FormationsMasterTraduction

Master Traduction

Responsables
  • Crystel PINCONNAT
    Adresse de Crystel PINCONNAT
  • Sandrine SORLIN
    Adresse de Sandrine SORLIN
Informations

Vous pouvez visiter le site Web du SUIO (dans une autre fenêtre) pour avoir une information plus générale sur les problèmes d'orientation.

Contacts orientation

Objectif

Le Master de Traduction vise à former des traducteurs professionnels dans le domaine ‘littéraire et éditorial’ (spécialité Traduction littéraire et transferts culturels) et dans le domaine ‘technique et économique’ (spécialité Traduction professionnelle-LEA). Il prend en compte plusieurs critères et observations. Tout d’abord, l’évolution de la profession ces deux dernières décennies, à la fois sous la pression de la transformation des marchés (mondialisation, externalisation, flexibilité) et sous celle des changements technologiques. Ainsi, il est aujourd’hui obligatoire d’envisager non plus le, mais les métiers de la traduction (entre autres, la traduction littéraire, la traduction d’édition, la traduction technique, la traduction juridique, la localisation — de sites Web, de jeux vidéo, de logiciels — la rédaction technique, la révision, etc.) à la fois dans leur diversité et dans leurs relations de complémentarité. Par ailleurs, notre projet tient compte de la carte des formations en traduction, aux plans national et européen, qui évolue rapidement depuis deux ans, notamment grâce aux efforts de la DG-Traduction et sous l’effet du projet EMT (European Master in Translation) dont l’objectif est d’inciter les formations en traduction à intégrer et appliquer des critères d’excellence. Ces divers éléments nous ont conduits à réfléchir à notre positionnement et à mettre notre offre en adéquation avec le référentiel de compétences défini par le groupe des experts de l’EMT, ce qui nous a amené à consolider certains enseignements et à en proposer de nouveaux (notamment sur le plan des nouvelles technologies). Sur le plan national et régional, notre Master de Traduction se distingue par deux spécialités fortes et complémentaires, une double approche ‘professionnelle’ et ‘recherche’ et une collaboration active avec les associations de traducteurs professionnels (SFT et ATLF). Sur le plan régional, les partenariats mis en place avec le Collège international des traducteurs littéraires (CITL) d’Arles, la délégation PACA de la Société Française des Traducteurs et plusieurs entreprises multinationales, nous permettent de mettre nos étudiants en contact avec des experts (professionnels de la traduction et acteurs du secteur de l’industrie) à travers des conférences, séminaires, présentations et stages d’insertion professionnelle. Cette démarche nous permet d’obtenir un très bon taux d’intégration de nos étudiants sur le marché.

Public visé

Cf. Conditions d'admission

Conditions d'admission

Spécialité Traduction littéraire et transferts culturels :

Première année : Accès sur dossier des étudiants titulaires de licences de Lettres Modernes, Lettres classiques, Langues et civilisations étrangères (LLCE), Trilangue ou en provenance d’autres Masters, des étudiants étrangers francophones et justifiant d’un niveau bac+3 en langue étrangère.

Deuxième année : Accès sur dossier et des étudiants en possession du Master1 TLTC et des étudiants en provenance d’autres Masters (rattrapage des notions fondamentales en matières optionnelles).

Spécialité Traduction professionnelle-LEA :

Admission sélective.

L’entrée en master 1 est soumise à une sélection (20 places) sur dossier.

L’entrée en master 2 est également sélective (20 places) : dossier, tests de traduction et entretien individuel.

Cette formation s’adresse à des étudiants de niveau licence 3 ou master 1 en traduction ou à des candidats pouvant attester une solide formation (au moins équivalente à la licence) dans un domaine technique, et possédant le niveau requis en français, en anglais et dans une langue C.

Structure et organisation

La mention Traduction est organisée autour de 2 spécialités structurées en 3 parcours :

Spécialité Traduction littéraire et transferts culturels :

1 parcours recherche : Traduction littéraire et intersémiotique

1 parcours professionnel : Traduction littéraire et éditoriale

Spécialité Traduction professionnelle-LEA avec un parcours unique du même nom.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)

Connaissances à acquérir

- Connaissances générales sur l’histoire et la théorie de la traduction.

- Connaissances linguistiques et culturelles approfondies relatives à l’aire de diffusion de la ou des langues choisies par les étudiants.

- Connaissance de la profession de traducteur : outils informatiques, déontologie et usages professionnels, associations et réseaux.

Compétences visées

Spécialité Traduction littéraire et transferts culturels :

Compétence à élaborer et à exécuter un projet (recherche ou professionnel), gérer les relations professionnelles et publiques, traduire tout texte relevant de l’édition ordinaire (littérature au sens strict, essais, sciences humaines, beaux livres, livres pratiques, etc.).

Spécialité Traduction professionnelle-LEA :

- Utilisation des ressources documentaires et terminologiques et des outils technologiques d'aide à la traduction ;

- Apprentissage des fondamentaux de la pratique professionnelle ;

- Evaluation des besoins en termes de formation permanente et de veille traductionnelle.

Stages et projets encadrés

Chacun des parcours de la formation prévoit une période de stage en entreprise ou de recherche d'une durée variant entre 2 et 6 mois (durée réduite pour le parcours recherche de la spécialité TLTC).

Le stage donne lieu à la rédaction d'un rapport de stage.

Débouchés professionnels

Spécialité Traduction littéraire et transferts culturels

E1105 Coordination d’édition

E1108 Traduction / interprétariat

K1206 Animation socioculturelle

K1601 Gestion de l’information et de la documentation

K2107 Enseignement général du second degré

Spécialité Traduction professionnelle – LEA

Traducteur spécialisé exerçant à son compte ou en tant que salarié (en entreprise, en agence de traduction ou au sein d’une organisation internationale) ; traducteur-localisateur en informatique et/ou en multimédia ; traducteur d’édition ; traducteur-relecteur ; responsable de la communication multilingue et interculturelle ; terminologue-lexicographe ; spécialiste en ingénierie linguistique ; testeur multilingue ; coordinateur linguistique ; chef de projet multilingue en traduction.

Poursuite d'études

Traduction littéraire et transferts culturels : Professorat des écoles, Capes, Agrégation, Doctorat de Littérature Générale et Comparée, Doctorat Pratique et théorie de la création artistique et littéraire, Doctorat dans la langue de spécialité.

Traduction professionnelle-LEA : Diplôme d’interprète (interprétation) ; professorat des écoles ou Capes ; doctorat en traductologie.

Liens avec le milieu socio-économique

Société Française des Traducteurs, Airbus Helicopters, Base aérienne de Salon-de-Provence, CEA Cadarache (projet ITER), Société du Canal de Provence, Association des Traducteurs Littéraires de France, Ballet Preljocaj.

Adossement à la recherche

Laboratoires auxquels est adossée la mention :

Centre Interdisciplinaire d’études des littératures d’Aix-Marseille - CIELAM - (EA 4235), Institut d’études et de recherches sur le monde arabe et musulman - IREMAM - (UMR 6568), Laboratoire d’Etude et de Recherche sur le Monde Anglophone -LERMA - (EA 853)

Aide à la réussite

pas de dispositif particulier

Aide à l'orientation

pas de dispositif particulier

Études à l'étranger

• Spécialité Traduction littéraire et transferts culturels :

Nous acceptons des étudiants Erasmus et Crepuq. D’autres parcours sont possibles à l’étranger après vérification des équivalences de crédits (référentiel de compétence) ; des étudiants partent parfois un semestre au Japon, en Espagne, Italie, Irlande. Un double diplôme est proposé avec l’Université de Pise pour les étudiants italianisants.

• Spécialité Traduction professionnelle-LEA :

Possibilité d’envoyer nos étudiants de Master 1, au semestre 2, dans un master de traduction partenaire européen proposant le même référentiel de compétences : universités de Gand (Belgique), de Laval (Canada) et de Grenade (Espagne).

• Spécialité Traduction littéraire et transferts culturels :

La mobilité à l’étranger est facultative. Elle a lieu en semestre 4 pour le parcours professionnel, après 3 semestres en présentiel (S1-S2 : 26 semaines en Master 2 ; S3 : 13 semaines en présentiel).

• Spécialité Traduction professionnelle-LEA :

Les cours ont lieu en présentiel, sur les 4 semestres (26 semaines en Master 1, 20 semaines en Master 2). Nous encourageons les étudiants à faire un stage en fin de Master 1. En Master 2, la formation se termine par un stage obligatoire à l’étranger, d’une durée de 3 à 6 mois. Ce stage a lieu obligatoirement à l’étranger, dans une agence de traduction, une entreprise ou une institution internationale. Les étudiants doivent rédiger un rapport de stage. Une évaluation est également demandée par l’organisme d’accueil. Depuis la rentrée 2009, la convention de stage est assortie d’un cahier des charges précisant les tâches qui peuvent être confiées aux stagiaires dans le cadre d’un stage en traduction : traduction, correction, relecture, organisation de projet en traduction, coordination linguistique, terminologie, rédaction technique.