FormationsMasterPhysiqueSp. Sciences de la Fusion et des Plasmas (SFP)

Master PhysiqueSpécialité Sciences de la Fusion et des Plasmas (SFP)

Finalité

Finalité indifférenciée.

Connaissances à acquérir

Connaissances des milieux ionisés, appelés plasmas, qu'ils soient naturels ou artificiellement créés sur terre, de la physique associée et des technologies permettant de les créer, de les observer et de les contrôler.

La spécialité couvre tous les domaines scientifiques et technologiques concernant les plasmas et la fusion thermonucléaire, par les approches théoriques, de simulation et d'expérimentation.

Les connaissances acquises permettent de conduire des recherches avancées sur les plasmas, la fusion et l'énergie.

Débouchés professionnels

Chercheur ou professionnel intégrant un laboratoire de physique des plasmas, de fusion thermonucléaire, d'astrophysique ou de technologie situé au sein d'une université, d'une école d'ingénieur, d'un organisme public tels que le CNRS, le CEA ou d'une entreprise privée.

Poursuite d'études

Finalité R : Une pousuite d'études en doctorat permet d'intégrer les métiers de chercheur et enseignant-chercheur dans les organismes nationaux ainsi que le réseau international des laboratoires impliqués dans les domaines des plasmas chauds et de la fusion et des disciplines connexes

Finalité P : Professionnels intégrant l'industrie et les organismes de recherche.

Stages et projets encadrés

Les stages d'une durée de 5 mois (parcours FCM) et 6 mois (PTP) ont lieu au 2ème semestre. A la fin de son stage, l’étudiant rédige un rapport écrit sur ses activités et les résultats obtenus. Le stage donne ensuite lieu à une soutenance orale qui a lieu en septembre à l’occasion du regroupement de la nouvelle promotion.

Études à l'étranger

La recherche sur les plasmas de fusion a un caractère fortement internationale ouvrant la possibilité de stages dans des laboratoires partenaires européens et mondiaux.

Des liens existent entre cette formation et le Master Erasmus Mundus European Master of Science in Nuclear Fusion and Engineering Physics.

Structure et organisation

La spécialité SFP comporte 2 parcours : Fusion par Confiement Magnétique et Plasmas Magnétisés (FCM) et Physique et Technologie des Plasmas (PTP).

Ils regroupent 10 respectivement 11 UE dont 6 mutualisées entre les parcours.

La spécialité s'inscrit dans une fédération nationale réunissant des établissements d'enseiignement répartis sur 4 sites.

L'organisation de l'année est marquée par le regroupement périodique des étudiants autour des grands instruments de recherche à Cadarache et à Bordeaux.

Formation professionnelle

Au cercle des laboratoires de recherche cités ci-dessous (rattachés à AMU, au CNRS ou au CEA), se rajoutent des partenaires industriels, spécialisés dans le domaine de la fusion thermonucléaire ou dans des technologies utilisés (également) dans ce domaine. Ces entreprises propose des stages et des perspectives d'embauche, essentiellement aux étudiants suivant le parcours « Physique et Technologie des Plasmas ».

Formation et recherche

Les membres de l'équipe pédagogique appartiennent aux laboratoires d'AMU, du CNRS, du CEA, d'ITER ou des laboratoires étrangers fortement impliquées dans les recherches sur les plasmas de fusion. Ceci garanti un enseignement de très haut niveau proche de la recherche et rend facile les contacts pour des stages et des thèses.

Formation continue et alternance

Cette spécialité est accessible par la formation continue.

Conditions d'admission

Validation d'une 1ère année de master en Physique fondamentale ou appliquée ou d'une 2ème année d'école d'ingénieur.

Connaissances de base en électromagnétisme, hydrodynamique, physique statistique.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)

Public visé

Etudiants ayant validé une première année de master en physique fondamentale ou appliquée, élèves ingénieurs ayant validé leur deuxième année.

Modalités de contrôle des connaissances

Une UE est acquise dès lors que la note obtenue est égale ou supérieure à 10/20.

Le semestre est validé dès lors que l'étudiant valide chacune des UE qui le composent ou par compensation entre les différentes UE qui le composent (moyenne des notes d'UE, affectées de leurs coefficients, égale ou supérieure à 10/20).

Le niveau M2 est validé si l'étudiant valide chacun des 2 semestres..

LES PREMIÈRES ANNÉES DE MASTER

Plusieurs premières années permettent d'obtenir cette spécialité :

LES DEUXIÈMES ANNÉES DE MASTER

Cette spécialité comporte 2 parcours de Master 2 :