FormationsMasterOcéanographie

Master Océanographie

Objectif

L’objectif est de fournir des concepts et des techniques nécessaires à une bonne appréhension du fonctionnement des écosystèmes marins, côtiers et hauturiers. Il s’agit également d’aider les étudiants à acquérir une démarche scientifique (questionnement, méthodes, acquisition de résultats, interprétation). Les étudiants, amenés à devenir de futurs cadres dans des domaines qui concernent l’environnement marin, doivent être en mesure de développer de manière autonome des activités de recherche et/ou développement dans l’une des spécialités du diplôme. Ceci nécessite plus précisément la compréhension des mécanismes qui régissent, dans un contexte de changement global, le fonctionnement des systèmes naturels marins soumis à des perturbations liées notamment aux activités anthropiques.

Pour plus d'information, consultez la page web de la mention sur le site de l'OSU Pytheas https://www.pytheas.univ-amu.fr/ ?-Master-Oceanographie-

Public visé

Les étudiants proviennent, pour la plupart, de licences de Sciences de la Vie et de la Terre (SVT) ou de licences de la Vie (biologie des organismes ou des populations). Nous recevons également quelques étudiants d’écoles d’ingénieurs et des étudiants venant d’autres pays. Si ce Master fait suite à la Licence SVT, parcours mer (situé sur le site de Luminy), la moitié au moins de l’effectif de Master 1 provient d’autres universités nationales ou étrangères.

Conditions d'admission

Avoir une Licence du domaine Sciences et Technologies.

Structure et organisation

Le Master se structure autour d'un tronc commun au premier semestre du Master 1 (S1) et une spécialisation à partir du deuxième semestre du Master 1 (S2 au S4). Les choix sont faits en concertation avec l'équipe pédagogique au cours d'entretiens individuels. Il y a 3 spécialités : deux à vocation recherche et professionnalisante : Océanographie Physique et Biologique (OPB) et Biologie/Écologie Marine (BEM) ; et une à vocation professionnalisante : Milieu Marin Aménagement, Ressources & Risques Industriels et Naturels (M²AR²IN).

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)

Connaissances à acquérir

Ce sont celles qui permettent d'appréhender la compréhension du fonctionnement des écosystèmes marins et du rôle de l'océan dans le fonctionnement de la planète. Elles portent sur différents volets selon la spécialité : hydrodynamisme, mécanique des fluides, chimie des eaux naturelles, chimie et géochimie organique, biologie des organismes et des populations, écologie marine, modélisation mathématique et numérique.

Compétences visées

  • techniques de laboratoire (en chimie et/ou en biologie - microbiologie),
  • techniques d'échantillonnage sur le terrain (en physique, en chimie et en biologie/microbiologie),
  • programmation informatique,
  • modélisation et méthodes numériques.

Stages et projets encadrés

Au deuxième semestre du Master 1 (S2), un stage optionnel de 1 ou 2 mois peut permettre de valider 6 ECTS. Le deuxième semestre du Master 2 (S4) est constitué d'un stage de 4 à 6 mois. Le Master s'appuie également fortement sur des expériences de travail de terrain, en première et deuxième année.

Débouchés professionnels

Secteur public (Université, CNRS, IRD, INRA, ...), semi–public (IFREMER, EDF, Agences de l’Eau, Météo-France, ...), collectivités locales et territoriales et entreprises privées (ACRI-ST, CETIIS, IXSurvey, GIPREB, SOGREAH, SNCM, Satlantic, WETLabs, Sequoia Scientific, ...)

Poursuite d'études

Possibilité de poursuite en thèse dans les différents domaines associés au milieu marin.

Liens avec le milieu socio-économique

Le Master permet d'effectuer un stage en M1 et un stage en M2. La spécialité professionnelle se caractérise par une formation pratique intégrant l'intervention de professionnel d'entreprises locales et régionales. Elle s'appuie notamment par une forte interaction avec le Bureau d'Aide à l'Insertion Professionnelle de l'Université.

Adossement à la recherche

Le Master s’appuie sur des laboratoires de recherche mixtes Université – CNRS reconnus comme notamment l'Institut d'Océanographie Méditerranéen (MIO), le CEREGE et l'Institut Méditerranéen de la Biodiversité, d'Écologie et d'Environnement. Il bénéficie de collaborations fortes des unités de l’IRD et du centre Méditerranée de l’IFREMER.

Aide à la réussite

Proximité de l'équipe pédagogique, suivi individualisé, contrôle continu dans certaines Unités d'Enseignement.

Aide à l'orientation

A la fin du premier semestre, les étudiants sont reçus en entretien individuel par le comité pédagogique qui les aide, en fonction de leur projet professionnel, à s'orienter vers une des trois spécialités OPB, BEM ou M²AR²IN et à définir leur choix d'unités optionnelles.

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

Les étudiants bénéficient tout au long de leur cursus d'un suivi et d'un accompagnement leur permettant de mûrir leur projet professionnel et d'anticiper, le cas échéant, la poursuite de leurs études (en thèse) à l'issue de l'obtention de leur diplôme de Master. Ils bénéficient par ailleurs du soutien de l'équipe pédagogique (dont le Référent à l'Insertion Professionnelle) dans leurs démarches de recherche d'emploi (via notamment, un réseau de contact étendu au sein des entreprises de la région). De plus, la formation s'appuie sur les ateliers professionnalisants proposés par le Service Universitaire d'Insertion et d'Orientation (SUIO) sur Luminy : ateliers de rédaction de CV, de préparation aux entretiens, de création d'entreprise, ...

Études à l'étranger

Outre les échanges réguliers dans le cadre des accords internationaux (CREPUQ, ERASMUS, Tunisie, Chine, Japon, Brésil, Pérou, ...), nous envoyons régulièrement des étudiants effectuer leur stage de Master 2 à l’étranger (États-Unis, Canada, Europe, Australie).