitement et de transmission de données

Il est capable de réaliser des systèmes d’acquisition de données (cartes DAQ ou instruments GPIB), des fonctions de traitement, de présentation et de stockage de données numériques, des systèmes de transmissions de données numériques (CAN, TCP, émetteurs –récepteurs radio, antennes, …), des applications simples de contrôle de process sur cibles temps réel.

Il possède une culture générale de la physique d’un aéronef (vocabulaire, lois et paramètres physiques qui caractérisent la propulsion, l’aérodynamique et les qualités de vol), il connaît l’architecture globale d’un aéronef et le rôle des différents systèmes qui la composent (contrôle, radio-navigation, calculateurs de gestion du vol, communication, éléments de visualisation cockpit, pilote automatique, …), il connaît les concepts nouveaux de l’Avionique Modulaire Intégrée (IMA) et des réseaux de communication internes (AFDX, ARINC , STD-MIL 1553, …), il possède une certification en langue anglaise lui permettant de lire une notice technique et de comprendre une conversation technique

Connaissances à acquérir

  • techniques d’acquisition, de traitement et de transmissions de données numériques
  • outils matériels et logiciels (environnements de développements pour microcontrôleurs (langage C et OS embarqués) et pour composants logiques programmables (langage VHDL), langage flux de données LabVIEW, langage orienté objet),

Débouchés professionnels

Il est possible de travailler dans les bureaux d’études, les centres d’essais et les services de rédaction des notices techniques des grandes entreprises aéronautiques nationales et internationales ainsi que dans les PME-PMI régionales en tant que :

  • Responsable technique validation systèmes avioniques, Responsable technique essais sol, Responsable technique radionavigation, Rédacteur technique en ingénierie aéronautique, Installateur de matériels radioélectriques à bord d’aéronefs civils

Métiers visés

Code ROME :

Spécialités de formation (code NSF) :

  • 326m : Informatique, traitement de l'information
  • 326t : Programmation, mise en place de logiciels

Public visé

Cette formation concerne principalement

  • les titulaires de DUT scientifique, principalement Génie Electrique et Mesures Physiques
  • les étudiants ayant validés un parcours L1-L2 scientifique
  • les titulaires de BTS Electronique, Informatique Industrielle et Aéronautique
  • les personnes en VAE et Formation continue

Modalités d'inscription

Sélection sur dossier et entretien éventuel. Candidature sur le site internet de l'IUT

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

Formation continue
Formation en alternance
Formation en apprentissage
Formation en contrat de professionnalisation

Formation professionnelle

La formation étant exclusivement en alternance, le milieu professionnel participe fortement à son fonctionnement par l'intermédiaire des conseils de perfectionnement et des jurys. Les aspects très spécifiques de la formation impliquent un enseignement de haut niveau professionnel dispensé par des vacataires issus du tissu industriel relatif à la formation. Enfin, les diplômés sont souvent recrutés dans les entreprises impliquées dans la formation.

Formation continue et alternance

La formation est adaptée à l’accueil du public diversifié Etudiants / Alternants / Public FC / VAE.

Le rythme d’alternance choisi est de un mois sur deux : l’étudiant passe un mois en entreprise puis un mois en centre de formation

Stages et projets encadrés

La formation est en alternance. L’entreprise choisi elle-même son apprentis soit lors des rencontres apprentis-entreprise organisées par la formation, soit lors d’entretien organisé par l’entreprise. Dans les deux cas, un contrat d’apprentissage est signé entre les trois parties : l’apprenti, l’entreprise et l’organisme de formation (le CFA via la formation).

Modalités pédagogiques particulières

Le rythme d’alternance choisi est de un mois sur deux : l’apprenti passe un mois en entreprise puis un mois en centre de formation. Ce rythme d’alternance n’est pas figé et est régulièrement soumis à approbation lors du « comité de perfectionnement » organisé fin juin de chaque année et réunissant la plupart des enseignants de la formation ainsi qu’un bon nombre de représentants industriels.

L’évaluation des connaissances se fait par le contrôle continu. Les épreuves écrites ou orales sont précisées pour chaque module suivant un calendrier établi en début de formation.

Modalités de contrôle des connaissances

L’évaluation des connaissances se fait par le contrôle continu. Les épreuves écrites ou orales sont précisées pour chaque module suivant un calendrier établi en début de formation.

Volume des enseignements

  • Travaux dirigés : 480 heures
  • Stage : 26 semaines

Année LP ISEA

[ détails ]