FormationsMasterDroit publicSp. Droit et management publics des collectivités territoriales

Master Droit publicSpécialité Droit et management publics des collectivités territoriales

Finalité

Finalité professionnelle.

Connaissances à acquérir

Le master à finalité professionnelle offre aux étudiants la formation qui permet de répondre aux besoins des collectivités territoriales dans le cadre de la mise en œuvre du principe de la libre administration. Elles exercent des compétences nouvelles, sont confrontées à des besoins de rationalisation et de professionnalisation dans l’organisation de leurs services et de leurs méthodes.

Elles sont des acteurs majeurs de l’action publique à l’échelle nationale et à l’échelle européenne dans un cadre juridique complexe et à la recherche d’une gestion performante.

Débouchés professionnels

Cadre d'administration générale des collectivités territoriales. Avocat spécialisé en droit public. Consultant, chargé de mission, chef de projet, membre de cabinet.

Poursuite d'études

L'inscription en thèse est possible.

Stages et projets encadrés

La mention Droit public affiche huit spécialités. Nombre de ces parcours ou spécialités sont professionnels, et supposent donc la réalisation de stages.

De manière générale, les stages sont organisés par le directeur de la spécialité assisté de son référent administratif, sous le contrôle de l’Université, dans le cadre d’une convention. A l’issue du stage, l’étudiant est tenu de rédiger un rapport écrit présentant le stage et le travail effectué. Ce rapport est soutenu à la fin de l’année universitaire.

Études à l'étranger

Sans objet : l’organisation de stages dans les collectivités étrangères n’a jamais pu être effective en raison de la brièveté du quatrième trimestre. S’il est possible de mettre sur pied de tels stages ce sera fait.

En revanche, les semestres 3 et 4 sont ouverts aux étudiants étrangers (par exemple deux membres du Conseil d’Etat grec en 2009-2010).

Formation professionnelle

Sauf à énumérer les dizaines de collectivités territoriales, groupements, sociétés, entreprises, … on peut cependant souligner que la spécialité du master travaille en liaison étroite avec les collectivités territoriales proches : Ville d’Aix en Provence et de Marseille, Communauté urbaine et Communauté d’agglomération, Département des Bouches du Rhône, Région Provence Alpes Côte d’Azur qui en raison de leur dimension offrent de multiples terrains de stage. L’étudiant cependant nullement contraint de choisir parmi ce panel peut préférer une autre collectivité et par exemple sa collectivité d’origine (exemple de l’étudiant polynésien effectuant son stage auprès du gouvernement de Polynésie).

Conditions d'admission

240 crédits à l'issue d'une première année de master 1 en droit public, management public ou équivalent, ou après VAE.

Informations pratiques candidatures et inscriptions : http://facdedroit.univ-amu.fr

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)
  • Formation en apprentissage (APP)

Public visé

Titulaires d'un master 1 notamment en droit public ou validation des acquis de l'expérience

Aide à la réussite

Encadrement et suivi individuel des étudiants à travers les directions d'études, les séminaires, le stage et le mémoire.

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

Appui éventuel pour l'entrée en thèse, suivi de l'insertion professionnelle au sein des collectivités territoriales et de l'environnement.

Modalités de contrôle des connaissances

La validation des semestres 1 et 2 (30 crédits chacun) se fait, soit par l’obtention et la capitalisation de chacune des UE qui les composent, soit par compensation entre les UE du semestre.

L’année d’études est validée (60 crédits) soit par l’obtention et la capitalisation de chacun des semestres qui la composent, soit par compensation entre les semestres 1 et 2 du master 1.

La validation des semestres 3 et 4 (30 crédits chacun) s’opère de la façon suivante :

Les matières dispensées sous forme de directions d’études font l’objet d’un rapport de recherche. Chacune des matières est notée sur 20. Les notes égales ou supérieures à la moyenne sont conservées. Les crédits qui y sont associés sont alors définitivement conservés. L’UE est acquise lorsque la moyenne de l’ensemble des notes obtenues dans l’unité est supérieure à 10/20. Les crédits ECTS correspondant à l’UE sont alors définitivement acquis.

Le stage d’une durée minimale de trois mois et le mémoire font l’objet d’une évaluation sur 20 après soutenance en présence d’un jury, et éventuellement du maître de stage. La note égale ou supérieure à la moyenne est conservée, les crédits qui y sont associés sont alors définitivement conservés. Les crédits ECTS correspondants sont alors définitivement acquis.

LA PREMIÈRE ANNÉE DE MASTER

LA DEUXIÈME ANNÉE DE MASTER

Cette spécialité comporte un parcours de Master 2 :