FormationsMasterÉtudes européennesSp. Études européennes

Master Études européennesSpécialité Études européennes

Finalité

Finalité indifférenciée.

Connaissances à acquérir

L’objectif du Master Études Européennes est de fournir une offre de formation qui couvre la plupart des domaines de connaissance mobilisés dans le champ des questions européennes. Il s’agit d’abord, en première année, de connaissances pluridisciplinaires (histoire, géographie, droit, économie, langue vivante) qui apportent une culture générale européenne.

Puis en deuxième année, le contenu des enseignements met l’accent sur la connaissance des programmes européens et de leur pratique ainsi que des environnements professionnels propres aux affaires européennes.

Débouchés professionnels

- Secteurs d’activité :

Les secteurs d’activité sont nombreux.

Les diplômés sont recrutés au sein des différentes structures concernées par l’Europe, ses politiques et ses programmes.

Il peut s’agir d’entreprises, de cabinets de consultants, de collectivités territoriales, de laboratoires de recherche, d’institutions nationales et européennes, d’associations ou d’ONG.

- Métiers envisagés :

-chargé de mission au sein d’une cellule Europe

-chargé de mission dans la gestion de fonds structurels,

-chef de projet ou assistant chef de projet,

-consultant en affaires et projets européens,

-ingénieur en projet européen

-ingénieur « Recherche et valorisation »,

-ingénieur « Relations internationales »,

-chargé de communication,

-responsable ou chargé de mission d’une représentation auprès de l’Union européenne

Poursuite d'études

* Diplômés du M1 : poursuite d’études au sein du M2 « Études européennes » (parcours professionnel et parcours recherche)

* Diplômés du M2 : poursuite d’études au sein d’une école doctorale, notamment pour les diplômés du parcours recherche (les diplômés du parcours professionnel sont en règle générale en situation professionnelle et ne sont pas ainsi concernés par la poursuite d’études).

Diplômes : Master 2 « Études européennes », doctorat.

Etablissements : Écoles doctorales (Aix-Marseille université).

Statistiques : données existantes relatives aux poursuites d’études

Pour la période 2009/2014 :

-Diplômés du M1 en poursuite d’études : 100 %

-Diplômés du M2 en poursuite d’études : 14 %

Stages et projets encadrés

Stage obligatoire de 5 mois en M2.

Dans le cadre du parcours professionnel, l’objectif du stage est de permettre aux étudiants de compléter et de mettre en pratique les connaissances acquises au sein du Master Études Européennes. Ainsi, les étudiants sont recrutés dans les structures d’accueil pour participer à des missions d’ingénierie et de coordination de projets ainsi qu’à la réalisation d’études.

L’évaluation du travail effectué se fait en liaison avec le tuteur de stage et l’équipe pédagogique du Master. En fin de stage, le tuteur de la structure d’accueil transmet au Master une fiche d’évaluation.

En deuxième année du parcours professionnel, le stage obligatoire donne lieu à la rédaction d’un rapport de stage qui participe à l’évaluation du second semestre (6 crédits). En même temps, les étudiants présentent un mémoire (professionnel ou recherche selon le parcours concerné) qui constitue un travail de recherche appliquée sur une thématique européenne (15 crédits).

En deuxième année du Master, une soutenance de fin de cycle est organisée ; elle porte en particulier sur le mémoire rédigé par les étudiants et en général sur leur parcours de stage (9 crédits).

Études à l'étranger

Très développées. Le deuxième semestre du Master 1 est consacré à une mobilité obligatoire pour tous les étudiants sous forme de séjour d’études au sein d’une université européenne partenaire (nombreux partenariats dans toute l’Europe).

En deuxième année, la mobilité n’est pas obligatoire ; elle est simplement recommandée dans le cadre du stage professionnel d’une durée minimale de 5 mois que doivent réaliser tous les étudiants. La moitié des étudiants font leur stage à l’international.

Structure et organisation

Grade de master, niveau bac + 5 ; 300 crédits européens.

MASTER : deux ans, quatre semestres.

Temps plein pour les étudiants en formation initiale, possibilité d'étalement des études pour les étudiants en formation continue.

Formation bien structurée, une seule spécialité avec deux parcours en M2, P ou R.

Semestres équilibrés.

S4 occupé par le stage et la rédaction du mémoire.

Formation professionnelle

Le Master Études Européennes dispose d’un tableau de bord de l’insertion professionnelle alimentée par deux types d’enquêtes, d’une part des enquêtes annuelles pour chaque promotion sortante qui visent à mesurer l’employabilité immédiate des diplômés et d’autre part des enquêtes réalisées tous les 2/3 ans sur l’ensemble des promotions dont l’objectif est de disposer d’une image générale du devenir des diplômés..

Les enquêtes annuelles visent à déterminer la situation des diplômés trois mois après l’obtention de leur Master 2.

Depuis la création du Master Études Européennes, les résultats de ces enquêtes montrent une certaine permanence dans le devenir des diplômés. En moyenne, les diplômés sont majoritairement en situation professionnelle (80%) trois mois après l’obtention de leur Master alors que seulement 10% d’entre eux sont en recherche d’emploi. En même temps, ils sont 10 % à avoir choisi de poursuivre leurs études.

Comme il a été indiqué ci-dessus, des enquêtes générales sont également réalisées tous les deux-trois ans ; elles portent sur l’ensemble des diplômés du Master 2 et permettent de suivre leur parcours professionnel La dernière enquête de ce type a été réalisée en 2012 (une nouvelle est en cours de réalisation).

Formation et recherche

Adossé au laboratoire TELEMME

Formation continue et alternance

Temps plein pour les étudiants en formation initiale, possibilité d'étalement des études pour les étudiants en formation continue.

Conditions d'admission

Licence ou équivalence pour entrer en Master 1, Master 1 ou équivalence pour entrer en Master 2.

L’étudiant doit avoir validé totalement la licence (180 crédits) pour accéder en master 1.

Il doit avoir validé totalement le master 1 (60 crédits) pour pouvoir postuler au l’admission au master 2.

En M2, le Master Études Européennes accepte des candidats venant d’un autre cursus et disposant de solides connaissances sur l’Union européenne.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)

Public visé

Toute personne ayant un intérêt marqué pour les disciplines enseignées et répondant aux conditions d'admission.

Aide à la réussite

10 heures de Tutorat en M2.

Aide à l'orientation

A l’issue du M1 les étudiants ont un entretien d’orientation entre parcours pro et recherche.

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

Le Master Études Européennes dispose d’un tableau de bord de l’insertion professionnelle alimentée par deux types d’enquêtes, d’une part des enquêtes annuelles pour chaque promotion sortante qui visent à mesurer l’employabilité immédiate des diplômés et d’autre part des enquêtes réalisées tous les 2/3 ans sur l’ensemble des promotions dont l’objectif est de disposer d’une image générale du devenir des diplômés..

Par ailleurs, l’Observatoire de la vie étudiante de l’Université de Provence a effectué en 2009 une enquête sur le devenir des diplômés 2005/2006 du Master Études Européennes (voir document en annexe). La même enquête a été renouvelé en 2010 pour les diplômés 2007.

Les enquêtes annuelles visent à déterminer la situation des diplômés trois mois après l’obtention de leur Master 2.

Depuis la création du Master Études Européennes, les résultats de ces enquêtes montrent une certaine permanence dans le devenir des diplômés. En moyenne, sur quatre promotions, les diplômés sont majoritairement en situation professionnelle (72%) trois mois après l’obtention de leur Master alors que seulement 10% d’entre eux sont en recherche d’emploi. En même temps, ils sont 18 % à avoir choisi de poursuivre leurs études.

Comme il a été indiqué ci-dessus, des enquêtes générales sont également réalisées tous les deux-trois ans ; elles portent sur l’ensemble des diplômés du Master 2 et permettent de suivre leur parcours professionnel La dernière enquête de ce type a été réalisée en 2007 (une nouvelle est en cours de réalisation). Son originalité repose sur le fait qu’elle ne s’est pas limitée aux seuls diplômés du Master mais s’est également intéressée aux diplômés de la Maîtrise des sciences et techniques « Cultures Économies

Européennes », formation qui est à l’origine du Master Études Européennes. Ainsi, l’enquête de 2007 aborde le devenir des diplômés de 1996 à 2006 des études européennes à l’Université de Provence, soit 252 diplômés.

Modalités de contrôle des connaissances

L’évaluation des connaissances porte sur la formation universitaire et sur les stages en entreprise et/ou en laboratoire.

En première année du Master Études Européennes, l’évaluation des connaissances est faite à la fois par le biais d’examens et d’un contrôle continu des connaissances.

En deuxième année, l’évaluation des connaissances est réalisée au cours du premier semestre sur la base d’études de cas réalisées par les étudiants.

Puis, en fin du parcours professionnel, à l’issue du stage obligatoire, les étudiants produisent un mémoire ainsi qu’un rapport de stage, documents qui seront évalués par un jury de soutenance.

Pour le parcours recherche, l’évaluation s’appuie sur un mémoire de recherche soutenue également devant un jury.