FormationsMasterSciences de l'environnement terrestreSp. Sciences de l'Eau

Master Sciences de l'environnement terrestreSpécialité Sciences de l'Eau

Finalité

Finalité indifférenciée.

Connaissances à acquérir

La spécialité SC-EAU a pour objectif de former des professionnels(les) et des chercheur(e)s, spécialistes de la gestion durable et concertée de la quantité et de la qualité des ressources en eau. Elle couvre des domaines allant de l’hydrobiologie à l’hydrogéologie, la microbiologie, la chimie de l'eau, l'hydraulique fluviale et urbaine, l'aménagement, le traitement et la valorisation des eaux dans un cadre de gestion intégrée du cycle de l’eau (droit, sociologie, économie).

Les spécialisations sont proposées dans le domaine de la gestion, la conservation, la réhabilitation des ressources en eau (GEMA), les problématiques spécifiques aux zones humides (ZHM) ou dans l’étude de la ressource en eau abordée par l’hydrogéologie et l’hydrologie (HYDRO).

Débouchés professionnels

La formation offre des débouchés dans des structures publiques ou privées, auprès des collectivités territoriales (syndicats mixtes, communautés d’agglomérations, services communaux), dans des grandes entreprises ou des bureaux d’études opérant dans le domaine de l’eau, des études d’impact environnemental (impacts hydraulique, biologique et chimique), ou auprès de toute entreprise souhaitant mieux gérer sa ressource en eau et ses rejets dans le milieu naturel (traitement des eaux potables, épuration des eaux usées domestiques et industrielles,…).

La possibilité de poursuivre ses études en doctorat est également proposée.

Poursuite d'études

A l'issue de ce master, le diplômé peut poursuivre ses études en thèse de doctorat pour la spécialité recherche et après accord de l'Ecole Doctorale pour les spécialités professionnelles.

Stages et projets encadrés

M2 : 1 stage de terrain (S3). Un stage de 6 mois en laboratoire ou en entreprise en S4.

Études à l'étranger

Programmes ERASMUS et CREPUQ en M1 ouverts aux étudiants de la formation

Structure et organisation

La spécialité SC-EAU du Master SET présente une structuration en Y, avec un M1 indifférencié PRO & RECHERCHE, et un M2 qui se spécialise en 1 parcours Recherche (HYDRO) et 2 parcours Professionnels (ZHM et GEMA).

Formation professionnelle

65% d'intervenants extérieurs en M2. Stage de 6 mois en entreprise pour les M2 Pro. 85% d'embauche 6 mois après l'obtention du diplôme.

Formation et recherche

Outre les enseignements spécifiques de la spécialité HYDRO totalement dédiés à la formation à la recherche, les étudiants sont également formés aux aspects de la recherche par le biais d'un module dédié (TC5) et des enseignements diffusés par les enseignants-chercheurs des équipes de recherche du LCE, de l'IMBE et du CEREGE (toutes membres de la fédération de recherche ECCOREV).

Conditions d'admission

La première année est accessible aux titulaires d’une licence Chimie ; Physique, chimie ; Sciences de la Terre ; Sciences de la Vie et de la Terre ; Sciences de la Vie. Un accès direct aux parcours de seconde année est possible pour les titulaires d’un M1 d’une mention jugée compatible. Dans tous les cas, l’accès est soumis à sélection compte tenu de capacités d’accueil limitées de chacun des parcours.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)

Public visé

Etudiant ayant validé 180 ECTS en Licence Sciences de la Vie et de la Terre, Sciences de l’Environnement, Licence de Géographie physique, Licence Biologie, Licence Physique-Chimie, Licence Chimie, Licence Géologie-Biologie.

Aide à la réussite

Pour chacun des 3 semestres de cours, les étudiants assistent à la présentation des objectifs et contenus des enseignements. Les publics en formation continue sont suivis par des tuteurs universitaires. Des modules de rattrapage de 15 jours organisés en début de M1 permet aux étudiants d'horizons divers, de parfaire leurs connaissances au niveau des fondamentaux. Le contrôle continu est privilégié.

Aide à l'orientation

A titre individuel et après entretien avec le responsable de spécialité, l'étudiant peut envisager une réorientation interne à la spécialité, à la mention…, à ou au niveau d'une autre mention voire d'une école d'ingénieur. Le choix du stage en S4 est validé avec l'étudiant et le responsable de spécialité en fonction des objectifs d'emploi ou de poursuites d'études de l'étudiant.

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

Le SUIO met à disposition des étudiants documentation, conseils pour la construction du projet professionnel et facilite l'accès à l'informatique, sur les poursuites d'études, réorientations, métiers et débouchés… Enfin, mise en place d'un « carnet d'adresse » au niveau de la spécialité , notamment grâce au retour des « anciens ».

Modalités de contrôle des connaissances

Les enseignements sont évalués en contrôle continu et/ou en examen terminal (1ère session) et en examen terminal (2ème session). Les crédits européens sont acquis par la validation de l’UE, ce qui représente 30 crédits pour l’ensemble des UE d’un semestre.

Un semestre d’études est validé, soit par l’obtention (ou la capitalisation) de chacune des UE qui le composent (moyennes de chacune des UE supérieures ou égales à 10/20).

La validation du M1 est obtenue soit après validation des 60 crédits correspondant aux semestres 1 et 2, soit par compensation si la moyenne générale des 2 semestres est supérieure ou égale à 10/20.

La validation du M2 et donc l’obtention du grade de master est acquise après validation de chacun des 2 semestres S3 et S4 de la 2ème année, sans possibilité de compensation entre le semestre 3 et le semestre 4.