FormationsMasterHistoire et humanitésSp. Le monde moderne et contemporain : Méditerranée, Europe, Afrique

Master Histoire et humanitésSpécialité Le monde moderne et contemporain : Méditerranée, Europe, Afrique

Finalité

Finalité générale.

Connaissances à acquérir

Connaissance approfondie des civilisations et cultures occidentales et non occidentales (Méditerranée, monde arabe et musulman, monde africain) dans sa généalogie moderne et contemporaine. Initiation aux questions actuelles de la recherche. Renforcement linguistique. Connaissance et usage des outils des autres sciences sociales. Compréhension des enjeux géopolitiques actuels dans l’Euroméditerranée.

Débouchés professionnels

Métiers de la recherche et de l’enseignement supérieur. Métiers du journalisme. Concours administratifs nationaux et des collectivités territoriales. Métiers de la coopération.

Poursuite d'études

Thèse de doctorat d’histoire. Concours d’enseignement (capes, agrégation). Ecoles de journalisme. Concours administratifs.

Études à l'étranger

Universités partenaires :

Allemagne : Université de Tubingen (programme Tübaix)

Italie : (programme MIFI)

• Université de La Sapienza à Rome

• Université Unimi à Milan

Chine : (programme SRI)

• Xi’an Intl Studies University, Faculty Of Occidental Languages And Cultures à Xi’an

• Wenzao Ursuline College of Languages à Kaohsiung

Corée du Sud : Université Hankuk des Langues Etrangères à Séoul (programme SRI)

Japon : (programme SRI)

• Université de Sophia (Jôchi) à Tokio

• Université de Komazawa à Tokio

• Université de Meiji à Kyoto

• Université de Ritsumeikan à Kyoto

• Université de NUFS Université de Nanzan à Nagoya

• Université d'Osaka

Université de Kyûshu Fukuoka

Structure et organisation

Descriptif des composantes de la certification :

L’année de Master 1 constitue essentiellement une initiation guidée et croisée à la recherche historique, complétée par un enseignement en langues.

Le semestre 1 permet la détermination précise d’un champ de recherche et la maîtrise des outils et des savoirs nécessaires pour l’aborder. L’étudiant doit donc suivre :

- un cours de méthodologie de l’histoire moderne et contemporaine (48 h)

- un cours spécialisé de recherche (24 h), à choisir en accord avec le directeur de recherche parmi une liste de

6 ou 7 cours renouvelés annuellement.

- un module Mémoire 1 destiné à préparer la mise en oeuvre du mémoire, premier exercice de maîtrise de la recherche historique, par des séminaires collectifs des étudiants autour du directeur de recherche.

- une initiation

* soit à au monde et aux pratiques de la recherche 1 (participation aux travaux pluridisciplinaires des laboratoires : séminaires, JE, colloques)

* soit à l’archivistique et à la bibliothéconomie pour les étudiants qui se destinent au M2Pro métiers des archives et des bibliothèques (cours)

- un cours d’option (39 h) soit au choix :

- approfondissement disciplinaire (cours de L3 d’histoire)

- langues et langages (choix limité en cohérence avec les besoins de la recherche)

Le semestre 2 permet l’approfondissement et la mise en pratique des connaissances et des outils acquis en

S1 dans la perspective de l’élaboration d’un mémoire, véritable exercice d’initiation à la recherche.

L’étudiant doit poursuivre :

- une initiation

* soit à au monde et aux pratiques de la recherche 2 (participation aux travaux pluridisciplinaires des laboratoires : séminaires, JE, colloques)

* soit dans le cadre de la préparation au M2 Pro Métiers des Archives et des bibliothèques, un stage en centre d’archives ou bibliothèque.

- un cours d’option 2 (36 h) soit au choix :

- approfondissement disciplinaire (cours de L3 d’histoire)

- langues et langages (liste limitative en cohérence avec les besoins de la recherche) NB : un cours de langue doit être suivi au minimum sur un semestre, en option 1 ou option 2.

- grâce au suivi individuel par le directeur, il doit élaborer un exercice de recherche sur des sources primaires et rédiger un mémoire

- il doit enfin soutenir ce mémoire devant un jury

L’année de Master 2 constitue un approfondissement et une spécialisation dans la recherche, où l’étudiant doit acquérir une plus grande autonomie dans ses méthodes et ses questionnements. Elle prolonge parallèlement les compétences linguistiques acquises en M1.

Le semestre 3 permet d’acquérir une compétence accrue dans son champ de recherche et d’élaborer un véritable projet de recherche. Pour ce faire, l’étudiant suit :

- deux cours spécialisés de recherche (48 h), à choisir en accord avec le directeur de recherche parmi une liste de 6 ou 7 cours renouvelés annuellement (voir plus haut)

- un approfondissement de la connaissance du monde et des pratiques de la recherche 1 (participation aux travaux pluridisciplinaires des laboratoires : séminaires, JE, colloques)

- un cours de langues – langages (voir plus haut)

- il élabore (Mémoire 1) grâce au suivi individualisé de son directeur un projet de recherche sur un sujet précis et en présente un rapport d’étape devant 2 EC

Le semestre 4 se concentre sur le travail de recherche et de rédaction.

- L’étudiant poursuit son approfondissement à la recherche 2 (participation aux travaux pluridisciplinaires des laboratoires : séminaires, JE, colloques)

- surtout, il rédige (Mémoire 2) et soutient (soutenance) son mémoire de recherche.

Le bénéfice des composantes acquises est illimité.

Formation et recherche

La spécialité Le monde moderne et contemporain : Méditerranée, Europe, Afrique a pour ambition de former à la recherche de haut niveau des historiens, chacune sur des périodes différentes : antique et médiévale pour la première, moderne et contemporaine pour la seconde. Cette ambition est servie par un dispositif de formation qui, dans les deux cas, laisse une large place à l’enseignement spécialisé sur les aires géographiques concernées, à l’apprentissage des méthodes et des outils de la recherche (cours méthodologiques, insertion dans les laboratoires de la MMSH, apprentissage guidé et progressif par un directeur de la pratique de la recherche) , à la mise en œuvre d’un projet personnel de recherche (rédaction et soutenance d’un mémoire de recherche sur des sources originales). La spécialité Savoirs, cultures et patrimoines techniques de la Méditerranée offre aussi cette possibilité sur un domaine précis de la recherche, la spécialité Masters internationaux, dans son parcours Recherche également.

Conditions d'admission

Acceptation sous réserve d’examen par une commission ad hoc (selon spécialités) de tous les dossiers d’étudiants titulaires d’un Master 1 ou 2 (selon les spécialités) de sciences humaines et sociales.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)

Public visé

Toute personne démontrant un intérêt particulier pour les disciplines enseignées au sein de ce Master.

Modalités de contrôle des connaissances

Les modalités d’évaluation des connaissances reposent sur la base d’examens finaux écrits auxquels peuvent s’ajouter des exercices de contrôle continu (présentation orale de travaux, devoirs, etc.).