FormationsMasterPsychologieSp. Psychanalyse et psychopathologie clinique

Master PsychologieSpécialité Psychanalyse et psychopathologie clinique

Finalité

Finalité indifférenciée.

Connaissances à acquérir

La spécialité « Psychanalyse et Psychopathologie Clinique » a pour objectif de dispenser des connaissances méta-psychologiques, psychanalytiques et de transmettre des compétences en psychopathologie de l'adulte, de l'adolescent et de l'enfant (névroses, psychoses, perversions, états limites, autismes), dans le champ des conduites addictives, psychopathies, pathologies sociales actuelles, de permettre l’élaboration de méthodologies de recherche et de méthodologies cliniques en référence aux paradigmes de la psychanalyse.

La formation vise à permettre aux étudiants d’intervenir auprès de patients (enfants, adolescents, adultes) institutionnalisés ou non, dans diverses conditions actuelles de souffrance Seront ainsi dispensées des connaissances de :

- La psychopathologie fondamentale, la psychopathologie de l’adulte, la gérontologie, la psychopathologie du bébé, de l’enfant et de l’adolescent

- Les méthodologies cliniques (examen clinique, entretien, techniques projectives, indications thérapeutiques)

- Les approches topique, dynamique et économique de l’appareil psychique d’un point de vue méta-psychologique freudien

- Les théories psychanalytiques fondamentales

- Les approches psychanalytique et psychopathologique du milieu éducatif et social, du vieillissement, des institutions de soins et réseaux de santé, des processus psychiques à l’œuvre chez le bébé, l’enfant et l’adolescent, des états-limites, névroses et psychoses, des relations transférentielles et des psychothérapies, du diagnostic différentiel et de la prise en charge clinique.

- Les méthodologies de recherche (anglais, bibliographie, données cliniques, validation)

- Les méthodologies professionnelles (dynamiques institutionnelles, journées professionnelles)

Débouchés professionnels

La spécificité paradigmatique et méthodologique de cette spécialité, ouvre à un grand champ de débouchés : Psychologues cliniciens intervenant en Centre Hospitalier Spécialisé, en institution éducative ou pédagogiques (centre d’accueil, mecs, etc.), psychologues de l'enfance (IMP etc.), de l'adolescence ou de l'adulte. Psychologues travaillant en libéral. Psychologues spécialisés dans les interventions en institution. Formateurs et superviseurs de travailleurs sociaux. Carrières universitaires de l'enseignement et de la recherche, Doctorat en Lettres et Sciences Humaines, mention psychologie.

Les possibilités d'insertion professionnelle se situent ainsi en structures d'accueil de la petite enfance privées ou publiques (crèches, haltes garderies, maternités, services de pédiatrie, de néonatologie, école des parents, relais accueil de la petite enfance handicapée, maisons vertes, CAMPS) ; Centre Hospitaliers Spécialisés ; Centres Médico-Psychologiques, dispositifs juridiques, dispositifs médico-psychologiques. Cette spécialité de master prépare d'une part les étudiants à l'exercice professionnel de la psychologie et de la psychopathologie clinique et à l'activité de recherche, qu'elle se prolonge par une thèse, ou participe à la fonction par la recherche et à la recherche de praticien dont l'exercice professionnel inclut par nécessité une actualisation permanente de connaissance.

Poursuite d'études

Doctorat de psychologie et DU (Diplôme Universitaire)

Stages et projets encadrés

STAGES : 200 heures en master 1 et 400h en master 2. Notre politique concernant les stages est de valoriser de façon importante l’expérience sur le terrain. Chaque étudiant est suivi en petit groupe de supervision et accompagné individuellement pour la construction de son mémoire de recherche, à partir de son expérience de terrain.

  • M1/

Typologie du stage obligatoire/ optionnel : obligatoire

Nature du stage observation/ participation : participation

Milieu (choix multiple) (secteur activité de l’ entreprise) : Hôpital, associations sanitaires et sociales

Durée : 200 h

Pouvant être effectué à l’étranger (O/N) : oui

  • M2/

Typologie du stage obligatoire/ optionnel : obligatoire

Nature du stage observation/ participation : participation

Milieu (choix multiple) (secteur activité de l’ entreprise) : Hôpital, associations sanitaires et sociales

Durée : 400 h

Pouvant être effectué à l’étranger (O/N) : oui

Études à l'étranger

Les étudiants peuvent faire une demande de séjour à l’étranger dans le cadre des programmes d’échanges (ex. CREPUQ, ERAMUS). Les contraintes sont cependant fortes en raison de la correspondance des agendas universitaires et des difficultés pour pouvoir faire réaliser un TER et a fortiori un stage avec une supervision à distance de qualité. Le développement de l’ouverture internationale est cependant projeté, tant pour le départ des étudiants provençaux que pour l’accueil d’étudiants étrangers.

Structure et organisation

PSYCHANALYSE ET PSYCHOPATHOLOGIE CLINIQUE

Responsable de la spécialité : Michèle BENHAIM

L’intégralité du Master propose 609 heures étudiant pour 1353 HETD (705 hetd en M1 et 748 hetd en M2) créditées de 120 ECTS (60 en M1 et 60 en M2). A ces heures d’enseignements en présentiel s’ajoutent deux stages obligatoires (de 200 heures minimum en M1 et de 400 h minimum en M2), la réalisation de deux mémoires de recherche et de 2 rapports de stage.

Les enseignements ont lieu à Marseille, Site Saint-Charles

Certains cours auront lieu à Aix exclusivement le lundi et le mardi matin

Le Master 1

La première année de Master s’organise autour de 9 Unités d’Enseignement (UE) : 6 au premier semestre et 3 au deuxième semestre. Le premier semestre est axé sur l’apprentissage des concepts théoriques et des méthodologies de la psychopathologie clinique se référant à la psychanalyse. Le second semestre s’articule autour de la formation à la recherche et à la professionnalisation par le biais du stage (200 heures minimum, sur l’année)

Le Master 2

La deuxième année de Master s’organise autour de 5 Unités d’Enseignement (UE) : 3 au premier semestre et 2 au deuxième semestre. Le premier semestre est axé sur les méthodologies de recherche et cliniques. Le second semestre s’articule autour de modules théoriques

Les étudiants participent aux enseignements qui sont tous obligatoires

Formation professionnelle

Secteurs d’activités : secteur hospitalier (psychiatrie et pédopsychiatrie, pédiatrie, oncologie, dermatologie, médecine générale, soins palliatifs), consultations et hôpitaux de jour, CMP ; secteur médico-éducatif et médico-social (CMPP, IME, IMPro, IR, CAT, ATO, ESAT, MASS, Foyers spécialisés, centres de soins et traitement des addictions, maisons de retraite médicalisées etc ) secteur pénal ( AEMO, PJJ , prisons, expertises, aide aux victimes etc) ; secteur social (MECS, CHRS, points Ecoute jeunes, Centre d’accueil de chômeurs longue durée etc) ; secteur privé ou associatif (cliniques psychiatriques, écoles spécialisées, accueil des handicapés mentaux, sensoriels ou moteurs, activité libérale etc) ; secteur de la formation (instituts de formation des personnels soignants et éducatifs, AFPA, formation continue etc)

Sur tous ces terrains, les étudiants, à travers leurs stages, se préparent efficacement au métier de psychologue clinicien. La collaboration enseignants-chercheurs/professionnels permet un suivi régulier des étudiants.

Formation et recherche

La recherche constitue pour nous un aspect essentiel de notre formation. Dès le M1, et durant les deux années du master, l’étudiant est accompagné individuellement dans l’élaboration d’une problématique et d’hypothèses de recherche. Ces dernières sont confrontées à la réalité du terrain et évaluées dans les mémoires de M1 et de M2.

Les enseignements théoriques et méthodologiques conséquents permettent de mettre en place une méthodologie adéquate, rigoureuse et pertinente. Notre spécialité est mixte, et ainsi chaque étudiant de M2 reçoit une double formation complémentaire : clinique et de recherche. Les axes de recherches sont dynamisés par les axes forts de notre laboratoire de recherche. Beaucoup de ces travaux peuvent ainsi donner lieu à des thèses riches et novatrices.

Carrières universitaires de l'enseignement et de la recherche, Doctorat en Lettres et Sciences Humaines, mention psychologie.

Formation continue et alternance

Master accessible en formation continue

A l’entrée en master, est prise en compte l’expérience professionnelle et l’expérience antérieure.

Conditions d'admission

Les étudiants admis dans ce diplôme sont titulaires d’une licence de la même mention dont les connaissances générales constituent des pré-requis indispensables pour que les concepts et méthodes puissent être approfondis dans l’esprit général de la discipline. L’objectif du master est d’acquérir les connaissances actuelles en psychologie et dans les domaines connexes contribuant à la formation des psychologues, en fonction de la spécialité choisie. La connaissance des milieux institutionnels et professionnels dans lesquels ils seront amenés à travailler fait partie d’un tronc commun à toutes les spécialités.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)

Public visé

Les étudiants qui se destinent à devenir psychologues cliniciens intervenant en Centre Hospitalier Spécialisé, en institution éducative ou pédagogiques (centre d’accueil, mecs, etc.), psychologues de l'enfance (IMP etc.), de l'adolescence ou de l'adulte.

Psychologues travaillant en libéral. Psychologues spécialisés dans les interventions en institution. Formateurs et superviseurs de travailleurs sociaux. Carrières universitaires de l'enseignement et de la recherche, Doctorat en Lettres et Sciences Humaines, mention psychologie.

Aide à la réussite

Il n’y a pas de tutorat mais des encadrements individuels par des enseignants-chercheurs de l’équipe pédagogique, hebdomadaires ou bimensuels, pour la réalisation des travaux d’étude et de recherche ainsi que pour les stages.

Aide à l'orientation

Des passerelles sont prévues entre certaines spécialités de la mention psychologie mais compte tenu des capacités d’accueil limitées elles sont étudiées au cas par cas. Les possibilités sont bien entendu plus grandes au sein d’un même département. Ainsi, pour les quatre spécialités liées au département de Psychologie Sociale et du Travail et adossées au laboratoire de Psychologie Sociale, le tronc commun de 80% en première année, permet une ré-orientation aisée en dans une autre des quatre spécialités en deuxième année.

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

Le master mention psychologie est étroitement lié au monde socio-économique comme en atteste la contribution importante d’intervenants extérieurs dans les enseignements, la supervision des stages et la participation à des jurys. Le diplôme participe régionalement au développement de la psychologie et à ses applications dans le domaine de la santé, du travail et de l’éducation ; il est visible grâce à la forte présence étudiante en stages professionnalisant d’au moins 500h. De plus, ce master reçoit chaque année de nombreuses candidatures dans le cadre de la formation continue et de la VAE. Chaque spécialité s'appuie sur un partenariat institutionnel consolidé dont la diversité est source de collaborations interdisciplinaires potentielles au niveau de la mention.

L’insertion professionnelle des étudiants est par voie de conséquence très satisfaisante, comme l’indiquent les enquêtes de l’Observatoire de la Vie Étudiante pour chacune des spécialités.

Modalités de contrôle des connaissances

Les modalités d’évaluation dépendent des UE et des spécialités. Il est possible toutefois de dégager des caractéristiques communes au niveau de la mention :

- toutes les U.E. d'enseignement sont évaluées.

- l’évaluation des connaissances s’effectue sous forme d’un panachage entre contrôle terminal et contrôle continu

- les contrôles continus peuvent prendre des formes écrites et/ou orales (dossiers, exposés), avec exploitation de documents et/ou restitution en anglais. Ils peuvent être individuels ou collectifs pour habituer les étudiants au travail d’équipe

- La proportion de contrôles continus augmente en M2 et les évaluations prennent la forme de travaux proches de l’exercice professionnel de psychologue (étude de cas avec entretiens, bilan psychologique, conception, réalisation et compte rendu d’interventions auprès de groupes ou d’individus, classeur de méthodologie, etc). Il s’agit donc tout autant de l’évaluation de compétences que de connaissances.

LA PREMIÈRE ANNÉE DE MASTER

LA DEUXIÈME ANNÉE DE MASTER

Cette spécialité comporte un parcours de Master 2 :