FormationsMasterAgrosciences

Master Agrosciences

Responsable
  • Valerie DEYRIS
    Adresse de Valerie DEYRIS
Informations

Vous pouvez visiter le site Web du SUIO (dans une autre fenêtre) pour avoir une information plus générale sur les problèmes d'orientation.

Contacts orientation

Objectif

Les thématiques développées dans les trois spécialités du master agrosciences correspondent aux thématiques de recherches développées dans les Laboratoires des Universités ou des Organismes de recherche publics de la Région PACA, mais également aux activités majeures développées dans les grandes industries, PME et PMI implantées en Région PACA, à vocation agroalimentaire, agronomique, environnemental ou de la gestion de l’eau.

Public visé

Etudiants désireux d'acquérir d'intégrer les domaines du management de la Production ou Hygiène-Sécurité-Qualité-Environnement (PCA), la filière agronomique (GQPV) ou l'aménagement du territoire (HSE).

Conditions d'admission

Recrutement sur dossier en M1 par une commission de sélection spécifique à chaque spécialité. Les étudiants ayant validé le M1 intègrent le M2. Un recrutement extérieur sur dossier et entretien reste possible en M2

Structure et organisation

Le Master Agorsciences est porté par l'Université d'Avignon, co-habilité avec les Universités d'Aix-Marseille pour la spécialité PCA et de la Réunion pour la spécialité HSE, qui s'organise en 3 spécialités et 7 parcours :

Spécialité 1 : Hydrogéologie, Sol et Environnement (HSE)

Parcours 1 : Hydrogéologie et Environnement

Parcours 2 : Transfert Sol et Aquifère

Spécialité 2 : Gestion de la Qualité des Productions Végétales (GQPV)

Parcours 1 : Phytoprotection – Amélioration des Productions Végétales

Parcours 2 : Production, Transformation et Qualité des Fruits et Légumes

Parcours 3 : Biologie et Environnement

Spécialité 3 : Produits de Consommation Alimentaire (PCA)

Parcours 1 : Ingénierie de la production Agroalimentaire

Parcours 2 : Management et Qualité en Agroalimentaire

Régime d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)

Connaissances à acquérir

L’objectif est de former des praticiens capables d’appréhender :

- la ressource en eau dans son cadre paysager (impact des modifications de territoire sur la ressource) et dans sa relation avec le sol (rôle quantitatif et qualitatif de cette interface et fragilité vis-à-vis de la pollution) pour HSE

- les problématiques de l'ensemble de la filière agronomique, de la production à la commercialisation des produits végétaux pour la spécialité GQPV

- la logistique industrielle et la méthodologie du dimensionnement d’une unité de production, le marketing et le management global de la qualité pour la spécialté PCA

Compétences visées

Pour HSE : compétences dans les secteurs de l’aménagement du territoire, la gestion des eaux, le traitement des sites et sols pollués, l’assainissement, l’environnement, les sciences de la terre.

Pour GQPV : compétences en phytoprotection, amélioration des productions végétales, conservation post récolte et transformation des produits frais, marketing, règlements et législation associés à la production et à la commercialisation des produits végétaux.

Pour PCA : compétences en transformation et conservation des produits alimentaire, analyse des aliments, innovation du produit au procédé, management et gestion pour intégrer l'industrie Agroalimentaire dans les domaines du management de la Production ou de l'Hygiène-Sécurité-Qualité-Environnement.

Stages et projets encadrés

Stages obligatoires en M1 (8-20 semaines) et en M2 (24-36 semaines) réalisés, au choix de l’étudiant soit dans une structure professionnelle publique ou privée, soit dans une structure de recherche. Projet tutoré de groupe de création d’une unité IAA ou d’un produit innovant.

Débouchés professionnels

Pour HSE : chercheur et enseignant-chercheur en hydrogéologie et hydrologie (avec réalisation d’un doctorat), ingénieur hydrogéologue, ingénieur d’étude, ingénieur de recherche.

Pour GQPV : ingénieur agronome, responsable de production, responsable qualité, responsable normes environnementales, chef de projet, responsable recherche et développement.

Pour PCA : ingénieur polyvalent en agroalimentaire, chef de projets, responsable recherche et développement, responsable production, responsable HSQE.

Poursuite d'études

A l’issue de sa formation le diplômé aura acquis les connaissances nécessaire s'il le désire à poursuivre en thèse de doctorat dans le but d’accéder aux métiers en relation avec la recherche publique ou privée : enseignants-chercheurs , chercheurs (Université, CIRAD, CNRS, grands organismes privés de recherche …), cadres de Recherche-Développement dans les industries de la parfumerie, de la cosmétique, dans les industries pharmaceutiques et agroalimentaires.

Liens avec le milieu socio-économique

Les entreprises régionales, les centres techniques (CRITT, CTCPA, CRTA…) et les pôles de compétitivité (PEIFL, PASS, TRIMATEC) participent à tous les stades du Master : 80% des enseignements dispensés par des professionnels, participation aux jurys et aux conseils pédagogiques, accueil des étudiants en stage, embauche des diplômés et versement de la taxe d'apprentissage, qui sont autant de soutien à la formation.

Adossement à la recherche

La Mention Agrosciences s'appuie sur les unités mixtes et laboratoires de recherche INRA des Universités d'Avignon et d'Aix-Marseille allant des domaines de la biologie et de la chimie.

Aide à la réussite

Des réunions régulières sont organisées entre les responsables de spécialités et les promotions pour évoquer des problèmes liés à la pédagogie mais surtout pour motiver les étudiants et les coacher dans la plupart des cas pour une transition du modèle étudiant universitaire de récolte de connaissances vers un modèle étudiant master en quête de récolte de compétences.

Aide à l'orientation

Création de modules de professionnalisation qui vont permettre aux étudiants d’avoir un bilan de compétences et des entretiens d’embauche avec des professionnels du secteur des agrosciences, avec l'objectif de leur permettre une meilleur intégration du milieu professionnel.

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

Une cellule entreprise a en charge la recherche et le suivi des stages, et l'information des industriels sur la formation pour un meilleur placement des étudiants.

Études à l'étranger

Le master développe les échanges internationaux dans le cadre des stages et de la formation (Erasmus, Campus France).