FormationsMasterPhysiqueSp. Rayonnement, Énergie, Spectroscopies (RES)

Master PhysiqueSpécialité Rayonnement, Énergie, Spectroscopies (RES)

Finalité

Finalité indifférenciée.

Connaissances à acquérir

Formation de physique générale (mécanique quantique et statistique, physique atomique et moléculaire, physique des gaz et plasmas), complétée par des spécialisations en physique de l'interaction rayonnement-matière dans les milieux dilués, et les spectroscopies atomiques, moléculaires et des plasmas.

La formation comporte aussi des ateliers de physique numérique (méthodes numériques et simulations) et des ateliers de physique expérimentale (spectroscopie moléculaire, spectroscopie des plasmas, analyse de surfaces).

Le parcours SPaCE (ouverture en 2016) apporte une spécialisation en astrophysique.

Débouchés professionnels

  • Recherche et Développement dans les entreprises publiques et privées (domaine de l’énergie, instrumentation et spectroscopies, informatique avec modélisation et simulation, application des plasmas, astrophysique)
  • Préparation d’une thèse, puis recherche (maitre de conférences, chargé de recherche CNRS, ingénieur CEA).

Poursuite d'études

  • Thèse de doctorat
  • Ecole d’ingénieur ou institut universitaire
  • Préparation des concours pour l’enseignement

Stages et projets encadrés

Des stages sont proposés par les laboratoires d’accueil du M2. En plus du BIP, PIIM, LP3, des stages sont proposés par l’IM2NP, l’institut Fresnel, le CEA Cadarache.

Ces propositions viennent aussi d’autres laboratoires nationaux : LAC à Paris-Orsay, G2E à Grenoble.

Des stages en entreprise sont proposés dans le cadre du pôle CAPERNERGIES.

Études à l'étranger

Nous accueillons régulièrement des étudiants étrangers : principalement Europe (Allemagne, Angleterre), Afrique (Agérie, Tunisie, Maroc, Gabon, Cameroun), Asie (Chine, Indonésie)

Structure et organisation

L'année du master est organisée en deux semestres de 30 crédits chacun, avec un second semestre consacré principalement au stage de recherche en laboratoire (de mars à juin).

Les enseignements fondamentaux sont organisés en deux UE de 6 crédits, suivis de 6 UE de spécialisation de 3 crédits chacun.

Le parcours SPaCE (ouverture en 2016) contient des UE de spécialisation en astrophysique.

Formation professionnelle

Plusieurs laboratoires et entreprises d’accueil sont membres du pôle de compétitivité CAPENERGIE, qui rassemble les PME et organismes de recherche sur les énergies non génératrices de gaz à effet de serre.

Des stages de master sont proposés chaque année en R&D par ces partenaires du M2.

Formation et recherche

Les principaux laboratoires d’accueil pour la formation par la recherche sont

-BIP : Bioénergetique et Ingenierie des Protéines (spectroscopie RPE, bioénergie)

- LP3 :Laser, Plasma et Procédé Photoniques (spectroscopie des plasmas, photovoltaïque)

- Physique des Interactions Ioniques et Moléculaires (Physique atomique, spectroscopies, fusion)

Formation continue et alternance

La formation accueille des ingénieurs désireux de suivre une formation de physique fondamentale des milieux dilués.

Des enseignants du secondaire ont également suivi nos cours.

Conditions d'admission

Le master 2 est accessible après un M1 de physique ou une formation équivalente en physique générale (école d'ingénieur, diplôme étranger équivalent)

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)

Public visé

Master 1 de physique ou sciences physiques, école d’ingénieur orientée vers la physique

Aide à la réussite

  • Tutorat par des enseignants du M2.
  • L'autonomie de l'étudiant, ses capacités de communication sont développées, avec une alternance de travail personnel, et de projets à réaliser en équipe.

Aide à l'orientation

  • L’aide à l’orientation est réalisée par les enseignants du M2 chargés du tutorat.
  • Le responsable fait régulièrement le point avec chaque étudiant et l’aide à définir son projet.
  • Les responsables de stages sont invités également à participer à l’orientation.

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

  • Les enseignants tuteurs conseillent chaque étudiant pour son projet professionnel ou de poursuite d’étude.
  • Le responsable du M2 suit individuellement chaque étudiant.
  • Les responsables de stages sont également sollicités pour conseiller les étudiants dont ils ont la responsabilité.

Modalités de contrôle des connaissances

  • Les 2 UE fondamentales font l’objet d’épreuves écrites.
  • Les 6 UE de spécialisation sont notées avec 4 exposés ou projets, ainsi qu’avec 2 écrits.
  • Chaque atelier expérimental ou numérique est noté avec un projet à remettre.
  • Le stage est noté sur un rapport et un exposé devant un jury.

LES PREMIÈRES ANNÉES DE MASTER

Plusieurs premières années permettent d'obtenir cette spécialité :

LES DEUXIÈMES ANNÉES DE MASTER

Cette spécialité comporte 2 parcours de Master 2 :