FormationsMasterHistoire et humanitésSp. Métiers des archives et des bibliothèques. Médiation de l'histoire et humanités numériques

Master Histoire et humanitésSpécialité Métiers des archives et des bibliothèques. Médiation de l'histoire et humanités numériques

Responsables
  • Maryline CRIVELLO
    Adresse de Maryline CRIVELLO
  • Celine REGNARD
    Adresse de Celine REGNARD
  • Laure VERDON
    Adresse de Laure VERDON
Informations

Vous pouvez visiter le site Web du SUIO (dans une autre fenêtre) pour avoir une information plus générale sur les problèmes d'orientation.

Contacts orientation

Finalité

Finalité professionnelle.

Connaissances à acquérir

Connaissance des archives écrites, sonores ou audiovisuelles et de la documentation à disposition de l’historien.

Connaissance pratique des outils de collecte des informations et des processus d’archivage ou de numérisation.

Conscience critique des liens entre des événements et des processus du passé réactivés au présent.

Distance critique face à l’élaboration des formes médiatisées de l’histoire.

Capacité à organiser l’information et à la structurer.

Aptitude à utiliser les outils informatiques et multimédias dédiés aux bibliothèques et centres d’archives.

Aptitude au travail collectif et à la participation à des réseaux professionnels.

Capacité à participer à des politiques documentaires et impulser des actions qui y sont liées (introduction de ressources électroniques, valorisation, médiation, actions pédagogiques).

Débouchés professionnels

Métiers des bibliothèques, des archives et de la documentation sonore et audiovisuelle, tant dans la fonction publique que dans le secteur privé ; métiers de l’archivage (centres de dépôt publics ou privés), des bibliothèques (bibliothèques universitaires ou de lecture publique, centres de documentation), de la documentation sonore et audiovisuelle (médiathèques, phonothèques, services de documentation de presse écrite et audiovisuelle) :

Attachés de conservation, assistant de conservation.

Chargé d’études documentaires ou secrétaire de documentation.

Cadres des établissements culturels (bibliothèques, documentation, institutions audiovisuelles).

Poursuite d'études

Concours des collectivités territoriales : attachés de conservation, assistant de documentation.

Écoles de journalisme, Université audiovisuelle de la Méditerranée (Euromed Audiovisuel III-INA-Université de

Provence, en cours d'évaluation par la commission européenne).

Concours d’État : chargé d’études documentaires ou secrétaire de documentation.

Stages et projets encadrés

Un stage de 18 semaines sur l’ensemble du cursus M1/M2 est obligatoire

Études à l'étranger

Les étudiants peuvent partir à l’étranger dans le cadre du stage de Master 2.

Structure et organisation

Après une première année de formation générale, la spécialité comporte deux options en seconde année :

- métiers des archives

- métiers des bibliothèques

Formation professionnelle

Cours dispensés par des professionnels et adaptés à chaque parcours.

Insertion dans le milieu professionnel par des stages en S2 et S4, donnant lieu à un rapport de stage.

Compétences en anglais, en informatique et techniques de communication.

Formation et recherche

Suivi du stage de S2 et S4 par un universitaire et rédaction d’un mémoire.

Formation continue et alternance

Cette spécialité n’est pas ouverte à la formation continue ni à l’alternance.

Conditions d'admission

Acceptation sous réserve d’examen par une commission ad hoc (selon spécialités) de tous les dossiers d’étudiants titulaires d’un Master 1 ou 2 (selon les spécialités) de sciences humaines et sociales.

Public visé

Toute personne qui manifeste un intérêt marqué pour la discipline et remplissant les conditions d'admission.

Aide à la réussite

Les étudiants sont encadrés individuellement par les trois responsables de la spécialité et les professionnels.

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

Il existe une association des anciens étudiants de cette spécialité : AEDAMU qui diffuse régulièrement offres de stages et d’emplois.

http://aeda-up.blogspot.fr

Modalités de contrôle des connaissances

Les modalités d’évaluation des connaissances reposent sur la base d’examens finaux écrits auxquels peuvent s’ajouter des exercices de contrôle continu (présentation orale de travaux, devoirs, etc.).