FormationsMasterInformation et CommunicationSp. Journalisme

Master Information et CommunicationSpécialité Journalisme

Finalité

Finalité professionnelle.

Connaissances à acquérir

La spécialité « Journalisme » du Master « Information et Communication », organisée sur deux années d'études et d'apprentissages, forme des journalistes polyvalents. Ces derniers doivent acquérir, en sus de leurs compétences techniques, de solides connaissances relatives à l'environnement du champ médiatique et à son évolution (histoire des médias, économie et droit des médias, institutions politiques, …), mais aussi conforter leur culture générale.

Débouchés professionnels

Journaliste-rédacteur en presse écrite, radio, TV ou Web ; Journaliste-reporter d'images ; Secrétaire de rédaction ; Chroniqueur spécialisé ; Journaliste-chef de rubrique ou de service ; Rédacteur en chef.

Poursuite d'études

Néant, sauf exception.

Stages et projets encadrés

Les étudiants accomplissent 8 semaines de stage, au minimum, par année de formation. Ces stages s’effectuent au sein de médias (tous types confondus), en France comme à l’étranger.

Études à l'étranger

Les étudiants de la spécialité peuvent bénéficier spécifiquement d’un partenariat Erasmus avec l’Institut Supérieur de Formation Sociale et de Communication (Bruxelles, Belgique) ; ils peuvent également bénéficier de certains partenariats internationaux noués par l’Université d' Aix-Marseille, dont le partenariat avec l’UQAM.

Structure et organisation

Les enseignements sont répartis au fil des quatre semestres. Ils font alterner enseignements « académiques » et enseignements d'application professionnelle. Les enseignements « académiques » sont surtout concentrés en M1 et M2 / S3. Ils sont principalement dispensés par les enseignants-chercheurs qui sont en poste à l’EJCAM. Le semestre S4 est quant à lui totalement dédié aux enseignements professionnels et à la finalisation du Mémoire de fin d'études. Ces enseignements professionnels sont dispensés par les PAST et de nombreux journalistes-formateurs, tous titulaires de leur carte de presse (conformément aux exigences de la CPNEJ).

Formation professionnelle

En tant que spécialité reconnue par la profession (CPNEJ), la spécialité « Journalisme » impose au moins 8 semaines de stage par année de formation. Ces stages ne concernent que des missions journalistiques et s'accomplissent, indifféremment, en France Métropolitaine, dans les DOM-TOM ou à l'étranger. Ces stages sont évalués. La spécialité « Journalisme » dispose également d'une Commission pédagogique paritaire (deux réunions par an) qui oriente et conseille l'équipe pédagogique dans ses choix de formation. Enfin, les jurys de fin d'année sont « mixtes », composés tout à la fois d'universitaires et de professionnels-formateurs (PAST).

Formation et recherche

La formation est fortement adossée à la recherche : les enseignants-chercheurs membres de l'équipe pédagogique effectuent leur recherche dans le cadre de l'IRSIC (EA 4262). Trois d'entre eux sont également membres du CeJER (Association des chercheurs en journalisme des Ecoles reconnues), CeJER qui est partie prenante, au niveau national, du GIS « Journalisme ».

Formation continue et alternance

La spécialité peut accueillir des étudiants qui relèvent du régime de la formation continue, sous réserve que ces derniers aient été reçus au concours d’entrée dans le cursus.

Conditions d'admission

L’accès à la spécialité « Journalisme » s’effectue par voie de concours ouvert, sans limite d’âge au moment de l’inscription, à toutes les personnes titulaires d’une Licence ou d’un titre équivalent. Ce concours d’entrée se déroule en deux temps : lors d’une première journée sont organisées les épreuves écrites d’admissibilité. La durée de ces épreuves, ainsi que leur coefficient, sont énumérés ci-après :

• Epreuve de connaissance du français (1 heure, coefficient 6)

• Culture générale (2 heures, coefficient 10)

• Dossier de synthèse (2 heures, coefficient 8)

• Anglais (1 heure, coefficient 6)

Lors d’une deuxième journée est organisée l’épreuve orale d’admission qui consiste en un entretien de motivation avec un jury constitué de journalistes-formateurs et d’universitaires. Cet entretien ne donne lieu à aucune préparation particulière.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)

Public visé

Tous les titulaires de Licence (ou niveau équivalent), quel que soit le champ disciplinaire. La curiosité intellectuelle, l’ouverture d’esprit et le goût pour l'actualité sont les trois qualités qui sont surtout recherchées auprès des candidats au concours d'entrée.

Aide à la réussite

A partir du semestre 4, les étudiants sélectionnés pour les concours professionnels de radio et de TV font l'objet d'un accompagnement et d'une préparation spécifiques. De même, pour la préparation de certains concours de presse écrite, tous les étudiants bénéficient d'un « coaching » assuré par un professionnel-formateur.

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

A partir du semestre 4, les étudiants se voient proposer un atelier relatif à l'insertion professionnelle. Cet atelier leur permet d'affiner la présentation de leur CV, de parfaire leurs lettres de motivation et de tester leur capacité à affronter un entretien d'embauche (simulations d'entretiens). Outre cette préparation spécifique, les étudiants bénéficient, tout au long de leur cursus, des conseils dispensés, entre autres, par les professionnels-formateurs et par leur responsable de spécialité.

Modalités de contrôle des connaissances

Les enseignements « académiques » font l’objet d’évaluations programmées dans le planning des examens de fin de semestre. Les enseignements « professionnels », qui correspondent la plupart du temps à des mises en situation pratique, font quant à eux l’objet d’un contrôle continu. La logique du contrôle continu prévaut également pour l'anglais qui fait l'objet d'un enseignement supplémentaire tout au long des 4 semestres de la formation.

LA PREMIÈRE ANNÉE DE MASTER

LA DEUXIÈME ANNÉE DE MASTER

Cette spécialité comporte un parcours de Master 2 :