FormationsLic. professionnelleMéthodes et techniques d'analyse chimique et biologique

Licence professionnelle Industries chimiques et pharmaceutiques Spécialité Méthodes et techniques d'analyse chimique et biologique

Responsables
  • Anne PIRAM
    Adresse de Anne PIRAM
  • Pierre VANLOOT
    Adresse de Pierre VANLOOT
Informations

Vous pouvez visiter le site Web du SUIO (dans une autre fenêtre) pour avoir une information plus générale sur les problèmes d'orientation.

Contacts orientation

Objectifs

L’objectif de la licence est de :

  • former des étudiants qui désirent acquérir et approfondir leurs connaissances dans le domaine de l’analyse ;
  • développer une double compétence en analyses chimiques et en analyses biologiques afin de répondre aux besoins des entreprises, de donner aux diplômés l’éventail de compétences le plus large possible et de fournir les bases pour évoluer vers des responsabilités d’encadrement.

Compétences visées

  • maîtriser les principales méthodes d’analyse chimique : techniques séparatives, spectrales et les techniques couplées pour réaliser l’analyse qualitative et quantitative.
  • posséder les bases des analyses microbiologiques, enzymatiques et biologiques moléculaires,
  • participer aux choix des stratégies analytiques, les mettre en œuvre et les optimiser,
  • utiliser les méthodes chimiométriques pour optimiser des conditions expérimentales et pour réaliser l’analyse statistique de données.

Connaissances à acquérir

Analyses chimiques et physico-chimiques

Analyses Biologique Moléculaire et Microbiologique

Débouchés professionnels

Les analystes sont recherchés dans les industries chimiques, pharmaceutiques, cosmétiques, alimentaires, pétrolières, nucléaires, des parfums, des eaux, des peintures, des polymères, du textile ... pour assurer le contrôle de la qualité des matières premières, des produits intermédiaires et des produits finis, l’origine et la traçabilité des produits.

Métiers visés

Codes ROME :

Spécialités de formation (code NSF) :

  • 116f : Chimie des matériaux et des métaux ; Chimie des processus industriels ; Chimie des produits alimentaires
  • 118b : Modèles d'analyse biologique ; Informatique en biologie

Public visé

DUT Chimie, Mesures Physiques, Génie biologique, Génie Chimique ; L2 et L3 Sciences de la matière, Sciences de la vie et Sciences Physiques et Chimiques, BTS Chimie, Bioanalyses et Contrôles ou niveau équivalent reconnu par la commission de validation des acquis de l’expérience.

Pré-requis obligatoires

La Licence s’adresse aux titulaires :

- d’un DUT scientifique, essentiellement Chimie, Génie Biologique, Mesures physiques …

- d’un parcours L2 scientifique (Sciences Physiques et chimiques, Sciences de la terre et de l’environnement, biologie…) ;

- d’un BTS Chimie, bioanalyse et contrôle

- d’une formation équivalente

Elle est accessible à la VAE.

Pré-requis recommandés

Le niveau L2 le plus adapté pour intégrer la licence professionnelle MTACB est la mention Sciences Physiques et Chimiques SPC, parcours chimie (UE2 Chimie-physique (S3) et UE2 Spectroscopie-Optique (S4)) ou parcours physique-chimie (UE2 Spectroscopie-Optique (S4)).Le niveau L3 mention SPC, parcours chimie (UE4 en S5 et UE3 en S6) permet aux étudiants d’acquérir de bonnes bases en analyse chimique.

Modalités d'inscription

Sélection sur dossier et entretien éventuel. Candidature sur le site internet de l'IUT

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

Formation initiale
Formation continue
Formation en alternance
Formation en contrat de professionnalisation

Structure et organisation

Les cours, les travaux dirigés et les travaux pratiques d’analyses chimiques sont dispensés à l’IUT selon une alternance hebdomadaire. Les travaux pratiques de biologie moléculaire, enzymologie, microbiologie sont réalisés à la Faculté des Sciences de St Jérôme qui se trouve sur le même campus que l’IUT. Afin d’évaluer le niveau en anglais des étudiants, l’examen du TOEIC leur est proposé. Il se déroule dans les locaux de l’IUT. Le projet tutoré est réalisé sous la forme d’un travail en laboratoire.

Formation professionnelle

30% des interventions sont réalisées par des professionnels en activités dans de grands groupes de la région afin d’assurer une meilleur transmission des savoirs et savoirs faires nécessaires dans le milieu industriel. Ces intervenants participent au jury d’attribution des diplômes et aux conseils de perfectionnement. Des échanges réguliers sont assurés entre le maître d’apprentissage et l’IUT au cours de la formation. Un stage de 3 mois a lieu au terme de la formation ou une alternance sous la forme d’un contrat de professionnalisation peut être envisagée.

Formation continue et alternance

La formation peut se faire en contrat de professionnalisation (alternance hebdomadaire). Possibilité d’accueil de stagiaires relevant de la VAE ou de la formation continue sous CIF ou DIF (5 à 10% de la promotion).

Stages et projets encadrés

Pour le projet tutoré il est proposé aux étudiants un travail en laboratoire en adéquation avec le programme de la licence (projet de recherche ou analyses de laboratoire) à raison d’une semaine sur deux, de début octobre à fin février. Ce projet se déroule soit à l’IUT, soit à la Faculté des Sciences soit en collaboration avec une entreprise. Ce travail fait l’objet d’un rapport écrit et d’une présentation orale. Pour le stage (durée de 3 mois + 4 semaines facultatives), les étudiants font une recherche personnelle d’entreprise. Le travail en entreprise,le rapport et la soutenance sont évalués selon des critères bien précis. La recherche personnelle d’entreprise par les étudiants nous permet de diversifier nos partenaires industriels.

Modalités pédagogiques particulières

La licence est dispensée sur une durée de 1an. La formation initiale (FI) et la formation en alternance constituent un groupe d’étudiants de 24 étudiants maximum. Lors de la présence en entreprise des alternants, les étudiants de la formation initiale réalisent leur projet tutoré en laboratoire. Le début du stage des étudiants de la FI correspond à un départ définitif en entreprise des alternants jusqu’à la fin de leur contrat.

Modalités de contrôle des connaissances

Un contrôle continu est mis en place et le calendrier des contrôles est fourni aux étudiants au début de la formation

Volume des enseignements

  • Cours magistraux : 145 heures
  • Travaux dirigés : 204 heures
  • Travaux pratiques : 101 heures
  • Stage : 13 semaines

Année LP MTACB

[ détails ]

Aide à l'insertion professionnelle

Communication aux étudiants des coordonnées des PME/PMI susceptibles de recruter les futurs diplômés. Diffusion systématique à l’ensemble des promotions précédentes, des offres emplois, annonces aux concours de la fonction publique…