FormationsMasterÉtudes politiquesSp. Métiers de l'information : communication, lobbying, médias

Master Études politiquesSpécialité Métiers de l'information : communication, lobbying, médias

Finalité

Finalité indifférenciée.

Connaissances à acquérir

A l’issu de sa formation, l’étudiant peut prétendre prescrire ou réaliser les différentes tâches concernant la production de l’information, son organisation au sein des rédactions, quelque soient les médias concernés, la circulation de l’information et l’élaboration de nouveaux formats et de nouvelles méthodes de collecte et de traitement de l’information. Il est également capable d’élaborer des stratégies de communication et des recommandations stratégiques pour les décideurs politiques et publiques.

Débouchés professionnels

Directeur ou chargé de communication dans des organisations publiques, politiques ou privées, chargé de relations et affaires publiques, activités de conseils auprès des collectivités territoriales, directeur éditorial, rédacteur multi-supports, journaliste spécialisé (politique, institutionnel), chef de projet médias/multimédias.

Poursuite d'études

La finalité professionnelle du master est prioritaire (cursus en cinq ans). Il peut toutefois être poursuivi par un doctorat en sciences de l’information et de la communication ou science politique.

Stages et projets encadrés

Stage obligatoire entre trois et six mois.

Structure et organisation

La spécialité comprend des cours communs relatifs au domaine Métiers de l’information ainsi que des cours spécifiques à chacun des trois parcours : « Communication publique et politique », « Lobbying, conseils, stratégie » et « Métiers du journalisme à l’international ».

Formation professionnelle

Les enseignements sont délivrés par des enseignants-chercheurs et des professionnels issus des secteurs d’activités visés par le master. La présence d’anciens diplômés au sein de l’équipe pédagogique est encouragée. Un suivi de l’insertion professionnelle des étudiants est réalisé (conseil de perfectionnement, évaluation participative). Les étudiants sont intégrés dans des projets pédagogiques en contexte professionnel.

Formation et recherche

Deux laboratoires d’accueil sont privilégiés, le CHERPA et l’IRSIC.

Formation continue et alternance

Cette formation est accessible en formation continue.

Conditions d'admission

Examen du dossier (résultats antérieurs, prérequis) et entretien éventuel (projet professionnel, motivation).

Public visé

Étudiants des Instituts d’Études Politiques et provenant d’autres cursus ayant des prérequis en science politique et en sciences de l’information et de la communication.

Modalités de contrôle des connaissances

Le système de notation repose sur une pluralité de modalités comprenant des épreuves écrites, la remise de rapports ou de notes, la réalisation d’études de cas, un contrôle continu, des oraux ou encore la rédaction d’un mémoire professionnel et la réalisation de projets pédagogiques en contexte professionnel. Selon les enseignements, l’évaluation est individuelle ou repose sur un travail réalisé en groupe.