FormationsMasterPsychologieSp. Psychologie de l'orientation, de l'insertion et du conseil

Master PsychologieSpécialité Psychologie de l'orientation, de l'insertion et du conseil

Finalité

Finalité indifférenciée.

Connaissances à acquérir

- Les concepts et les modèles théoriques liés au développement typique et aux trajectoires individuelles des personnes à différents stades de la vie (enfance, adolescence, vieillissement) dans une perspective cognitive, sociale, émotionnelle, et dans certaines situations particulières.

- Les concepts et les modèles théoriques liés au développement atypique et aux trajectoires individuelles des personnes en situation de handicap ou ayant des pathologies et les conséquences développementales de ces dysfonctionnements.

- Les théories relatives à l’élaboration d’un projet d’orientation ou professionnel et à certains concepts centraux dans ce domaine (conseil, développement de la carrière….).

- Les principales théories relatives à l’organisation, la transition, au marché du travail, aux processus de précarisation et d’exclusion.

- Les fondements théoriques et méthodologiques de la remédiation cognitive, considérée dans une approche intégrative des processus développementaux.

- Les outils et les dispositifs en place dans le champ de l’orientation et de l’insertion.

- Le bilan psychologique aux différentes étapes de la vie, les différents moyens pour réaliser ce bilan, les outils d’évaluation, comment ils s’intègrent dans la démarche même du bilan, ses fondements, et son inscription dans le travail auprès des personnes.

- La démarche d’élaboration d’une recherche, allant de la recherche bibliographique à la rédaction d’un mémoire.

Introduction à la saisie des données recueillies et aux méthodes de traitement statistique.

- Le code de déontologie et les pratiques professionnelles.

Débouchés professionnels

Métiers : Psychologue ; Chargé de mission ; Chargé de bilan ; Formateur ; Consultant ; Chargé d’insertion professionnelle.

L’obtention de ce diplôme permet d’exercer dans différents secteurs d’activité :

- Le secteur de l’insertion : services d’insertion et de réinsertion : missions locales, PAIO, Maisons de l’Emploi, Centres de Bilan de Compétences, services de VAE, AFPA, CIDJ.

Sont visés les publics en besoin d’insertion y compris les personnes à besoins spécifiques (par ex. handicapés)

- Le secteur de l’entreprise : ressources humaines, formation initiale et continue.

- Le secteur universitaire et scolaire : CIO, MGI, SCUIO, services de formation continue (VAE)

- Le secteur des métiers de la recherche en psychologie

Les titulaires de ce diplôme accèdent rapidement à l’emploi.

Poursuite d'études

Doctorat

Stages et projets encadrés

Le stage de M1 est de 150 h et donne lieu à un suivi en petits groupes (de 12-13 étudiants) pour l’analyse et la régulation des pratiques. Le stage de M2 (400h min) est assorti d’un suivi individualisé et en groupe de régulation et d’analyse des pratiques. Les professionnels du champ de l’orientation et de l’insertion sont également impliqués dans l’encadrement et l’évaluation des stages.

Études à l'étranger

Les étudiants peuvent faire une demande de séjour à l’étranger dans le cadre des programmes d’échanges (ex. CREPUQ, ERAMUS). Les contraintes sont cependant fortes en raison de la correspondance des agendas universitaires et des difficultés pour pouvoir faire réaliser un TER et a fortiori un stage avec une supervision à distance de qualité.

Structure et organisation

La spécialité se déroule en 2 ans (Master 1 et 2).

9 unités d'enseignement en M1.

6 unités d'enseignement en M2.

Formation professionnelle

Le nombre d’heures de stage effectuées pendant le master permet aux étudiants de prétendre au titre de psychologue.

Plusieurs UE de méthodologie professionnelle sont proposées visant à leur apporter des connaissances nécessaires dans la perspective d’une pratique future (sur les outils d’évaluation, la remédiation, les structures et dispositifs d’orientation et d’insertion), ainsi que les compétences nécessaires à la mise en place de certaines pratiques (comme le bilan, l’entretien, l’animation de groupe). Les groupes de régulation de stage et d’analyse des pratiques leur permettent de réfléchir sur leurs expériences de stage, les aident à acquérir un positionnement professionnel et à accéder à une pratique autonome.

Une UE transverse en M1 a pour objectif d’amener les étudiants à une réflexion sur les aspects déontologiques de la pratique professionnelle et de leur apporter des informations sur les débouchés possibles à l’issue du master.

Par ailleurs, la première année de formation est partiellement mutualisée avec la première année de la spécialité

« Clinique du Développement : Enfance, Adolescence, Vieillissement » et certains enseignements sont également mutualisés avec la formation dispensée par le Centre de Formation des Conseillers d’Orientation Psychologues.

En outre, les professionnels sont fortement associés à la formation. En témoignent la proportion des enseignements qu’ils assurent à l’heure actuelle (environ 40%) et la diversité de leurs lieux d’exercice :

organismes de bilan et de formation (CRIP, Fraissinet & Associés), associations d’insertion (Résurgence), prestataires Pôle Emploi (Retravailler Provence), MDPH, administration pénitentiaire, Cité des Métiers, ESAT-OPEN. Ces professionnels sont également impliqués dans l’encadrement et l’évaluation des stages.

Formation et recherche

Au cours de la formation, les étudiants suivent plusieurs UE visant à leur faire acquérir les compétences nécessaires à l’élaboration d’une recherche (recherche bibliographique, élaboration d’une problématique et d’hypothèses de recherche, choix d’outils de recueil des données, saisie des données, méthodes de traitement statistiques, rédaction d’un mémoire de recherche).

Par ailleurs, ils doivent effectuer un TER. Celui-ci fait l’objet d’un encadrement individualisé et est accompagné de séminaires de recherche. Les étudiants qui poursuivent en doctorat bénéficient d’un accompagnement à la préparation au projet de thèse et à l’obtention d’un financement doctoral.

Formation continue et alternance

Cette spécialité est accessible aux stagiaires relevant de la formation continue. Depuis qu’elle existe, elle accueille en moyenne deux personnes par an dans ce cadre, ces personnes sont des professionnels exerçant dans le secteur de l’orientation et de l’insertion et désireux d’élargir leur champ de compétences et d’acquérir le titre de psychologue.

Conditions d'admission

L’accès en M1 mention psychologie est réservé aux titulaires d’une Licence mention psychologie, diplôme nécessaire pour pourvoir prétendre au titre de psychologue. L’accès en M2 est réservé aux diplômés de M1 mention psychologie.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)

Public visé

Les personnes intéressées par cette spécialité sont des étudiants mais aussi des professionnels du champ de l’orientation et de l’insertion qui souhaitent compléter leur formation.

Aide à la réussite

Les étudiants bénéficient d’un suivi individualisé pour le TER et le stage de M2.

Modalités de contrôle des connaissances

Les modalités d’évaluation dépendent des UE et des spécialités. Il est possible toutefois de dégager des caractéristiques communes au niveau de la mention :

- toutes les U.E. d'enseignement sont évaluées.

- l’évaluation des connaissances s’effectue sous forme d’un panachage entre contrôle terminal et contrôle continu

- les contrôles continus peuvent prendre des formes écrites et/ou orales (dossiers, exposés), avec exploitation de documents et/ou restitution en anglais. Ils peuvent être individuels ou collectifs pour habituer les étudiants au travail d’équipe

- La proportion de contrôles continus augmente en M2 et les évaluations prennent la forme de travaux proches de l’exercice professionnel de psychologue (étude de cas avec entretiens, bilan psychologique, conception, réalisation et compte rendu d’interventions auprès de groupes ou d’individus, classeur de méthodologie, etc).

Il s’agit donc tout autant de l’évaluation de compétences que de connaissances.

Évaluation des Travaux d’Étude et de Recherche :

La formation à et par la recherche donne lieu à la rédaction d’au moins un mémoire de recherche dont le niveau de maîtrise conceptuelle et méthodologique atteint les exigences du master recherche. Les étudiants ont ainsi les prérequis pour poursuivre en doctorat.

Le volume des mémoires varie selon les spécialités mais il comporte en général une quarantaine de pages avec une revue de littérature et problématique, un dispositif de recueil et de traitement des données, une présentation et discussion des résultats, et des références bibliographiques issues de bases de données internationales.

Il peut être demandé que le format du mémoire s’approche de celui des articles publiés dans le domaine de recherche.

Le mémoire donne lieu à soutenance devant au moins deux enseignants-chercheurs HDR.

LA PREMIÈRE ANNÉE DE MASTER

LA DEUXIÈME ANNÉE DE MASTER

Cette spécialité comporte un parcours de Master 2 :