FormationsMasterPhysiqueSp. Mécanique des Fluides et Physique Non-Linéaire (MFPNL)

Master PhysiqueSpécialité Mécanique des Fluides et Physique Non-Linéaire (MFPNL)

Finalité

Finalité recherche.

Connaissances à acquérir

Connaissances scientifiques approfondies en mécanique des fluides et physique non-linéaire, pour l’étude et la modélisation des phénomènes hors équilibre dans des situations naturelles ou industrielles variées. Les méthodes développées sont de natures analytiques, expérimentales et numériques. Les thèmes enseignés portent sur les écoulements aérodynamiques, géophysiques ou marins, les flammes et détonations, la matière divisée et le mélange, la dynamique des interfaces, les écoulements complexes et la turbulence.

Débouchés professionnels

Recherche fondamentale (mécanique des fluides, physique macroscopique, etc.) ; recherche appliquée (transport aéronautique et automobile, environnement, etc.). Métiers : chercheur et enseignant-chercheur, si poursuite d’études en doctorat ; ingénieur en recherche et développement (prive´ ou public).

Poursuite d'études

Doctorat relevant de la mécanique des fluides et/ou de la physique non-linéaire.

Stages et projets encadrés

Le deuxième semestre comprend un stage de recherche de 4 à 6 mois dans un laboratoire ou en entreprise, avec la rédaction d’un mémoire et une soutenance devant un jury.

Études à l'étranger

La spécialité est engagée dans une ouverture progressive à l’international, appuyée financièrement par la mise à disposition d’une aide à la mobilité, attribuée sur dossier. Le recrutement à l’international se fait dans le cadre d’accords bilatéraux (ERASMUS, INDOMAP, ...) ou sur une base individuelle.

Structure et organisation

  • Pendant le premier semestre, deux Unités d’Enseignement (UE) sont proposées en tronc commun obligatoire, puis un éventail d’UEs au choix, issues de la recherche des laboratoires d’adossement.
  • Le deuxième semestre comprend un stage de recherche de 4 à 6 mois, avec la rédaction d’un mémoire et une soutenance devant un jury.

Formation professionnelle

Les entreprises et organismes des secteurs Énergie (CEA, IFP, ...), Aéronautique (AIRBUS HELICOPTERS, ...), Transports (Michelin, ...), Environnement (IRSTEA, ...) Sécurité (INERIS, IRSN, ...) et autres proposent régulièrement des sujets de stage et ont accueilli des étudiants de la spécialité pour un stage de recherche.

Formation et recherche

La spécialité est adossée aux unités de recherche suivantes d’Aix-Marseille Université : Institut de Recherche sur les Phénomènes Hors Équilibre (IRPHE), Institut Universitaire des Systèmes Thermiques Industriels (IUSTI), Laboratoire de Mécanique, Modélisation & Procédés Propres (M2P2).

Formation continue et alternance

Cette spécialité est accessible par la formation continue, mais pas par la formation en alternance.

Conditions d'admission

Par candidature individuelle, après validation de la première année du Master ou de cursus équivalents.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)

Public visé

Elèves ingénieurs et titulaires d'un Master 1ére année ou d'un diplôme équivalent dans les domaines relevant de la mécanique et/ou de la physique.

Aide à l'orientation

  • Entretien d’orientation personnalisé au cours du M1
  • A titre individuel et après entretien éventuel avec le responsable de la formation, l'étudiant peut envisager une réorientation en école d'ingénieur en fin de M1.

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

Bureau des stages, outils d'aide à la recherche de stage et d'emploi, réseau des diplômés.

Modalités de contrôle des connaissances

Le contrôle comprend un examen écrit et/ou un travail personnel avec présentation orale pour chaque Unité d’Enseignement.

LES PREMIÈRES ANNÉES DE MASTER

Plusieurs premières années permettent d'obtenir cette spécialité :

LA DEUXIÈME ANNÉE DE MASTER

Cette spécialité comporte un parcours de Master 2 :