Responsable
  • Elisabeth BADENS
    adresse de Elisabeth BADENS
Informations
Composante

Vous pouvez visiter le site Web du SUIO (dans une autre fenêtre) pour avoir une information plus générale sur les problèmes d'orientation.

Master Génie des procédés

OBJECTIF

Objectifs professionnels : Le principal objectif de notre formation est de former des cadres possédant toutes les connaissances et compétences requises pour :

  • Concevoir, contrôler et optimiser le fonctionnement des installations de mise en œuvre des transformations de la matière et de l’énergie,
  • Associer les objectifs de qualité aux contraintes de sécurité et de respect de l’environnement.

Les métiers visés par le parcours professionnel « Ecotechnologies et Procédés Propres » sont les suivants :
Ingénieur en Recherche & Développement, Ingénieur en exploitation d’installations, en production, Ingénieur dans les bureaux d’études et sociétés d’ingénierie, Chargé de mission, chef de projet pour différents secteurs de l’industrie comme la pétrochimie, la chimie, l’agro-alimentaire, le phytosanitaire, l’industrie pharmaceutique et cosmétique, le traitement des eaux…

PUBLIC VISÉ

Titulaire d'un L3 Génie des procédés, Génie Chimique ou Sciences Physiques et Chimiques.

CONDITIONS D'ADMISSION

Les conditions d’accès en 1ère année sont les suivantes :

  • Il est ouvert aux étudiants diplômés (L3) de la Licence de Sciences Physiques et Chimiques parcours « Génie des Procédés » figurant dans l’offre de notre Université.
  • Il est également accordé aux étudiants issus d’autres Licences de Génie des Procédés des Universités françaises.
  • Il sera possible pour les étudiants diplômés d’une Licence de Chimie ou de la Licence Professionnelle « Gestion et Contrôle des Procédés Chimiques » figurant dans l’offre de notre Université, après examen du dossier et entretien avec les membres de l’équipe pédagogique.
  • La même procédure s’appliquera pour l’examen des candidatures d’entrée en première année des étudiants diplômés d'autres licences scientifiques.

STRUCTURE ET ORGANISATION

La mention est organisée autour d'un M1 en tronc commun et de deux spécialités de M2 :

  • Spécialité « Ecotechnologies et Procédés Propres », Parcours M2 R/P
  • Spécialité « Génie des Procédés appliqués au Nucléaire », parcours M2 R/P . Nouvelle spécialité affichée également dans le Master Mention Energie Nucléaire

CONNAISSANCES À ACQUÉRIR

Formation générale en Génie des Procédés. Les enseignements recouvrent toutes les disciplines relevant du Génie des Procédés et abordent les méthodologies et outils spécifiques du Génie Procédés.

COMPÉTENCES À ACQUÉRIR

Principal objectif de la formation : Former des cadres possédant toutes les connaissances et compétences requises pour :

  • Concevoir, contrôler et optimiser le fonctionnement des installations de mise en œuvre des transformations de la matière et de l’énergie,
  • Associer les objectifs de qualité aux contraintes de sécurité et de respect de l’environnement.

STAGES ET PROJETS ENCADRÉS

Les stages de M1 (durée de 3 mois) et de M2 (durée de 6 mois) peuvent se faire en entreprise ou dans les laboratoires de recherche pour les étudiants souhaitant poursuivre en thèse de doctorat. Les étudiants effectuent leur recherche de stage dans un premier temps de manière autonome afin de se placer dans les conditions de recherche d'emploi. Les étudiants peuvent bénéficier d'une aide pour la rédaction des lettres de motivation et CV.

Les enseignants de la formation rendent visite sur site à la grande majorité des stagiaires.

DÉBOUCHÉS PROFESSIONNELS

Métiers visés avec le diplôme de Master (Bac + 5)

  • Ingénieur en production ou en Recherche & Développement
  • Ingénieur dans les bureaux d’études et sociétés d’ingénierie
  • Chargé de mission, chef de projet pour différents secteurs de l’industrie comme la pétrochimie, la chimie, le nucléaire mais aussi l’agro-alimentaire, le phytosanitaire, la phytopharmacie, l’industrie pharmaceutique et cosmétique, l’industrie papetière, textile et le traitement des eaux

Métiers visés avec le diplôme de Master et une thèse de doctorat :

  • Chercheur ou enseignant-chercheur
  • Responsable de laboratoire
  • Responsable R&D
  • Responsable de service ou département lié au développement de produits, à l’innovation,…
  • Consultant, expert scientifique

LIENS AVEC LE MILIEU SOCIO-ÉCONOMIQUE

La formation a un lien fort avec le milieu professionnel. Le conseil de perfectionnement comprend pour moitié des acteurs de la vie professionnelle.Tous les enseignants et intervenants professionnels sont invités à participer aux jurys de la formation. Certaines unités d'enseignement sont entièrement assurées par des professionnels.

La formation comprenant plusieurs stages en entreprise, les échanges avec le monde professionnel sont multiples : au cours des stages (visites des stagiaires), au cours des soutenances de stage, au moment des recrutements.

ADOSSEMENT À LA RECHERCHE

La formation est adossée au Laboratoire M2P2 - UMR CNRS 7340 (Evalué A+ par l'AERES en 2011). Tous les membres de l'équipe pédagogique sont rattachés à la section CNU 62 (Energétique et Génie des Procédés).

AIDE À LA RÉUSSITE

A partir de la rentrée 2012, chaque étudiant aura un tuteur dont la mission sera d'accompagner et de conseiller l'élève tout au long des deux années de Master.

ÉTUDES À L'ÉTRANGER

L'ouverture à l'international a des aspects multiples. Les étudiants du Master Génie des Procédés ont la possibilité de suivre et valider des unités d'enseignement à l'étranger . La formation accueille chaque année des étudiants provenant d'établissements étrangers dans le cadre d'échanges internationaux.

Les stages peuvent être effectués à l'étranger aussi bien en entreprise que dans des laboratoires de recherche.