FormationsMasterNégociation internationale et interculturelleSp. Négociation Internationale et interculturelle

Master Négociation internationale et interculturelleSpécialité Négociation Internationale et interculturelle

Finalité

Finalité indifférenciée.

Connaissances à acquérir

Les étudiants suivent les enseignements de l’aire culturelle choisie et des enseignements spécialisés

Aires culturelles (+ anglais)

• Extrême Orient (Chine, Corée, Japon, Vietnam)

• Monde Arabe

• Brésil et Amérique Hispanophone

• Turquie, Inde et aires diverses

Première année

Analyse des risques internationaux, Communication d’entreprise, Droit International, Géographie mondiale des cultures, Gestion financière, Gestion Internationale des ressources humaines, Information et décision, Marketing interculturel, Négociation internationale, Développement durable, Culture générale, Projet professionnel, Systèmes nationaux d’information.

Deuxième année

Communication interpersonnelle, Techniques du commerce international, Conflits et négociation, Droit du travail, Conduite de Projets, Acquisition et restitution de connaissances, Veille stratégique multilingue, Stage et régulation, Mémoire

Débouchés professionnels

Secteurs d’activités :

- Commerce international

- Environnement

- Communication

- Information

- Diplomatie

- Tous secteurs (négociation salariale, équipes pluriculturelles)

Poursuite d'études

Domaine de formation : École doctorale « ESPACES, CULTURES, SOCIÉTÉS - Aix Marseille – 355 »

Diplômes : Doctorat

Établissements ou laboratoires partenaires : Collège doctoral du PRES Aix-Marseille Université

Institut de Recherches et d'Etudes sur le Monde Arabe et Musulman - IREMAM – UMR 6568

Littératures d'Extrême Orient, Textes et Traduction - LEO2T – JE 2423

Centre Aixois d'Etudes Romanes - CAER – EA 854

Maison Asie Pacifique - MAP – UMS 1885

Institut de Recherche sur le Sud-Est Asiatique - IRSEA – UMR 6571

Centre de Recherche et de Documentation sur l'Océanie - CREDO – UMR 6574

Stages et projets encadrés

En Master 1, un stage linguistique est optionnel mais conseillé entre la première et la deuxième année. Il pourra être effectué à l'étranger pour une durée de 3 mois.

En Master 2, un stage professionnel est obligatoire. Il sera effectué en entreprise ou dans une organisation, si possible à l’international pour une durée de 4 mois minimum.

En finalité recherche, le stage s'effectue dans un laboratoire

Études à l'étranger

En Master 2, le premier semestre d’études à l’étranger est possible avec contrat de mobilité.

Lorsque les accords interuniversitaires le permettent, les étudiants ayant obtenu de bons résultats en M1, ont la possibilité d’effectuer le premier semestre de M2 dans une université partenaire. Dans ce cas, un contrat de mobilité est défini pour préciser les enseignements qui doivent être suivis par l’étudiant pour permettre une validation de leur semestre.

Structure et organisation

Le Master de Négociation Internationale et Interculturelle comporte une seule spécialité et quatre parcours articulés autour d'un tron commun que constituent les enseignements fondamentaux et professionnels.

Parcours 1 : Extrême Orient

Parcours 2 : Monde arabe

Parcours 3 : Brésil et Amérique hispanophone

Parcours 4 : Turquie, Inde et aires diverses

Formation professionnelle

Dans la finalité professionnelle, un certain nombre de dispositifs permettent à la formation de rester en adéquation avec le monde professionnel (conseil de perfectionnement, journées interculturelles) et aux étudiants d'avoir une meilleure connaissance de ce milieu et d'avoir une expérience professionnelle significative (participation à des salons, études de cas, séminaires professionnels, stage de fin d'études)

Formation et recherche

Les étudiants qui sont admis dans la finalité recherche suivent les séminaires de méthodologie à la recherche à la place des séminaires professionnels à partir du semestre 3, font un stage dans un laboratoire de recherche et rédigent un mémoire de recherche supervisé par un directeur de recherche appartenant à l'école doctorale de rattachement.

Formation continue et alternance

Le Master est largement ouvert aux stagiaires en formation continue.

Chaque année, une dizaine de candidats sont aussi admis dans le Master par la VAE.

Le Master peut aussi être suivi dans le cadre d'un contrat de professionnalisation.

Conditions d'admission

A priori, toutes les mentions de Licence peuvent être admises. Les conditions d’admission (sur dossier et entretien) tiennent compte du dossier (résultats obtenus au niveau Licence, stages éventuels, autres expériences, …), du projet professionnel et de la motivation du candidat.

L’admission directe en M2 peut se faire à condition de posséder les pré-requis dans la langue et la culture de l’aire choisie. L'admission peut aussi se faire par VAE, VAP et VES

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)
  • Formation en apprentissage (APP)

Public visé

Toute personne qui manifeste un intérêt marqué pour l'interculturel et remplissant les conditions d'admission. Public en formation initiale, en formation continue, en alternance et VAE. Ouvert en formation courte (DIF).

Aide à la réussite

Tutorat

Aide à l'orientation

Un module d'insertion permet aux étudiants d'avoir un entretien pour discuter de la présentation du CV et de l'élaboration du projet professionnel.

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

Pour la finalité professionnelle, les étudiants disposent d'un espace où sont déposées les offres de stages en provenance des partenaires du Master. Ils peuvent aussi utiliser les listes de diffusion pour les annonces de stages ou bénéficier des contacts développés sur les réseaux sociaux regroupant les anciens diplômés.

Pour la finalité recherche, liens avec l'école doctorale et séminaire de méthodologie de la recherche

Modalités de contrôle des connaissances

Les évaluations se font en contrôle continu pour les matières du tronc commun.

Pour les enseignements de langue et culture, les évaluations sont mixtes.

Dans la plupart des enseignements, le travail en équipe est valorisé.

Un régime dérogatoire permet aux étudiants salariés d’être dispensés d’assiduité et d’être soumis uniquement à un contrôle final.

Au quatrième semestre, le stage permet aux étudiants de mettre en œuvre les connaissances et le savoir acquis.

L'étudiant rédige un rapport de stage. Il soutient ce rapport et son mémoire de fin d’études ou de recherche devant un jury.