FormationsMasterSciences de l'environnement terrestreSp. Médiation

Master Sciences de l'environnement terrestreSpécialité Médiation

Finalité

Finalité indifférenciée.

Connaissances à acquérir

Les sciences et technologies sont au centre d'un débat quotidien qui implique différents acteurs, les scientifiques, les ingénieurs, les journalistes et les citoyens. Il s'agit dans cette spécialité d'acquérir les compétences en sciences et sciences humaines pour être précis et compréhensible par le plus grand nombre, sans simplifier à l’extrême un message qui pourrait devenir mensonger.

Débouchés professionnels

Débouchés dans le domaine de la médiation et de la communication scientifique, le conseil en Développement Durable, le conseil aux entreprises, aux collectivités locales, le milieu associatif, la gestion de conflits autour du champ de l'environnement.

Poursuite d'études

Après le master, les étudiants ayant validé leur stage du second semestre dans un laboratoire de recherche, peuvent poursuivre en doctorat.

Stages et projets encadrés

Mise en situation dans le domaine de la médiation et de la communication scientifique, à travers la mise en place de projets pédagogiques (stage + interventions en enseignement en milieu associatif et collèges), réalisation d'un colloque scientifique sur le thème de l'année mondiale.

Structure et organisation

L'équipe pédagogique est représentée par quatre enseignants-chercheur des disciplines suivantes, Ecologie, Sociologie, Information et communication, Didactique et d'un professionnel intervenant dans le champ de la Médiation. Il s'agit d'affirmer l'aspect transdisciplinaire de cette spécialité

Formation professionnelle

La spécialité Médiation est née d'une forte demande sociétale. Les nombreuses propositions de stage qui nous parviennent offrent un large choix aux étudiants pour leur second semestre de M2.

Formation et recherche

La moitié des enseignements est réalisée par des universitaires d'équipes labellisés et des mises en situation par la réalisation de colloques scientifiques, la maitrise d'articles scientifiques et de la langue anglaise.

Conditions d'admission

La première année est accessible aux titulaires d’une licence Géographie et aménagement ; Sciences de la Terre ; Sciences de la Vie et de la Terre ; Sciences de la Vie. Un accès direct aux parcours de seconde année est possible pour les titulaires d’un M1 d’une mention jugée compatible. Dans tous les cas, l’accès est soumis à sélection compte tenu de capacités d’accueil limitées de chacun des parcours.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)

Public visé

Etudiants de toute licence scientifique ayant un goût marqué pour la communication et étudiants en reprise d'études dans le cadre de la formation professionnelle.

Aide à la réussite

La section des étudiants sur projet professionnel est le meilleur outil à la réussite.

Modalités de contrôle des connaissances

Les enseignements sont évalués en contrôle continu et/ou en examen terminal (1ère session) et en examen terminal (2ème session). Les crédits européens sont acquis par la validation de l’UE, ce qui représente 30 crédits pour l’ensemble des UE d’un semestre.

Un semestre d’études est validé, soit par l’obtention (ou la capitalisation) de chacune des UE qui le composent (moyennes de chacune des UE supérieures ou égales à 10/20).

La validation du M1 est obtenue soit après validation des 60 crédits correspondant aux semestres 1 et 2, soit par compensation si la moyenne générale des 2 semestres est supérieure ou égale à 10/20.

La validation du M2 et donc l’obtention du grade de master est acquise après validation de chacun des 2 semestres S3 et S4 de la 2ème année, sans possibilité de compensation entre le semestre 3 et le semestre 4.

LA PREMIÈRE ANNÉE DE MASTER

LA DEUXIÈME ANNÉE DE MASTER

Cette spécialité comporte un parcours de Master 2 :