FormationsDipl. d'ingénieurMicroélectronique et télécommunications

Ingénieur Microélectronique et télécommunications

Objectif

La filière Microélectronique et télécommunications forme des ingénieurs aptes à concevoir, analyser, développer et tester tous types de systèmes intégrés. Les domaines d’applications de ces systèmes couvrent les secteurs de l’automobile, l’aérospatiale, les réseaux sans fil, la téléphonie mobile.

Sont concernés également l’e-santé, les applications RFID (étiquettes sans contact, passeport électronique, NFC), la gestion de l’énergie électrique et l’habitat intelligent.

La formation propose également une ouverture vers les domaines des nanotechnologies, de la photonique et de la « green » électronique. La formation bénéficie d’un contexte économique favorable en PACA où les secteurs de la micro-électronique et des télécoms sont particulièrement bien représentés.

Public visé

Entrée en cycle ingénieur après au moins deux années d'études supérieures :

  • Classes préparatoires (concours Polytech et autres concours CPGE)
  • Titulaires de Licence 2 ou 3 ou de Masters (concours réseau Polytech)
  • Titulaires de DUT (concours réseau Polytech)
  • Titulaires de BTS (concours réseau Polytech)
  • Titulaires de diplômes étrangers (concours réseau Polytech)

Conditions d'admission

Polytech Marseille recrute ses futurs élèves-ingénieurs selon les modalités du Réseau Polytech (http://www.polytech-admission.org). Ce recrutement commun sélectif par concours donne accès aux écoles du Réseau. Les procédures d'admissions sont définies en fonction du parcours d'études antérieur des candidats.

Structure et organisation

Le programme de formation est constitué de 1905 heures encadrées d’enseignements spécifiques à la filière et d’enseignements de tronc commun partagées avec les autres spécialités de l’école.

  • 450 heures d’enseignement encadré font partie des troncs communs SHEJS-Langues et scientifique de l’école.
  • en outre, 46 heures d’enseignement encadré sont des enseignements de base ou de spécialité que la filière Microélectronique et Télécommunications partage avec au moins une autre filière de l’école (GC, GII et ME).

Connaissances à acquérir

L’objectif de la formation Microélectronique et Télécommunications est de répondre aux besoins des industriels de la filière électronique et de proposer aux élèves un spectre de compétences assez large allant du logiciel au matériel, de l’analogique au numérique. L’enseignement technique de haut niveau est complété par une formation SHEJS conséquente.

Le profil de l’ingénieur MT est celui d’un ingénieur en systèmes électroniques. Les élèves ne sont pas formés à la microélectronique ou aux télécommunications mais à la microélectronique et aux télécommunications.

Cette compétence « système » est nécessaire pour répondre aux besoins du marché de l’emploi, en particuliers celui des systèmes communicants hétérogènes.

Compétences visées

A l’issue de leur formation, les élèves ingénieurs sont capables d’utiliser des outils de modélisation et de développement, de CAO de circuits et d’antennes. Ils sont également à même de programmer divers plateformes matérielles, concevoir plusieurs systèmes électroniques et maîtrisent plusieurs langages de programmation. Ils disposent des compétences pour développer des procédés dans le domaine des micro et nanotechnologies. Ils sont aptes à concevoir et déployer un réseau de communications mobiles.

Stages et projets encadrés

Dans le cadre des dispositions générales de Polytech Marseille, les élèves doivent effectuer 3 stages au cours de leurs cursus, qui ont les spécificités suivantes dans la formation :

  • le stage de 3A, qualifié de « stage ouvrier » ; d’une durée d’au moins 4 semaines entre juin et août, il a pour objectif de confronter les élèves souvent pour la première fois au monde professionnel et au respect de ses règles.
  • le stage de 4A, de deux mois minimum entre juin et août ; Il s’agit d’un stage d’assistant-ingénieur nécessairement dans une entreprise ou un service.
  • le stage de 5A se déroule en entreprise sur une durée de 6 mois. L’élève doit mettre en œuvre et développer ses compétences techniques, tout en démontrant ses capacités d’ingénieur notamment au travers de sa force de propositions. Les stages en laboratoire sont assez nombreux, en relation avec les nombres d’élèves qui suivent le double diplômes Master MINELEC/ Ingénieur Polytech MT

Des projets en partenariat avec les entreprises orientées vers les nouvelles technologies (RFID, téléphonie, carte à puces, photovoltaïque) sont réalisés durant tout le cursus. À cela s’ajoute un projet industriel en 4ème et 5ème année.

Débouchés professionnels

Les ingénieurs en microélectronique et télécommunications issus de cette formation intègrent tous types d’entreprises liées aux domaines des hautes technologies où ils exercent différentes fonctions, de management, de recherche et développement, d’études, de conception, de marketing ou de production.

Ils intègrent soit de grands groupes mondiaux (STMicroelectronics, Texas Instruments, Airbus, Thalès, Gemalto, Infineon, Orange, EADS, Eurocopter, …), soit des PME ou start-ups innovantes

Poursuite d'études

Entre 5 et 10 % des diplômés font une poursuite d’études en préparant une thèse.

Liens avec le milieu socio-économique

La formation Microélectronique et Télécommunications s’appuie sur un tissu industriel important en région PACA, d’où sont issus de nombreux intervenants au cours de la formation (cours ou de séminaires) : ST Microelectronics, TAGSYS, Orange, SFR, DCNS, ARM, VALEO et SFP.

Adossement à la recherche

Les enseignants de la filière sont rattachés à deux laboratoires de recherche reconnus internationalement : l’IM2NP et l’Institut Fresnel.

Nous sommes désolés, mais le contenu des enseignements n'est pas encore disponible.

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

Polytech Marseille s'appuie sur ses diplômés pour faciliter l'obtention de stages et d'emploi de ses élèves. Plus de 6000 ingénieurs sont diplômés des formations d’ingénieurs universitaires créées à Marseille depuis une vingtaine d’années et habilitées par la CTI. Héritière de ces formations d'excellence et riche de leur expérience, Polytech Marseille s'appuie sur un réseau non négligeable de professionnels en poste.

Études à l'étranger

Pour les séjours d’études, le département MT privilégie le semestre 9. Les élèves réalisent principalement leurs séjours au Canada, en Ecosse et en Allemagne. Les stages à l’étranger sont plus nombreux en 4A Etats Unis, Canada, Ecosse, Irlande, Angleterre sont les principales destinations choisies par les élèves pour parfaire leur niveau d’anglais. Les stages de dernière année sont généralement des stages dans des entreprises étrangères, Shanghai, Etats Unis, Canada, principalement des pays anglophones.