FormationsMasterSociologie

Master Sociologie

Objectif

La mention sociologie, notamment dans sa spécialité professionnelle (Expertise sociologique de l’action publique), met l’accent sur l’espace euro-méditerranéen ce qui constitue une originalité attractive et conforme aux priorités régionales. La focalisation sur l’expertise des politiques publiques correspond bien à la place importante de celles-ci dans la vie sociale, au développement de la réflexion sur l’évaluation de ces politiques et à l’émergence de nombreux métiers dans ce domaine.

La spécialité recherche (Sociologie des mutations contemporaines) présente, quant à elle, un fort ancrage en sociologie classique, générale et théorique, qui permet aux étudiants d’aborder les grandes questions de société. L’étude des institutions (famille, école, institutions publiques) qui connaissent des transformations concomitantes, constitue également un atout de cette spécialité.

Les compétences des enseignants chercheurs du département de sociologie dans différents champs (travail, formation, environnement, territoire, professions…) permettent d’aborder une large gamme de « mutations contemporaines ». La mention continue, par ailleurs, de consentir un effort important en matière de méthodes, tant qualitatives que quantitatives. De ce fait, elle donne aux étudiants des atouts qui peuvent à la fois servir un engagement ultérieur dans la réalisation d’une thèse et des débouchés professionnels en cabinets d’études, dans des institutions publiques ou parapubliques, par exemple.

Une des spécificités de ce Master est le rapprochement des deux spécialités, matérialisé par des unités d’enseignement et des options communes, qui correspond aux évolutions des champs professionnels visés.

Le stage en laboratoire de recherche ou centres d’études proposé aux étudiants de la spécialité recherche fait écho au stage en entreprise ou en organisation que doivent suivre les étudiants de la spécialité professionnelle.

Public visé

Cf. Conditions d'admission

Conditions d'admission

Elles sont réglées par le Conseil Pédagogique, en liaison avec l’Administration et le Conseil Scientifique de l’Université.

Le contact avec les étudiants, l’examen des dossiers ainsi que le suivi des problèmes et la réflexion pédagogique sont assurés par le Conseil Pédagogique de la Formation.

En Master 1 :

Pour accéder en première année de Master il est nécessaire d'avoir une Licence complète de Sociologie.

En Master 2 :

  1. Les étudiants doivent être titulaires d’une première année de Master, ou d’une Maîtrise, ou d’une formation reconnue comme équivalente par la Commission Pédagogique des dispenses de notre université.
  2. Ils doivent soumettre leur candidature à l’examen du Conseil Pédagogique qui statuera sur la base d’éléments suivants : dossier universitaire, lettre de motivation et projet professionnel, le cas échéant, audition. La connaissance des langues de l’espace euro méditerranéen (Italien, Espagnol, Arabe etc.) est un titre préférentiel d’admissibilité au Master.

Structure et organisation

La mention de Master propose 2 spécialités :

Sociologie des mutations contemporaines (spécialité recherche)

Expertise sociologique de l’action publique dans l’espace euro-méditerranéen (spécialité professionnelle)

Connaissances à acquérir

Cette formation entend transmettre aux étudiants une maîtrise théorique, méthodologique et empirique de l'action sociale. La formation en première année de Master de Sociologie approfondit les acquis théoriques et méthodologiques de la Licence de Sociologie et préfigure les deux spécialités de M2, recherche et professionnelle, par des enseignements thématiques transversaux. Elle constitue, de ce point de vue, un premier apprentissage à la recherche et/ou à l'expertise en sociologie.

La spécialité professionnelle (M2PRO) vise la professionnalisation de sociologues en leur donnant la capacité d’appréhender, de contextualiser et de rendre intelligibles les articulations entre questions sociales, institutions, organisations et politiques publiques dans l’espace euro-méditerranéen. La spécialité Recherche du Master (M2R) a pour objectif d’approfondir la réflexion sociologique sur les cadres institutionnels, spatiaux et cognitifs qui permettent d’observer et d’interpréter les mutations sociales contemporaines.

Compétences visées

Le Master de Sociologie favorise le développement de différents types de compétences : réflexion théorique, capacité à l’autonomie et à la polyvalence dans le travail, compétences méthodologiques. Les unités poussées en enseignement méthodologique proposées dans cette mention ont pour objectif l’acquisition de compétences pratiques en conduite d'études et de recherches sociologiques. La formation vise ainsi à renforcer la capacité opérationnelle des étudiants afin qu’ils puissent tout à la fois réaliser des travaux de recherche mobilisant des méthodologies variées (qualitatives comme quantitatives) et répondre à des appels d’offre de diverses natures.

Les compétences et capacités visées s’inscrivent dans différents registres : - l’expertise, avec le diagnostic de situation sociale, l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation de projets ; - la formation à la recherche en sciences sociales, avec l’acquisition de méthodes d’enquête par questionnaires et traitement de données quantitatives, par entretiens et analyse du discours, par observation et analyse de matériaux ethnographiques ; - la théorisation du social et l’analyse de thématiques spécialisées (éducation, travail, espace urbain, environnement, famille, organisation, migrations, politiques sociales, …).

Les professionnels de l’étude et de la recherche formés dans cette mention sont en capacité de mener des travaux sur des phénomènes sociaux divers. Ils savent construire un objet de recherche, faire un travail de synthèse bibliographique et élaborer des enquêtes (construction du protocole de recueil de données, définition d’une population d’enquête, analyse des données), rédiger et présenter des résultats dans des mémoires, rapports et articles.

Stages et projets encadrés

Stage de deux mois dans un des laboratoires de recherche partenaires de la formation (LAMES, LEST, LPED) pour la spécialité recherche.

Stage de 4 mois en milieu professionnel (associations, entreprises collectivités territoriales, ONG…) en spécialité professionnelle.

Débouchés professionnels

M1403 Etudes et prospectives socio-économiques

K1404 Mise en oeuvre et pilotage de la politique des pouvoirs publics

K2401 Recherche en sciences de l’homme et de la société

K2106 Enseignement des écoles

Poursuite d'études

La spécialité Expertise sociologique de l'action publique dans l'espace Euro-méditerranéen s'inscrit dans une logique de professionnalisation. Elle peut être complétée par l’inscription dans un autre M2 et/ou dans des formations préparant aux concours de la fonction publique.

Le débouché « naturel » de la spécialité Sociologie des mutations contemporaines est la poursuite en thèse. La formation prépare les étudiants à cette orientation en favorisant leurs relations avec le monde de la recherche et leur insertion dans les unités de recherche. Une information systématique est faite sur les possibilités de financement de thèse. Les réseaux des enseignants du département sont activés dans ce sens.

Liens avec le milieu socio-économique

Les liens de la formation avec le monde socio-économique concernent plus particulièrement la spécialité Expertise sociologique de l’action publique. Ils se font, d’une part, à travers des interventions de professionnels dans les enseignements. Ils se font, d’autre part, via le stage professionnel de 4 mois obligatoire. Par ailleurs, l’équipe pédagogique s’appui sur un réseau de professionnels, en région Provence-Alpes-Côte d’Azur (de nombreux organismes à vocation sociale sont tournés vers des problématiques méditerranéennes) et, plus largement, dans l’espace méditerranéen pour orienter les étudiants dans la recherche de leur stage et leur insertion professionnelle.

Adossement à la recherche

La formation bénéficie d’un environnement scientifique de premier rang. Trois laboratoires sont partenaires de la formation : le Laboratoire Méditerranéen de Sociologie (LAMES), le Laboratoire d’Economie et de Sociologie du Travail (LEST) et le Laboratoire Population, Environnement, Développement (LPED), auxquels il fait ajouter la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme (MMSH) et les activités développées par le LabexMed. Cet environnement apporte de nombreuses opportunités aux étudiants : les laboratoires offrent une grande palette de travaux de recherche, permettant notamment d’éclairer une large gamme de mutations contemporaines, tant au niveau de la France qu’à celui de l’Europe ou de l’espace méditerranéen ; les étudiants peuvent bénéficier des nombreuses manifestations scientifiques organisées localement (séminaires, conférences, colloques…) et ont la possibilité de rencontrer des chercheurs étrangers.

Aide à la réussite

L’équipe pédagogique assure un suivi et un accompagnement individuel régulier des étudiants. Tout au long de leur cursus, les étudiants rencontrent la responsable de la formation, leur directeur –directrice de mémoire et les permanences assurées par les enseignants permettent à tous d’aborder des points sensibles et de les régler.

En première année de Master, des stages en bibliothèque et des stages de soutien informatique sont régulièrement organisés.

En deuxième année de Master, certaines UE de la spécialité professionnelle sont destinées à accompagner les étudiants dans leurs stages professionnels tandis que d’autres leur permettent de découvrir les divers organismes et institutions susceptibles de leur offrir des débouchés professionnels. Pendant leur stage professionnel, les étudiants bénéficient du tutorat d’un responsable de l’organisme dans lequel le stage est réalisé. Il participe à l’évaluation de leur formation (jury de soutenance du mémoire).

Dans la spécialité recherche, la participation à des séminaires en centres d’études et de recherche permet aux étudiants de découvrir les divers aspects de la recherche et les mettent en situation de valorisation de leur travail universitaire. Pendant leur stage en laboratoire, ils bénéficient du tutorat d’un chercheur.

L’activation de réseaux, avec la mise en place d’une journée d’étude annuelle regroupant les anciens et nouveaux étudiants, avec l’activité d’une association des étudiants et anciens étudiants, partenaire de la formation, qui mutualise et diffuse les informations (proposition d’emplois, de stage, de contacts…) permettant de favoriser leur insertion professionnelle.

Aide à l'orientation

pas de dispositif particulier

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

pas de dispositif particulier

Études à l'étranger

Le département de sociologie participe aux dispositifs ERAMUS +, CREPUQ (Canada) à quoi s’ajoute l’établissement de liens de coopération avec des universités et centres de recherche mexicains. Les conventions ERASMUS, établies pour les niveaux Licence et Master avec les universités suivantes : Francfort (Allemagne), Bruxelles (Belgique), Alicante (Espagne), Cork (Irlande), Trente, Chietti, Naples et Gênes (Italie), Galatasaray, Istanbul (Turquie), Patras (Grèce). Le continent américain est présent à travers le réseau des universités du Québec (Conférence des Présidents d’université au Québec) et trois universités mexicaines de Monterrey (ITESM, UDM, UANL) dans l’Etat du Nuevo León, les centres de recherche du CIESAS (Centro de investigaciones y Estudios Superiores en Antropologia Social) et du COLEF (Colegio de la Frontera Norte). Les étudiants peuvent ainsi bénéficier de mobilités géographiquement variées.