FormationsMasterChimieSp. Chimie Informatique, Spectrométries, Analyse (CISA)

Master ChimieSpécialité Chimie Informatique, Spectrométries, Analyse (CISA)

Finalité

Finalité recherche.

Connaissances à acquérir

Nous proposons une spécialité qui, à partir de solides bases en Chimie physique et théorique, permet une spécialisation en Chimie analytique et/ou théorique, en insistant sur les aspects fondamentaux et instrumentaux des techniques spectrométriques et des outils de calculs théoriques. Les domaines faisant appel à la chimie analytique et/ou théorique sont multiples : contrôle de synthèse, sciences des matériaux, chimie médicinale, biochimie, chimie interstellaire… Cette variété des problématiques rencontrées implique la mise en place de solutions techniques adaptées ainsi que le développement de nouvelles méthodologies d'analyse et de modélisation. En s'appuyant sur un enseignement de « Chimie physique » solide, sur des équipes de recherche en chimie théorique et en méthodologies des spectrométries moléculaires et sur une plateforme technique d’analyse performante, la spécialité « Chimie Informatique, Spectrométries, Analyse » donne aux étudiants les principaux outils et méthodes pour préparer « une thèse fondamentale ou appliquée » qui les amèneront vers la recherche, le contrôle, l’analyse, voire l’instrumentation scientifique.

Débouchés professionnels

Tous les domaines liés à la Chimie, mais également à la biologie et aux sciences pharmaceutiques, font appel à la « Chimie analytique » que ce soit pour le contrôle de synthèses, pour appréhender des mécanismes réactionnels, pour comprendre les relations structure/activité des molécules et les relations structure/propriétés des matériaux. Les débouchés de la « Chimie analytique » sont donc considérables et les laboratoires, qu’ils soient académiques ou industriels, ont un besoin crucial d’experts qualifiés capables de proposer des solutions analytiques innovantes en réponse à des problématiques complexes dans le respect de normes de plus en plus sévères. Les titulaires de la spécialité interviennent dans des industries chimiques, biotechnologiques ou pharmaceutiques. Ils ont des emplois liés au développement de nouvelles approches (Recherche ou Recherche & Développement) comme : Enseignant chercheur/Enseignante chercheuse, fiche ROME 22131 (si poursuite en doctorat après un M2R) Cadre Technique Recherche Fondamentale, fiche 53121 Cadre Technique Recherche Appliquée, Ingénieur d'études, Chef de projet, Ingénieur Recherche-Développement, fiche 53122 Cadre Technico Commercial, fiche 53311 Cadre technique de la production, fiche 53211 Ingénieur d'affaires, fiche 53122 Cadre Technique Qualité, fiche 53212 Cadre Technico Commercial, fiche 53311

Poursuite d'études

Cette spécialité est à finalité recherche et se poursuit par un doctorat. Selon le projet professionnel, un M2R peut se compléter avec une compétence complémentaire, par exemple en informatique.

Stages et projets encadrés

Durant le second semestre, chaque étudiant effectue un stage « recherche » de 5 mois (février-juin ou avril-septembre), encadré par un docteur, dans une des équipes de recherche sur lesquelles s’appuie la spécialité et ayant proposé un sujet de stage. Les propositions de stages sont rassemblées et affichées sur le site Internet du Master dès l’ouverture de la campagne de candidature, durant les mois d’avril-mai. Si un étudiant veut effectuer son stage dans un laboratoire extérieur, universitaire (à l'étranger) ou industriel, il doit en faire la demande auprès du responsable de la spécialité. Examinée par l'équipe pédagogique et le responsable du Master, une réponse positive peut être donnée si le caractère « recherche » du stage est bien établi. Le stage donne lieu à un rapport écrit et à une soutenance devant un jury des membres de l'équipe pédagogique de la spécialité, éventuellement renforcée par un ou deux rapporteurs.

Études à l'étranger

Chaque année, quelques étudiants effectuent leur stage de recherche dans une université étrangère et de manière plus marginale, certains étudiants demandent à effectuer leur année complète à l’étranger.

Structure et organisation

Au cours du premier semestre, chaque étudiant suit 3 U.E. obligatoires, centrées sur les trois grands thèmes de la spécialité : la spectrométrie de masse, la résonance magnétique nucléaire et la chimie théorique. Chaque étudiant suit 2 U.E. optionnelles qui sont choisies parmi 7 U.E.

Formation professionnelle

La formation ne fait pas appel à des partenaires professionnels pour la partie enseignement théorique. En revanche, certains étudiants effectuent régulièrement leur stage de formation par et à la recherche au sein d’établissements privés.

Formation et recherche

Plusieurs équipes des unités de recherche (laboratoire de Chimie, Institut des Sciences Moléculaires de Marseille, Centre Interdisciplinaire de Nanosciences de Marseille, Laboratoire de Physique des Interactions Ioniques et Moléculaires et l'Unité de Bioénergétique et Ingénierie des Protéines) sont fortement impliquées dans la spécialité à la fois pour assurer les enseignements et diriger les stages.

Formation continue et alternance

Cette spécialité est accessible en formation continue et aux personnes désirant préparer une VAE.

Conditions d'admission

L’étudiant doit avoir validé un Master 1 (60 crédits) ou un diplôme équivalent pour pouvoir postuler au Master 2. Cette spécialité s’appuie sur les U.E. du Master 1 de Chimie, mais il est possible d'intégrer ce Master 2 avec d’autres formations telles que : M1 Chimie Marseille/Avignon, M1 Chimie extérieur, Ingénieurs/Médecins/Pharmaciens (extérieurs), Pharmacie (Marseille), formation continue, diplôme étranger de niveau équivalent. Les étudiants étrangers résidant à l’étranger doivent candidater via le système « Campus France » de leur lieu de résidence.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)

Public visé

Provenance des étudiants de la spécialité CISA - M1 Chimie Marseille / Avignon - Autre M1 Chimie - Autres formations - Diplômes étrangers

Modalités de contrôle des connaissances

Chaque unité d'enseignement fait l'objet de contrôles : contrôle continu seulement, ou combinaison de contrôle continu et examen final. Chaque unité d'enseignement est notée de 0 à 20, 0 étant la note la plus basse, 20 étant la note la plus haute. 10 est la note suffisante pour la validation d'une unité d'enseignement

LES PREMIÈRES ANNÉES DE MASTER

Plusieurs premières années permettent d'obtenir cette spécialité :

LA DEUXIÈME ANNÉE DE MASTER

Cette spécialité comporte un parcours de Master 2 :