FormationsMasterSciences de l'environnement terrestreSp. Géologie des Réservoirs (GR2M)

Master Sciences de l'environnement terrestreSpécialité Géologie des Réservoirs (GR2M)

Finalité

Finalité indifférenciée.

Connaissances à acquérir

Les compétences professionnelles acquises au cours de ces deux années seront celle d’un spécialiste de la géologie des réservoirs. Elles feront appel à la fois à l’expertise géologique sur le terrain grâce à la maîtrise des fondamentaux (tectonique, sédimentologie, stratigraphie séquentielle, pétrophysique, géophysique …) et aux technologies de l’industrie pétrolière (sismique 2D-3D, diagraphies, modélisation géologique…) élargies aux nouveaux métiers du stockage et de l’environnement.

Débouchés professionnels

Enseignement supérieur- Recherche Académique.

Les trois secteurs d’application fortement pourvoyeurs d’emplois, tant dans le milieu académique qu’industriel sont :

  • Les ressources combustibles : exploitation, caractérisation, exploitation, stockage ;
  • L’eau potable et la géothermie : recherche, dimensionnement et protection des roches magasins ;
  • L’environnement et les changements climatiques : confinement des déchets et des fluides indésirables et séquestration du CO2.

Poursuite d'études

Doctorats en Géosciences et aux écoles d'ingénieur en Géologie (Nancy-IFP School, Imperial College)

Stages et projets encadrés

Les stages et projets tutorés sont encadrés par des enseignants-chercheurs des laboratoires associés ou /et des partenaires industriels. Les stages de recherche peuvent déboucher sur des publications scientifiques, un sujet de thèse ; les stages en entreprise peuvent déboucher sur une embauche

Études à l'étranger

L’essentiel des relations internationales est lié aux liens privilégiés avec l’industrie pétrolière tant sur le plan de la recherche (M2R, Thèses) que des débouchés professionnels. Quelques instituts académiques, tels que la VU Amsterdam, la Standford University (Rock Physics) seront ponctuellement sollicités pour des stages de recherche.

Structure et organisation

La spécialité GR2M offre le parcours Géologie des Réservoirs Carbonatés ou GRC, qui a pour but la transmission des connaissances scientifiques et technologiques sur les réservoirs géologiques carbonatés de ressources naturelles (fluides) ainsi que les méthodes de caractérisation et de gestion de ces réservoirs.

Formation professionnelle

Les stages en entreprise (national – international), la participation d’intervenants industriels dans le cursus et l’expérience de l’industrie des porteurs du projet du master GR2M sont les principaux facteurs de formation professionnelle. Des représentants de l'industrie participe aux jurys.

Formation et recherche

Stages d'initiation à la recherche dans le laboratoire (CEREGE) dans les différents domaines de la géologie des réservoirs : géologie sédimentaire, géologie structurale, diagenèse, stratigraphie, géologie numérique, sismique interprétation, géophysique, géochimie

Conditions d'admission

La première année est accessible aux titulaires d’une licence Sciences de la Terre ; Sciences de la Vie et de la Terre ; Sciences de la Vie. Un accès direct aux parcours de seconde année est possible pour les titulaires d’un M1 d’une mention jugée compatible. Dans tous les cas, l’accès est soumis à sélection compte tenu de capacités d’accueil limitées de chacun des parcours.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)

Public visé

Les étudiants titulaires des licences suivantes : SVT et des Sciences de l’Univers et de l’Environnement

Aide à la réussite

Pour chacun des 3 semestres de cours, les étudiants assistent à la présentation des objectifs et contenus des enseignements obligatoires et optionnels puis font leur choix, qui est matérialisé par un contrat pédagogique personnalisé. Les étudiants sont intégrés dans l'équipe de recherche et participent à la vie du laboratoire au même titre que les doctorants

Aide à l'orientation

A titre individuel et après entretien avec le responsable de spécialité, l'étudiant peut envisager une réorientation interne à la spécialité, à la mention…, à ou au niveau d'une autre mention voire d'une école d'ingénieur.

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

Le Service Universitaire d'insertion et d'Orientation (SUIO) met à disposition des étudiants documentation, conseils pour la construction du projet professionnel et facilite l'accès à l'informatique, sur les poursuites d'études, réorientations, métiers et débouchés… Enfin, mise en place d'un « carnet d'adresses » au niveau de la spécialité

Modalités de contrôle des connaissances

Les enseignements sont évalués en contrôle continu et/ou en examen terminal (1ère session) et en examen terminal (2ème session). Les crédits européens sont acquis par la validation de l’UE, ce qui représente 30 crédits pour l’ensemble des UE d’un semestre.

Un semestre d’études est validé, soit par l’obtention (ou la capitalisation) de chacune des UE qui le composent (moyennes de chacune des UE supérieures ou égales à 10/20).

La validation du M1 est obtenue soit après validation des 60 crédits correspondant aux semestres 1 et 2, soit par compensation si la moyenne générale des 2 semestres est supérieure ou égale à 10/20.

La validation du M2 et donc l’obtention du grade de master est acquise après validation de chacun des 2 semestres S3 et S4 de la 2ème année, sans possibilité de compensation entre le semestre 3 et le semestre 4.

LA PREMIÈRE ANNÉE DE MASTER

LA DEUXIÈME ANNÉE DE MASTER

Cette spécialité comporte un parcours de Master 2 :