FormationsMasterAnthropologieSp. Anthropologie de la santé

Master AnthropologieSpécialité Anthropologie de la santé

Finalité

Finalité recherche.

Connaissances à acquérir

Cette spécialité de Master 2 fait suite au parcours « Anthropologie de la santé » du M1 de la spécialité Anthropologie sociale et culturelle. La formation repose sur une partie d’enseignements fondamentaux, une partie d’enseignements thématiques et une partie d’enseignements appliqués avec deux mémoires, dont l'un fondé sur une enquête de terrain. La formation permet aux étudiants d’acquérir la capacité de construire un projet de recherche en anthropologie fondamentale, mener une recherche opérationnelle en anthropologie médicale ou une recherche en anthropologie dans le cadre d’une approche pluridisciplinaire (santé publique, épidémiologie, sciences sociales de la santé). La spécialité s’inscrit dans une approche considérant la « santé globale » c’est-à-dire liant les faits de santé à des interrelations entre dimensions locales et mondialisées des contextes culturels, politiques et économiques.

Débouchés professionnels

Métiers de la recherche fondamentale et de l'enseignement supérieur (universités et organismes de recherche) ;

Métiers de la recherche appliquée en sciences sociales de la santé (dans les institutions de santé publique locales, régionales, nationales et internationales : Observatoires Régionaux de Santé, Centres spécialisés dans la lutte contre des pathologies spécifiques : cancer, sida et maladies émergentes…, Agences françaises, Agences des nations-unies) ;

Associations de patients spécifiques de pathologies, organisations non-gouvernementales et fondations humanitaires.

En complément d’une formation en sciences de la santé, métiers de la coordination de réseaux et projets de soins (réseaux ville-hôpital, programmes liés à des populations vulnérables).

Poursuite d'études

Doctorat d’anthropologie, doctorat en sciences humaines et sociales, doctorat en santé publique (en complément d'une formation en sciences de la santé). Les étudiants qui souhaitent s’inscrire en doctorat d’anthropologie à l’AMU devront contacter un directeur de recherche habilité et demander leur intégration dans l’un des laboratoires de recherche associés au département d’anthropologie. Les candidatures aux contrats doctoraux relèvent des équipes de recherche et la sélection s’effectue par un jury désigné par l’école doctorale.

Stages et projets encadrés

Stage d’enquête de terrain obligatoire au semestre 1 au sein d'une collectivité, d'une institution ou d'une organisation liée à la santé.

Études à l'étranger

La mention anthropologie favorise les échanges internationaux et l’apprentissage de la mobilité des étudiants dans le cadre de l’internationalisation de la formation universitaire en cohérence avec ses spécialités et parcours. L’ouverture sur l'international est pratiquée, en raison de la spécificité de la discipline et de la dimension internationale de sa formation. Cette ouverture se manifeste par la valorisation de la mobilité internationale dans de multiples établissements partenaires à l’étranger, notamment dans le cadre du programme d'échanges universitaires européens S.O.C.R.A.T.E.S - ERASMUS (Europe) et CREPUQ (Canada). En dehors des Etudes Intégrées, les étudiants peuvent aussi effectuer leur stage de recherche de terrain ou la préparation de leur mémoire de master dans le cadre d’échanges inter-universitaires.

Structure et organisation

semestre 1 :

Stage de terrain en anthropologie (12 crédits)

Approche réflexive de l’expérience de terrain (6c)

Formation à la recherche en anthropologie de la santé (6c)

Anthropologie du sida et des maladies émergentes (6c) semestre 2 :

Mémoire de recherche en anthropologie 2, (18c)

Cancers, maladies chroniques et soins : approches comparées (6c)

Théories et objets en anthropologie de la santé (6c)

Formation professionnelle

Les étudiants participent aux activités des laboratoires associés parmi lesquels le Grecss mais ils peuvent également réaliser des stages en France ou à l'étranger dans des laboratoires de l'IRD partenaires de la formation, ou encore dans des institutions de santé publique locales, régionales, nationales et internationales (Observatoires Régionaux de Santé, Infectiopôle, Cancéropôle, et autres centres spécialisés dans la lutte contre des pathologies spécifiques).

Formation et recherche

Les étudiants sont accueillis dans le Groupe de Recherche Cultures, Santé, Sociétés (GRECSS) du Centre Norbert Elias (Marseille). Cette équipe organise un séminaire de recherche annuel (l’assiduité à ce séminaire est obligatoire pour les étudiants de master). En outre, le séminaire interlaboratoire, qui regroupe l'ensemble des équipes de recherche en anthropologie invite les étudiants à cultiver leur savoir comparatif. L'assiduité à ce séminaire est également obligatoire. Des partenariats sont également créés avec plusieurs laboratoires de recherche du CNRS et de l'IRD de la région PACA spécialisés en sciences sociales de la santé.

Formation continue et alternance

Même organisation qu'en formation initiale.

Conditions d'admission

L’admission en master 2 se fait uniquement sur dossier. Peuvent permettre l’admission : une première année de master en sciences sociales ou humaines (anthropologie, ethnologie, sociologie, sciences politiques), un niveau master en sciences de la santé (médecine, pharmacie, professions para-médicales) assorti de la validation d’enseignements en sciences humaines et sociales. Les étudiants titulaires d'un M1 en anthropologie ou ethnologie, déposeront auprès du responsable du master, un dossier comprenant un CV, une lettre de motivation, le relevé de notes du Master 1 ainsi qu’un projet de recherche. Les étudiants venant d’une autre université peuvent également joindre leur mémoire de master 1.

Les étudiants titulaires d’un autre master doivent établir un dossier d'inscription par dérogation. Ce dossier est à retirer auprès de la Division de l’étudiant, bureau 7, 29 avenue R. Schuman, 13621 Aix-en-Provence Cedex 1 (Tél : 04 13 55 30 95 - courriel : master7.lsh@univ-amu.fr). La demande d’inscription par dérogation sera d’abord examinée par l’équipe de formation du master qui donnera un avis pédagogique circonstancié, puis elle sera soumise à la commission pédagogique de l’UFR ALLSH qui est seule habilitée à accorder la dispense.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)

Public visé

Etudiants en anthropologie sociale et ethnologie, étudiants en sciences humaines et sociales, étudiants en sciences de la santé ayant validé des enseignements en sciences humaines et sociales de niveau Bac+4, professionnels de la santé.

Aide à la réussite

Un module d’adaptation en Master 1(rattrapages) est mis en place. Durée : 60 h.

Un tutorat de 10 h et un parrainage de 10 h sont mis en place.

Modalités de contrôle des connaissances

Le régime de contrôle des connaissances dans la mention anthropologie est le contrôle continu sauf dérogation accordée par la commission pédagogique du master, enregistrée par le secrétariat du département d’anthropologie pour des étudiants engagés dans la vie active ou assumant des responsabilités particulières dans la vie universitaire, la vie étudiante ou associative, les étudiants chargés de famille, les étudiants engagés dans plusieurs cursus, les handicapés et les sportifs de haut niveau peuvent bénéficier du régime dérogatoire sous la forme d’une épreuve unique d’examen terminal à la fin du semestre (art. 18/23-04-2004).

L’assiduité aux séminaires de recherche du laboratoire correspondant à la spécialité et au parcours choisi par l’étudiant est obligatoire et donne lieu à contrôle et évaluation.

LA DEUXIÈME ANNÉE DE MASTER

Cette spécialité comporte un parcours de Master 2 :