FormationsMasterSciences de l'environnement terrestreSp. Système Terre : Environnement, Tectonique, Géomorphologie et Paléoclimat (SYSTER)

Master Sciences de l'environnement terrestreSpécialité Système Terre : Environnement, Tectonique, Géomorphologie et Paléoclimat (SYSTER)

Finalité

Finalité indifférenciée.

Connaissances à acquérir

Le parcours SYSTER a pour objectif de former des chercheurs et ingénieurs sur les thématiques de la dynamique de la surface terrestre et du climat, et des enjeux environnementaux et risques associés.

La formation donne une vision d'ensemble des enveloppes superficielles de la Terre à différentes échelles de temps et d'espace, avec une approche ciblée sur (1) environnement et changement global, (2) tectonique active et risque sismique, (3) géomorphologie et évolution des paysages et (4) changements climatiques et paléoclimatologie.

Cette formation comprend l’acquisition de méthodologies de pointe permettant la caractérisation des processus mis en jeu, et s'appuie sur le potentiel scientifique de premier plan du CEREGE dans les domaines des Géosciences en particulier en géochronologie, géochimie et géomatique.

Débouchés professionnels

  • Enseignement supérieur
  • Recherche en sciences de l’univers, de la matière et du vivant
  • Information géographique
  • Management et Ingénierie Etudes, Recherche et Développement
  • Communication

Les étudiants sont formés pour occuper des emplois dans les Universités, les Etablissements Publics à caractère Scientifique et Technologique (CNRS, IRD, INRA, IRSTEA...) ou Industriel et Commercial (ADEME, ANDRA, CEA, ONF...), les bureaux d'étude, sociétés d’expertise, les collectivités locales et territoriales, réseaux des espaces naturels, la Muséologie et la communication scientifique

Poursuite d'études

Au niveau M1, les poursuites d'études naturelles est le M2. La formation permet aux étudiants de rejoindre les écoles doctorales en lien avec l'environnement terrestre (aussi bien nationalement qu'internationalement).

Stages et projets encadrés

Il y a un projet tutoré par année (terrain ou laboratoire). Les soutenances orales qui suivent l’évaluation du rapport écrit se font sous la forme d’un examen terminal devant un jury. L’étudiant est encadré par un maître de stage professionnel ou universitaire et également par un tuteur universitaire dans le cadre d’un stage pro en entreprise.

Études à l'étranger

Le MASTER SYSTER vise à l'excellence de ses étudiants pour se placer sur le marché international. Il ambitionne de proposer des contacts professionnels non seulement niveau national mais aussi au niveau européen et international et prépare les étudiants à postuler aux bourses de doctorat nationales et à l'étranger.

Structure et organisation

Ce parcours offre deux années indifférenciées Recherche et Professionnelle. Le premier semestre s’articule autour du Tronc Commun du Master SET (12 ECTS), d'un stage de terrain et de trois modules disciplinaires. Le deuxième semestre propose 12 ECTS de tronc commun Master SET (dont un stage de recherche) et 3 modules disciplinaires (18 ECTS). Le troisième semestre propose un module de tronc commun Master SET (6 ECTS), d'un stage de terrain et de 4 modules d'approfondissement thématique et méthodologique (24 ECTS). Pour l’ensemble des étudiants, le quatrième semestre correspond au module de Tronc Commun du Master SET : stage en laboratoire ou en entreprise.

Formation professionnelle

Le MASTER Professionnel SYSTER est une formation trans-disciplinaire, qui associe sciences, économie et droit de l'environnement. Les experts ainsi formés possèdent non seulement de solides connaissances climatiques et environnementales, mais sont aussi capables de transcrire ces impacts globaux en terme d'évaluation des coûts économiques, tout en comprenant les outils juridiques et anticipant les évolutions réglementaires, nationales et internationales

Formation et recherche

Le MASTER Recherche SYSTER a pour but de former des chercheurs, enseignants chercheurs, et pour ceux qui se dirigeront vers le secteur privé, des ingénieurs, particulièrement bien armés pour appréhender la complexité des systèmes naturels, en extraire les paramètres déterminants et pour identifier et expliquer les certitudes et les limites du savoir scientifique sur l’évolution du patrimoine environnemental de l’humanité.

Conditions d'admission

La première année est accessible aux titulaires d’une licence Sciences de la Terre ; Sciences de la Vie et de la Terre. Un accès direct aux parcours de seconde année est possible pour les titulaires d’un M1 d’une mention jugée compatible. Dans tous les cas, l’accès est soumis à sélection compte tenu de capacités d’accueil limitées de chacun des parcours.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)

Public visé

Pour l’entrée en M1, peuvent postuler les étudiants titulaires d’une Licence en SVT, en sciences de l'environnement, en géographie ainsi que chimie, physique et mathématiques.

L’entrée en M2, quelque soit le parcours, se fera par recrutement sur dossier et discussions au sein de l’équipe pédagogique.

Aide à la réussite

Pour chacun des 3 semestres de cours, les étudiants assistent à la présentation des objectifs et contenus des enseignements obligatoires et optionnels puis font leur choix (à la suite d'un entretien individuel), qui est matérialisé par un contrat pédagogique personnalisé. Des cours de remise à niveau en début d'année (M1 et M2) sont proposés.

Aide à l'orientation

A titre individuel et après entretien avec le responsable de spécialité, l'étudiant peut envisager une réorientation interne à la spécialité, à la mention…, à ou au niveau d'une autre mention voire d'une école d'ingénieur.

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

Le Service universitaire d'Insertion et d'Orientation (SUIO) met à disposition des étudiants documentation, conseils pour la construction du projet professionnel et facilite l'accès à l'informatique, sur les poursuites d'études, réorientations, métiers et débouchés… Enfin, mise en place d'un « carnet d'adresse » au niveau de la mention.

Modalités de contrôle des connaissances

Les enseignements sont évalués en contrôle continu et/ou en examen terminal (1ère session) et en examen terminal (2ème session). Les crédits européens sont acquis par la validation de l’UE, ce qui représente 30 crédits pour l’ensemble des UE d’un semestre.

Un semestre d’études est validé, soit par l’obtention (ou la capitalisation) de chacune des UE qui le composent (moyennes de chacune des UE supérieures ou égales à 10/20).

La validation du M1 est obtenue soit après validation des 60 crédits correspondant aux semestres 1 et 2, soit par compensation si la moyenne générale des 2 semestres est supérieure ou égale à 10/20.

La validation du M2 et donc l’obtention du grade de master est acquise après validation de chacun des 2 semestres S3 et S4 de la 2ème année, sans possibilité de compensation entre le semestre 3 et le semestre 4.