FormationsMasterPsychologieSp. Psychologie clinique du Développement : Enfance, Adolescence, Vieillissement

Master PsychologieSpécialité Psychologie clinique du Développement : Enfance, Adolescence, Vieillissement

Finalité

Finalité indifférenciée.

Connaissances à acquérir

- Les concepts et les modèles théoriques liés au développement typique et aux trajectoires individuelles des personnes à différents stades de la vie (enfance, adolescence, vieillissement) dans une perspective cognitive, sociale, émotionnelle, et dans certaines situations particulières.

- Les concepts et les modèles théoriques liés au développement atypique et aux trajectoires individuelles des personnes en situation de handicap ou ayant des pathologies et les conséquences développementales de ces dysfonctionnements (troubles du spectre de l’autisme, troubles neuro-développementaux, déficience intellectuelle, maladies liées à l’âge).

- Les fondements théoriques et méthodologiques de la remédiation cognitive, considérée dans une approche intégrative des processus développementaux.

- Le bilan psychologique aux différentes étapes de la vie, les différents moyens pour réaliser ce bilan, les outils d’évaluation, comment ils s’intègrent dans la démarche même du bilan, ses fondements, et son inscription dans le travail auprès des personnes.

- La démarche d’élaboration d’une recherche, allant de la recherche bibliographique à la rédaction d’un mémoire.

Introduction à la saisie des données recueillies et aux méthodes de traitement statistique.

- Le code de déontologie et les pratiques professionnelles.

Débouchés professionnels

À l’issue de la formation, les diplômés peuvent :

- s’orienter vers le métier de psychologue dans les secteurs suivants :

Petite enfance (PMI, CAMSP, crèches, néonatologie...)

Enfance (CMPP, SESSAD, ASE, IME...)

Adolescence, jeunes adultes (IMPpro, CAT ...)

Personnes âgées (EHPAD, gérontologie...)

- s’orienter vers les métiers de l’enseignement et de la recherche en poursuivant leur formation dans le cadre d’un doctorat.

A la fin de la première année suivant l’obtention du Master, 80% de nos étudiants sont profession¬nalisés et les titulaires de ce diplôme accèdent rapidement à l’emploi.

Secteurs d’activités :

- secteur de la petite enfance : services de néonatalogie, pédiatrie, maternités, consultations pré et postnatales, services de protection maternelle et infantile (PMI), crèches, haltes garderies et autres, institutions de garde, pouponnières et centres départementaux de l’enfance, centres d’action médicosociale précoce (CAMPS)…

- secteur ‘enfance’ : centres médico-psychopédagogiques (CMPP), hôpitaux de jour (secteur pédopsychiatrie et psychopathologie de l’enfant, CMP), institutions de rééducation (ITEP), instituts périscolaires, réseaux d’aide à l’enfance, institutions à médiation culturelle, services d’éducation et de soins à domicile (SESSAD), instituts médico-éducatifs (IME), service d’action éducative en milieu ouvert (AEMO), aide sociale à l’enfance (ASE), instituts pour handicapés sensoriels (audition, vision), centre de dépistage, bilans et consultations (autisme, troubles des apprentissages)…

- secteur ‘adolescence et jeune adulte’ : services d’aide par le travail pour jeunes adultes et adultes (CAT), services des secteurs hospitaliers (psychiatrie, psychopathologie de l’adolescent), Maison d’accueil à caractère social (MECS) ; maison d’accueil spécialisée (MAS) ou foyer d’accueil spécialisé (FAM) ou Samsaad pour l’autisme et troubles associés

- secteur ‘personnes âgées’ : maisons de retraite médicalisées ou non (EHPAD), associations de prise en charge des personnes âgées en accueil de jour, services de gérontologie, gérontopsychiatrie, instituts pour bilan mémoire et diagnostic des démences liées à l’âge, unités de soins palliatifs…

Types d’emplois accessibles :

- Psychologue dans les secteurs pré cités

- Psychologue exerçant en cabinet libéral (spécialisé : enfant, adolescent, personne âgée)

- Psychologues/formateurs donnant des formations liées aux connaissances et compétences pré citées

- Métiers de la recherche et de l’enseignement universitaire si poursuite d’études en thèse de doctorat

Poursuite d'études

Doctorat

Stages et projets encadrés

STAGE : 150h min. en M1+ 350 h min. en M2= 500 h min. sur les 2 années. L'accent est mis en travail en groupe et en suivi individuel- sur le travail d’analyse et de réflexion sur les pratiques du psychologue rencontrées sur les lieux de stage ; sur ses missions, ses fonctions, son cadre d’exercice ; sur les textes de loi concernant la profession et son évolution ; sur les dispositifs, les règlementations, les statuts, le cadre éthique et déontologie.

Études à l'étranger

Les étudiants peuvent faire une demande de séjour à l’étranger dans le cadre des programmes d’échanges (ex. CREPUQ, ERAMUS). Les contraintes sont cependant fortes en raison de la correspondance des agendas universitaires et des difficultés pour pouvoir faire réaliser un TER et a fortiori un stage avec une supervision à distance de qualité. Le développement de l’ouverture internationale est cependant projeté, tant pour le départ des étudiants d’Aix Marseille que pour l’accueil d’étudiants étrangers.

Structure et organisation

Les contenus privilégient les concepts et modèles liés au développement atypique regardé à la lumière du développement typique ; l'étude des trajectoires individuelles des personnes à différents stades de la vie (enfance, adolescence, vieillissement) pour ajuster les prises en charge ; les aspects du développement cognitif, social, émotionnel, moteur et leurs troubles ; l'impact des situations de handicap ou des pathologies (déficience intellectuelle, autisme, maladie d’alzheimer, cécité…) sur la qualité de vie des personnes et leurs familles ; l'étude des différents processus (de contrôle, planification, inhibition…) et des grandes fonctions (mémoire, perception, motricité, fonctions exécutives…), et leur dysfonctionnement.L'accent est mis sur :

la spécificité du bilan psychologique aux différentes étapes de la vie ; les pratiques professionnelles, outils d’évaluations et stratégies d’intervention, de remédiation et d’accompagnement en fonction de la nature des troubles, pathologies, et/ou handicaps. L'accent est mis sur la diversité des interventions et la complémentarité des approches psychologiques ajustées aux difficultés de la personne. L’accent est mis sur une approche de la personne considérée dans son développement moteur, affectif, cognitif, social, et dans son environnement, son histoire et sa culture. Dans cette perspective, une difficulté, un handicap, ou un trouble cognitif, émotionnel, relationnel, et/ou social de la personne ne peuvent être pris en charge de manière sélective, isolée ou fragmentaire, car ces dysfonctionnements s’inscrivent dans une dynamique évolutive et intégrative.

STAGE : 150h min. en M1+ 350h min. en M2= 500h min. sur les 2 années. L'accent est mis en travail en groupe et en suivi individuel- sur le travail d’analyse et de réflexion sur les pratiques du psychologue rencontrées sur les lieux de stage ; sur ses missions, ses fonctions, son cadre d’exercice ; sur les textes de loi concernant la profession et son évolution ; sur les dispositifs, les règlementations, les statuts, le cadre éthique et déontologie.

Equipe Pédagogique : 50% d’enseignants-chercheurs du département de psychologie développementale et différentielle et 50% de praticiens (psychologues, médecins…). Il y a donc là une valorisation des apports mutuels théoriques et pratiques.

Formation professionnelle

Le nombre d’heures de stage effectuées pendant le master permet aux étudiants de prétendre au titre de psychologue.

Plusieurs UE de méthodologie professionnelle sont proposées visant à leur apporter des connaissances nécessaires dans la perspective d’une pratique future (sur les outils d’évaluation, la remédiation, les structures et dispositifs d’orientation et d’insertion), ainsi que les compétences nécessaires à la mise en place de certaines pratiques (comme le bilan, l’entretien, l’animation de groupe). Les groupes de régulation de stage et d’analyse des pratiques leur permettent de réfléchir sur leurs expériences de stage, les aident à acquérir un positionnement professionnel et à accéder à une pratique autonome.

Une UE transverse en M1 a pour objectif d’amener les étudiants à une réflexion sur les aspects déontologiques de la pratique professionnelle et de leur apporter des informations sur les débouchés possibles à l’issue du master.

Formation et recherche

Au cours de la formation, les étudiants suivent plusieurs UE visant à leur faire acquérir les compétences nécessaires à l’élaboration d’une recherche (recherche bibliographique, élaboration d’une problématique et d’hypothèses de recherche, choix d’outils de recueil des données, saisie des données, méthodes de traitement statistiques, rédaction d’un mémoire de recherche).

Par ailleurs, ils doivent effectuer un TER. Celui-ci fait l’objet d’un encadrement individualisé et est accompagné de séminaires de recherche. Les étudiants qui poursuivent en doctorat bénéficient d’un accompagnement à la préparation au projet de thèse et à l’obtention d’un financement doctoral.

Laboratoires de recherche : Psyclé et LPC

Formation continue et alternance

Cette spécialité est accessible aux stagiaires relevant de la formation continue. Depuis qu’elle existe, elle accueille en moyenne deux personnes par an dans ce cadre, ces personnes sont des professionnels exerçant dans le secteur de l’orientation et de l’insertion et désireux d’élargir leur champ de compétences et d’acquérir le titre de psychologue.

Conditions d'admission

Avoir validé une licence soit l'équivalent de 180 crédits ECTS.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)
  • Formation en apprentissage (APP)

Public visé

Toute personne démontrant un intérêt marqué pour les disciplines enseignées.

Aide à la réussite

L’accès en M1 mention psychologie est réservé aux titulaires d’une Licence mention psychologie, diplôme nécessaire pour pourvoir prétendre au titre de psychologue. L’accès en M2 est réservé aux diplômés de M1 mention psychologie.

Il y a une exception à cette règle générale. Dans le cadre de la spécialité Ergonomie, il est à noter que, selon les entreprises ou les organismes, le titre de psychologue peut ne pas être requis et que de nombreux anciens diplômés exercent en tant qu’ergonomes. Compte tenu de cette possibilité de finalités professionnelles distinctes, cette spécialité est accessible à la fois aux étudiants ayant suivi un cursus de psychologie et à des étudiants disposant d'une formation dans d'autres disciplines présentant un intérêt pour la profession d'ergonome (ingénieurs, médecins, étudiants ayant un cursus en ergonomie, en sciences cognitives, en informatique...), comme cela est le cas dans les autres masters de psychologie offrant une spécialité en ergonomie. Seuls les étudiants ayant une licence et un master de psychologie peuvent prétendre au titre de psychologue (les autres exerçant uniquement en tant qu’ergonomes).

Des passerelles sont prévues entre certaines spécialités de la mention psychologie mais compte tenu des capacités d’accueil limitées elles sont étudiées au cas par cas. Les possibilités sont bien entendu plus grandes au sein d’un même département. Ainsi, pour les quatre spécialités liées au département de Psychologie Sociale et du Travail et adossées au laboratoire de Psychologie Sociale, le tronc commun de 80% en première année, permet une ré-orientation aisée en dans une autre des quatre spécialités en deuxième année.

Pour Psychologie et neuropsychologie des perturbations cognitives : étudiants de M1 ergo ou EAV sous réserve de rattrapage d’UE de M1.