FormationsMasterUrbanisme et aménagement

Master Urbanisme et aménagement

Objectif

Appuyé sur une équipe pluridisciplinaire ce master propose des formations en urbanisme et aménagement fondées sur l’apprentissage des pratiques professionnelles.

Il délivre à la fois des savoirs fondamentaux, des savoirs faire et des outils nécessaires à l’analyse des espaces urbains et à l’élaboration de projets urbains et de projets de territoire.

Sa spécificité est d’offrir une approche large de l’urbanisme et de l’aménagement permettant de balayer à la fois :

  • les enjeux et outils de la planification stratégique à l’échelle des régions et des métropoles
  • les enjeux et outils de la planification opérationnelle à travers notamment les Scot et les Plu
  • les enjeux et les outils de l’action opérationnelle dans la définition, la conception, le montage et le pilotage des projets d’urbanisme ou de renouvellement urbain.

La 2e année propose un ensemble de spécialités en vue d’approfondir les connaissances pour une réponse professionnelle plus solide aux enjeux urbains et aux dynamiques territoriales à l’œuvre.

Les étudiants trouvent à parité des débouchés dans le secteur public comme le secteur privé. Dans le secteur public les collectivités locales et leurs établissements publics offrent de nombreux emplois. Dans le secteur privé les bureaux d’études en aménagement et urbanisme, les constructeurs et les sociétés d’aménagement sont également une source importante de débouchés.

Ce master permet également de former de jeunes chercheurs qui peuvent suivre un cursus spécifique dans lequel des modules de recherche viennent s’ajouter aux enseignements plus professionnels. Ils peuvent poursuivre leurs études dans le cadre d’une thèse en aménagement et urbanisme adossée au Laboratoire Interdisciplinaire en Environnements et Urbanisme (LIEU).

Public visé

Mettant en pratique l’interdisciplinarité, le master recrute des étudiants de multiples horizons qui font preuve d’une approche ouverte à la réflexion sur les dynamiques spatiales et les enjeux du développement durable.

La plupart des étudiants inscrits en M1 proviennent de licences généralistes et notamment de licence d’aménagement, licence de droit, licence de géographie, licence d’histoire ; licence de sociologie, licence d’économie ou environnement ou tout autre diplôme BAC+3 similaire.

.

Conditions d'admission

Validation des études supérieures ou des acquis de l'expérience.

Structure et organisation

Les deux années du master sont conformes à la charte de l’Association pour le Promotion de l’Enseignement et de la Recherche en Aménagement et Urbanisme qui rassemble les principaux instituts d’urbanisme en France et dans les pays francophone. A ce titre le master est régulièrement évalué. Il est composé de deux années de formation :

Une année de master 1 généraliste afin d’acquérir les savoirs de base communs et les techniques du diagnostic territorial.

En 2e année le master se décline en 5 spécialités fondées sur un objectif commun, mettre les étudiants en situation professionnelle réelle dans le cadre d’ateliers projets complété par un stage.

Les spécialités sont présentées aux étudiants en fin de master 1 afin qu’ils puissent choisir leur orientation.

  • Urbanisme durable, Projet et Action opérationnelle
  • Habitat, Politique de la Ville et renouvellement urbain
  • Paysage et aménagement
  • Design urbain
  • En formation continue uniquement, faisant l’objet d’horaires adaptés : Aménagement et urbanisme, Spécialité Urbanisme Durable et Projet territorial

Chacune des spécialités propose un parcours professionnel et un parcours recherche faisant l’objet de cours méthodologiques spécifiques en matière d’initiation à la recherche.

Dans le cadre de leurs études, les étudiants participent aux activités scientifiques et culturelles dans lesquelles est impliqué l’Institut, et en particulier le festival Image de Ville dont l’objectif est de valoriser le film cinématographique comme regard sensible sur l'architecture et l'espace urbain, et d'organiser, pour une large diversité de publics, le dialogue entre cinéastes, architectes et professionnels de l'aménagement urbain.

En matière d’organisation pédagogique les deux années d’études font une large place à la pratique professionnelle. En master 2 les étudiants sont mis en situation de commande professionnelle dans le cadre de travaux d’atelier pour le compte de maîtres d’ouvrage.

Une large place est faite à l’utilisation des logiciels cartographiques (MapInfo et ArcGIS), de représentations des projets (Adobe Illustrator, Photoshop et Indesign) et de réalisations 3D (Sketch-up, Autocad). Les étudiants disposent d’une salle informatique dédiée.

Une bibliothèque spécialisée offre ses services à l’ensemble des étudiants tant pour les travaux de groupe que les productions individuelles.

Régime d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)

Connaissances à acquérir

L’Institut d’Urbanisme et d’Aménagement Régional offre depuis plus de 40 ans une solide formation reconnue nationalement par l’Association pour la Promotion de l’Enseignement et de la Recherche en Aménagement et Urbanisme, formation permettant une acquisition des savoirs et capacités d’expertises en urbanisme et aménagement.

Il s’agit de :

  • comprendre les grands enjeux socio-économiques dans un contexte de développement durable ;
  • connaître et analyser les politiques publiques, former à la mise en œuvre des différents outils, démarches et procédures (SCOT, PLU, PADD, ZAC, PRU, OPAH, RHI, …) ;
  • acquérir une culture du projet urbain et de l’aménagement du territoire (questions environnementales, patrimoine, protection et valorisation des paysages, …) ;
  • produire un diagnostic et concevoir un projet de territoire à différentes échelles de l’intercommunalité à l’îlot ;
  • Etre en capacité de montage d’opérations ;
  • Savoir utiliser des logiciels cartographiques, de représentations des projets et de réalisations 3D ;
  • Acquérir des compétences en communication, présentation orale des projets.

A travers l’alternance d’enseignement traditionnel et de travaux pratiques (notamment sous forme d’ateliers) incluant des travaux collectifs, le master Urbanisme et Aménagement place les étudiants en conditions d’acquisition d’une expertise sur la ville et les territoires tant en termes d’analyse que de conception et production de projets.

Compétences visées

Former des professionnels de l’urbanisme et de l’aménagement dont le rôle est d’assister les maîtres d’ouvrage publics ou privés dans la définition, la conception, la mise en œuvre et la gestion des projets d’urbanisme.

Cette formation donne aux étudiants accès à la culture, aux méthodes et aux outils nécessaires à la pratique professionnelle. Elle se caractérise par la l’interdisciplinarité des enseignements comme des étudiants, et par la place faite au travail en équipe et au contact avec le milieu professionnel.

Elle respecte les chartes professionnelles du domaine (Ministère en charge de l’urbanisme, Office de qualification des urbanistes) et les conventions entre instituts d'urbanisme et d'aménagement à l'échelle française (APERAU) et européenne (AESOP). Le cursus a été adapté pour répondre aux besoins du marché du travail tel qu'il résulte des mutations en cours dans les pratiques professionnelles, liées à l' introduction de nouvelles dimensions (développement durable, mobilités, périurbanisation, démographie, européanisation) mais aussi à la recomposition des dispositifs légaux (lois de décentralisation, urbanisme et renouvellement urbain, aménagement durable du territoire).

Les compétences acquises par les étudiants leur permettent de s'insérer sur le marché du travail de l'urbanisme et de l'aménagement de l'espace, et de s'adapter à leur évolution rapide. Leur aptitude principale consiste à pouvoir apporter une approche globale et transversale des problèmes, qui se posent sur un territoire et de faire des propositions concrètes et réalistes aux maîtres d'ouvrage.

Stages et projets encadrés

Le stage en milieu professionnel d’une durée de 3 mois minimum (6 mois maximum) est obligatoire pour l’ensemble des étudiants du Master 2 de la mention « Urbanisme et aménagement ». Des offres de stage sont réceptionnées par l’IUAR et diffusées auprès des étudiants ; un Forum des stages est organisé en début de semestre 2 permettant une rencontre entre les étudiants et des professionnels. Un press-book avec l’ensemble des Curriculum vitae des étudiants demandeurs est réalisé et consulté par les professionnels à la recherche de stagiaires.

Chaque stage fait l’objet d’une convention entre l’Université et l’entreprise. Un stage en entreprise donne lieu à la rédaction d’un rapport soutenu à l’oral devant un jury composé d’enseignants-chercheurs et de professionnels. En dehors des stages obligatoires prévus dans les maquettes pédagogiques et crédités, des stages complémentaires pourront être effectués dans les périodes d’interruption des enseignements. L’ensemble des stages, au préalable validés par le responsable pédagogique du diplôme, ont pour objet de contribuer à la professionnalisation et de favoriser l’insertion professionnelle de l’étudiant dans le cadre de son projet professionnel.

Débouchés professionnels

Les anciens étudiants forment un réseau professionnel dense intégré dans les organismes d'urbanisme et aménagement de l'ensemble des régions françaises, et particulièrement les régions méditerranéennes. De nombreux anciens étudiants exercent également à l'étranger. Les missions des diplômés en entreprise sont très variées et s’inscrivent tant dans des organismes publics que privés : chargés d'études ou d’opérations dans divers organismes représentant la maîtrise d'ouvrage publique (services extérieurs de l'État, Établissements Publics d'Aménagement, CAUE, services des collectivités territoriales : agences d'urbanisme, services d'urbanisme, OPAC ou organismes HLM), ainsi que la maîtrise d'œuvre privée (cabinets d'architecture ou d'urbanisme) ou les organismes semi- publics (PACT- ARIM, SEM) intervenant dans la réhabilitation des quartiers d'habitat collectif ou des quartiers anciens. Les organismes qui ont recruté des étudiants des anciennes formations de l'IUAR sont les suivants : Mairies (Marseille, Aix-en- Provence, Carpentras, Grenoble, Pertuis, Fos-sur- Mer, Nîmes, Aubagne…) ; Communautés (Marseille, Aix, Avignon, etc.), Agences d'Urbanisme (Aix-en-Provence, Marseille, etc.) ; CETE Méditerranée ; CCI Marseille- Provence, Toulon, Nice ; Chambres d’Agriculture ; Service Départemental d'Architecture des B.D.R. ; CAUE (Gard, Bouches du Rhône, etc.) ;D D E (Gironde, Var, B. du Rhône, etc.) ; D R E ; DIREN ; PACT ARIM (Bouches du Rhône, Vaucluse) ; Conseil généraux (Bouches-du-Rhône, Alpes de Haute- Provence, Var, etc.) ; EPAREB ; Parcs (Lubéron, Camargue, Queyras, etc.) ; Port Autonome Marseille/GPMM ; O N F ; SIVOM ; INRETS/IFFSTAR ; DRAC ; la liste n'étant pas exhaustive

Premier Institut d’urbanisme du quart sud-est de la France, l’IUAR a formé un grand nombre d’étudiants en 40 ans d’existence qui forment aujourd’hui un réseau dense sur tout le territoire.

Poursuite d'études

Après un M1 la poursuite d’études est rendue quasiment obligatoire pour un étudiant désireux de devenir urbaniste.

Après une M2 un étudiant est suffisamment formé pour intégrer le marché du travail.

Dans les faits les poursuites d’études sont peu nombreuses et ne concernent environ que 5 % des étudiants.

Parmi ceux qui choisissent de continuer on retrouve soit certains étudiants désireux de s’inscrire en thèse après un parcours recherche soit des étudiants encore frileux face à leur intégration dans le marché du travail et qui préfèrent poursuivre encore un peu leurs études.

Ce phénomène est toutefois marginal.

Liens avec le milieu socio-économique

Cet adossement au milieu socio-professionnel s’appuie sur 3 entrées :

1. L’ensemble des étudiants du Master 2 « Urbanisme et aménagement » suit obligatoirement un stage en entreprise (de 3 mois minimum pouvant aller jusqu’à 6 mois) avec signature de convention entre l’Université d’inscription et l’entreprise d’accueil. Une centaine d’entreprises ou de collectivités locales accueille chaque année les étudiants du Master.

2. Dans le cadre des ateliers de projet, chaque année des conventions sont signées avec des entreprises/institutions qui passent une commande aux groupes d’étudiants encadrés au sein de la formation. Les rendus intermédiaire et final se passent en présence des commanditaires.

3. Par ailleurs, les différentes spécialités intègrent des PAST dont une partie de l’activité est effectuée en milieu professionnel. Des professionnels sont également directement associés aux différents enseignements opérationnels. Au cours des 4 années écoulées l’IUAR a passé des conventions d’études, spécifiquement destinées aux étudiants dans le cadre des ateliers de M2, avec : Euroméditerranée, Marseille Provence Métropole, Agence d’urbanisme du Pays d’Aix, Agence d’Urbanisme de Marseille, Parc Naturel Régional du Luberon, Communauté du Pays d’Aix, Conseil Régional PACA, Syndicat mixte d’aménagement de la Durance, Grand Port Maritime de Marseille... Outre leur insertion dans le monde professionnel ces conventions permettent aux étudiants de travailler dans des conditions matérielles satisfaisantes.

Adossement à la recherche

Le master est adossé au Laboratoire Interdisciplinaire Environnements Urbanisme (EA 889) qui rassemble les 13 enseignants chercheurs de l’Institut d’urbanisme. Le laboratoire est un lieu privilégié pour accueillir toutes les réflexions portant sur les questions d’urbanisme et d’aménagement. En matière d’analyse et de conception de projets de territoire, les chercheurs du LIEU articulent au quotidien leurs activités pédagogiques, notamment dans le cadre des ateliers de master 2, leurs activités d’expertise dans le monde professionnel et leurs propres recherches et réflexions.

Le LIEU défend une recherche en urbanisme orientée sur ou vers l’action, tournée vers le monde professionnel au service de l’action collective et des grands débats de société.

Aide à la réussite

Le responsable du Master 1 réalise un suivi régulier des étudiants et propose des entretiens à ceux se trouvant en difficulté (identification des problèmes, orientation de lectures complémentaires, conseils méthodologiques, etc.). En fonction des difficultés, l’équipe pédagogique et la direction sont informées et sollicitées.

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

Pour faciliter la recherche de stage et leur insertion professionnelle, un forum des stages est organisé en janvier avec des acteurs professionnels et un échange sur l’expérience de stage est organisé avec les anciens étudiants.

Études à l'étranger

Le Master 1 bénéficie de plusieurs dispositifs de mobilité internationale :

1. Dispositif Erasmus avec les universités de Dortmund, Hambourg et Birmingham (1 à 2 étudiants accueillis chaque année, au premier et au second semestre).

2. Partenariat avec les universités canadiennes de Laval et Montréal (1 à 3 étudiants accueillis chaque année, au premier et au second semestre).

3. Partenariat avec l’université de Nuevo Léon (Mexique) (2 à 3 étudiants accueillis chaque année, au premier et au second semestre)